Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 27 février 2017

9 L’EGLISE RESTEE SUR TERRE



INTRODUCTION

Comme nous l’avons démontré dans le 2ème livret « L’Eglise des Vainqueurs », les sept églises d’Apocalypse 1 à 3 correspondent à la succession des différentes entités dénominationelles de l’Histoire de l’Eglise du premier siècle à nos jours.
L’Eglise des Vainqueurs issue de ces dénominations correspond à des chrétiens qui, individuellement (Par ex. Apocalypse 2 : 7 : « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux églises… au vainqueur, je donnerai… »), auront accepté de se repentir, de changer de conception après avoir entendu la Parole de l’Esprit et de Jésus. Ils auront reçu le contenu des promesses dont la métamorphose du corps et l’immortalité (Par ex. Apocalypse 2 :7b) qui sont les nouvelles conséquences les plus visibles et indispensables pour passer dans les lieux célestes pour s’y laisser renouveler, apprendre et passer au combat en vue du réveil le plus puissant de l’Histoire, le nettoyage du 2ème ciel, la bataille d’Harmaguédon pour dégager la terre de l’Ennemi et régner avec Christ durant le Millénium.
L’Eglise restée sur terre est celle qui n’est pas « montée » au Ciel comme l’Eglise initiale des Vainqueurs suite à l’appel de Jésus-Christ Glorifié. Malgré leur foi en Jésus, ils resteront soumis à l’espace-matière-temps, aux différents systèmes, à l’imperfection, à la souffrance, à la persécution, au vieillissement et à la mort physique. 
L’exception par rapport à la mort subie, sera le martyre pour le nom de Jésus des chrétiens restés sur terre, car les martyrs, aussi considérés comme Vainqueurs, ne souffriront pas la seconde mort, seront ressuscités avant le jugement dernier et règneront lors du Millénium (par ex. Apocalypse 2 :10-11 ; 6 :9-11 ; 11 :11-12 ; 20 :4b-c).

1. Les Martyrs de la Grande Tribulation

Une partie de l’Eglise restée sur terre qui ne fait pas partie de l’Eglise des Vainqueurs initiale apparaît lors de la Grande Tribulation (Apocalypse 6 :9-11). Elle subira le martyre et sera placée en attente sous l’autel dans les lieux célestes jusqu’à ce que tous les martyrs arrivent et que justice soit faite. Une robe blanche leur est donnée en attendant le Millénium.

2. Les 144 000 et la foule immense des chrétiens de toutes les nations issue de la Grande Tribulation 

La seconde apparition de l’Eglise restée sur terre concerne l’ensemble des Juifs messianiques (Apocalypse 7 : 1-8 ; 144 000 = chiffre non limitatif représentant l’ensemble des juifs ayant lavé leur robe dans le Sang de l’Agneau durant la Grande Tribulation) ainsi que la foule immense que nul ne pouvait compter, issue de la Grande Tribulation. Tous étaient sur terre puisque la terre et la mer ne devaient être ravagée avant le marquage du Sceau de Dieu (Apocalypse 7 :3) et parce que cette foule de toutes les nations (y compris la nation juive) est issue de la Grande Tribulation qui a évidemment eu lieu sur terre (Apocalypse 7 : 14+17c). Toutes ces personnes se retrouvent tout d’un coup devant le Trône et l’Agneau au ciel (Apocalypse 7 : 9), c’est ce qui prouve qu’ils ont tous été marqués du sceau au nom du Père et de l’Agneau, c’est à dire métamorphosés ou bénéficiant de l’identité, esprit, âme et corps, du Père et de l’Agneau (Apocalypse 7 :9 –12 ; 14 :1).  Ils ne mourront pas et par là se rajouteront à ce moment-là à l’Eglise des Vainqueurs initiale dans les lieux célestes. Cette foule immense est le fruit du ministère de l’Eglise initiale des Vainqueurs parce que cette Eglise initiale est partie en vainqueur pour vaincre (Apocalypse 6 :2) et de quelle autre victoire pourrait-il s’agir si ce n’est d’un réveil de masse sans précédent avant et durant la Grande Tribulation ? La seule victoire qui vaille est une merveilleuse moisson d’êtres humains gagnée pour Christ. Il faut toutefois remarquer que ces chrétiens ont terriblement souffert durant cette Grande Tribulation parce que Jésus Lui-même essuiera encore toute larme de leurs yeux malgré le fait qu’ils se trouveront à ce moment-là dans la félicité céleste (Apocalypse 7 :15-17) !

3. L’Eglise des Deux Témoins d’Apocalypse 11(Cf. Ecrit « L’Eglise des Deux Témoins »)

La troisième mention de l’Eglise restée sur terre se trouve en Apocalypse 11 et présente une partie de l’Eglise restée sur terre avant le règne de l’imitation trinitaire de Satan. Elle est représentée par la typologie des deux puissants témoins Elie et Moïse (typologie d’Elie et de Moïse par ex. : feu, sécheresse par rapport à Elie le Tishbite qui signifie étranger habitant à Galaad et qui représente les nations et eaux changées en sang par rapport à Moïse qui représente Israël, c’est à dire les deux oliviers et les deux chandeliers devant le Seigneur) qui seront sur terre. 
Cette Eglise des Deux Témoins adorera dans un premier temps dans le 3ème Temple terrestre qui aura été reconstruit (2 Thessaloniciens 2 :4 ; Apocalypse 11 :1-2). Elle œuvrera durant la période des 1260 jours ou 42 mois ou 3 ans et demi précédant (Apocalypse 11 :3) le règne de l’imitation trinitaire du Dragon (Apocalypse 11 :2 ; 12 :14 ; 13 :5) qui durera autant de temps. L’ensemble des deux périodes s’étendra sur 7 ans
Le prophétisme et le témoignage accompagné des jugements de feu et de calamités rend compte des combats terribles entre cette Eglise sur terre et le Diable et ses acolytes d’autre part qui se dérouleront à la fin de la Grande Tribulation. Le fait que l’Eglise des Deux Témoins (Apocalypse 11 :5 - 6) sera vaincue par la Bête, démontre la victoire de Satan sur l’Eglise restée sur terre à ce moment-là (Apocalypse 11 :7b-10). Toutefois la gloire de la puissance de la résurrection sur terre aux yeux de tous sera manifestée trois jours et demi après la mort des membres de cette Eglise. Ils seront donc vivants avec leur corps ressuscité certes, mais sur terre. Ils monteront au ciel dans la nuée sous les yeux de leurs ennemis (Apocalypse 11 :11-12). Comme leur corps terrestre, même mort à un moment donné durant trois jours et demi, mais ressuscité sur terre, aura bénéficié par là de la métamorphose déjà sur terre, ils pourront par conséquent rejoindre l’Eglise des Vainqueurs. Il faut bien comprendre que l’Eglise des Vainqueurs pour vivre sur terre a besoin du corps terrestre vivant dans le cadre de l’espace-matière-temps et a besoin que ce corps terrestre soit transformé ou métamorphosé ou glorifié ou transfiguré pour vivre aussi au ciel. Ce fut exactement le cas de l’Apôtre Jean qui monta, vit et écrivit pour par la suite, sous la forme terrestre, transmettre voire diffuser le livre de l’Apocalypse sur terre auprès des églises. Comme Jean, l’Eglise des Deux Témoins recevra aussi l’ordre de « monter » (Apocalypse 4 :1c ; 11 :12). 

4. La Femme au désert et le reste de sa descendance

L’Eglise des Vainqueurs nouvelle (enfant mâle) avec l’Archange Michel et ses anges a vaincu le Dragon et ses démons dans les lieux célestes. Le Diable n’a plus accès au Trône de Dieu pour accuser les « Frères » (Apocalypse 12 : 10c). Il est à présent sur terre et il sait qu’il ne lui reste que peu de temps à savoir 42 mois (Apocalypse 12 :12c ; 13 : 5b). Il est furieux parce qu’il est à présent limité par l’espace-matière-temps (Apocalypse 12 :12). Il va instaurer son règne d’imitation trinitaire (Apocalypse 13 :12 :18 ; 13 :1-6 ; 13 :11-18).
L’exclamation « Malheur à vous, la terre et la mer… » (Apocalypse 12 :12) annonce déjà la couleur ! Il commence par poursuivre la Femme glorieuse d’Apocalypse 12 :1 étant ici l’Eglise des Vainqueurs dans sa présence et action sur terre. Après l’enlèvement de la nouvelle Eglise des Vainqueurs (enfant mâle qui fut enlevé auprès de Dieu et de Son Trône, Vainqueur du Dragon dans les lieux célestes et promis au règne millénaire sur terre ;  Apocalypse 11 :15 : 7ème trompette ; 12 : 5+11) le Diable veut absolument éradiquer au plus vite la puissance manifestée par l’Eglise des Vainqueurs (Femme) aussi sur terre. Mais celle-ci sera protégée et vivra comme Elie au désert, nourrie durant 1260 jours ou un temps et des temps et la moitié d’un temps (Apocalypse 12 : 6+14-16). 
Ce parallélisme avec Elie au désert nourri par les corbeaux, la veuve de Sarepta et les anges le nourrissant au désert, nous rappelle au bon souvenir de la typologie d’un des deux Témoins d’Apocalypse 11 témoignant et prophétisant durant les 1260 jours précédents. Elie faisait descendre le Feu du ciel sur les soldats censés l’arrêter et en Apocalypse 11 ce Feu sort de la bouche des membres de l’Eglise des Deux Témoins. Au même titre que la guerre entre Elie d’une part et Achab et Jézabel d’autre part fut vive, celle qui opposera l’Eglise restée sur terre au Dragon sera encore plus vive (Apocalypse 12 :17)
Elie fut enlevé sur les chariots de feu et bénéficia de l’immortalité. L’Eglise restée sur terre non protégée comme sa « mère » au désert subit la guerre du Dragon (Apocalypse 12 :17) et fut vaincue en Apocalypse 13 : 7 : « Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre et lui fut donné le pouvoir sur toute tribu, peuple, langue et nation. » Pour les chrétiens restés sur terre voulant rester fidèles, il ne restera que la captivité ou la décapitation : « Que celui qui a des oreilles entende : qui est destiné à la captivité, ira en captivité, qui est destiné à périr par le glaive périra par le glaive. C’est l’heure de la persévérance et de la foi des saints » (Apocalypse 13 : 10 ; 14 :12 ; 17 :6 ; 20 : 4b). 
La situation est telle qu’il est dit : « Heureux dès à présent ceux qui sont morts dans le Seigneur ! Oui dit l’Esprit, qu’ils se reposent de leurs labeurs, car leurs œuvres les suivent » (Apocalypse 14 :13). Vivre en tant que chrétien sur terre sera pire que la mort à ce moment-là. Babylone la Grande, la prostituée, la capitale terrestre du règne de l’imitation trinitaire, sera ivre du sang des Saints ! (Apocalypse 17 :6). Se rajouteront à cela tous les jugements terribles qui s’abattront sur terre. (Apocalypse 14ss).  

5. Différentes facettes de l’Eglise restée sur terre : une autre approche et des précisions.

L’Eglise restée sur terre combattra l’Ennemi mais présentera différentes facettes : 

- L’Eglise des Deux Témoins mourra au combat en martyr mais expérimentera la puissance de la résurrection sur terre aux yeux de tous et pourra monter dans la nuée pour se rajouter à la nouvelle Eglise des Vainqueurs enlevée (Apocalypse 11 : 7b-12)

- Celle qui correspond en quelque sorte à une « partie » de la Femme glorieuse (= une partie de l’Eglise initiale des Vainqueurs : Apocalypse 12 :1) n’étant pas devenue « l’enfant mâle enlevé » (Apocalypse 12 :4-5) qui se réfugiera dans le désert, donc quelque part sur terre où elle sera nourrie durant 1260 jours c’est à dire durant le règne de l’imitation trinitaire du Dragon (Apocalypse 12 :6+13-16). Elle sera loin du Serpent sous protection absolue de Dieu donc de la mort, nourrie à une place que le Seigneur lui a fait préparer (Apocalypse 12 : 6+14b). En tant qu’Eglise des Vainqueurs ayant de plus donné naissance à la nouvelle Eglise des Vainqueurs enlevée (enfant mâle) plus puissante, capable avec les Anges de précipiter le Dragon hors des lieux célestes, elle bénéficiera de par son statut (d’Eglise des Vainqueurs) de l’immortalité comme Elie qui était lui aussi dans le désert pour se réfugier. Elle finira aussi par rejoindre la nouvelle Eglise des Vainqueurs « enlevée » de par l’expérience de la montée et de l’immortalité. D’ailleurs, le texte de l’Apocalypse ne la mentionnera plus au-delà du chapitre 12 pour cette raison. Pour mieux comprendre, il est à remarquer que malgré la gloire de cette Femme, une « partie d’elle », celle de « l’ancienne génération – mère » restera sur terre au désert durant la période des 1260 jours, toutefois sous totale protection divine. Elle ne pourra pas être touchée par le Dragon donc pas par son acolyte majeur : le démon de la Mort. Le Dragon finira d’ailleurs par comprendre (Apocalypse 12 :13-17). La partie d’elle-même dont elle aura accouché à savoir « l’Enfant - la nouvelle génération glorieuse enlevée » malgré le fait que le Dragon ait essayé de le dévorer (Apocalypse 12 :4b), est la Nouvelle Eglise des Vainqueurs qui continuera parfaitement le plan de Dieu à savoir précipiter le Dragon et ses acolytes hors des lieux célestes sur terre (Apocalypse 12 :11), gagner la bataille d’Harmaguédon pour débarrasser la terre de l’Ennemi et régner avec Christ sur terre lors du Millénium (Apocalypse 5 : 10b ;12 : 5b ; 16 :16 ; 19 :14 ; 20 :4a). L’autre partie d’elle-même restée sur terre est le reste de sa descendance (nouvelle génération n’étant pas entré dans la gloire de l’Enfant enlevé) malheureusement attaquable par le Dragon (Apocalypse 12 :17). C’est peut-être aussi la raison de son problème et qu’elle dut aller au désert un peu comme Moïse après l’épisode des espions dans le Pays Promis… ? Il est toujours indispensable de vivre et d’enseigner au maximum le top du top du message de Dieu.


- Celle qui correspondra au reste de la descendance de la Femme (Apocalypse 12 :17 reste à impérativement distinguer de l’Enfant mâle ou nouvelle Eglise des Vainqueurs enlevée), mais qui est le fruit de son ministère. Elle est sur terre parce qu’elle n’est pas rentrée dans les dimensions caractérisant l’Eglise des Vainqueurs. Elle est donc totalement dans l’espace-matière-temps avec ses aléas décrits dans l’introduction, donc sujette aux attaques du Dragon (Apocalypse 12 :17) et finira pas être vaincue (Apocalypse 13 :7-10) malgré le fait qu’elle observera les commandements de Dieu et gardera le témoignage de Jésus. Certains mourront martyrs, d’autres iront moisir en captivité (Apocalypse 13 :10). Les martyrs règneront durant le Millénium (Apocalypse 20 :4b+c) avec ceux qui viendront siéger sur les trônes, auxquels il fut donné d’exercer le jugement (=Eglise des Vainqueurs ; Apocalypse 3 : 21 ; 20 :4a)


CONCLUSION

Rester sur terre en tant que chrétien après la constitution de l’Eglise des Vainqueurs initiale sera vraiment très difficile à vivre. 

La Grande Tribulation apportera des martyrs pour le nom de Jésus. 

La grande foule issue de la Grande Tribulation qui sera restée en vie aura besoin de toute la consolation de l’Agneau car ses souffrances auront aussi été très grandes.
L’Eglise des Deux Témoins à la fin de la Grande Tribulation respectivement une partie de l’Eglise restée sur terre issue d’Israël (Typologie de Moïse) et des nations (Typologie d’Elie) mèneront un combat puissant prophétique et de témoignage accompagné de jugements de feu et de plaies mais seront tués par la Bête. Cette guerre est aussi une souffrance terrible sans compter le martyre à la fin. Certes ceux-ci ressusciteront sur terre aux yeux de tous et monteront au ciel pour ensuite faire partie de la Nouvelle Eglise des Vainqueurs.

L’Eglise sous l’oppression de l’imitation trinitaire du Dragon précipité sur terre durant 1260 jours ou 42 mois ou 3 ans et demi vivra très difficilement :
- La Femme glorieuse qui n’est pas « devenue l’Enfant mâle » mais qui est restée dans son statut de « mère ancienne génération », sera poursuivie par le Dragon, mais elle sera protégée loin du Dragon au désert sur terre, par là ne mourra pas (immortalité), montera au ciel comme Elie et se joindra ainsi à la Nouvelle Eglise des Vainqueurs glorieuse. Nonobstant, elle devra vivre la période au désert, ce qui n’est pas des plus agréables !
- Le reste de la descendance de la Femme glorieuse subira les attaques de l’Ennemi et sera vaincue. Malgré le fait qu’elle observe les commandements de Dieu et garde le témoignage de Jésus, elle est soumise à l’espace-matière-temps et par là non seulement en subit les limitations et les aléas mais en plus subit au maximum l’oppression et la persécution terribles du Dragon et des Bêtes : ce qui n’est pas une sinécure !

Il ne reste plus qu’à désirer très fortement le fait d’appartenir à l’Eglise des Vainqueurs initiale dès maintenant en répondant aujourd’hui positivement à l’appel de Jésus-Christ Glorifié !
A bon entendeur salut !

En Jésus,



Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire