27 février 2021

Livres de sagesse - Job 36

 Le sort des justes et des coupables

«Elihu continua: «Patiente encore un peu et je vais poursuivre, car j'ai encore des choses à dire pour la cause de Dieu. J’irai chercher loin mes arguments et je prouverai la justice de mon créateur. Sois-en sûr, mes propos ne sont pas des mensonges, c’est un homme intègre dans ses réflexions qui est avec toi. »Dieu est puissant, mais il ne rejette personne. Il est puissant par la force de son intelligence. Il ne laisse pas vivre le méchant et il fait droit aux plus humbles. Il ne détourne pas les yeux des hommes justes: il les place avec les rois sur le trône, il les y fait asseoir définitivement afin qu'ils soient honorés. S’ils sont chargés de chaînes, s’ils sont pris dans les liens du malheur, c’est qu’il leur révèle la nature de leur activité, les transgressions qu’ils ont commises à cause de leur arrogance. Il leur communique son message pour les corriger, il les invite à renoncer au mal. S'ils écoutent et se soumettent, ils finissent leurs jours dans le bonheur, leurs années dans la joie. S'ils n'écoutent pas, ils meurent par les armes, ils expirent faute de connaissance. »Les impies se livrent à la colère: ils ne crient pas à Dieu quand il les charge de chaînes. Ils meurent en pleine jeunesse, ils perdent la vie parmi les prostitués. Cependant, Dieu délivre le malheureux par son malheur même, et c'est par la souffrance qu'il lui parle. Il t’arrachera aussi à la détresse pour te mettre à l’aise, loin de toute contrainte, et ta table sera chargée de plats délicieux. »Mais si tu défends ta cause comme le méchant, le jugement sera inséparable de ta cause. Attention! Que l'irritation ne t'entraîne pas à la moquerie et que la grandeur de la rançon ne te fasse pas dévier! Tes appels au secours suffiraient-ils pour te sortir de l'angoisse, et même toutes les forces que tu pourrais déployer? N’aspire pas à voir arriver la nuit qui enlève les peuples de leur place! Veille à ne pas te tourner vers le mal, car c’est ce que tu as choisi à cause de la souffrance. »Dieu se montre d’une force inaccessible. Qui peut enseigner comme lui? Qui peut lui prescrire la conduite à tenir? Qui peut lui dire: ‘Tu as commis une injustice’? Souviens-toi de célébrer la grandeur de son activité: les hommes l’ont chantée. C’est que tous les êtres humains peuvent la contempler, chacun la voit de loin. »Oui, la grandeur de Dieu dépasse ce que nous pouvons connaître. Le nombre de ses années est incalculable. Il attire les gouttes d'eau, qui s’évaporent et retombent en pluie. Les nuages la laissent couler, ils la déversent avec abondance sur les hommes. Qui donc comprendra le déploiement des nuages, le fracas de sa tente? Il déploie autour de lui sa lumière et il recouvre les profondeurs de la mer. C’est ainsi qu’il juge les peuples et donne la nourriture avec abondance. Il cache dans ses mains des éclairs auxquels il fixe une cible. Il s'annonce par son tonnerre, et même le bétail pressent son approche.»

‭‭Job‬ ‭36:1-33‬ ‭S21‬‬

https://www.bible.com/152/job.36.1-33.s21

Les miracles, la guérison

TV-VIECOM
LES MIRACLES, LA GUÉRISON 
JACQUES COLANT 

 

Sur quoi se concentrer en temps de crise

TV-VIECOM
SUR QUOI SE CONCENTRER EN TEMPS DE CRISE 
PASTEUR JOSEPH PRINCE

 

RECEVEZ QUAND VOUS ENTENDEZ LA BONNE NOUVELLE

 

RECEVEZ QUAND VOUS ENTENDEZ LA BONNE NOUVELLE




Romains 1 :16


16 Car je n’ai point honte de l’Evangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit…


Si vous avez déjà participé à des séminaires de motivation, vous avez probablement entendu  le formateur dire : « Si vous suivez ces cinq étapes, vous augmenterez vos revenus financiers. » Ils vous ont probablement également dit que si vous ne réussissez pas, c’est que vous n’avez pas suivi les étapes correctement, ou avec diligence.

Merci Seigneur de ce que l’Evangile, ou la bonne nouvelle, ne fonctionne pas comme ça ! Au moment-même où vous entendez ou lisez la Bonne Nouvelle, et que vous la croyez et la recevez, Sa Parole se met en action pour vous « sozo » (le mot grec pour « sauver »), pour vous rendre complet dans tous les domaines. « Car c’est la puissance de Dieu pour quiconque croit ».

Quelle est cette bonne Nouvelle ? C’est que Dieu nous aime tant, qu’Il nous a donné Son Fils
pour qu’Il soit battu à notre place, afin que nous ayons Ses bénédictions, sans avoir à travailler pour les obtenir. En ce moment-même, alors que vous êtes en train de lire cet enseignement, que vous écoutez un prédicateur, ou regardez un sermon sur DVD, alors que vous écoutez la Parole de Dieu, Sa puissance est libérée dans votre situation, elle travaille pour vous, et change votre situation pour votre bien.

Dans Actes 14 :8-10, nous voyons Paul en train de prêcher la Bonne Nouvelle à Lystre. Un homme paralytique depuis son enfance était en train d’écouter Paul. Paul voyant qu’il avait la foi pour être guéri, dit : « Lève-toi droit sur tes pieds ! » Et l’homme se leva d’un bond et marcha ! Il a entendu la Bonne Nouvelle, il a cru et il a été guéri.

Au cours d’une conférence de leadership à Oslo en Norvège où je prêchais, un pasteur nous a partagé qu’un homme d’affaires très respecté, qui fait partie de son église, a été guéri en écoutant un de mes messages sur CD. Cet homme était sourd d’une oreille. Alors qu’il était en train d’écouter mon message sur CD, l’oreille qui n’entendait pas s’est mise à fonctionner, sans que personne ne lui impose les mains, ou prie pour lui ! Il était tout simplement en train d’écouter la Bonne Nouvelle, quand son oreille a été guérie. C’est ce que j’appelle la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, qui l’a « sozoé », et a rendu son audition parfaite !

Mon Ami, ces miracles n’arrivent pas parce que nous faisons fidèlement ce que dit une formule magique, mais parce que nous entendons la Bonne Nouvelle prêchée, et que nous la croyons tout simplement.


Pasteur Joseph Prince


La pensée du jour

Les miracles arrivent quand vous entendons la bonne nouvelle annoncée, et que nous la croyons simplement !


La sagesse et la folie


«La sagesse a construit sa maison, elle a taillé ses sept colonnes. Elle a abattu son bétail, mélangé son vin et dressé sa table. Elle a envoyé ses servantes, elle crie sur le sommet des hauteurs de la ville: «Qui manque d’expérience? Qu'il entre ici!» Elle dit à ceux qui sont dépourvus de bon sens: «Venez manger de mon pain et boire du vin que j'ai mélangé! Abandonnez la naïveté et vous vivrez, avancez sur la voie de l'intelligence! »Celui qui instruit le moqueur récolte le mépris, et celui qui reprend le méchant s’attire ses insultes. Ne reprends pas le moqueur si tu ne veux pas qu'il te déteste, mais reprends le sage et il t'aimera. Donne au sage et il deviendra encore plus sage, enseigne le juste et il augmentera son savoir. »Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Eternel. La connaissance du Dieu saint, voilà en quoi consiste l'intelligence. Oui, c'est grâce à moi que tes jours se multiplieront et que les années de ta vie augmenteront. Si tu es sage, tu l’es pour toi; si tu es moqueur, tu en supporteras les conséquences tout seul.» La folie est une femme bruyante, naïve, qui ne sait rien. Elle s'assied à l'entrée de sa maison, sur un siège, dans les hauteurs de la ville, pour interpeller les passants qui vont droit leur chemin: «Qui manque d’expérience? Qu'il entre ici!» Elle dit à celui qui est dépourvu de bon sens: «L’eau volée est douce et le pain mangé en cachette est agréable.» Et il ne sait pas que là se trouvent les défunts, que ceux qu'elle a invités sont dans les vallées du séjour des morts.»

‭‭Proverbes‬ ‭9:1-18‬ ‭S21‬‬

https://www.bible.com/152/pro.9.1-18.s21


 

26 février 2021

Livres de sagesse - Job 35

 Appel à rechercher Dieu


«Elihu reprit: «Penses-tu avoir raison? Tu te prétends juste devant Dieu, tu dis: ‘Si je ne pèche pas, quelle importance pour toi? Et moi, qu’est-ce que j’y gagne?’ »C'est moi qui vais te répondre, ainsi qu’à tes amis en même temps. Considère le ciel et regarde! Observe les nuages: ils sont bien au-dessus de toi! Si tu pèches, quel tort lui causes-tu? Et quand tes révoltes se multiplient, en quoi cela le touche-t-il? Si tu es juste, quel cadeau lui fais-tu ou que reçoit-il de ta part? »Ta méchanceté ne peut atteindre qu'un homme comme toi, ta justice ne touchera qu’un être humain. On crie à cause de la violence de l’oppression, on appelle au secours à cause des actes des grands, mais personne ne dit: ‘Où est Dieu, celui qui m’a fait, qui inspire des chants d'allégresse pendant la nuit, qui nous instruit par les bêtes de la terre et nous enseigne la sagesse par les oiseaux du ciel?’ On a beau crier alors, Dieu ne répond pas, à cause de l’arrogance des hommes mauvais. Vraiment, il ne sert à rien de crier: Dieu n'écoute pas, le Tout-Puissant ne le remarque pas. »Même si tu affirmes ne pas le remarquer, ta cause est devant lui: attends-le! Mais maintenant, parce que sa colère n’intervient pas encore et qu’il semble indifférent aux pires offenses, Job ouvre la bouche pour parler dans le vide, il multiplie les propos sans rien savoir.»»

‭‭Job‬ ‭35:1-16‬ ‭S21‬‬

https://www.bible.com/152/job.35.1-16.s21

Au secours papa maman, je suis qui 2 ?

TV-VIECOM
AU SECOURS PAPA MAMAN, JE SUIS QUI 2?

 

La promesse de protection - les vérités tirées du psaume 91

TV-VIECOM
LA PROMESSE DE PROTECTION - LES VÉRITÉS TIRÉES DU PSAUME 91
PASTEUR JOSEPH PRINCE

 

Le Seigneur est fidèle


 «Maintenant donc, frères et sœurs, priez pour nous afin que la parole du Seigneur se propage et soit honorée comme elle l'est chez vous, et que nous soyons délivrés des hommes méchants et pervers, car tous n'ont pas la foi. Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous protégera du mal. Nous avons confiance dans le Seigneur à votre sujet, car vous faites et vous ferez ce que nous [vous] recommandons. Que le Seigneur dirige votre cœur vers l'amour de Dieu et vers la patience de Christ! Nous vous recommandons, frères et sœurs, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous éloigner de tout frère qui mène une vie désordonnée et ne suit pas les instructions reçues de nous. Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous ne nous sommes pas livrés au désordre parmi vous et nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne; au contraire, nuit et jour, dans la fatigue et dans la peine, nous avons travaillé pour n'être à la charge d'aucun de vous. Non que nous n'en ayons pas le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter. En effet, lorsque nous étions chez vous, nous vous recommandions ceci: si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus. Nous apprenons cependant que quelques-uns parmi vous mènent une vie désordonnée: ils ne travaillent pas mais se mêlent des affaires des autres. Nous invitons ces gens-là, et nous les encourageons par notre Seigneur Jésus-Christ, à travailler paisiblement pour manger leur propre pain. Quant à vous, frères et sœurs, ne négligez pas de faire le bien. Si quelqu'un n'obéit pas à ce que nous disons par cette lettre, notez-le et n'ayez pas de relations avec lui, afin qu'il en éprouve de la honte. Ne le considérez pas comme un ennemi, mais avertissez-le comme un frère. Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps et de toute manière! Que le Seigneur soit avec vous tous! Moi Paul, je vous salue de ma propre main. C'est là ma signature dans toutes mes lettres, c'est ainsi que j'écris. Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous!»

‭‭2 Thessaloniciens‬ ‭3:1-18‬ ‭S21‬‬

https://www.bible.com/152/2th.3.1-18.s21

Livres de sagesse - Job 34

 La justice souveraine 

«Elihu reprit: «Sages, écoutez mes propos! Vous qui êtes des connaisseurs, prêtez l'oreille à ce que je vais dire! En effet, l'oreille jauge les propos tout comme le palais goûte les aliments. Choisissons pour nous ce qui est juste, sachons reconnaître entre nous ce qui est bon! »Job dit en effet: ‘Je suis juste et Dieu me refuse justice. Alors que j'ai raison, je passe pour un menteur. Ma blessure est incurable alors que je n’ai pas commis de transgression.’ »Y a-t-il un homme tel que Job, qui boive l’insolence comme l'eau, qui marche en compagnie de ceux qui commettent l’injustice, qui fasse route avec les hommes méchants? En effet, il a dit: ‘L'homme ne gagne rien à mettre son plaisir en Dieu.’ »Ecoutez-moi donc, hommes de bon sens! Dieu n’a rien à voir avec la méchanceté, le Tout-Puissant n’a rien à voir avec l’injustice. Il paie à l'homme le salaire de ses actes, il traite chacun en fonction de sa conduite. En vérité, Dieu ne commet pas le mal, le Tout-Puissant ne fausse pas le droit. »Qui l'a chargé de gouverner la terre? Qui a confié le monde entier à ses soins? S'il ne pensait qu'à lui-même, s'il reprenait son esprit et son souffle, toute créature expirerait d’un seul coup et l'homme retournerait à la poussière. »Si tu as de l'intelligence, écoute ceci, prête l'oreille au son de mes paroles! Celui qui déteste le droit pourrait-il vraiment régner? Condamnerais-tu le juste, le puissant? Dit-on aux rois: ‘Vous êtes des vauriens’ et aux princes: ‘Vous êtes des crapules’? Lui, il ne favorise pas les chefs et ne privilégie pas le riche face au pauvre, parce que tous sont l'œuvre de ses mains. En un instant, ils meurent. Au milieu de la nuit, un peuple est ébranlé et disparaît, le tyran est écarté sans aucune intervention humaine. »En effet, Dieu est attentif à la conduite de l’homme, il voit tous ses pas. Il n'y a ni ténèbres ni ombre de la mort assez obscures pour cacher ceux qui commettent l’injustice. Dieu n'a pas besoin d'observer longtemps un homme pour le faire entrer en jugement avec lui. Il brise les grands sans avoir à faire d’enquête et il les remplace par d’autres, car il connaît leur manière d’agir. En une nuit il les renverse et ils sont écrasés, il les frappe comme des criminels, en public. C’est parce qu’ils se sont détournés de lui, parce qu’ils n’ont pas prêté attention à toutes ses voies. Ils ont fait monter vers lui le cri du faible, or il entend le cri des plus humbles. »S'il choisit la tranquillité, qui prononcera une condamnation? S'il cache son visage, qui pourra le voir? Il domine sur les nations aussi bien que sur les individus pour empêcher l'homme impie de régner et d’être un piège pour le peuple. En effet, a-t-il déjà dit à Dieu: ‘J'ai supporté les conséquences de ma faute, je cesserai de faire le mal. Montre-moi toi-même ce que je ne vois pas encore: si j'ai commis des injustices, je n'en commettrai plus’? »Est-ce d'après toi que Dieu rendra justice, alors que tu fais preuve de mépris? C’est à toi de choisir, pas à moi. Ce que tu sais, dis-le donc! Les hommes de bon sens ainsi que les sages qui m'écoutent me diront: ‘Job parle sans rien savoir et ses paroles manquent de discernement. Que Job soit donc mis à l’épreuve jusqu’au bout, puisqu'il répond comme le feraient des hommes adonnés au mal! En effet, il ajoute la révolte à son péché; il sème le doute au milieu de nous et il multiplie ses paroles contre Dieu.’»»

‭‭Job‬ ‭34:1-37‬ ‭S21‬‬

https://www.bible.com/152/job.34.1-37.s21

C’EST VOUS QUE VOUS DEVEZ CONVAINCRE, PAS DIEU

 C’EST VOUS QUE VOUS DEVEZ CONVAINCRE, PAS DIEU

 

 

 

Marc 5 :28

 

28 Et elle dit : « Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie »

 

 

Au milieu d’une foule qui le pressait, Jésus a été touché par beaucoup de gens ce jour-là (Marc 5 : 31), mais seul le toucher d’une femme a attiré une réponse de Sa part. Et ce toucher a déclenché une guérison instantanée dans son corps, en la délivrant d’une maladie qui la tenait, depuis 12 ans.

 

Est-ce que vous voulez savoir, comment toucher Dieu et recevoir le miracle dont vous avez besoin ?

 

Quand la femme a entendu que Jésus venait dans son village, elle s’est dit : « Si seulement je pouvais toucher Son vêtement, je serais guérie. ». Alors qu’elle était en route pour voir Jésus, elle s’est probablement dit plusieurs fois : « Si je touche son vêtement, je serai guérie, je serai bien. » On ne sait pas depuis combien de temps elle se disait cela, mais elle était convaincue que Jésus la guérirait.

 

Si vous êtes malade, vous devez vous convaincre que Jésus est Celui qui vous guérit, et que par Ses meurtrissures vous êtes guéri. Vous n’avez pas besoin de convaincre Dieu. Il n’est pas Celui qui a besoin d’être persuadé, parce que Sa bénédiction est déjà sur vous. C’est vous qui avez besoin d’être persuadé que Dieu vous a déjà donné votre miracle. C’est la raison pour laquelle vous confessez Sa parole, pour vous convaincre, pas Dieu, pour persuader votre cœur, pas le Sien.

 

Certaines personnes confessent leur foi aux autres, pour convaincre Dieu de façon indirecte. Par exemple, s’ils croient Dieu concernant la guérison, ils vont dire à leurs amis : « Je crois Dieu concernant la guérison. »  En fait, ils essayent de convaincre, ou de persuader Dieu de les guérir. Ils disent à Dieu : « J’ai dit à tant de gens, la chose pour laquelle je croyais en Toi : Ce serait très gênant,si tu ne faisais pas en sorte que cela arrive. » Leur confession provient de l’incrédulité, et ils s’en servent pour manipuler Dieu.

 

Il n’y a aucun problème à parler aux autres, si vous en avez envie, pour qu’ils puissent être dans la foi avec vous pour votre miracle. Mais ne le faites pas pour prouver à Dieu votre foi, et pour le convaincre. Vous avez juste besoin de vous convaincre que Dieu vous aime, et qu’Il prend plaisir à vous bénir. Dites-vous simplement : « Dans Ses meurtrissures, je suis guéri. Je ne souffrirai d’aucun manque. Je suis grandement béni, hautement favorisé et profondément aimé ! » Et laissez Dieu prendre soin du reste.

 

 

 

Pasteur Joseph Prince

 

 

 

La pensée du jour

 

C'est vous qui avez besoin d’être persuadé que Dieu vous a déjà donné votre miracle.

 

25 février 2021

Au secours papa maman, je suis qui ?

TV-VIECOM
AU SECOURS PAPA MAMAN, JE SUIS QUI ?
JACQUES COLANT

 

Il y a la vie quand vous voyez Jésus dans la parole

TV-VIECOM
IL Y A LA QUAND VOUS VOYEZ JÉSUS DANS LA PAROLE 
PASTEUR JOSEPH PRINCE

 

Livres de sagesse - Job 33

 «»Maintenant donc, Job, écoute mes propos, prête l'oreille à toutes mes paroles! J’ai ouvert la bouche, les mots se bousculent dans mon palais. C'est un cœur droit qui inspirera mes paroles, c'est un savoir pur que mes lèvres exprimeront: l'Esprit de Dieu m'a créé, le souffle du Tout-Puissant m'anime. Si tu le peux, réponds-moi, prends tes dispositions, tiens-toi prêt! Devant Dieu je suis ton semblable, j'ai été comme toi tiré de la boue; ainsi, mes terreurs ne te tourmenteront pas et mon autorité ne pèsera pas sur toi. »Cependant, tu as bien dit devant moi, et j'entends encore le son de tes paroles: ‘Je suis pur, je n’ai pas commis de transgression. Je suis irréprochable, je n’ai pas commis de faute. Pourtant, Dieu a trouvé des raisons de s’en prendre à moi, il me traite comme son ennemi: il met mes pieds dans des entraves, il surveille tous mes mouvements.’ »Je te répondrai que sur ce point-là, tu as tort. En effet, Dieu est plus grand que l'homme. Pourquoi donc entrer en procès avec lui parce qu’il ne rend aucun compte de ses actes? »Dieu parle cependant, tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et on ne le remarque pas. Il parle par des rêves, par des visions nocturnes, quand un sommeil profond tombe sur les hommes, quand ils sont endormis sur leur lit. Il leur communique alors son message et confirme les avertissements qu’il leur donne. Il veut ainsi détourner l'homme de sa manière de faire. Il évite à l’homme fort de tomber dans l'orgueil, il préserve son âme de la tombe et sa vie de la menace du javelot. »Par la douleur aussi, l'homme est corrigé, quand il est cloué au lit, quand tous ses os s’engourdissent. Alors il prend en dégoût la nourriture, même les aliments les plus désirables. Sa chair dépérit à vue d’œil, ses os qu'on ne voyait pas transparaissent. Son âme s'approche de la tombe, et sa vie des messagers de la mort. Cependant, s'il y a pour lui un ange intercesseur, ne serait-ce qu’un sur les mille qui annoncent à l'homme le chemin à suivre, Dieu lui fait grâce et dit: ‘Délivre-le afin qu'il ne descende pas dans la tombe! J'ai trouvé une rançon.’ »Son corps retrouve alors la fraîcheur de la jeunesse, il revient à l’époque de son adolescence. Il adresse sa prière à Dieu et il reçoit un accueil favorable; il entre dans la présence de Dieu avec des cris de joie et Dieu le déclare à nouveau juste. Il chante devant les hommes et dit: ‘J'ai péché, j'ai perverti ce qui était droit, et je n'ai pas été traité comme je le méritais. Dieu a racheté mon âme pour qu’elle n’aille pas dans la tombe et ma vie peut contempler la lumière!’ »Voilà tout ce que Dieu fait, deux fois, trois fois, avec un homme pour écarter son âme de la tombe et pour qu’il jouisse encore de la lumière des vivants. »Sois attentif, Job, écoute-moi! Tais-toi, et c’est moi qui parlerai! Si tu as quelque chose à dire, réponds-moi! Parle, car je serais heureux de te donner raison. Si tu n'as rien à dire, écoute-moi! Tais-toi et je t'enseignerai la sagesse.»»

‭‭Job‬ ‭33:1-33‬ ‭S21‬‬

https://www.bible.com/152/job.33.1-33.s21

Le fer contre le fer


 «Ne te vante pas du lendemain, car tu ne sais pas ce qu'un jour peut amener. Que ce soit un autre qui fasse ton éloge, et non ta bouche, un étranger, et non tes lèvres. La pierre est pesante, le sable est lourd, mais l'irritation du fou pèse plus que l'un et l'autre. La fureur est cruelle et la colère sans retenue, mais qui tiendra devant la jalousie? Mieux vaut un reproche ouvert qu'une amitié cachée. Les blessures d'un ami prouvent sa fidélité, tandis que les baisers d'un ennemi sont trompeurs. Celui qui est rassasié piétine le rayon de miel, tandis que celui qui a faim trouve doux tout ce qui est amer. L'homme qui erre loin de chez lui est pareil à l'oiseau qui erre loin de son nid. L'huile et les parfums réjouissent le cœur, et la douceur d'un ami vaut mieux que nos propres conseils. N'abandonne pas ton ami, ni celui de ton père, et n'entre pas dans la maison de ton frère, le jour où tu es dans la détresse! Mieux vaut un voisin proche qu'un frère éloigné. Mon fils, sois sage et réjouis mon cœur, et je pourrai répondre à celui qui m'insulte. L'homme prudent voit le mal et se met à l’abri, mais ceux qui manquent d’expérience vont de l’avant et en subissent les conséquences. Quelqu'un s'est porté garant pour un étranger? Prends son habit! Il s’est engagé en faveur d’une inconnue? Exige de lui des gages! Si quelqu’un bénit son prochain à haute voix et de grand matin, c'est tenu pour une malédiction. Une gouttière qui coule sans cesse un jour de pluie et une femme querelleuse se ressemblent: celui qui les retient retient du vent et sa main cherche à attraper de l'huile. Tout comme le fer aiguise le fer, l’homme s’aiguise au contact de son prochain. Celui qui soigne un figuier en mangera le fruit, et celui qui veille sur son maître sera honoré. Tout comme l'eau reflète un visage, le cœur de l'homme reflète l'homme. Le séjour des morts et le gouffre de perdition ne sont jamais rassasiés; les yeux de l'homme non plus ne sont jamais rassasiés. On juge la qualité de l'argent à l’aide du creuset et celle de l'or à l’aide du fourneau, mais celle d’un homme d'après le bien que les autres disent de lui. Même si tu broyais le fou dans un mortier, au milieu des grains avec le pilon, sa folie ne se séparerait pas de lui.»

‭‭Proverbes‬ ‭27:1-22‬ ‭S21‬

https://www.bible.com/152/pro.27.1-15,17-22.s21

Livres de sagesse - Job 36

 Le sort des justes et des coupables «Elihu continua: «Patiente encore un peu et je vais poursuivre, car j'ai encore des choses à dire p...