Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

mercredi 9 décembre 2015

5 Etes vous saturé de Dieu ?


Un jour, alors que je commençais à suivre une formation biblique, le Pasteur était venu me chercher à la gare pour me conduire au lieu des cours. Dans la voiture, le CD passait une chanson qui disait "I want to be saturated by You" (je veux être saturé de toi). Avec son ton toujours simple, et saisissant toute occasion de réfléchir et trouver du sens aux choses, il se tourna vers moi avec une réflexion à peu près comme suit " pourquoi saturé, est ce que c'est possible d'être saturé, puisqu'on devrait en vouloir toujours plus?"
C'est vrai que plus je découvre le Seigneur et me plonge dans Sa présence, et plus j'en désire.
La seule chose qui m'est arrivée parfois (oui, plutôt souvent) et qui parfois arrive encore, c'est être saturé de pratiques, saturé de faire, de sembler, d'apparence, de devoirs, de superficiel... c'est comme si à vouloir être rempli toutes ces choses menaient en fait à saturation... et le risque ensuite c'est le blocage, voire le dégoût ou le découragement.
Ou alors, une saturation intervient lorsque l'on retient, au lieu de laisser jaillir et se répandre à travers soi...
Mais lorsque l'on se recentre sur l'essentiel, enlevant tout accessoire (qui, au demeurant peut être excellent et à ne pas exclure toujours), juste pour un face à face, à une impression de vide se substituent de profonds soupirs, une ardente aspiration, une intense attente pleine d'espérance... couronnée ensuite de la douceur d'une présence si évidente, qui ranime la flamme au plus profond de soi et semble redonner vie a toutes les cellules de l'être dans toutes ses dimensions.
S'ouvre un domaine insaisissable où l'on ne mesure plus dans les limites de notre être, mais où l'on est irrésistiblement attiré vers davantage de grâce et de gloire...
Alors non je ne veux pas être saturé (ce qui reviendrait à dire qu'il y en aurait trop...) - et si l'impression d'étouffement venait- je cherche plutôt à m abandonner toujours davantage jusqu'à, comme l'exprime Paul quelque part, saisir Christ comme j'ai été saisi par lui. Et dans ce bain de la régénération (Tite), immergé, être métamorphosé et voir alors ma nature divine révélée et les dimensions célestes transcender les terrestres pour accomplir ce qui doit l'être à la suite de Christ ressuscité.
Baignez dans l'atmosphère glorieuse de Sa présence, abattez vos résistances pour être rempli, comme dit l'écriture, jusqu'à toute la plénitude de Dieu, et alors rayonner et répandre celle-ci. Plus vous en êtes rempli, plus votre environnement en est affecté, jusqu'à ce jour glorieux où tout sera rassemblé dans le Christ et que l'atmosphère entière respirera la gloire du Très Haut.
Ne nous limitons plus à ce corps physique héritier du terrestre qui serait à l'égard de telles perspectives bien vite saturé (au meme titre que la pensée non regeneree), mais baignons en Lui pour revêtir le corps métamorphosé, conforme à l'union a Christ et à la révélation des fils tant espérée, en vue d'opérer sur la terre comme le céleste, de gloire en gloire (2 co 3:18), d illimité en illimité dans l'ordre de marche sous la voix de Sa Majesté.
Je ne veux pas être saturé, mais me livrer au Ressuscité et m abandonner à l'illimité des glorifiés (Rom 8) !
C'est là une nécessité, en ces temps avancés.
"Réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance a bien faire, cherchent l'honneur, la gloire, et l'incorruptibilité". (Rom 2:7)


Fabien Weigel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire