Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

20 Le Scveau de Dieu

LE SCEAU DE DIEU


INTRODUCTION


Le sceau fut apposé avec la signature pour authentifier un document et/ou le protéger quand il était plié ou sous enveloppe. La cire placée au bon endroit était marquée par pression avec un tampon spécifique en métal ou en bois gravé. Tout cela formait le sceau et il était facile de vérifier sil avait été brisé dune manière ou dune autre.

« Et je vis un autre ange montant du levant du soleil, ayant le sceau du Dieu vivant » (Apocalypse 7 :2)

Le terme grec ici sphragida traduit par sceau pourrait aussi se traduire par cachet, approbation, confirmation, authentification, preuve, démonstration, signe.
Le contexte nous parle ici de ces chrétiens authentiques ayant subi la grande tribulation et qui seront marqués par le sceau de Dieu sur terre pour très rapidement se trouver devant Son trône et évidemment se rajouter aux membres de lEglise des Vainqueurs initiale vu quils nauront pas été touché par la Mort (Apocalypse 7 : 2-17).

1.    Abraham a été marqué du sceau de la justice

« Puis le signe de la circoncision lui fut donné comme sceau de la justice reçue par la foi lorsquil était incirconcis » Romains 4 :11.
Abraham avait cru avant sa circoncision. Mais il la reçut comme signe de sa foi préalable. Le signe est fait pour pouvoir être vu, constaté. Il est une preuve, une démonstration, une confirmation de la foi préalable. Dans le cas dAbraham la circoncision authentifie son appartenance à Dieu en tant que marque dans la chair, physique et corporelle, extérieure, pouvant être vue et constatée. En fait il sagit dune révélation, dun dévoilement dune réalité invisible dans le monde physique à savoir sa foi.


2.    Jésus a été marqué par le sceau du Père 

« …celui-ci (Jésus)  que le Père marqua de son sceau » Jean 6 :27.
Jésus a été marqué par le sceau de Dieu par les paroles du témoignage de Jean-Baptiste mais surtout par les paroles audibles du Père Lui-même et par le St Esprit sous un « aspect corporel comme une Colombe » au moment de son baptême (Luc 3 :21 ; Jean 1 : 29-37).  Plus tard la transfiguration et évidemment la résurrection sans compter tous les signes et prodiges accomplis entre autres révèlent le sceau du Père sur Jésus, le pain du ciel qui nous confère limmortalité (Jean 6 : 50-51 cf. contexte).
Le sceau du Dieu vivant, du Père et du St Esprit à l’égard de Jésus est authentifiée par des signes, des preuves tangibles, des confirmations et des démonstrations. Cest pourquoi Jésus a pu dire quIl était la vérité

3.    Les chrétiens des Actes, des Epîtres et jusqu’à nos jours ont été marqué par le sceau de Dieu

« Celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous donne lonction, cest Dieu, lui qui nous a marqué de son sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de lEsprit » (2 Corinthiens 1 :22).  
Laffermissement de la foi en Christ, lonction et les arrhes ou les prémices de lEsprit représentent le contexte du marquage du sceau de Dieu. En fait le sceau de Dieu et le contexte chez les chrétiens des Actes, des Epîtres jusqu’à nos jours est semblable mais évidemment pas identique à celui donné à Jésus.
Conversions, transformation des vies, confirmations de la parole de lEvangile par les signes et prodiges etcsont le sceau de Dieu à savoir la démonstration visible, lauthentification et le cachet donné par Dieu. Le sceau de Dieu est Son OUI ou son approbation ! (2 Corinthiens 1 :17- 20 = contexte)
Nous remarquerons que Paul écrit des arrhes ou des prémices de lEsprit. Là encore nous constatons quil faut le reste à savoir la plénitude de lEsprit que lEglise des Vainqueurs doit recevoir.


4.    Les chrétiens de lEglise des Vainqueurs marqués par le sceau de Dieu

LEglise des Vainqueurs sera marquée par le sceau de Dieu. Il sagit de quelque chose de visible, dune démonstration, dune authentification, dun cachet, dune approbation, dune confirmation, dune preuve, dun signe.
Comme nous lavons décrit dans notre introduction le marquage du sceau du Dieu vivant des chrétiens issus de la grande tribulation dabord les juifs puis ceux des nations devra se faire ! Ils seront marqués par le sceau de Dieu sur terre sur leur front et se retrouvent rapidement devant le trône de Dieu. Autrement dit, ils vivront la métamorphose, la glorification, la transfiguration du corps terrestre pour pouvoir accéder au trône sans mourir. Ils seront les fils et les filles de Dieu révélés à la création (Romains 8 : 18-23), ils seront le « grand signe qui apparaît dans le ciel » (Apocalypse 12 : 1), ils apparaîtront sur la montagne de Sion portant le sceau de Dieu à savoir le nom du Père et de lAgneau écrit  sur leur front ! (Apocalypse 14 : 1)

Conclusion

Quel est le critère dauthenticité, de vérité, de démonstration, dapprobation, de confirmation, de preuve étant le sceau du Dieu vivant ?
Quelle est Son OUI et AMEN daujourdhui vis à vis de lEglise ?
Quel est le sceau visible, tangible, authentique et véritable dappartenance à Dieu ?
Cest évidemment le salut total en Jésus-Christ incluant la métamorphose, la transfiguration et la glorification du corps pour maintenant ! Il sagit du Sceau du Dieu VIVANT, donc il ne peut y avoir de place pour la Mort ou un salut partiel !
Une fois de plus : Il veut nous marquer de Son sceau de Son Nom, de Son Identité, de Sa Vie !
En Lui,

         Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire