Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

24 La Clé de david

LA CLE DE DAVID


INTRODUCTION

« Ainsi parle le Saint, le Véritable, qui tient la clé de David, qui ouvre et nul ne fermera, qui ferme et nul ne fermera » (Apocalypse 3 :7).

Jésus se présente ainsi dans Sa lettre à lEglise de Philadelphie. Une porte est ouverte pour cette église pour convaincre les juifs qui sopposaient à elle à propos de la véracité de lEvangile de Jésus-Christ. 
Cette Eglise a gardé la parole du Seigneur et pas renié Son nom. Dailleurs nombre de dénominations sidentifient à cette église pour les raisons que lon peut facilement imaginer. Ce nest pas notre propos ici.

Il y a une reprise évidente dEsaïe 22 : 22 : « Je mettrai sur son épaule la clé de la maison de David : quand il ouvrira, nul ne fermera ; quand il fermera, nul nouvrira. » Là Il sagit dEliakim qui sera choisi de Dieu comme le nouveau maître de palais ou « préfet » ou « premier ministre » sous le règne dEzéchias, roi de Juda. Le précédent préfet étant à limage du peuple : infidèle à Dieu et à Ses commandements. La fonction de cet homme lui donnait autorité sur les entrées de la ville de Jérusalem, du Palais royal et du Temple mais bien évidemment aussi sur la vie et le fonctionnement du royaume dans son ensemble sous lautorité du roi. Il sagit là avant tout de lexercice du pouvoir exécutif.

Jésus, plus tard dans lApocalypse, est  présenté et se présentera comme le rejeton et la postérité de David ! (Apocalypse 5 :5 ; 22 :16).
Pourquoi cette référence à David ? Parce que David est la référence de la royauté sur Israël selon le cœur de Dieu. David avait une intimité et une complicité rares avec Dieu. Habitant une maison de cèdre alors que lArche n’était abritée que par une tente, David voulait honorer son Dieu entre autres en Lui construisant un Temple digne de Lui ! Il consulta Nathan le prophète qui finit par lui répondre daprès la Parole de Dieu reçue la nuit suivante que ce serait son successeur qui allait construire le Temple. Mais une promesse capitale allait être faite dans la foulée à David : « Ta maison et ton règne seront toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi. » (2 Samuel 7 : 1-16).

            On sait par lhistoire que la royauté « humaine » sur Israël et sur Juda a disparu. Mais la royauté pour toujours donc la descendance (maison) pour toujours est assurée par Jésus-Christ Lui-même. Il tient la clé de David pour ouvrir une ou des portes.

 
1.    La porte dIsraël et des nations

Dans le contexte immédiat de l’église de Philadelphie, il sagit des juifs de cette ville qui reconnaîtraient que Jésus aime cette église et donc quils reconnaîtraient la Seigneurie de Jésus-Christ (Apocalypse 3 :8-9). Devant cette église en effet, cest la porte que Jésus a ouverte et que nul ne peut fermer.
Aujourdhui nous assistons aussi avec joie à lextension de lEglise messianique phénomène probablement lié à la création de lEtat dIsraël en 1948 ! Aujourdhui certains membres des autorités israéliennes reconnaissent laction positive des églises évangéliques à l’égard dIsraël.
LEglise des Vainqueurs  partie en vainqueur et pour vaincre (Apocalypse 6 :2) aura aussi la porte ouverte vers les juifs devenant alors « messianiques » issus de la Grande Tribulation qui seront marqués du sceau de Dieu (=métamorphose du corps ;                cf. 144 000 chiffre non limitatif) et qui auront lavé leur robe dans le sang de lAgneau (Apocalypse 7 : 1-8 ; 7 :14). Ce réveil sera intrinsèquement lié à celui qui touchera les nations (Apocalypse 7 : 9ss).
Les douze étoiles représentant à la fois les douze tribus et les douze apôtres de la femme en travail dApocalypse 12 :1 étant lEglise des Vainqueurs, montrent lunité totale dIsraël et des nations à ce moment-là. Il ny a plus que douze étoiles à savoir une seule Eglise au niveau de lEglise des Vainqueurs composée des juifs et des nations !
Louverture de la porte dIsraël pour sa reconnaissance de la Seigneurie de Jésus-Christ est capitale car elle ouvre dautres portes dans le déroulement du plan de Dieu. Cest l’élection dIsraël qui na jamais été remise en cause par Dieu qui nous permet de dire cela suite à Paul ! (Actes 1 :8 ; Romains 11 ; Apocalypse 7).  Israël justifié en Jésus doit en effet encore pleinement jouer son rôle dans lHistoire du Salut ! Par là la clé de David ouvre donc aussi la porte pour le salut des nations !


2.    La porte de la Mort et de lHadès

«…je tiens les clés de la Mort et de lHadès » (Apocalypse 1 :18) 
Jésus tient les clés de la Mort et de lHadès ou le séjour des morts. Cela veut dire quil peut en ouvrir la porte et en faire sortir celles et ceux quIl a décidé den faire sortir (1 Pierre 3 :19). Il a autorité sur la Mort et lHadès ! Il est souverain et peut empêcher tout ce qui y mène ! Il est vainqueur de la Mort et de la prison Hadès !
La création après la chute est en situation intermédiaire. Dans ce cadre l’être humain peut décider daccepter le salut en Jésus-Christ et aller au ciel ou aller en enfer ou dans lHadès. Cette création intermédiaire est une anti-chambre pour les deux chemins. De par sa beauté elle comprend les marques du ciel et de par ses catastrophes, mais aussi de par les limitations espace-matière-temps, elle porte les marques de la Mort et de lHadès.
Jésus, parce quIl tient les clés de la Mort et de lHadès ou la clé de David, veut non seulement nous sauver pour toujours après la Mort (une espèce de compromis où on subit tout de même la première mort), mais aussi nous sauver de la Mort en général et donc de tout ce qui y mène à savoir la vieillesse, la maladie liées au temps qui passe, à lHistoire, à la nature et ses cycles, bref des éléments négatifs de lanti-chambre quest la création intermédiaire. Autrement dit, Il veut par là nous donner limmortalité en nous ouvrant avec la clé de David la porte du ciel, de la Salle du Trône. 
Posséder la clé de David signifie régner pour toujours (2 Samuel 7 :16). Si ce règne doit durer toujours, il doit obligatoirement aller au-delà de la fin des temps, car toujours signifie sans fin donc au-delà de la fin des temps. Si le règne de la Maison (famille descendance aussi Temple, Jérusalem célestes) de David ou le fait de posséder la clé de David doit sarrêter à la fin des temps alors ce nest pas un règne pour toujours !

3.    La porte du ciel ou de la Jérusalem céleste, du Temple, de la Salle du Trône
Jésus a vaincu la mort par la croix et la résurrection et met à notre portée limmortalité par le baptême de gloire et de feu ou la métamorphose du corps qui est signifiée dans le contexte immédiat dans la promesse à l’église de Philadelphie à savoir que le vainqueur devient une colonne dans le Temple céleste de Dieu.
Jésus tient la clé de David ou de la maison de David pour nous ouvrir la porte du ciel ! Il veut absolument nous arracher du côté limitatif et négatif de la création intermédiaire en nous ouvrant une porte de sortie avec la clé de David !

« Une porte était ouverte dans le ciel, et la première voix que javais entendue me parler, telle une trompette, dit : monte ici et je te montrerai ce qui doit arriver ensuite, aussitôt je devins en esprit (=métamorphose du corps)… » (Apocalypse 4 : 1-2)

En fait, la porte est grande ouverte ! La clé de David a été tournée pour la déverrouiller !

Comme David était très proche de Dieu (cf. psaumes par ex.), Jésus veut nous donner la proximité tout à fait réelle avec Lui et cela ne peut se faire que là où Il se trouve ! Il est le Saint, le Véritable et veut nous rendre saints et vrais ou authentiques là où tout est saint et vrai ! Il veut nous apprendre à vaincre et à régner dans et à partir du Pays Promis comme David lavait fait, sachant que pour lEglise des Vainqueurs le Ciel est le Pays Promis. Comme David et ses prédécesseurs à partir de Josué, il faudra chasser les ennemis du pays promis. En effet, lEglise des Vainqueurs devra vaincre le Dragon et ses acolytes du 2ème ciel (Apocalypse 12).


4.    Quest-ce que la prison espace-matière-temps ?

Examinons ensemble la nature de la prison espace-matière-temps !

En ce qui concerne le temps, lhistoire, par exemple on peut penser à un ressort, un tire-bouchon ou à une spirale. Deux figures géométriques y apparaissent combinées : le cercle et la ligne droite continue. Le cercle fait tourner en rond et la ligne droite ne sarrête jamais ni ne peut se recouper. Autrement dit on tourne en rond et cela ne sarrête jamais. Lhistoire se répète dune façon ou dune autre (cercle ; cf. Ecclésiaste 1 :1-10) même si on change d’époque et on ne sait pas quand elle a commencé ni quand elle sarrêtera (ligne droite qui par définition ne commence nulle part et continue indéfiniment cf. Ecclésiaste 1 :11). Quelle prison !!! Quel déterminisme !!! Cela ne peut pas sarrêter !!! Même si le temps peut être relativisé cette base reste valable dune façon ou dune autre !
La matière a besoin de lespace ou de « vides » différents et inversement à partir de linfiniment petit jusqu’à linfiniment grand et inversement. La matière est formée de « vides » (espace) et d’éléments plus compacts (matière). Certains disent que la matière est formée de « vides » où évoluent sans logique à ce jour connue des mini-éléments (observation de linfiniment petit).
Sans entrer dans des considérations physiques qui ne manqueront pas d’évoluer au fur et à mesure des découvertes, on sait que le temps mais aussi lespace et la matière peuvent être relativisés et le seront. Mais la réalité de la spirale  à savoir la combinaison cercle, ligne droite infinie subsistera dune façon ou dune autre. La réalité humaine décrite par lEcclésiaste était, est et restera dun point de vue humain.
Lespace-matière-temps sont imbriqués lun dans lautre. Ils forment une prison infinie sans pareille tant pour le corps que pour la pensée !
Notre corps mortel fait partie intégrante de ces systèmes de lespace-matière-temps pour survivre mais à cause des système cycliques que nous observons, il finit aussi obligatoirement par mourir.
Ainsi pour le commun des mortels, cest le cas de le dire, il ne peut y avoir dissue. Cest logique, cest rationnel, cest le bon sens : vouloir y échapper consiste à être fou !
Pour le commun des chrétiens, pour être « réaliste » et ne pas paraître fou aux yeux du monde, on sadapte à la première mort et après on parle évidemment d’éternité. Si notre corps physique meurt, Jésus nous « rattrape » de lautre côté si nous Lui avons fait confiance « ici-bas » ou dans lespace-matière-temps. Cest vrai et heureusement, mais lEvangile, la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ est valable non seulement pour l’âme et lesprit mais aussi pour le corps qui est appelé à être métamorphosé.
LEcclésiaste ou Salomon, le fils de David, après avoir longuement décrit à sa manière la prison apparemment inviolable de la condition humaine, nous propose une solution, la clé de David : « Souviens-toi de ton Créateur pendant les jours de ta jeunesse, AVANT… » la vieillesse, la dépression, les peurs et finalement la mort (Ecclésiaste 12 :1-8). Le Créateur est la solution, mais il ne faut pas attendre trop longtemps car le conditionnement espace-matière-temps nous enferme de plus en plus au fur et  à mesure que lon vieillit ! Chaque jour qui passe est comme un étau qui se resserre lentement mais sûrement sur notre corps et sur nos pensées. La porte semble totalement verrouillée et totalement infranchissable. 

Il faut donc la clé de David pour nous sortir de là !

5.    Le St Esprit est la clé de David

Le St Esprit est cité au moment de la création (Genèse 1 :2). Il est Celui qui donna la force et la puissance à la Parole du Père car l’épée de lEsprit est la Parole de Dieu (Ephésiens 6 :17). Il est Créateur au même titre que le Père et le Fils (Colossiens 1 :16). Le St Esprit est la clé de la création.

Jésus a été conçu du St Esprit (Matthieu 1 :18-24) Il est la puissance dengendrement et de fécondation du Père en Marie (Luc 1 :35). Jésus est aussi présenté comme le descendant de David et fait donc partie de la « Maison de David ». Le St Esprit est la clé de la Maison de David dans la venue de Dieu sincarnant en Jésus-Christ sur terre.

« … le St Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe » (Luc 3 :22 cf. aussi Matthieu 3 :16 ; Marc 1 :10 ; Jean 1 :32).
Au moment de Son baptême qui marqua le début de Son ministère, le St Esprit apparut et souligne les Paroles du Père « Tu es mon fils bien-aimé en qui jai mis toute mon affection ».
Le St Esprit est la clé de la Maison de David pour le ministère de Jésus.

« LEsprit de celui qui a ressuscité Jésus dentre les morts… » (Romains 8 :11)
Le St Esprit est la clé de la Maison de David pour la résurrection de Jésus.

Les Apôtres ont reçu une puissance, le St Esprit à la Pentecôte (Actes 1 :8 ; 2 :1-4). Le St Esprit est la clé de la Maison de David pour la naissance de lEglise puis pour sa direction. (Livres des Actes cf. aussi Jean 16 : 7-15)

Il a été promis aux chrétiens la métamorphose ou le salut de leur corps : « …nous aussi qui possédons les prémices de lEsprit,nous gémissons intérieurement, attendant ladoption et la rédemption de notre corps » (Romains 8 :23).
« Et nous tous qui, le visage dévoilé, reflétons la gloire du Seigneur, nous sommes transfigurés (métamorphosés, transformés) en cette même image de gloire en gloire par le Seigneur lEsprit » (2 Corinthiens 3 :18 ; cf. aussi Apocalypse 1 : 10 ).
Le prophète Zacharie a eu de nombreuses visions de la Jérusalem glorieuse (Zacharie 2 :1ss) puis des éléments du Temple (Zacharie 4 :1ss) ainsi que dautres éléments apparaissant dans lApocalypse (Zacharie 3 :1 ; 4 :12ss) même si des aspects concernaient directement l’époque du prophète et de Zorobabel.
Dans ce contexte résonne le fameux verset : « Ce nest ni par la puissance, ni par la force mais cest par Mon Esprit, dit lEternel des Armées » (Zacharie 4 :6).
Au moment où Jésus ordonne à Jean de « monter » dans la Salle du Trône il est écrit : « Aussitôt je fus en Esprit… » (Apocalypse 4 : 2). 
Le St  Esprit est la clé de la Maison de David pour la métamorphose du corps du chrétien membre de lEglise des Vainqueurs et par là même pour entrer dans la Salle du Trône.

« au milieu du trôneun agneau se dressait qui semblait immolé. Il avait sept cornes et sept yeux qui sont les sept esprits de Dieu envoyés sur toute la terre » (Apocalypse 5 :6) Le St Esprit est présent lors de laccession au Trône de Jésus et fait un avec Lui. Il a trouvé Jésus en parcourant la terre, seul digne douvrir le livre aux sept sceaux et de monter sur le Trône, car « lEsprit sonde tout même les profondeurs de Dieu ! » (2 Corinthiens 2 :10)
Le St Esprit est la clé de la Maison de David pour la glorification ultime de Jésus monté sur le Trône.

La nature du St Esprit qui est par essence indéfinissable à savoir Il est  « Esprit », rompt, casse les systèmes régis par lespace-matière-temps. Tout ce qui est « Esprit » ne peut faire partie de lespace-matière-temps. Le St Esprit est donc la clé pour déverrouiller cette porte hyper blindée inviolable de notre prison.

La clé de David est le moyen avec lequel Jésus ouvre la (ou les) porte(s). Il « exécute » avec cette clé louverture. Posséder la clé cest avoir le pouvoir, la puissance douvrir la porte. La clé « fait corps » avec la main de Jésus quand elle tourne dans la serrure. Le St Esprit nous a été donné et nous sommes baptisés dans le St Esprit.
Nous sommes toutefois invités à reconsidérer l’étendue infinie du rôle de Dieu le St Esprit.
Nous sommes en effet dans la situation des sept églises auxquelles sont adressées les lettres de Jésus Glorifié où il est fortement recommandé dentendre ce que lEsprit dit aux églises. Que dit lEsprit aux églises ? Il faut changer de conception et se repentir des péchés commis en vue de quoi ? En vue des promesses faites aux églises qui se réalisent notamment dans la métamorphose du corps pour avoir accès dès maintenant à la Salle du Trône, ce qui est urgent !
Ainsi seulement pourra se réaliser cette parole : « …ce sont des choses que l’œil na pas vues, que loreille na pas entendues et qui ne sont pas montées au cœur de lhomme, des choses que Dieu a préparée pour ceux qui laiment. Dieu nous les a révélées par lEsprit. » (2 Corinthiens 2 : 9-10)
Cest uniquement à la Salle du Trône et dans les lieux célestes quil y a des choses que l’œil na pas vues, que loreille na pas entendues et qui ne sont pas montées au cœur de lhomme. Elles sont révélées par le St Esprit et ne peuvent être révélées que dans les lieux célestes !


CONCLUSION

Si nous acceptons loffre de la clé de David, loffre de la porte ouverte, lappel qui nous dit « monte ! », loffre de métamorphose du corps par le St Esprit et par Son baptême du Feu, nous recevrons limmortalité et le Système prison espace-matière-temps sera cassé ! Déjà maintenant la porte du ciel est ouverte avec le St Esprit, la clé de David !
La porte est à portée de main, devant nous, elle est ouverte pour celles et ceux qui croient que Jésus nous aime et qui laiment.
Il a par conséquent ouvert la porte du ciel ou de la Jérusalem céleste, du Temple céleste, de la Salle du Trône pour que nous soyons transformés à Son image, saints et véritables, que nous soyons les témoins visuels et de puissance en action de Sa gloire céleste !
Le St Esprit justement parce quIl est Esprit veut certes toucher notre esprit et notre âme mais aussi transformer notre corps afin quil « devienne en esprit » !

En Lui,

         Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire