Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

mercredi 5 août 2015

76 Noyau

RUBRIQUE DE L’EGLISE DES VAINQUEURS :

76
NOYAU



INTRODUCTION

Le NOYAU est indispensable à la vie et à sa propagation et continuation que ce soit au niveau biologique dans la cellule vivante, au niveau de la physique dans l’atome ou encore plus simplement le noyau dans certains fruits etc...
Dans la compréhension de certaines vérités bibliques, on retrouve aussi un noyau indispensable à la continuation et à la propagation de la vie.

Le couple à l’image de Dieu : noyau de la création

  Le couple Adam et Eve était fondé sur une Alliance de liberté, de fidélité-confiance et d’amour réciproque (Genèse 2 :16) et avant tout vis-à-vis de Dieu pour une gestion de la Création paradisiaque ou Terre parfaite, pour une Multiplication ou Postérité abondante (Genèse 1 :25-28). Le couple à l’image de Dieu, en relation d’amour fidèle et volontaire avec Dieu et entre l’homme et la femme est ainsi le noyau de la création.
Nous retrouvons l’ensemble Alliance, Terre et Postérité que ce « noyau-couple » a pour mission d’assurer la pérennité à son niveau.

La chute a remis tout cela en cause, le noyau couple est dorénavant frelaté et par voie de conséquence aussi l’ensemble Alliance, Terre et Postérité :

La relation directe d’amour et de confiance dans la liberté avec Dieu conditionnée par le respect de l’Alliance ou contrat est rompue.
L’éloignement ou l’exil du couple initial par le fait qu’il fut chassé du paradis ou de la terre parfaite ou environnement parfait prévu par Dieu entre en vigueur. L’espace-matière-temps remplace l’éternité par rapport au temps et la métamorphose par rapport à l’espace-matière. Ainsi la Mort avec ses limitations et tout ce qui y mène, règne sous l’autorité du Prince de ce monde.
La postérité est devenue très souvent  inéducable, malade, mortelle et pécheresse notamment meurtrière entre autres à cause d’une relation du noyau couple minée et empoisonnée par l’esprit d’accusation, la sexualité dominatrice voire dévoyée et la procréation dans la souffrance (Genèse 3 :12-18 ; 4 :8).  

Toute l’Histoire du salut aura comme but le rétablissement paradisiaque aux niveaux de l’Alliance, de la Terre et de la Postérité absolument et totalement  conditionnées par le rétablissement du noyau, le couple à l’image de Dieu ! Cherchons donc ce couple à l’image de Dieu, ce noyau ! Où se trouve-t-il ?

Noé et les patriarches

Noé « trouva grâce aux yeux de l’Eternel… Noé était un homme juste et intègre…Noé marchait avec Dieu » (Genèse 6 :8-9). Noé était en relation avec Dieu. De plus il obéit en construisant l’arche. Il fallait vraiment que Dieu soit vraiment avec lui pour cette réalisation technique incroyable sans compter les animaux à caser dans ce bateau, la nourriture etc…
Noé fut affranchi par le déluge d’une « terre maudite » (Genèse 5 :29) « remplie de violences » (Genèse  6 :13) et il eut l’occasion de tout recommencer à zéro. L’Alliance renouvelée entre Dieu et Noé était une alliance de vie avec comme signe l’arc-en-ciel (Genèse 9 :11-17), avec l’engagement par Dieu de ne plus détruite la terre « purifiée » par le jugement du déluge. La terre était de nouveau davantage vivable. L’éloignement énorme de l’humanité d’avec Dieu s’est transformé en une plus grande proximité avec Noé.
Noé avait une épouse et une postérité qui furent sauvés du déluge. « Dieu bénit Noé et ses fils et leur dit : soyez féconds, multipliez et remplissez la terre » (Genèse 9 :1)  comme Il l’avait dit à Adam et à Eve au paradis.

Une amorce d’une relation plus directe avec Dieu par le respect de l’Alliance de vie pouvait à nouveau entrer en vigueur, la Terre était « purifiée » des violences et les conditions pour la Postérité et la multiplication étaient à nouveau rétablies ! Le « couple noyau de la création » se rapprochant de l’image de Dieu, pouvait envisager d’ouvrir la voie à l’ensemble Alliance, Terre et Postérité selon Dieu et surtout avec et par Dieu.
Mais nous savons que les générations suivantes n’étaient pas des plus glorieuses… La majorité de la population mondiale s’est à nouveau pervertie et pour éviter un nouveau déluge, Dieu procéda à la création d’un Peuple à part, « protégé » où les conditions pourraient être davantage remplies en vue du « couple à l’image de Dieu » noyau de la création.

Abraham fut ainsi choisi par Dieu pour la mise en place d’un Peuple parmi les peuples pour la réussite du plan divin dans l’Histoire du salut. A ce moment-là, la restauration ne se faisait plus dans un premier temps à l’échelle de la terre entière avec l’ensemble de sa population mais à travers un Peuple mis à part, sur une partie de la Terre à part à savoir Canaan avec une Alliance spécifique où le noyau couple tout au moins proche de l’image de Dieu pouvait être envisagé dans un environnement « protégé »..
Avec Abram dans sa relation avec Agar suivie de la naissance d’Ismaël, l’Alliance du couple-mariage n’était pas respectée. Le petit arrangement « Agar » était incomplet et frelaté.
Par contre en Genèse 15 et 17 en vue de la naissance d’Isaac, l’Alliance du Sacrifice et du Feu et de la circoncision du prépuce d’où sortait le sperme dans le vagin de la femme légitime Sara, c’est à dire le Saint des Saints où se trouve Dieu le Créateur accordant la Postérité juste et bénie en vue de la création d’un Peuple choisi, la promesse de la Terre spécifique, permettait la poursuite de l’Histoire du Salut en vue de la restauration paradisiaque.

Une amorce d’une relation plus directe avec Dieu par le respect de l’Alliance entrait à nouveau en vigueur, une Terre était choisie et promise par Dieu pour qu’une Postérité légitime et sa multiplication puissent y être rétablies !
Ce « couple patriarcal noyau de la création » se rapprochant de l’image de Dieu, participa à l’établissement progressif du futur couple noyau à l’image de Dieu seul capable de rétablir l’ensemble Alliance, Terre et Postérité selon Dieu et surtout avec et par Dieu.

Isaac et Jacob étaient dans la même dynamique sur l’initiative de Dieu (cf.  Genèse  26 :2-5 ; 28 :10-22). Dieu apparut à Isaac et lui réitéra les promesses faites à Abraham et Jacob vit en songe l’échelle céleste avec les anges et Dieu lui réitérant encore les mêmes promesses.
Ces « couples patriarcaux noyau de la création » se rapprochant de l’image de Dieu, participèrent à l’établissement progressif du futur couple noyau à l’image de Dieu seul capable de rétablir l’ensemble Alliance, Terre et Postérité selon Dieu et surtout avec et par Dieu.

Le Peuple d’Israël                

Le Peuple d’Israël fut le résultat juste et légitime des couples précédents se rapprochant de l’image de Dieu, dans un monde en général à nouveau en rupture de contrat avec Dieu, éloigné de Lui, dans l’idolâtrie et les dévoiements de toutes sortes.
Au travers de péripéties inimaginables, miraculeuses, entre autres avec Joseph, Moïse, Josué et les autres, il put commencer à allier notamment par la Conquête de Canaan les trois éléments de l’ensemble Alliance, Terre et Postérité.
Des couples noyau se rapprochant de l’image de Dieu, souvent au sein d’un Peuple infidèle, purent malgré tout participer à l’établissement progressif de l’ensemble Alliance, Terre et Postérité.

Chaque élément de cet ensemble possède un « cœur » :

Le cœur de l’Alliance est le Saint des Saints dans le Temple avec l’Arche de l’Alliance (cf. prière de Salomon en 1 Rois 8).
Le cœur de la Terre promise est Jérusalem, la ville de David, la bien-aimée.
Le cœur de la Postérité est le Messie attendu qui viendra rétablir toutes choses avec Son Epouse. Il s’agira du nouvel Adam et de la nouvelle Eve.

Sous Salomon existaient les cœurs de l’Alliance et de la Terre. Le cœur de la Postérité était toujours encore en route : il sera de la postérité de David le père de Salomon pour un règne éternel. Actuellement pour les Juifs toujours en attente du Messie, il est donc toujours à venir.
La création de l’Etat d’Israël en 1948 permit de remettre les pendules à l’heure et de comprendre à nouveau l’élection du Peuple toujours en vigueur dont parle Paul en Romains 11.
La création de cet Etat a permis à ce jour, la restitution partielle d’une partie de la Terre promise. Nous sommes toutefois loin des territoires désignés par Dieu à Abraham !
La Postérité du Peuple y est à nouveau davantage assurée parce que davantage sécurisée et mais bien des Juifs de la diaspora doivent encore faire leur Aliyah.
L’Alliance par contre, et surtout son cœur à savoir le Temple avec le Saint des Saints au bon endroit n’est pas restaurée et politiquement semble loin de l’être, car quelles seraient les conséquences de la destruction du Dôme du Rocher et de la mosquée Al Aqsa pour y construire à la place le Temple ?....
Constamment dans l’histoire du Peuple Juif « notre ensemble » fut attaqué.
La théologie chrétienne du « remplacement » qui consiste à dire que l’Eglise est devenue le Peuple élu de Dieu à la place du Peuple d’Israël fut un des coups les plus durs contre cet ensemble.
Dans la logique de la théologie chrétienne du remplacement tout cela n’est plus nécessaire.
La Terre promise n’a plus lieu d’être à cause de l’universalité terrestre de l’Evangile devant aller « jusqu’aux extrémités de la Terre ».
Le Peuple juif est remplacé par l’Eglise. Mais alors qu’en est-il de Romains 11 où Dieu n’a pas rejeté Son Peuple qu’Il a élu ?
L’Alliance est parfaitement accomplie dans le sacrifice parfait de Jésus-Christ sur la croix. C’est vrai en ce qui concerne la justification qui ne peut être obtenue par la Loi mais uniquement par la grâce mais qu’en est-il de la glorification concrète et effective esprit, âme et surtout corps ? La croix, par la justification tant pour les Juifs que pour les Grecs et toutes les nations (cf. 1 Corinthiens 1 :24 ; 12 :13), nous a totalement ouvert la porte de la glorification mais nous rencontrons à ce jour un problème réel d’application concrète, corporelle, physique.
En effet la formation du couple noyau à l’image de Dieu ou l’application concrète n’a pas eu lieu ! C’est lui qui est prévu pour mettre en place et gérer concrètement l’ensemble Alliance, Terre, Postérité comme Adam et Eve auraient dû le faire !
La glorification ou la métamorphose du corps par le Saint Esprit est préalablement indispensable pour la formation de ce couple noyau réellement à l’image de Dieu. Sans ce préalable, ce couple ne peut être formé car notre corps est actuellement à l’image de l’espace-matière-temps c’est-à-dire mortel, vulnérable, limité etc…et non pas à l’image de Dieu ! Il doit obligatoirement correspondre à Jésus-Christ Glorifié, l’Epoux !
C’est justement dans le domaine de l’application que le Peuple élu doit encore jouer son rôle. Comme cette application est la mise en place du couple noyau et la gestion de l’ensemble indissociable Alliance, Terre et Postérité, mission pour laquelle le Peuple d’Israël a été choisi par Dieu depuis des millénaires, il faut considérer qu’il est indispensable et incontournable pour la réalisation de ce processus. C’est ce que nous comprenons dans le passage suivant :
« Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. » (Romains 11 :12). Ce  passage démontre que la théologie du remplacement est caduque et qu’ils apporteront un très grand plus de par ce qu’ils sont, seront et par là feront !
Par ailleurs les nombreuses promesses bibliques relatives à l’ensemble Alliance, Terre et Postérité faites à Israël doivent obligatoirement encore s’accomplir de façon très concrète et effective. Dans cette perspective certains textes toujours en liaison avec la Terre d’Israël, Jérusalem, le Temple, l’Alliance, le Peuple très nombreux ou la Postérité doivent toujours encore se réaliser. Le loup ne couche pas encore avec l’agneau par exemple…
Ce que Dieu promet, Il le tient et le retour progressif réel, physique relativement récent du Peuple d’Israël sur sa Terre promise en est la preuve irréfutable. « Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. » (Romains 11 :29)

 Nous avons vu que la solution pour le rétablissement de l’ensemble Alliance, Terre, Postérité dépend de par la volonté préalable et souveraine de Dieu, du couple vraiment à l’image de Dieu, noyau de la création.
Nous avons aussi vu que les couples patriarcaux et certains couples du Peuple d’Israël avec quelquefois des naissances miraculeuses, fidèles à Dieu se rapprochaient du couple à l’image de Dieu, notamment pour la continuation du plan de salut divin dans l’Histoire.
Nous avons encore vu que cette continuation au titre de l’élection du Peuple Juif se poursuit et doit encore se poursuivre car elle sera déterminante au niveau de l’application de la justification.
L’élection du Peuple - Postérité d’Israël, son retour à la Terre promise et l’Alliance qui doit s’appliquer dans le Temple où trônera concrètement le Christ préfigurent et ouvrent la voie tant d’un point de vue pédagogique et prophétique que très concret à la glorification indispensable et toutes les applications concrètes décrites dans l’Apocalypse.
Le Peuple élu l'a fait durant des siècles en vue de la formation d’un couple noyau presque à l’image de Dieu avec le Père et Marie (cf. paragraphe suivant) et avec la naissance de Jésus le Messie. Il doit encore le faire en vue de la consommation du mariage de Jésus d’ores et déjà glorifié avec Son Epouse devant nécessairement être préalablement aussi glorifiée. Voilà le couple à l’image de Dieu, noyau de la création que nous découvrons !

Le Père céleste et Marie la Juive

Ils formèrent un couple noyau presque à l’image de Dieu non pas par la faute du Père bien entendu,  mais à cause de Marie la Juive qui ne fut pas parfaite, les évangiles décrivant d’ailleurs les tensions qu’elle avait avec son Fils...
Toutefois Marie était Juive et l’importance des couples noyaux juifs se rapprochant de l’image de Dieu est aussi démontrée par les généalogies des ancêtres de Jésus contenues dans les Evangiles.
Le Peuple Juif à travers Marie la Juive a parfaitement rempli son rôle au niveau de la Postérité pour accueillir Jésus le Messie Juif qui nous a parfaitement justifiés.
Mais la Postérité juive doit encore continuer puisqu’elle doit remplir une autre fonction,  justement dans la formation du couple parfaitement à l’image de Dieu, noyau de la création pour l’accomplissement des missions alors attribuées à Adam et à Eve pour la gestion de l’ensemble Alliance, Terre et Postérité !


Jésus-Christ Glorifié et l’Eglise des Vainqueurs : le couple noyau à l’image parfaite de Dieu

Jésus Dieu et homme Juif est né et a parfaitement accompli sa mission de justification par Son sacrifice sur la croix et Sa résurrection. On pourrait alors dire que l’Alliance en Jésus remplace celle du Temple. D’autant plus qu’Il parle de Son corps qui est le Temple qu’il reconstruira en 3 jours et d’autant plus que le corps du croyant est le Temple du Saint Esprit… !
En fait le verbe remplacer n’est pas adapté sous peine de cautionner la théologie du remplacement ayant mené l’Inquisition et à la Shoah.
Nous dirions que l’Alliance de la croix justifie, sublime, transfigure, métamorphose les sacrifices du Temple et permet l’entrée dans le Saint des Saints qui sera aussi transfiguré. Ce Temple devra obligatoirement être reconstruit pour « abriter » le Trône ou l’Arche de l’Alliance où siègera le Christ avec Son Epouse – Eglise des Vainqueurs sur Terre lors du Millénium. Le Temple céleste rejoindra le Temple terrestre après l’éjection du Dragon de la terre pour 1000 ans.
En Jésus-Christ vrai homme terrestre Juif et vrai Dieu et aussi au niveau de l’Epouse à la fois êtres humains serviteurs et glorifiés à l’image de Christ, la gloire céleste sera manifestée sur terre à partir du Trône ou l’Arche du Saint des Saints, le Temple, Jérusalem, la Terre d’Israël.
Au même titre que le Peuple d’Israël a assuré l’humanité terrestre juive de Jésus avec la justification de la croix à la clé, il assurera tout autant l’application, le côté terrestre du règne à venir de Jésus et de Son Epouse sur terre avec le Temple reconstruit contenant Son Trône avec Jérusalem capitale mondiale sur la Terre d’Israël selon l’étendue alors promise à Abraham.
Mais AVANT ce règne sur Terre il faut :
- que le couple noyau de la création totalement à l’image de Dieu siège sur le Trône – Arche dans les lieux célestes (Apocalypse 3 :21), que l’enfant mâle Postérité glorieuse d’Apocalypse 12 soit mis en route sur le Trône glorieux,
- que cette Postérité glorieuse issue du couple noyau parfait Jésus – Eglise des Vainqueurs (enfant mâle d’Apocalypse 12 :5) dégage avec les anges dans un premier temps la réalité céleste régissant la Terre occupé par le Dragon.
- que l’Alliance glorieuse du Sang et/ou du Feu du Corps de l’Agneau ainsi que la Parole du témoignage termes de ladite Alliance glorieuse engendrant la non crainte de la Mort régissant l’espace-matière-temps soit respectée pour la victoire sur le Dragon dans les lieux célestes ! (Apocalypse 12 :11). Rappelons que seul un corps métamorphosé, libéré de l’espace-matière-temps par le Feu du Corps glorifié de Jésus permet de ne pas craindre la Mort !
Cette première victoire est annoncée par le Temple et l’Arche célestes faisant une apparition plus évidente dans les lieux célestes en Apocalypse 11 :19 car elle prépare à l’enlèvement qui est décrit en 11 :18b et relaté en 12 :5c+12a, à l’éjection du Dragon et de ses acolytes des lieux célestes relaté en 12 :7-11 et aux jugements et épreuves terribles à venir occasionnées par le règne de l’imitation trinitaire du Dragon annoncées en 11 : 18a+c et 12 :12b.
Ce n’est qu’APRES le jugement lié au règne de l’Anti-Christ de 3 ans et demi où ce dernier siègera dans le Temple se prenant pour Dieu  (2 Thessaloniciens 2 :4) que le couple noyau à l’image de Dieu Jésus – Eglise des Vainqueurs, Martyrs règnera sur terre durant le Millénium (Apocalypse 20 :4-6).
Le Temple et l’Arche célestes transfigureront, métamorphoseront le Temple et l’Arche terrestre indispensables à Jérusalem (cf. Apocalypse 20 :9). Les promesses messianiques du Seigneur à travers les prophètes seront tenues à ce moment-là : le loup couchera effectivement avec l’agneau.
Revenons à l’époque de Jésus sur terre :
Le Messie Jésus terrestre a déçu l’attente du Peuple Juif en ce sens qu’Il n’a pas rétabli l’ensemble promis par les textes Alliance, Terre et Postérité dans leur évidence visible sur Terre !!!
Sa judaïté messianique, Son sacrifice qui a tout accompli en ce qui concerne la justification et Sa perfection auraient dû l’y amener très rapidement. Mais nous avons vu que c’est le couple à l’image de Dieu noyau de la création qui seul sera chargé de rétablir cet ensemble !!!
 Il se trouve que Jésus n’a pas pu former de couple à l’image de Dieu noyau de la création parce qu’Il a été rejeté par le Peuple élu, choisi, indispensable à ce processus. Ce Peuple était pourtant sur sa Terre promise, à Jérusalem, y avait le Temple où Jésus aurait dû trôner, Peuple avec lequel Il aurait dû prioritairement former un couple à l’image de Dieu au titre de l’élection et de la continuité de l’Histoire du salut en vue du rétablissement de l’ensemble Alliance, Terre et Postérité en Israël d’abord, lequel devant s’étendre sur la terre entière ensuite.
Posons-nous la question : Pourquoi Jésus S’est-Il tant lamenté sur Jérusalem ! (Matthieu 23 :34-38). Il est en effet indispensable que les Juifs disent préalablement à Jésus : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » ! (cf. aussi Actes 3 :26 ; 13 :46 ; Romains 1 :16 ; 2 :10 disant que le salut était « premièrement »  pour les Juifs).
C’est pour cette raison bien précise de priorité que justement le Peuple Juif et sa Postérité doivent maintenant vivre sur la Terre promise et reconstruire le Temple pour manifester l’Alliance où il n’y aura plus de sacrifices d’animaux justificateurs mais où trônera Jésus le Messie qui y règnera en « couple noyau » parfaitement à l’image de Dieu ! Le Peuple élu comme Jean-Baptiste à l’époque doit préparer le chemin du règne du Seigneur et de Son Epouse à la place et dans le rôle qui ont été prévus pour lui !

L’Eglise primitive dirigée par les Apôtres Juifs avait aussi l’occasion de former un couple à l’image de Dieu, noyau de la création. Mais il faut savoir que ce n’était alors plus possible sur terre vu que l’Ennemi, qui avait probablement compris, s’était empressé de détruire le Temple et de disperser le Peuple Juif dans tout l’Empire romain ! L’ensemble terrestre Alliance, Terre, Postérité était très vite bloqué.
Il avait en plus très vite installé toutes sortes de barrières notamment dans l’Eglise par une hellénisation - romanisation à grande vitesse via certains Pères de l’Eglise la coupant du Peuple élu. Il a mis en place un système idolâtre calqué sur l’hellénisme et la religion romaine dans le catholicisme romain et par une théologie du remplacement qui a mené entre autres à la persécution des Juifs avec les apogées de l’Inquisition et de la Shoah !
Le couple noyau à l’image de Dieu et la trilogie originelle Alliance, Terre, Postérité devait être totalement irréalisable sur terre ! Le Prince de ce monde avait tout verrouillé dans son champ de compétences que lui avaient laissé Adam et Eve !

Toutefois l’Eglise primitive était encore sous l’autorité des Juifs Apôtres. C’est pourquoi Jésus Glorifié est apparu à Jean l’Apôtre Juif pour faire un appel aux églises de l’époque en vue de former un couple à l’image de Dieu, noyau de la création avec l’Eglise des Vainqueurs métamorphosée ! (cf. Apocalypse 1-3). Mais ce couple devait se former dans la Salle du Trône d’abord car les conditions d’installation de l’ensemble Alliance, Terre, Postérité n’étaient plus requises sur terre et il fallait à présent des combats préalables visant à éjecter le Dragon des lieux célestes puis de la terre pour rendre le projet divin initial possible.
Mais l’Eglise a refusé ou n’a pas compris et ce fut une décadence presque bimillénaire jusqu’au jour d’aujourd’hui !

Considérons ces paroles étranges de l’Apôtre Paul :
« Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Église »  (Colossiens 1 :24). Il est vrai que l’on peut comprendre ce passage de plusieurs manières mais il semblerait de toute évidence qu’au niveau de sa judaïté Paul « achève » quelque chose qui manque aux souffrances de Christ !!! Le passage suivant pourrait  probablement nous mettre sur la voie :
« Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par le Saint Esprit : J'éprouve une grande tristesse, et j'ai dans le cœur un chagrin continuel. Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair,  qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte et les promesses et les patriarches et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen ! » (Romains 9 :1-5).
En effet l’attente de Christ par rapport au Peuple d’Israël est aussi une souffrance pour Lui. Cette Postérité-Peuple est en effet une composante prioritaire au titre de l’élection de l’Eglise des Vainqueurs, épouse de Christ qui doit former avec Lui le couple noyau à l’image de Dieu. La glorification est indispensable pour récupérer la Terre promise, continuer la Postérité légitime et rétablir l’Alliance particulièrement dans son application. A quoi sert la justification si l’application ne suit pas ?
Paul souffre pour l’Eglise, c’est-à-dire pour des gens déjà justifiés mais pas encore glorifiés comme c’était son cas personnel. La judaïté désignée ici par la chair de Paul doit faire passer du « tout est accompli » de la justification au « tout est accompli » de l’application réelle, concrète, visible. C’est la spécificité du Peuple Juif avec l’héritage de sa Terre et de son Alliance : il est visible, a existé depuis des millénaires concrètement que ce soit en exil ou dans sa terre ou dans des communautés de la diaspora à travers l’Histoire. Aujourd’hui plus que jamais, il est visible et très souvent à la une de l’actualité ! L’application de la justification ne peut être que visible et concrète : c’est une spécificité du Peuple d’Israël à cause de son élection !
L’unité Juifs – Croyants issus des nations est donc indispensable pour former l’homme nouveau pour alors former un seul corps avec Dieu par la croix :
« Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. Car il est notre paix, lui qui des deux (Juif et Païen) n'en a fait qu'un, et qui a renversé le mur de séparation, l'inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix et de les réconcilier, l'un et l'autre en un seul corps avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l'inimitié. Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près; car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. » (Ephésiens 2 : 14-18).
Cette unité de corps avec Dieu n’est possible que dans la gloire (Jean 17 :20-26). Cette unité doit être à l’image de l’unité entre le Père et le Fils donc à l’image de Dieu ! Ils doivent aussi être uns avec Christ : former le couple noyau à l’image de Dieu pour que le monde croie c’est-à-dire que l’ensemble Alliance, Terre et Postérité devienne effectif, visible, évident aux yeux de tous !
Pour ce faire ils doivent pouvoir contempler la gloire donnée à Christ par le Père c’est  à dire réellement passer au ciel, à la Salle du Trône afin qu’ils connaissent l’amour, que Christ soit EN eux c’est-à-dire forme ce couple noyau à l’image du Créateur. L’Eglise des Vainqueurs ainsi un seul corps avec Jésus-Christ Dieu tombera réellement enceinte pour donner naissance à un fils, une nouvelle génération d’Eglise des Vainqueurs qui redeviendra « épouse » en Apocalypse 19 :7. Dans les lieux célestes la métamorphose constante rend tout cela possible et pour nous un peu plus compréhensible !
Si nous reconsidérons le passage d’Ephésiens 2 éclairé par Jean 17 voire Colossiens 1 :24, il est clair que la formation de « l’homme nouveau » ou de l’Eglise des Vainqueurs ou encore de l’Epouse du couple noyau implique premièrement la présence de membres du Peuple élu Israël. Le réveil d’Apocalypse 7 :4-8 le démontre sans compter Apocalypse 14 :1ss, 3 :12 et 21 :12-14.
Le Peuple Juif doit encore jouer un rôle capital dans l’APPLICATION de la justification qui est la glorification suivie de l’établissement de l’ensemble Alliance, Terre, Postérité.
Le couple noyau à l’image de Dieu ne peut se former sans ce Peuple qui dès maintenant doit préparer le terrain sur sa Terre promise, s’y rassembler au complet par l’Aliyah, avoir une Postérité la plus nombreuse possible et reconstruire le Temple qui accueillera l’Alliance du Royaume et de la Sacrificature appliquée de Jésus et de Son Epouse assis sur l’Arche dans le Saint des Saints.

Conclusion

A présent l’ensemble terrestre juif Alliance, Terre, Postérité-Peuple est en train de se mettre en place en Israël. L’Eglise réveillée issue des nations aime Israël. De nombreux Juifs reconnaissent en Jésus leur Messie.
L’Eglise des Vainqueurs, épouse de l’Epoux Jésus-Christ, formant un couple à l’image de Dieu obligatoirement composée de Juifs, « colonnes dans le Temple céleste » et de chrétiens issus des nations, va se mettre en place.
Les combats pourront commencer. Le grand réveil juif (Apocalypse 7 : 4-8) aura lieu après les premiers combats victorieux de l’Eglise des Vainqueurs initiale (Apocalypse 6 :2) et les débuts de la Grande Tribulation (Apocalypse 6 :3ss). Une foule de toutes les nations qu’on ne peut pas compter issue de la Grande Tribulation se joindront à eux et aussi à l’Eglise initiale des Vainqueurs (Apocalypse 7 :9-17).
L’Epouse de Christ glorieuse donnera naissance au fils du couple à l’image de Dieu, à la génération nouvelle enlevée de l’Eglise des Vainqueurs en Apocalypse 12.
Ce rétablissement préfigure l’éjection du Dragon des lieux célestes puis ultérieurement de la terre. Le Temple terrestre et le Temple céleste se rejoindront au moment du règne de Christ sur terre par voie de métamorphose ou de transfiguration. Ce sera le Millénium qui verra enfin le Christ siéger dans le Temple de Jérusalem dirigeant la terre entière avec Son Epouse. Il formera le couple noyau de la création à l’image parfaite de Dieu qui mettra en place avec succès l’ensemble  Alliance, Terre et Postérité. Cela s’accomplira parfaitement à partir du Temple lieu de l’Alliance glorieuse, de la Terre glorieuse promise à Israël et la Postérité glorieuse selon Dieu (Apocalypse 20 :4-6 et 9b). Le céleste sera et se répandra sur la terre à partir du Temple et d’Israël. Le nouvel Adam Jésus et la nouvelle Eve, l’Eglise des Vainqueurs prioritairement composée de Juifs ayant lavé leurs vêtements dans le sang de l’Agneau, seront le couple à l’image de Dieu, noyau de la création. Ils réussiront ce qu’Adam et Eve auront manqué et tout finira ou plutôt commencera avec un nouveau ciel et une nouvelle terre !
                                               
En Jésus,        

Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire