Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

10 Arbre de Vie

L’ARBRE DE VIE




« Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. Au Vainqueur, je donnerai à manger de l’Arbre de Vie qui est dans le Paradis de Dieu. » (Apocalypse 2 :7)

INTRODUCTION


 L’Esprit parle aux églises, c’est à dire que l’Esprit parle aux églises différentes qui forment l’Eglise dans sa diversité à un moment T et dans l’Histoire. Nous l’avons démontré dans le livret 2 de l’Eglise des Vainqueurs. Mais ce seront uniquement des individus qui auront des oreilles pour entendre ce que dit l’Esprit et pas l’une ou l’autre église dans son ensemble. Le Vainqueur est un individu chrétien parmi d’autres qui se sera « fait violence » pour entendre et écouter. Il aura le désir incompressible d’expérimenter et de recevoir le contenu des promesses de Jésus Glorifié.
Quelle est ici Sa promesse ?
Jésus nous donne à manger de l’Arbre de Vie !

L’Arbre de Vie apparaît dans Genèse 2 : 9 et 3 : 22,24 : « L’Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal… . L’Éternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’Arbre de Vie, d’en manger, et de vivre éternellement. …les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’Arbre de Vie. »

1.    L’IMMORTALITE

Il s’agit par conséquent de l’immortalité : si on mange de cet arbre, on n’est pas touché par la mort (notamment la 1ère mort) mais on vit éternellement et c’est pour maintenant grâce à Jésus-Christ qui a ouvert le chemin de l’Arbre de Vie par Son Sacrifice expiatoire !

2 Timothée 1 : 9c -10 dit : « Dieu…nous a sauvés et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels, et qui a été manifestée maintenant par l’apparition de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a détruit (en grec : part. aor. passé) la mort et a mis en évidence (en grec : part. aor. passé) la vie et l’immortalité par l’Évangile. » L’immortalité (aphtarsia : précision importante dans le texte citée à côté de la « vie » - zoé – pour bien montrer que les deux réalités, bien que proches, ne sont pas à confondre l’une avec l’autre)  engendrant la destruction de la mort opérée par grâce par Jésus-Christ, fait partie de la Bonne Nouvelle (= Evangile) pour « maintenant » c’est à dire « avant les temps éternels » !

Notons qu’Hénoc et Elie sous le régime de l’Ancienne Alliance ne connurent pas la première mort (Genèse 5 : 22 ;  Hébreux 11 : 5 ; 2 Rois 2 : 11-13 ; Malachie 4 : 5 ). Il ne connaîtront évidemment pas la seconde mort ! A plus forte raison, nous, sous le régime de la Nouvelle Alliance, considérée comme « meilleure », devrions-nous bénéficier de l’Immortalité !!!

Romains 2 : 7 dit : « Dieu…réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire cherchent l’honneur, la gloire et l’immortalité.1Corinthiens 15 : 53 nous montre clairement qu’aphtarsia et atanasia sont ÉQUIVALENTS : « Il faut en effet que le corruptible revête l’incorruptibilité (= aphtarsia : incorruptibilité, immortalité, intégrité physique) et que le mortel revête l’Immortalité (= atanasia : immortalité ) ». Ce passage fait clairement la distinction entre la Vie Eternelle et l’Immortalité. Cette dernière se recherche par la persévérance à bien faire (Romains 2 : 1+14-16).

2.    OU PEUT-ON MANGER LES FRUITS DE L’ARBRE DE VIE ?

L’Arbre de Vie se trouve au milieu du jardin ou du paradis de Dieu.

Il faut donc y aller !!! Mais comment ???

Le Baptême du St Esprit et de Feu, le Baptême de Feu et de Lumière en Jésus-Christ Glorifié et la Ste Cène où l’on mange le Sang Glorifié de Feu et le Corps Glorifié de Lumière de Jésus engendre la métamorphose (méta=autre ; morphè=morphologie) c’est à dire la transformation ou la transfiguration ou le changement morphologique de notre corps physique. Toutefois, selon les circonstances, nous recouvrons notre corps physique terrestre mais restauré, en pleine forme puisque « revêtu de l’immortalité » pour accomplir certaines de nos missions victorieuses sur terre en vue du réveil le plus important de l’Histoire (Apocalypse 7)
L’immortalité nous permet de passer dans les lieux célestes et de revenir sur terre comme Jésus, notre exemple, lors de Sa Transfiguration ou après Sa Résurrection.

En effet le Vainqueur évoluera dans les lieux célestes et sur terre :
       
-                          la Salle du Trône et le 3ème Ciel (Apocalypse 3 :12, 21 ; 4 : 1,2ss ; 5 :10a ; 12 :1+5 ; 14 :3-4 ; 19 :7-8) pour se ressourcer, apprendre, se laisser imprégner de l’amour et de la gloire du Seigneur, bref manger de l’Arbre de Vie !
-                          le 2ème ciel où il combattra la puissance ennemie (Ephésiens 6 :12 ; Apocalypse 6 :2 ; 12 :7+11 ; 19 :14)
-                          sur terre et dans l’univers ou espace-matière-temps tels que nous les connaissons et étudions (Apocalypse 2 :26,27 ; 6 :2 ; 5 :10b ; 12 :5 ; 14 :1 ; 20 :4,9) jusqu’à la fin (Apocalypse 20 :11b ; 21 :1b) pour encore combattre l’Ennemi et travailler au salut global et à l’édification des êtres humains à partir et dans le surnaturel glorieux de Dieu.

Dans le paradis, en mangeant de l’Arbre de Vie qui est aussi la substance glorieuse de Jésus, nous sommes métamorphosés de gloire en gloire : c’est sans limite aucune et pour l’éternité, c’est à dire dans « l’éternel Présent » de Dieu.

 En Lui,
                                                            Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire