Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

jeudi 23 janvier 2014

37 L’EGLISE DES VAINQUEURS DURANT LE REGNE DE L’IMITATION TRINITAIRE SUR TERRE

RUBRIQUE DE L’EGLISE DES VAINQUEURS :

37

L’EGLISE DES VAINQUEURS DURANT LE REGNE 
DE L’IMITATION TRINITAIRE SUR TERRE


INTRODUCTION


L’Eglise des Vainqueurs initiale aura accès au Trône du Seigneur et sera dans le combat (Apocalypse 6 :2) dans les lieux célestes et sur terre avec la caractéristique du corps transfiguré à partir d’Apocalypse 5 :10 où un cantique nouveau célèbrera la constitution de cette Eglise de sacrificateurs et rois par le Seigneur Jésus-Christ.
Elle atteindra un degré de gloire absolument phénoménal (Apocalypse 12 :1) pour donner naissance à une nouvelle génération de l’Eglise des Vainqueurs encore plus puissante qui sera enlevée (Apocalypse 12 : 5 – enfant mâle) et qui vaincra l’Ennemi dans les lieux célestes avec l’Archange Michel et ses anges (Apocalypse 12 : 7-8+11) et aussi avec comme conséquence le fait que le Dragon et ses acolytes soient définitivement hors des lieux célestes et précipités sur terre (Apocalypse 12 :9).
Suite à son enlèvement, l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération sera définitivement installée au ciel (Apocalypse 12 : 12a). Elle est certes au ciel à l’abri mais sur terre s’installe l’horrible règne de l’imitation trinitaire du Dragon de trois ans et demi (Apocalypse 12 :12b ; 13 :5b), sachant que l’Eglise restée sur terre, sera persécutée et vaincue (Apocalypse 11 : 1 ; 12 :17 ; 13 :7a +10).
Voilà le point de départ de notre étude.

1.    LEglise des Vainqueurs ancienne génération et nouvelle génération.

Pour mieux identifier l’Eglise des Vainqueurs durant le règne de l’imitation trinitaire du Dragon, il faut bien comprendre ce qu’est l’Eglise des Vainqueurs de « l’ancienne génération », la mère et celle de la « nouvelle génération », l’enfant. ( Cf. écrit « Eglise restée sur terre »).
« L’Agneau était debout sur la montagne de Sion et avec lui les 144 000…ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, devant les quatre animaux et les anciens » (Apocalypse 14 :1+3).
Ce passage démontre que l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération après l’enlèvement pourra être à la fois sur la montagne de Sion en Israël, donc sur terre et tout de suite devant le Trône, donc au ciel. L’Eglise des Vainqueurs enlevée donc celle après l’enlèvement, l’enfant mâle nouveau né, nouvelle génération plus puissante (Apocalypse 12 :5) sera définitivement installée, enracinée, au ciel (Apocalypse 12 :12a). Rien que le fait d’être enlevée lui donnera bien plus de puissance encore et lui aura permis de vaincre le Dragon dans les lieux célestes (cf. écrit relatif à Apocalypse 12 :11 « La victoire dans les lieux célestes »). En effet cette Eglise des Vainqueurs nouvelle génération (enfant) installée au ciel n’aura plus d’obstacle dans les lieux célestes. Les combats et les jugements auront lieu exclusivement sur terre (Apocalypse 13 à 20), ce qui est très avantageux.
L’Eglise des Vainqueurs d’avant l’enlèvement, ancienne génération (mère), et la partie restée sur terre ancienne génération donc non enlevée était avant l’enlèvement et restera après l’enlèvement installée sur terre tout en pouvant passer par la métamorphose du corps au ciel à la salle du Trône et donc accéder à l’immortalité (Apocalypse 5 :10 ; 6 :2 ; 12 :1).
En effet, la partie non enlevée de l’Eglise des Vainqueurs ancienne génération restée sur terre pourra se réfugier au désert durant les « 1260 jours » ou durant « un temps et des temps et une moitié d’un temps », ce qui correspond exactement à la durée du règne de l’imitation trinitaire du Dragon. Elle sera hors de portée du serpent régnant à présent sur terre (Apocalypse 12 : 6+13-16) donc logiquement aussi hors de portée de ses acolytes dont la Mort. Cela lui permettra tout aussi logiquement de bénéficier de l’immortalité comme par exemple le prophète Elie qui était alors au désert et était un « prototype » de cette partie de l’Eglise des Vainqueurs ( pour davantage d’explications : cf. écrit « Eglise restée sur terre » aussi relativement aux deux témoins d’Apocalypse 11 restés sur terre durant ces 1260 jours).
Durant cette période, il y aura toujours encore des chrétiens restés sur terre, dont le corps n’aura pas été métamorphosé, fruit du ministère d’évangélisation de l’Eglise des Vainqueurs ancienne génération, mais qui restent attaquables par le Diable et finiront par être vaincus, emprisonnés, décapités durant le règne de l’imitation trinitaire (Apocalypse 12 : 17 ; 13 : 7+10 ; 11 : 7 ; 14 :13 ; 17 :6).
Il est capital de distinguer les différents types ou groupes de chrétiens dans l’Apocalypse et notamment dans notre propos présent à savoir l’Eglise des Vainqueurs d’avant l’enlèvement et celle d’après l’enlèvement ou l’Eglise des Vainqueurs ancienne génération (mère) et celle de la nouvelle génération (enfant).

2.     LEglise des Vainqueurs enlevée nouvelle génération est installée au ciel durant le règne de limitation trinitaire du Dragon.

« C’est pourquoi soyez dans la joie vous les cieux et vous qui y avez dressé votre tente (cf. tente = corps 2 Corinthiens 5 : 1-4 ; Apocalypse 12 : 12  Eglise des Vainqueurs au corps ou tente glorifié ou  métamorphosé dans les cieux. ouranoi ; kai oi en autois skènountès = et en eux [les cieux] campent ; verbe skènoo = camper ; skènoma = campement de soldats). Malheur à la terre et à la mer , car le diable est descendu chez vous ayant une grande fureur, sachant le peu de temps qu’il a » (Apocalypse 12 :12).
Le fait que l’Eglise des Vainqueurs sera définitivement installée au ciel, comme une armée qui y campe, prête à mener la suite des combats victorieux, devra être un sujet de joie alors que ce qui se jouera sur terre sera un très grand malheur.
Cela sera ainsi parce que le Dragon et ses acolytes n’auront plus de place dans le ciel et auront été précipités sur terre (Apocalypse 12 : 8) et par là perdront énormément de leur puissance puisqu’ils seront dans les limitations espace-matière-temps (Apocalypse 12 :12c). Ils feront tout pour reconquérir les lieux célestes (Apocalypse 16 :12-16 ;17 :13-14a ; 18 :5a ; 19 :19-21 ; 20 :7-9).
L’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération occupera dorénavant une « position » fondamentalement stratégique qui lui donnera beaucoup plus de puissance et enclenchera la suite des événements aboutissant à la victoire totale contre l’Ennemi (Apocalypse 20 :9b-10).
Où retrouve-t-on par la suite l’Eglise des Vainqueurs durant ce règne absolument horrible de l’imitation trinitaire du Dragon qui s’abat sur terre ou dans l’espace-matière-temps ?
On la retrouve en Apocalypse 14 : 1-5, 15 :2-4, 17 :14, 19 :5-8+14, 20 :4a, sachant que ce dernier verset marque le début du règne millénaire sur terre de l’Eglise des Vainqueurs et des martyrs ressuscités sous l’autorité du Seigneur Jésus-Christ et donc la fin du règne de 42 mois (ou 3 ans et demi ou 1260 jours) de l’imitation trinitaire de l’Ennemi.

3.    Identification et caractéristiques des 144 000 dApocalypse 14

Au moment du plus grand réveil de l’Histoire (Apocalypse 7 :4-17) fruit de l’Eglise initiale des Vainqueurs « partie » à ce titre « en vainqueur et pour vaincre », (Apocalypse 6 :2) les 144 000 seront à ce moment-là clairement les juifs (Apocalypse 7 : 4-8) devenant messianiques parce qu’ils seront marqués sur le front du sceau de Dieu (Apocalypse 7 :2-8) qui est la réception de l’identité du Père et de l’Agneau (Apocalypse 14 : 1) comprenant bien entendu la métamorphose du corps. Cette foule de 144 000 fera ensuite partie de la foule immense que nul ne pourra compter issue de toutes les nations donc y compris la nation juive (Apocalypse 7 :9). Tous seront issus de la Grande Tribulation (Apocalypse 7 :14b) et auront lavé leur robe dans le sang de l’Agneau (Apocalypse 7 : 14).
Issus de la Grande Tribulation qui aura lieu sur terre (Apocalypse 6 :3ss), ils se trouveront donc clairement sur terre (Apocalypse 7 :3) puis soudainement et étonnamment devant le Trône et devant l’Agneau (Apocalypse 7 :9b). Le marquage du sceau de Dieu étant par là à considérer comme la métamorphose du corps vu qu’on ne peut passer de la terre au ciel sans cette métamorphose (cf. écrit « La Métamorphose » - 1 Corinthiens 15 : 50 : « La chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité »).
Cette foule immense rejoindra l’Eglise initiale des Vainqueurs et en grossira substantiellement les rangs. Cette Eglise glorieuse apparaîtra par la suite portant une couronne de 12 étoiles démontrant son unité par la fusion totale des chrétiens issus des juifs et ceux issus des non juifs à savoir la fusion entre les 12 tribus et les 12 apôtres (Apocalypse 12 :1).
Tout cela pour démontrer que les 144 000 d’Apocalypse 14 seront l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération dans sa globalité.

C’est confirmé de façon irréfutable par l’expression « les 144 000, les rachetés de la TERRE » ! (Apocalypse 14 :3c)
Qui sont les « rachetés de la terre » ? Ceux qui auront été [r]achetés pour ne plus être sur terre où le Diable et ses démons redoubleront d’horreurs et où tomberont les jugements divins sans précédent !
Autrement dit ce sera l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération enlevée campant, résidant, habitant au ciel ! (Apocalypse 12 :12a).
En Apocalypse 7 ce sera la foule immense qui « absorbera » dans le domaine de l’identification et de la désignation les 144 000.
En Apocalypse 14, à cause de l’expression généralisante « rachetés de la terre », c’est à dire ceux qui habiteront au ciel devant le Trône, les 144 000 « absorberont » dans le domaine de l’identification et de la désignation la foule immense d’Apocalypse 7 y compris l’Eglise initiale des Vainqueurs, exceptés tous ceux qui n’auront pas été enlevés.
Les rachetés de la terre seront non seulement rachetés de leur damnation éternelle comme tout chrétien converti, mais ils seront ici rachetés pour ne plus être domiciliés sur terre mais au ciel, c’est à dire préservés des jugements et horreurs du règne de l’imitation trinitaire.

Ensuite, il est question du « rachat d’entre les hommes comme « prémices » (aparkè = prémices, le premier choix, l’élite) pour Dieu et pour l’Agneau (Apocalypse 14 : 4b). Les prémices sont toujours les éléments premiers suivis plus tard par les autres éléments. Cela confirme bien qu’il faut impérativement distinguer les différents groupes et types de chrétiens pour comprendre l’Apocalypse.
Cette Eglise des Vainqueurs nouvelle génération sera par conséquent les prémices par rapport aux autres qui suivront et une « offrande » de premier choix (cf. Romains 12 :1-2) , sans défaut, pour Dieu et pour l’Agneau. D’ailleurs la description contextuelle de pureté et de perfection nous confirme cela. L’adultère, le mensonge n’existeront plus chez ces chrétiens glorifiés. Ils seront sans reproches, parfaits : c’est la conséquence de leur rachat de la terre ou métamorphose (cf.1 Corinthiens 15 : 51 et ss)  car dans le contexte terrestre cela n’existe simplement pas parce que ce n’est ni humainement, ni même « chrétiennement » possible ou gérable. Si c’était le cas cela se saurait… !

De même, ils suivront l’Agneau partout où Il va : là encore ce n’est absolument pas possible humainement et dans nos limitations terrestres (Apocalypse 14 :4b) car l’Agneau évolue à la fois sur terre ou l’espace-matière-temps et à la fois dans les lieux célestes. Cela rejoint notre propos au paragraphe 1er où il est dit que l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération pourra être sur la montagne de Sion en Israël, donc sur terre par exemple, et puis tout de suite devant le Trône.

Enfin ils chanteront un cantique nouveau devant le Trône que nul ne pouvait apprendre si ce ne sont les « 144 000 » (ou l’Eglise des Vainqueurs globale nouvelle génération) avec une puissance inimaginable (Apocalypse 14 : 2-3). Il s’agit d’une adoration parfaite, totale, satisfaisante que seuls les rachetés de la terre pourront offrir à Dieu et qui n’est pas possible sur terre. C’est pourquoi personne d’autre ne pouvait « apprendre » ce chant. En effet les « autres » adorateurs chrétiens ne peuvent que se trouver sur terre. Comme ils sont limités par l’espace-matière-temps, ils ne pourront jamais avoir cette qualité parfaite d’adoration de l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération puisqu’elle n’est par définition possible qu’au ciel.

4.    Les victoires de lEglise des Vainqueurs nouvelle génération durant le règne de limitation trinitaire du Dragon

« Et je vis comme une mer de verre, ayant été mêlée de feu et les vainqueurs de la bête et de son image et du chiffre de son nom, se tenant sur la mer de verre, ayant des cithares à la main. Ils chantaient le cantique de Moïse le serviteur de Dieu et de l’Agneau. » (Apocalypse 15 :1-2)

De quelle victoire s’agit-il ? Il ne s’agit pas de la victoire dont le résultat est décrit en Apocalypse 7 c’est à dire le plus grand réveil de l’Histoire.
Il ne s’agit pas davantage de la victoire dans les lieux célestes décrite en Apocalypse 12 dont le résultat est l’expulsion du Dragon et de ses démons des lieux célestes.
Il s’agit de la victoire sur la bête, son image et le chiffre de son nom, c’est à dire le chiffre 666 (Apocalypse 13 : 1-18).
Cette victoire a lieu durant le règne de l’imitation trinitaire du Dragon où se sont justement manifestées deux bêtes (la deuxième bête étant aussi appelée « faux prophète » Apocalypse 16 :13 ; 19 :20) étant respectivement des imitations du Fils et du St Esprit et où il est question de l’image de la première bête et de son chiffre (Apocalypse 13). Nous nous situons ici au début d’Apocalypse 15 donc cette victoire, nous devons la chercher obligatoirement en Apocalypse 14.
Nous y découvrons le Fils de l’homme, Jésus assis sur une nuée blanche (Apocalypse 14 :14) une faucille à la main qu’Il va jeter sur terre pour une « moisson » de jugement de la terre (Apocalypse 14 : 16). Elle est suivie d’une « vendange » de jugement de la terre par une autre faucille jetée sur terre par un ange (Apocalypse 14 :18-20). Ces jugements sont précédés par les proclamations successives de trois anges relatives à l’appel à la crainte de Dieu, la chute de Babylone et la damnation éternelle des adorateurs de la bête et de son image (Apocalypse 14 : 6 -11). Il faut aussi noter que ces jugements – victoires seront réels sur la bête et sur Babylone mais ils ne les extermineront pas définitivement à ce moment-là car ils apparaîtront encore plus tard (Apocalypse 16 :13 et 17 à 18). Seule la bataille d’Harmaguédon leur sera fatale (Apocalypse 16 :13-14+16 ; 19 : 19-20).  

On pourrait alors se poser la question : ces jugements ou victoires sont-ils uniquement à attribuer à Jésus et aux anges ?

Qui sont ces « vainqueurs » ?
Une première réponse réside dans les cithares que ces vainqueurs tenaient à la main et le cantique qu’ils chantaient comme les 144 000. En fait, il y a à ce niveau, un parallélisme évident entre les 144 000 et les vainqueurs de notre passage.
La seconde réponse est que dans tous les combats « les appelés, les élus et les fidèles » sont pleinement associés au Seigneur : « …ils [ennemis] combattront l’Agneau et l’Agneau les vaincra, car il est Seigneur des seigneurs et Roi des rois et avec lui les appelés, les élus et les fidèles vaincront aussi. » (Apocalypse 17 : 14 ; cf. aussi 3 :21). Il est clair qu’il ne peut s’agir de chrétiens restés sur terre puisque ceux-ci seront malheureusement vaincus par la bête (Apocalypse 13 : 7) donc il ne peut s’agir que de l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération campant au ciel.
Enfin la troisième réponse rejoint ce que nous avons écrit précédemment à savoir qu’ils « suivront l’Agneau partout où Il va » (Apocalypse 14 : 4b). Autrement dit, là où se trouvera Jésus, se trouvera l’Eglise des Vainqueurs que ce soit dans les lieux célestes ou dans l’espace-matière-temps !

Cette proximité et cette association entre le Seigneur Jésus-Christ dans les combats apparaissent à nouveau lors de la bataille d’Harmaguédon. L’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération fait partie des armées du ciel qui le suivent : « Les armées du ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues d’un lin blanc et pur. » (Apocalypse 19 : 14).
Le pluriel de « des armées » implique que les anges formeront une armée et l’Eglise des Vainqueurs « du ciel » formera une autre armée.
Nous retrouvons le cheval(aux) blanc(s) d’Apocalypse 6 :2 et l’habit(s) de lin blanc(s) et pur(s) d’Apocalypse 19 :8.
Les deux passages désignent l’Eglise des Vainqueurs. Le Seigneur Jésus-Christ est avec les anges et avec l’Eglise des Vainqueurs victorieux de l’Ennemi lors de la bataille d’Harmaguédon qui met fin au règne l’imitation trinitaire du Dragon.

5.    LEglise des Vainqueurs nouvelle génération régnante

Le règne de l’Eglise des Vainqueurs a été annoncé plusieurs fois dans l’Apocalypse :
-           2 :26 : Le Vainqueur mènera paître les nations avec une verge de fer. 
-       3 : 21 : Le Vainqueur montera sur le Trône avec Jésus.
-       5 :10 : Ils régneront sur la terre.
-       6 :2 et 12 :1 : L’Eglise des Vainqueurs porte une couronne.
-       12 : 5 : Lenfant qui devra mener paître les nations avec une verge de fer (à mettre en relation avec Apocalypse 2 :26).

L’Eglise des Vainqueurs règnera effectivement durant le Millénium : « Et je vis des trônes. A ceux qui vinrent y siéger, il fut donné d’exercer le jugement » (Apocalypse 20 : 4a). Vu les annonces précédentes au début de ce paragraphe, il ne peut s’agir que de l’Eglise des Vainqueurs nouvelle génération.
L’Eglise des Vainqueurs règnera donc sur terre durant 1000 ans avec les martyrs ressuscités (Apocalypse 20 : 4b-c+ 6 et cf. 2 :10 c couronne de vie) avec le Roi des Rois sous Son autorité. Il est bien précisé que les autres morts dont évidemment des chrétiens ne seront pas ressuscités à ce moment-là (Apocalypse 20 :5).

Son statut d’Epouse (Apocalypse 19 : 7) du Roi des rois lui confère de surcroît un statut pour régner bien entendu avec autorité mais aussi par et dans l’Amour !
  
CONCLUSION

Pour bien comprendre l’Apocalypse, il est important d’identifier l’Eglise des Vainqueurs sous ses différents aspects dans un déroulement chronologique simple, clair et évident.
Sans la perception de sa réalité de métamorphose permettant de comprendre son rôle et sa nature tant dans les lieux célestes que sur terre (ou l’espace-matière-temps), on est plus ou moins obligé de procéder à de savants mélanges et par là de passer d’une supposition à l’autre.
Pire, on noie le poisson en aveuglant les chrétiens d’aujourd’hui  par rapport à la destinée glorieuse réelle que le Seigneur leur réserve dans Son amour depuis environ 2000 ans pour finaliser l’accomplissement de Son plan. Il veut les préserver des horreurs à venir, sachant que toutes les horreurs à leur égard qui ont déjà eu lieu et n’ont certainement pas été voulues par Lui !
On fait alors appel aux interprétations symboliques et structuralistes toujours divergentes. Ces interprétations sont à mettre respectivement en relation avec la religiosité voire la superstition (symbolisme, new age,  gnose, sociétés secrètes) d’une part et la dialectique matérialiste athée ou agnostique ( dans certains cas : structuralisme, marxisme, capitalisme, nazisme, hégélianisme, freudisme… ) d’autre part.

L’appel très sérieux de Jésus Glorifié par les lettres aux 7 églises s’adresse évidemment urgemment à nous : la porte est encore grande ouverte pour chercher ardemment à faire partie de cette Eglise !
« …par la persévérance à bien faire [cherchons] l’honneur, la gloire et l’immortalité » Romains 2 :7.

En Lui,
Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire