Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

mardi 30 janvier 2018

336 QUAND C’EST PLUS UNE BÉNÉDICTION DE RECEVOIR


Luc 10 :42

42…Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.



Si Jésus venait chez vous, qu’est-ce que vous feriez ? Est-ce que vous lui demanderiez de s’asseoir et commenceriez à le servir ? Ou est-ce que vous vous assoiriez et commenceriez à prendre de lui ? Est-ce que vous le laisseriez vous servir, et vous remplir ?

Jésus est entré dans la maison de deux sœurs, Marthe et Marie. (Luc 10 :38). Marthe a vu Sa fatigue. Elle savait que Jésus avait marché pendant des kilomètres, allant de place en place, faisant du bien, guérissant les malades et pourvoyant aux besoins des gens. « Il est évident qu’Il doit être fatigué ! » pensait-elle, et donc elle le voyait comme quelqu’un dont elle devait prendre soin.

Marie, cependant, a vu au-delà de la fatigue extérieure de Jésus, et a regardé à sa divinité. Elle a vu que c’était quelqu’un à qui elle devait prendre quelque chose. Et en faisant cela, elle l’a fait se sentir  Dieu, le Sauveur qui était venu pour la servir, et pas pour être servi. (Matthieu 20 :28). Jésus lui-même l’a louée pour avoir choisi la bonne part !

C’est difficile pour notre esprit humain de croire cela. Certaines personnes me disent : « Mais Pasteur Prince, la Bible dit qu’il y a plus de bonheur (bénédictions)  à donner qu’à recevoir. » (Actes 20 :35). Quand il s’agit de l’homme, c’est vrai. Mais quand il s’agit de Dieu, Il veut donner. En fait, à moins que vous n’appreniez comment recevoir de Dieu, vous n’aurez rien à donner à l’homme.

Laquelle des deux sœurs a donné à Jésus le festin le plus délicieux, en le renouvelant ? Marthe qui était occupée à lui préparer un repas, ou Marie qui était assise tranquillement et qui prenait abondamment de Lui ? C’est Marie ! Elle a permis à Jésus d’avoir le sentiment de Sa gloire divine. Elle a permis à Jésus d’être Celui qui donnait, d’être Dieu.

Comme Marthe, nous renversons souvent les rôles. Nous pensons que Dieu, quoi qu’il en soit,  a besoin de nos services, mais en fait Il veut nous remplir d’abord. Le cœur et les oreilles de Marie étaient plus précieux pour Jésus que les mains et les pieds de Marthe.

Nous utilisons nos oreilles et nos cœurs pour prendre de Jésus. Nous utilisons nos mains et nos pieds pour le servir, et il y a aussi une place pour cela. Mais notre sentiment et notre appréciation de la plénitude divine de Dieu sont plus précieux pour Lui, que tous les services que nous pouvons Lui rendre. Et quand vous prenez de Lui, vous ne pouvez vous empêcher de devenir quelqu’un qui donne, et qui sert grandement.


Pasteur Joseph Prince



La pensée du jour


Si vous n’apprenez pas à recevoir de Dieu, vous n’aurez rien à donner à l’homme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire