Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

mercredi 21 octobre 2015

81 Dire et Faire

RUBRIQUE DE L’EGLISE DES VAINQUEURS :

81

DIRE ET FAIRE


INTRODUCTION

Dans le premier chapitre de la Genèse il est écrit qu’Elohim dit (verbe hébreu : AMaR dire, cf. Parole) et qu’Elohim fit (verbe hébreu YaSaH : faire, façonner accomplir, fabriquer, réaliser) ou encore cela « se fit, s’accomplit ». Dans le même chapitre nous trouvons aussi le verbe créer (verbe hébreu BaRa).
Ce dernier verbe est notamment employé dans le premier verset de la Bible : « Au commencement Elohim créa les cieux et la terre. »
Ce qui est écrit au deuxième verset nous paraît incroyable : « Et la terre n’était que tohu va bohou (informe et vide, solitude et chaos) ; des ténèbres couvraient la face de l’abîme et le Rouah Elohim (Souffle de Dieu) planait à la surface des eaux. »
La question qui surgit immédiatement : comment est-il possible que la terre qui vient d’être créée par Elohim Lui-même soit tohu bohu, ténèbres, abîme. 
Ce n’est pas la « signature » de notre Dieu qui est à la fois un Dieu d’ordre et non de tohu bohu, un Dieu de lumière et non de ténèbres, un Dieu de plénitude et non d’abîme et de vide ! 
Alors on inventa diverses théories que nous n’allons pas énumérer ici. L’interprétation qui nous paraît la plus plausible est qu’il s’est passé quelque chose entre le premier verset et le second car il n’est pas possible que Dieu crée quelque chose d’aussi horrible qui serait une terre aux caractéristiques évidentes de l’enfer, il faut bien le reconnaître ! Il serait tout aussi insensé de dire que Dieu aurait créé quelque chose de chaotique pour l’améliorer par la suite… ! Drôle de toute puissance !
Alors quid ? Le texte biblique nous parle de la chute de Lucifer, porteur de lumière, chérubin placé auprès du Trône de Dieu ! Jésus Dieu avant Son incarnationavait assisté à cette chute : « Jésus leur dit : Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair ». (Luc 10 :18)
Nous retrouvons trace de cette chute dans la complainte d’Ezéchiel sur le roi de Tyr qui « devient », se métamorphose littéralement en l’Ennemi, l’ancien chérubin protecteur doté d’une gloire inimaginable qui était alors en Eden et fut précipité sur la terre à cause de son iniquité (Ezéchiel 28 :1-19).
C’est à cause de lui que la terre initiale parfaite glorieuse qu’Elohim avait créée et dont il était le Prince dès le début, était devenue tohu bohu. En effet les anges avaient aussi la liberté d’aimer Dieu et Lui obéir ou pas au même titre que les hommes plus tard.
Malheureusement la chute ultérieure d’Adam et d’Eve qui devaient être en fait les nouveaux prince et princesse de ce monde lui redonna des droits perdus non seulement sur terre ou ce monde mais en plus dans les lieux célestes puisqu’il a encore aujourd’hui accès à la Salle du Trône pour nous accuser (Jean 12 :31 ; 16 :11 ; Ephésiens 2 :2 : Apocalypse 12 :10 ; cf. Aussi Job 1 :5-11 ; 2 Chroniques 18 :18-22 ; Zacharie 3 :1-2). C’est pourquoi Jésus l’appela « Prince de monde » (Jean 12 :31 ; 14 :30 ; 16 :11).
Donc après la création des cieux et de la terre initiaux, la terre fut transformée ou métamorphosée en un lieu horrible par l’Ennemi et ses anges devenus démons qui s’étaient alors révoltés contre Dieu. Elle était initialement le jardin d’Eden magnifique et par là devint informe et vide. En effet le chérubin protecteur en tant que tel était dans le jardin d’Eden initial d’après Ezéchiel 28 :13 même sur la sainte montagne de Dieu ou près du Trône (v.14) avant de commettre son forfait.
Que se passa-t-il après ? L’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus de ce qui était devenu un désastre, un tohu bohu !
Ensuite interviennent le plus souvent les verbes dire et faire même si le verbe barah, créer est encore employé à certains versets notamment pour la création des animaux et de l’homme mâle et femelle (Genèse 1 :21,27 ; 5 :1-2). En fait les animaux et l’homme étaient des « nouveautés » par rapport à la création initiale même si le verbe faire intervient aussi à leur égard.
Mais quand Elohim « dit » et « fit » en réalité il transforma, métamorphosa ou mieux encore « restaura ou répara ». Le tohu bohu  provoqué par le Chérubin et ses anges déchus, fut transformé, restauré, métamorphosé pour remettre en place la création du départ à savoir le jardin d’Eden.
Cela commença donc par la fameuse Parole d’Elohim : « Que la lumière soit » suivie par le non moins fameux « et la lumière fut » (Genèse 1 :3).


1. Lumière divineFeu divin et l’espace-matière-temps

La Lumière divine est la SUBSTANCE tangible de Dieu et aussi la substance de base de la création. Elle est donnée par le Feu
Jésus, vrai Dieu et vrai Homme, n’a-t-Il pas dit : « Je suis la lumière du monde » (Jean 8 :12 ; 9 :5).ou encore : « Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »
Le Chérubin déchu ou Satan a en réalité voulu remplacer Jésus Dieu. Il Lui ressemblait tellement : on l’appelle d’ailleurs Lucifer venant de l’expression bibliqueange de lumière (2 Corinthiens 11 :14), celui qui porte la lumière divine. Il rayonnait incroyablement couvert de pierres précieuses étincelantesDans son orgueil, il a cru pouvoir remplacer Dieu, Celui qui est la Lumière et donc aussi sa source, son origineà savoir le Feu divin ! La lumière et la beauté qu’il portait émanait non pas de lui mais de son Créateur et particulièrement de Jésus Dieu. Lucifer, Chérubin créé,ange porteur de lumière, ne voulait pas uniquement porter la Lumière divine qui lui était simplement accordée, mais il voulait aussi en être la source, c’est-à-dire le Feu divin, Dieu.
Ainsi, quand il s’est révolté contre Dieu, il a été automatiquement privé de la Lumière parce qu’il s’est éloigné de sa Source et il n’a pu que produire le tohu bohu, les ténèbres, l’abîme, le vide, la solitude, le chaos, bref l’enfer sur terre dont il était à l’origine le Prince mais à présent déchu ! Il ne peut plus que se déguiser en « ange de lumière » : une fausse lumière.
C’est pourquoi la base et le début de la RESTAURATION de la terre complètement détériorée est évidemment « Que la lumière soit et la lumière fut » (Genèse 1 :3)Il s’agit de la basede la substance de toutes choses non seulementde la création tangible ou de la matière glorieuse d’Eden mais aussi des lieux célestes et de Dieu particulièrement (cf. Apocalypse 22 :5 ; Deutéronome 4 :24 ; Psaume 27 :1). 
Nous comprenons mieux quand il est écrit à propos de Jésus, la Lumière : « Toutes choses subsistent (verbe sunistamai : constituer, maintenir, subsisiter, maintenir ensemble, naître)EN Lui » (Colossiens 1 :17).
Cette lumière n’est pas à confondre avec le soleil ou les astres dont il ne sera question qu’au verset 14 du premier chapitre de la Genèse. Elle est d’une autre nature et substance. 
Elle « tient ensemble, maintient, fait naître et vivre » la matière terrestre et celle de l’univers, bref TOUTES CHOSES y compris les réalités célestesdites spirituelles ! C’est la raison pour laquelle, elle est garante de la vie ici-bas et aussi dans l’éternité
Cette lumière et ce feu sont la base et la substance de TOUTES choses mais à cause de la chute d’Adam, la matière est passée à une situation intermédiaire notamment dans le cadre de la durée à savoir le temps. Qui dit temps dit début et fin donc mort ! 
L’espace matière temps est maintenu dans la durée provisoire par et ENJésus la Lumière du monde mais en même temps elle est imprégnée par la mort et les destructions même de types naturels (toutes les catastrophes naturelles par ex.) dans absolument tous les domaines justement à cause de la chute.
S’il n’y avait pas la Lumière divine certes à moindre intensité qu’en Eden, la création intermédiaire telle que nous la connaissonsserait immédiatement identique au tohu bohu du verset 2 de Genèse 1, c’est-à-dire invivable
Ainsi nous sommes obligés de constater dans cette création intermédiairel’universalité de la Mort et tout ce que cela entraîne. Nous mesurons aussi l’énormité de ce que l’homme par sa chute a laissé au Chérubin et à ses anges déchus qui ont récupéré une partie non négligeable de leur pouvoir de destruction !!!
Pour résumer : le tohu bohu, la Mort, l’Hadès, l’enfer, au moment de la chute de Lucifer, a totalement « désintégré ou rendu informe et vide » la terre et l’univers.Par contre au moment de la chute de l’homme, le tohu bohu seulement imprégné la belle création et ses habitants de son poison mortel n’agissant dans le temps que progressivement.
Yahvé Elohim dans le cadre du temps et de l’Histoire avait prévu un plan B. En effet, contrairement au Chérubin déchuprobablement l’ange le plus proche de Dieu et le plus puissant mais étant devenu le mal absolu sans retour possible (cf. Jean 16 :11), l’homme était récupérable, réparable mais au prix de la souffrance que Yahvéallait Lui-même en Jésus endurer par Son incarnation et sur la croix.
L’espace-matière-temps, la terre, l’univers tout en étant absolument magnifiques, c’est-à-dire encore maintenus par la lumière divine de vie, sont aussidevenus un lieu empoisonné soumis aux catastrophes naturelles énormes voire à l’absorption à venir dans le fameux « trou noir » ou « abîme » d’après les dernières découvertes. C’est pourquoi encore une fois, nous parlons de création intermédiairequi se trouve entre deux réalités, une situation très inconfortable « entre deux chaises », un lieu de conflits incessants.
Nous comprenons de ce fait le passage de Romains 8 : 22 : « Nous savons en effet que toute la création gémit et souffre dans les douleurs de l’enfantement jusqu’à maintenant ». Certains disent que la création actuelle est parfaite, mais alors pourquoi gémit-elle et souffre-t-elle ? Seule la création restaurée par le dire et faire de Yahvé avant la chute de l’homme était parfaitement « bonne ».
La solution à la souffrance actuelle de la création dans sa situation intermédiaire est lrévélation des fils de Dieu, ayant leur CORPS délivré, racheté, adopté, sauvéqu’elle attend impatiemment (cf. Romains 8 :19-23).


2. Lumière divine, Feu divin et l’homme mâle et femelle

Revenons au Jardin d’Eden. La terre ou l’univers étaient alors à nouveau restaurés par la métamorphose ou par le dire et le faire d’Elohim Yahvé. La lumière avait à nouveau transformé, métamorphosé le premier gâchis de l’Ennemi en quelque chose de « bon »L’homme mâle et femelle fut créé à l’image de Yahvé Elohim c’est-à-dire totalement resplendissant, revêtu et imprégné de feu divin et de cette lumière divine esprit, âme et aussi corps, réalités dans leur perfection totalement et obligatoirement indissociables ! C’est pourquoi l’homme mâle et femelle n’avait pas honte de sa nudité (Genèse 2 :25) qui n’était pas du tout pareille à la nôtre à cause du revêtement et de l’imprégnation de la lumière divine.
En effet si l’être humain, tel qu’il est actuellement, était à l’image de Dieu, nous aurions un piètre Dieu… 
Ainsi l’homme mâle et femelle furent bénis avec des missions : croître, se multiplier, remplir la terre, la soumettre et dominer sur les animaux et leur donner un nom, une identité (Genèse 1 :26-29 ; 3 :19-20)
Il devait en outre ne pas manger de l’arbre du bien et du mal autrement dit ne  pas faire ce que le Chérubin déchu avait fait, c’est-à-dire vouloir prendre la place de Dieu en décidant de son propre chef ce qui est bien et ce qui est mal.
Si nous regardons de près les missions de l’homme mâle et femelle nous nous rendons compte qu’il y avait encore du travail pour l’homme mâle et femelle Il fallait qu’il se multiplie, aie une multitude d’enfants pour remplir la terre ! Ensuite il fallait qu’il DOMINE ou GERE la terre, c’est-à-dire qu’il règne avec autorité sur la nature, sur les éléments de l’univers Il lui fallait une nature, une puissance, une sagesse et une intelligence absolument incroyables pour accomplir tout cela, bref le feu et la lumière divins ! Ils devaient remplacer le Prince de la terre, Lucifer.
Aujourd’hui nous en sommes tellement loin même si des essais de gestion écologiques et de conquête de l’espace se mettent en place, sachant que nous n’en avons simplement pas les moyens réels au vu de l’ampleur de la tâcheC’est beaucoup trop énorme notamment par rapport à l’univers que nous découvrons à peine !
Pour remplir ces missions, il fallait un autre gabarit que celui que nous avons même avec toute la technologie que nous possédons et que nous pourrions éventuellement posséder ! Ne parlons même pas de notre état moral et spirituel désastreux qui représente un handicap sans limite et rédhibitoire !
Il fallait aussi qu’il domine sur les animaux et particulièrement sur le rusé Serpent (Genèse 3 :1) !
En effet le chérubin déchu était certes le plus rusé d’entre tous les animauxmais il devait être AUSSI dominé par l’être humain. La seule façon alors de le dominer était de ne pas l’imiter à vouloir prendre la place de Dieu. C’était indispensable au nom de la relation d’amour fondée sur la liberté d’obéissance ou non que Dieu voulait établir avec l’homme comme Il l’a voulu avec les anges. L’être humain dans cette lumière divine avait parfaitement la capacité et la force intérieure et extérieure de dominer le Serpent et de remplir toutes les autres missions prévues par Yahvé Elohim, pour nous humains déchus, surhumaines voire impensables.
Quand la chute intervint, la lumière et le feu divins sur le corps du couple initial se réduisirent sensiblement d’où leur honte par rapport à la nudité de leur corps déchu devenu imparfait, d’où leur peur de Dieud’où les accusations proférées pour se défausser de leur responsabilité propre.
La Mort apparut, car à la place du revêtement de feu et de lumière divinsYahvé Elohim les revêtit de peaux d’animaux évidemment MORTS. C’est ainsi que par la suite, la longévité de l’être humain fut progressivement réduite car le Feu et la Lumière se réduisirent progressivement à peau de chagrin (Genèse 6 :3 ; Psaume 90 :10), c’est le moins qu’on puisse dire, par rapport aux presque 1000 ans de longévité pour certains énoncés en Genèse 5 Ses conditions de vie comparées à celles du Jardin d’Eden furent et restèrent très pénibles. 
Nous constatons clairement que les missions de gestion de la création données par Dieu sont absolument inapplicables dans les conditions actuelles ! 
Et pourtant le plan d’amour de Yahvé Elohim est que la gestion de la création soit accompli par l’homme mâle et femelle devenu la révélation au monde des fils et filles de Dieu au corps sauvé tellement attendue avec impatience par laditecréation souffrante et gémissante !
Le plan en vue de la gestion de la création selon Dieu est clairement exposé dans l’Apocalypse.
Nous n’allons pas refaire ici toute l’histoire du salut à travers Israël, Jésus-Christ et l’histoire de l’Eglise
Toutefois il est important de considérer ici dans notre propos que Jésus-Christ, par Sa nature humaine et Sa vie sans péché (Hébreux 4 :15)par Son œuvre expiatoiresur la croix et Sa résurrection, est le deuxième et dernier « Adam » (1 Corinthiens 15 :45)qui a réussi sa missionLa preuve : Il est ressuscité et Il est monté au ciel.
Adam est L’IMAGE, (tupos : image sens premier, figure, modèle, type)  DE CELUI QUI DOIT VENIR à savoir Jésus-Christ d’après Romains 5 :14c. Ici il ne s’agit pas de Jésus-Christ sur terre, c’était déjà du passé, mais bien de Jésus-Christ Glorifié qui est venuvers Jean après que Paul ait écrit ce passage de l’épître aux Romains !!!
A la description de Jésus-Christ Glorifié en Apocalypse 1 nous pouvonsainsi avoir une idée assez précise de l’aspect d’Adam dans le paradis !!!
Yahvé Elohim dit et cela fut en Jésus-Christ Glorifié !  
A présent Jésus-Christ Glorifié a dignement remplacé Adam revêtu de feu et de lumière divins avant la chute ! L’enseignement de l’Eglise dit généralement : voilà Adam est parfaitement remplacé par Jésus-Christ, le nouvel Adam,  tout est bon !Certes tout est bon en ce qui concerne le nouvel Adam qui a à nouveau ouvert la porte de la glorification et du paradis par la justification mais tout n’est pas encore bon au niveau de la réalisation de la glorification : « Yahvé Elohim dit : Il n’est pas bon qu’Adam soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. » (Genèse 3 :18).
Il n’est pas davantage bon que le dernier Adam soit seul, il Lui faut  une AIDE qui soit SEMBLABLE à Lui c’est-à-dire une aide qui ait l’aspect d’Eve avant la chute, sans taches ni ride ! Celle-ci doit paraître devant Luiglorieuse ! (Ephésiens 5 :27).  
Comment est-ce possible ? Le dernier Adam, Jésus-Christ Glorifié aurait-il besoin d’une aide qui de plus est, semblable à Lui ? N’est-Il pas Dieu tout puissant, « Je suis », deuxième personne de la Trinité, siégeant sur le Trône ? 
Dieu, à cause de Sa Grâce et de Son Amour parfaits, sans aucune limitation,a considéré comme bon d’inclure et de responsabiliser au plus haut niveau l’être humain qui Lui ferait confiance, l’Epouse, la nouvelle Eve, même de l’asseoir avec Jésus, l’Epoux, le dernier Adam sur le Trône pour régner (Apocalypse 3 :21) !!! 
Elle sera donc la femme absolument glorieuse d’Apocalypse 12 :1, l’Epouse de Jésus l’Epoux, la seconde Eve du second Adam en train d’accoucher c’est-à-dire de croître, de se multiplier en vue de remplir la terre et le ciel avec une nouvelle génération encore plus glorieuse !!! Elle aura la lune sous ses pieds, car elle seravictorieuse du mal et elle portera une couronne sur la tête, c’est-à-dire qu’elle gèreraet règnera comme il faut selon le Seigneur ! Le résultat ne se fera pas attendre : l’éjection du Serpent - Dragon et de ses acolytes des lieux célestes, une victoire décisive ! C’est justement ce que la première Eve n’avait pas fait : au contraire, elle papotait et fricotait avec le Serpent.



3. Chirurgie divine

En Genèse 2 : 21-22 Yahvé Elohim fit subir une « anesthésie » à Adam pour lui extraire une côte. Certaines interprétations pensent davantage à un côté entieroù Adam aurait été divisé en deux : une moitié aurait été « féminisée » Icha, femme, femelle et l’autre moitié « masculinisée » Isch, homme, mâle ce qui pourrait éventuellement davantage correspondre au verset 23b et à Genèse 1 : 27. 
Là encore nous retrouvons le dire et le faire : Yahvé Elohim dit : «…je lui ferai une aide semblable à lui » et Yahvé Elohim fit une femme à partir de la côte ou du côté qu’il avait pris(e) de l’homme.
Quelle que soit l’interprétation et l’éventuelle complexité de la chirurgie effectuée, la femme a été formée à partir d’une partie physique de l’homme. La convalescence d’Adam était inexistante vu le degré de feu et de lumière ou encore de gloire qui reposait sur lui et surtout vu la qualité du Chirurgien….
Adam dit : « Voici celle qui est membre de mes membres et chair de ma chair… » (Genèse 2 :23) et plus loin il est dit : «… l’homme…s’unira à sa femme et ils deviendront une seule chair. » Il est important ici de comprendre ce que signifie le mot hébreu BaSaR employé ici et traduit par chair. Il signifie contact d’une surface d’où la signification apparence, forme, matière tangible voire peau. 
Là le terme n’est pas à mettre en relation avec la notion de chair au niveau moral comme dans les épîtres de Paul. Il s’agit simplement du corps même,imprégné de feu et de lumière divins. D’ailleurs à notre connaissance la chirurgie concerne exclusivement le corps
Yahvé Elohim dit : « Car la création attend…la révélation des fils de Dieu… gémit maintenant l’adoption, la rédemption de notre corps…en cette même image, nous sommes métamorphosés de gloire en gloire par le Seigneur l’Esprit… » (Romains 8 et 2 Corinthiens 3). Cela concerne évidemment les chrétiens au corps sauvé. 
Cela ne fut possible qu’à travers une « chirurgie » préalable qui n’en était pas une en réalité, mais permise par le Père, évidemment pas pratiquée par Lui. Cette soi-disant chirurgie appliquée au deuxième Adam par l’Ennemi était les crachats, les gifles, les piquants de couronne d’épines enfoncés dans Sa tête, les coups de fouets, les clous, l’asphyxie progressive sur la croix, la Mort, la lance enfoncée dans Son côté 
Il s’agit de la soi-disant chirurgie que nous devrions tous subir à cause de notre péché, mais Jésus, l’Agneau, le nouvel Adam l’a subie à notre place pour que nous puissions devenir la nouvelle Eve complètement restaurée, métamorphosée et par là glorieuse ! Le nouvel Adam ressuscita avec un nouveau Corps glorieux et monta ainsi au ciel pour s’assoir à la droite du Père.
Ainsi Yahvé Elohim fera par le Baptême de gloire dans le feu et la lumière divins où nous nous laisserons immerger et par la Ste Cène de gloire que nousmangerons et boirons. Il ne s’agit plus d’être immergé dans l’eau ni de manger le pain et le vin mais bien de passer à la réalité du Corps et du Sang du dernier Adam glorieux à savoir le feu et la lumière de Son Corps Glorifié – Que la lumière soit et la lumière se fait !
Comme ce fut le cas chez le premier Adam, auquel Yahvé Elohim prit une côte ou la moitié de son corps glorieux, Il nous offre à nouveau Sa« chirurgie divine » pour opérer, former, à partir du Corps et du Sang glorieux du nouvel Adam la nouvelle Eve qui reçoit de la sorte un corps glorieux et devient par-là l’Eglise des Vainqueurs ! Encore faut-il accepter de le recevoir !
Ainsi nous pourrons devenir un seul Corps ou Chair glorieux, rayonnant, brûlant, avec notre Bien-Aimé Jésus-Christ et le nouveau couple sera à nouveau formé pour gérer la création en attente, encore souffrante et gémissante dans son tohu bohu progressif aboutissant inéluctablement au néant et dire en et par Jésus-Christ : « Que la Lumière soit ! » Et la Lumière sera et se fera !  
Les missions initiales ordonnées par Yahvé Elohim seront mises en œuvreavec notamment la naissance de la nouvelle génération ou la multiplication provoquant par la suite l’éjection du Serpent et de ses acolytes tant du ciel que de la terre (Apocalypse 12 :7-12 ; 20 :1-3) ! Cette terre sera « assujettie » et les animaux seront « dominés » au moment du Millénium (cf. Esaïe 11 : 6 ; Apocalypse 20 :4a).

Conclusion

Je me suis souvent demandé ce que faisait Adam pendant que le Serpent conversait avec Eve. Faisait-il la sieste, était-il trop occupé à gérer la terre ? En fait non, il n’était pas loin puisqu’Eve put lui donner dans la foulée le fruit défendu. Toutefois, il semblerait qu’il ne se soit pas trop « occupé » d’elle et elle est allé voir si l’herbe était plus verte ailleurs… Certains commentateurs parlent de viol ou de relations extra-conjugales avec le Serpent qui pouvait se déguiser en ange de lumière, mieux qu’un jeune premier, rappelons-le. 
Adam ne connut Eve qu’après la chute (Genèse 4 :1) alors qu’il aurait dû s’en occuper tout de suite car c’était l’ordre de mission de Yahvé Elohim qu’il pouvait à présent exécuter à savoir croître et se multiplier (Genèse 1 :28a)
Notons à ce sujet que les verbes de Genèse 2 : 24 sont traduits à juste titre au futur : « C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair ». Adam dit, parla mais ne fit pas. Il laissa alors Eve papoter et fricoter avec l’Ennemi et tomba lui-même tel un grand dadet dans le piège gros comme une maison.
Le nouvel Adam au contraire dit, parla et fit. C’est pourquoi Il est au ciel dans la gloire auprès du Père.
Mais celle qui est censée être la nouvelle Eve depuis 2000 ans fait pour l’instant comme la première : elle continue à papoter et fricoter avec le Serpent, elle continue à pécher, à manger le fruit défendu en apparence bon, agréable à la vue, précieux pour ouvrir l’intelligence fut-elle religieuse voire soi-disant « spirituelle ». Elle se complaît donc dans l’espace-matière-temps intermédiaire où elle a été chassée. 
Elle ne cherche pas à bénéficier de l’opération proposée par le divin Chirurgien qui voudrait refaire son corps avec celui du nouvel Adam. Certes elle entend, lit les Paroles du second Adam mais elle n’y croit pas entièrement et ne veut pas donner son corps au divin Chirurgien pour qu’il soit sauvé de l’espace-matière-temps. Elle ne peut pas se laisser aimer et féconder par le second Adam pour tomber réellement enceinte. Elle laisse misérablement crever son corps et croit que c’est son destin même bibliquement parlant !!! Elle creuse sa tombe avec ses dentset se gave d’une énergie terrestre au lieu de rechercher l’énergie divine, le Feu et la Lumière célestes par le jeûne, l’écoute du St Esprit et la repentance ! Elle cherche l’intelligence humaine même religieuse mais déchue, faussée, mélangée, empoisonnée et de ce fait diabolique. Elle ne voit rien car elle est aveugle, misérable, pauvre et nue, incapable de voir le feu et la lumière divine pour s’en revêtir dans le but d’être chaude bouillante pour son Epoux ! Les chérubins à l’épée flamboyante gardant l’entrée du paradis la laisseraient passer puisque le second Adam est la Porte !
Quand le nouvel Adam pourra-t-Il dire à Sa nouvelle Eve : « Tu as quitté ton père et ta mère, c’est-à-dire l’ancienne génération, l’ancienne façon de voir et de penser, je peux maintenant m’unir à toi, m’attacher à toi et devenir une seule chair avec toi ! » … et maintenant, au boulot ENSEMBLE avec toi, Mon aide, à partir de notre maison, le Trône !

Il est BON que le nouvel Adam ait une aide semblable à Lui et il n’est pas bon qu’il n’en ait pas ! C’est Yahvé Elohim qui en a décidé ainsi pour le premier Adam comme pour le second parce qu’Il est Amour sans limite qui va au-delà du bout !
Cela veut clairement dire que sans cette aide, c’est pas bon. C’est ce que Jésus Glorifié dit en quelque sorte aux 7 églises : dans l’ensemble c’est pas bon, il faut « acheter » en vue de la métamorphose et de la montée !
Aujourd’hui c’est toujours pas bon car il manque de cette lumière substance tangible glorieuse et divine à la base de toutes choses notamment pour que la révélation des filles et des fils de Dieu au corps sauvé ait enfin lieu ! 
Ensemble, nous disons avec Yahvé Elohim : « Que la lumière soit » et la lumière se fait, s’accomplit ! »

En Jésus
        Martin BUSCH
5  
Dire et faire - Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire