Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

21/01/2019

Dispensaire SHEKINA



Nous venons de rentrer du pays des homme intègres - Burkina Faso. Nous avons été reçus chaleureusement par nos bien-aimés Esther et David TRAORE, couple pastoral du Centre Chrétien Parole Vivante de Fada N’Gourma.

Depuis plus de 25 ans, Dieu nous fait grâce de vivre entre nous Son partenariat auquel sont associés nos amis partenaires au nombre desquels vous êtes. Trois mots qui le caractérisent : Constance – Persévérance – Fidélité. Dans une totale dépendance de Jésus-Christ, le rémunérateur commun de notre foi, le libre investissement de chacun associé à ce partenariat d’amour, en porte son empreinte.
Parti d’un rendez-vous sous une paillote réunissant 6 personnes, le chemin de la foi auquel nous nous sommes associés sous la directive du Saint-Esprit, nous amène à ce jour sur un terrain de deux hectares. Le temple y a été élevé jusqu’à être élargi pour contenir la croissance de l’assemblée. Un puits aux abords de ce terrain y a été creusé à la pioche pour subvenir au besoin dans le secteur – un puits qui ne tarit jamais en période de sécheresse.
Des pylônes ont été implantés pour amener l’électricité. Des toilettes ont été aménagées. Un local a été construit pour le Centre de Formation Biblique par vidéo, et pour l’usage de l’école du dimanche pour les enfants ; d’autres locaux vont être ajoutés et serviront pour l’alphabétisation. Un autre local va être construit pour servir de restauration lors des séminaires.
A cinq cents mètres de là, au cœur du secteur 9 où les gens vivent avec moins d’1 euro par jour, a été construit le dispensaire SHEKINA. Esther, Infirmière d’État, en est la Présidente. Elle est entourée d’une équipe de sept personnes, et elle est assistée d’un médecin et d’un chirurgien.
L’investissement de quelques amis est venu financer intégralement la mise en œuvre d’un forage pour un château d’eau électrique avec panneaux solaires en cours de construction et d’installation avec un container de 5000 litres. Sont en fabrication les parpaings pour la construction d’une maternité à côté du dispensaire. Cela, afin de ne pas exposer les mamans aux diverses pathologies dans le dispensaire où séjournent des patients.
Yves et Michelle Gravet
Samuel Gravet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire