Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

jeudi 19 mars 2015

68 ALIYAH

RUBRIQUE DE L’EGLISE DES VAINQUEURS : 

68
ALIYAH


INTRODUCTION

L’Aliyah, mot hébreu signifie « Montée, Ascension » voire « Elévation ». Par extension ce mot signifie aussi immigration en Eretz (Terre) Israël du Juif de la diaspora. Cette immigration et cette élévation sont mises en rapport avec les degrés, les marches, les montées qui menaient à Jérusalem et au-delà sur les marches du Temple. C’est pourquoi les psaumes de louanges 120 à 134 chantés ou récités lors de la montée vers Jérusalem pour les fêtes s’appellent les « cantiques des degrés » (Schir[im]  Aliyoth - pluriel d’Aliyah en Hébreu).
A l’opposé, le Juif qui émigre de l’Eretz Israël « descend » voire « tombe » (Yeridah en hébreu).
Il est important de comprendre que si Yahvé Elohim a promis l’Eretz Israël aux descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, c’est pour qu’ils y habitent. Dans nos écrits précédents nous avons démontré la nécessité de cette volonté divine constante et sans faille. L’Ennemi au contraire veut tout faire pour que les Juifs n’y habitent pas c’est-à-dire qu’ils descendent, tombent, soient tués, détruits exterminés. La Terre d’Israël est un espace vital et de protection pour le Peuple élu rendu ainsi capable, réuni et uni, d’accomplir ses missions prévues par le Seigneur. Aussi longtemps que ce Peuple est dispersé à travers la diaspora, il ne peut réellement remplir ses missions prophétiques, messianiques et apocalyptiques liées à son élection.
En relation avec cette réalité-là, nous avons constaté un phénomène historique répétitif ou une clé pour le moins étonnante voire troublante.


Aliyah et Egypte

  Nous connaissons tous l’histoire de Joseph fils de Jacob et de Rachel où Dieu dirigea les événements de façon exceptionnelle.
Le clan de la lignée de Jacob de 70 personnes  échappant à la famine sévissant sur la Terre promise se retrouve en Egypte, qui est à considérer comme une terre à la fois de refuge et d’exil.
Exode 1 nous dit qu’après la mort de la génération initiale, le clan était devenu un peuple qui s’était multiplié et devenu très nombreux.
Le pharaon de l’époque de Joseph était très favorable à ce peuple. Il a accepté de leur donner une terre excellente du delta du Nil, le pays de Goshen, bref, il leur a tendu la main, leur a fait du bien. Les enfants d’Israël se sentaient bien, prospéraient dans cette région MAIS n’étaient pas dans Pays promis, le Pays qui leur était destiné par Yahvé Elohim Lui-même. Certes, ils restaient entre eux, se multipliaient entre eux et étaient plus féconds que les Egyptiens MAIS n’habitaient pas en Canaan. Pourtant tout allait bien jusqu’au jour où un nouveau pharaon qui n’avait pas connu Joseph commença à les réduire en esclavage et voulu les mélanger aux Egyptiens en faisant tuer les enfants mâles. Cela signifiait la fin du Peuple Hébreu, la fin de leur identité bref la fin du plan de Dieu.
Suivit l’histoire de Moïse avec la traversée de la Mer Rouge, le Sinaï et la pérégrination dans le désert jusqu’à la conquête du Pays promis avec Josué. Finalement on peut tout de même se poser les questions suivantes :
Pourquoi le nouveau Pharaon avait-il la mémoire si courte par rapport à un homme qui a tout de même sauvé le peuple égyptien de l’extermination par la famine de sept ans ?
Pourquoi avait-il peur, alors qu’il était à la tête de la première puissance mondiale de l’époque, de se faire dépasser, trahir par ce Peuple qui se multipliait et prospérait dans son pays et lui apportait probablement richesses et bénédictions ?
Tout allait bien jusqu’ici pour tout le monde y compris les Egyptiens alors pourquoi ce changement de politique ?
Pourquoi l’Egypte, première puissance mondiale de l’époque, après avoir tendu la main au Peuple Hébreu, transforma-t-elle cette main en poing ?
La réponse est très claire : faire faire l’Aliyah aux Enfants d’Israël. La volonté inflexible de Yahvé Elohim était de les faire habiter en Canaan à la fois pour les préserver et leur permettre de remplir leurs missions !!!

Aliyah et Perse

Passons sur quelques centaines d’années. Le Peuple vécu sous la direction des Juges puis des rois avec des hauts et des bas.
En -722, Samarie est prise par les Assyriens et les Juifs du Royaume du Nord disparurent de la circulation. Ils finirent par se mélanger aux peuples où ils furent exilés et perdirent quasiment leur identité de Peuple élu.
Reste le Royaume du Sud.
En -586 les Babyloniens détruisirent Jérusalem et le Temple et déportèrent les Juifs du Royaume du Sud, Juda. Les prophètes dont Esaïe et Jérémie avaient appelé à la repentance et prévenu mais en vain.
C’est l’exil à Babylone ! Mais Cyrus roi de Perse vainquit plus tard les Babyloniens et par décret autorisa l’Aliyah des Juifs en Israël en -538. Il soutint Néhémie, Esdras pour la reconstruction de Jérusalem et du Temple. Aggée et Zacharie prophétisèrent pour la mise en œuvre de la restauration du Pays Promis et notamment du Temple. Le second Temple fut reconstruit en -520. Pourtant il ne s’agissait que d’une petite partie des Juifs exilés qui firent l’Aliyah !
Cyrus tendit la main au Peuple élu. MAIS comme la majorité du Peuple resta bien installée en Perse, faisait des affaires, devenait relativement riche, s’y sentait bien, il y eut un problème. La majorité ne fit pas l’Aliyah ce qui déplu à Yahvé Elohim.
Assuérus ou Xerxès 1er un nouveau roi (env. -486 à 464) à la tête d’un empire immense à l’époque, déjà en guerre avec les grecs, eut un « petit » problème avec sa femme Vashti, la reine. La jeune et belle juive Esther la remplaça.
Par ailleurs le roi avait un 1er ministre édomite Hamann, qui n’aimait pas les Juifs et particulièrement Mardochée le Juif qui ne s’inclinait pas devant lui à son passage.
Précisons que Mardochée avait sauvé le roi d’un complot visant à le tuer !!! Sans rentrer dans l’histoire que chacun peut lire dans le livre d’Esther, les Juifs ont failli être exterminés dans l’Empire perse y compris en Israël faisant alors partie de cet empire.
Finalement on peut tout de même se poser les questions suivantes :
Pourquoi Assuérus avait-il la mémoire si courte par rapport à un homme qui lui avait pourtant sauvé la vie ?
Pourquoi s’est-il fait embobiner par Hamann qui voulait supprimer un Peuple qui lui apportait les bénédictions et la prospérité par les affaires dans tout l’Empire ?

Si nous faisons un saut de quelques millénaires, on peut se poser une autre question :
Pourquoi l’Iran, la Perse actuelle, veut-il officiellement éradiquer les Juifs du monde ainsi que supprimer l’Etat d’Israël ? Parce que le Hamann actuel ou plutôt ses descendants les musulmans chiites, a réussi à éliminer l’Assuérus de notre époque le Shah d’Iran qui était alors favorable aux Juifs toujours encore nombreux dans ce pays à ce moment-là. L’arme atomique, si l’Iran la possède un jour, se voudra sans doute être utilisée contre Israël. Ce que le Hamann perse avait manqué grâce au Seigneur, à Esther et à Mardochée, le Hamann d’aujourd’hui essayera de le réussir des siècles plus tard avec la « bombe ». Mais si nous faisons le parallèle avec le texte biblique, à nouveau, il manquera son projet funeste de justesse.

Pourquoi la Perse, première puissance mondiale à l’époque, après avoir tendu la main au Peuple Hébreu, transforma-t-elle cette main en poing ?
La réponse est très claire : faire faire l’Aliyah aux Enfants d’Israël. La volonté inflexible de Yahvé Elohim est de les faire habiter en Canaan à la fois pour les préserver et leur permettre de remplir leurs missions !!!
Benjamin Netanyahou ne serait-il pas un peu Mardochée le benjaminite d’aujourd’hui  si nous nous référons à son discours relatif à l’Iran devant le Congrès Américain en 2015 ? Remarquons que les Etats-Unis, première puissance mondiale de l’Occident, sont en train de se rapprocher de l’Iran ce qui représente un danger mortel pour Israël.  
N’oublions pas que l’Iran n’est pas arabe mais « Babylonien, Assyrien » faisant partie des racines indo-européennes de l’Occident. Il veut non seulement supprimer l’Etat d’Israël mais les Juifs du monde entier. Nous reviendrons sur ce sujet au paragraphe 5.

Aliyah et Rome

Les Macédoniens Grecs avec Alexandre le Grand et ses successeurs ont aussi tenté d’exterminer le Peuple Juif résidant en Israël en -333, mais cela s’est vite gâté pour eux quand ils voulurent installer le culte de Zeus dans le second Temple. Ils furent vaincus par les chefs Maccabées juifs. Les Enfants d’Israël étaient dans leur pays, ce qui était approuvé par Yahvé Elohim et ils purent bénéficier d’une relative indépendance à cette époque-là.
Vint Pompée, le Général romain qui entra dans Jérusalem en -63. Hérode le Grand, l’Edomite, le faux ami, l’opportuniste, fut installé comme roi de Judée par les romains. Le Temple fut restauré et eut une splendeur exceptionnelle. Hérode a même fait construire la forteresse de Massada pour éventuellement essayer de trahir les romains si l’occasion devait se présenter.
Les romains, bien qu’ils ne fussent vraiment pas des tendres, laissèrent un certain espace d’indépendance tant politique que religieux aux Juifs. Nous en voyons certains signes dans les Evangiles. Ce fut une main relativement ouverte aux Juifs malgré tout toujours prêts à se révolter. Les pharisiens et les sadducéens étaient plutôt collabos. Les affaires marchaient relativement bien pour les Juifs au sein de l’Empire dans le cadre de la Pax Romana.
Mais la grande révolte zélote de 66 aboutit à la destruction du Temple en 70 par Titus avec des massacres horribles. Jérusalem fut interdite aux Juifs. Massada haut lieu de la résistance juive, fut prise en 73.
En 132 eut lieu une nouvelle révolte juive qui fut mâtée en 135. La Judée fut nommée Palestine (vient de « Philistins » signifiant « envahisseurs ») par les Romains et les Juifs furent chassés de leur Terre pour presque deux millénaires.
 Pourquoi Rome, première puissance mondiale à l’époque, après avoir tendu la main au Peuple Hébreu, transforma-t-elle cette main en poing ?
La réponse n’est pas DANS L’IMMEDIAT la même que pour les paragraphes précédents. Mais à fin elle sera identique. Là, elle est un peu plus complexe.
Le Peuple d’Israël habitant à cette époque dans sa Terre promise contrairement aux cas de figure précédents, avait quelque part malgré lui, accompli une mission capitale, si ce n’est la plus importante : il a permis la naissance de Jésus-Christ. Yahvé Elohim aurait voulu dans ce cas à cette époque que le Peuple accepte l’Alliance parfaite avec à la fois la Victime Expiatoire parfaite et le Sacrificateur parfait, avec de surcroît à la clé la circoncision parfaite séparant réellement la chair du corps…
Tous les éléments étaient réunis pour une mise en route de l’Apocalypse pouvant BIENTOT aboutir à la fin. Israël était dans son Pays, l’Alliance parfaitement efficace pour la justification était valide, le Temple était entier et magnifique, l’Eglise primitive dirigée par des Juifs était réveillée et prête en tous cas au début à l’Aliyah céleste ou la montée au Trône bref la totale !
MAIS le Peuple d’Israël n’a pas accepté Jésus-Christ ni ce qu’Il était et représentait.
A l’époque de Moïse il en prit pour 40 ans de désert puisqu’il refusa alors la conquête ou la montée, l’Aliyah au Pays promis.
Là, en 132, il en prit pour presque deux millénaires d’exil dans la diaspora à travers le monde jusqu’en 1948. Dans la foulée l’Eglise dans son refus du message de Jésus-Christ Glorifié en a pris pour deux millénaires à ce jour, et pour combien de temps encore, à pérégriner dispersée, divisée dans le désert terrestre de l’espace-matière-temps ! Il faut absolument comprendre le parallélisme et la correspondance historiques entre l’Aliyah juive terrestre et l’Aliyah au Trône de l’Eglise des Vainqueurs complète composée aussi des Juifs ayant lavé leur vêtement dans le Sang de l’Agneau devenant par là des « colonnes » dans le Temple céleste.
Allons voir ce qui s’est passé durant ces deux millénaires pour retrouver notre clé étonnante.

Aliyah et Occident jusqu’en 1948

Nous avons démontré dans un écrit précédent qu’Edom, les Indo-européens notamment à travers la langue mère des langues occidentales, Hérode l’Edomite, puis l’Eglise hellénisée ensuite romaine coupée de ses racines juives sont devenus l’Occident romain et l’Occident tout court.
L’Empire romain a dans son ensemble durant le premier millénaire toléré les communautés juives de la diaspora. Notons que l’Empire romain tendit une main relativement ouverte aux Juifs !
Les Carolingiens les laissèrent vivre leur vie dans des conditions tolérables sachant que les Juifs, aux yeux des chrétiens restaient accusés de déicide et pouvaient faire l’objet à tout moment d’expulsions, de massacres, d’extorsions ou encore de « conversions forcées ». Notons que l’Empire carolingien avec Charlemagne tendit une main relativement ouverte aux Juifs !
Le second millénaire fut beaucoup plus cruel.
Du côté de l’Eglise Orthodoxe à partir de 1054, au 15ème siècle, certes Ivan III en Russie les accueillit bien et même se fit conseiller par eux. Au 18ème siècle la Russie et surtout les pays de l’Est de l’Europe comptaient parmi les plus grandes communautés juives du monde. Mais en même temps ce furent les siècles des terribles pogroms avec des massacres innommables jusqu’à la révolution russe. De nombreux juifs devinrent marxistes révolutionnaires par réaction. Malgré cela, comme le marxisme combattait toute religion « opium du peuple », il persécuta aussi très lourdement les juifs.  L’Aliyah issue des pays de l’Est et de Russie fut alors massive ! Malgré tout notons que la Russie tendit une main relativement ouverte aux Juifs surtout au début sinon ils ne se seraient pas autant développés et multipliés !
En France sous la monarchie, leur situation n’était pas enviable. Ils n’avaient pas d’état civil puisque celui-ci était tenu par les prêtres. Ils étaient exposés à toutes sortes de d’exactions pouvant aller jusqu’aux exécutions ou massacres sans autre forme de procès. La Révolution de 1789 changea la donne au nom de l’égalité des citoyens. Mais de la fin du 19ème siècle jusqu’à la seconde guerre mondiale, l’antisémitisme était notoire notamment avec le révélateur de l’affaire Dreyfus. Durant l’entre-deux guerres des mouvements de droite furent très antisémites et eurent des prolongations horribles au sein de la collaboration. Mais dans l’ensemble notons que la France tendit une main relativement ouverte aux Juifs vu leur nombre relativement important dans le pays !
En Angleterre les Juifs furent bien vus par Guillaume le Conquérant (1070) à cause de leurs compétences commerciales et leurs capitaux. Mais Edouard 1er les expulsa en 1290. En 1656 Cromwell leur permit de revenir et ils purent y rester jusqu’à ce jour. L’Angleterre ne leur fut jamais très favorable notamment lors de la création de l’Etat d’Israël. Mais dans l’ensemble notons que l’Angleterre tendit une main relativement ouverte aux Juifs vu leur influence relativement importante dans le pays et plus tard en relation avec les Etats-Unis dans ce qu’on appelle le « monde anglo-saxon » !
Les Juifs aux Etats-Unis ne furent bien vus qu’après la guerre d’indépendance (1775 - 1783) gagnée contre les Anglais où alors les droits furent les mêmes pour tous les citoyens américains. L’antisémitisme européen du 19ème siècle et de la première partie du 20ème siècle provoqua une immigration juive massive ce qui permit jusqu’à ce jour que la communauté juive des Etats-Unis devienne la plus importante au monde. Notons que les Etats-Unis tendirent une main très ouverte aux Juifs !
En Allemagne, en Autriche-Hongrie comme en Pologne et dans l’ensemble des pays de l’Est, les Juifs purent relativement bien s’installer bien que ni le luthéranisme allemand ni le catholicisme autrichien et polonais ne leur étaient favorables. Leur langue était le yiddish une sorte de dialecte allemand ressemblant à l’alsacien, c’est dire l’importance de leur présence vu qu’ils avaient même leur propre langue.
Notons que l’Allemagne et les pays environnants tendirent une main ouverte aux Juifs, sinon ils ne s’y seraient pas autant développés et multipliés !
Dans ce terreau de vie non négligeable dans cette partie de l’Europe un certain juif autrichien Theodor Herzl (1860-1904)  fut à l’origine du Sionisme. Il fut le fondateur du Mouvement Sioniste et au Congrès de Bâle en 1897, il présente son livre « Der Judenstaat » (l’Etat Juif)  publié en 1896. Il créa aussi le Fonds pour l’Implantation Juive pour l’achat de terres en Palestine. En 1905 le Congrès du Mouvement Sioniste s’engage à créer un Etat Juif en Palestine. En 1909 fut créé le premier Kibboutz à Tel Aviv qui n’était à ce moment-là qu’une petite campagne. Si les Anglais, présents dans la région, mais aussi d’autres états et finalement surtout les Juifs récalcitrants à l’Aliyah bien installés en Occident, avaient suivi plus fortement ce mouvement, l’Etat Juif aurait déjà pu se créer à cette époque. Theodor Herzl se retrouvait un peu seul sachant qu’il faisait partie d’une nation malgré tout ouverte, favorable aux Juifs qui y avaient de l’influence, faisaient partie de l’élite intellectuelle, médicale et bien  entendu économique.
Les pays germaniques avaient malgré tout la main tendue ouverte vers les Enfants d’Israël qui s’y trouvaient nombreux, bien installés notamment dans les affaires et la vie culturelle. Ces pays avec l’Allemagne en tête représentaient ensemble avant la première guerre mondiale, la première puissance mondiale et avaient légèrement dépassé l’Angleterre !
Pourquoi l’Allemagne et les pays germaniques, première puissance mondiale à l’époque, après avoir tendu la main au Peuple Hébreu, transforma-t-elle cette main en poing ?
La réponse est très claire : faire faire l’Aliyah aux Enfants d’Israël. La volonté inflexible de Yahvé Elohim est de les faire habiter en Canaan à la fois pour les préserver et leur permettre de remplir leurs missions !!!
Ils auraient été préservés s’ils avaient fait leur Aliyah au début du 20ème siècle. Mais aller s’installer dans une région instable avec les Ottomans comme puissance régionale musulmane forte et les Palestiniens comparée à l’Occident riche et puissant relevait d’un sacrifice certain mais qui aurait évité un autre « sacrifice ou holocauste» !…
Les Etats-Unis étaient à ce moment-là beaucoup plus attractifs pour y migrer. Et finalement pourquoi migrer si on se sent bien dans la vieille Europe toujours encore le « centre » du monde aux niveaux culturels et financiers avec les Etats-Unis ? Cela faisait des siècles et des siècles que les Juifs étaient installés là !
Le poing était « comme par hasard » un autre juif d’origine, autrichien lui aussi, Adolf Hitler. Il « sacrifia » sans relâche de façon méthodique et industrielle, commit l’holocauste le plus atroce à ce jour de tous les temps.
La Shoah permit en fait la création de l’Etat d’Israël en 1948 par une prise de conscience face au danger révélé par cette horreur.
La création de l’Etat d’Israël se fit ENFIN non sans peine, mais elle se fit tout de même, et l’Aliyah absolument voulue par Yahvé Elohim se mit en marche !

Aliyah et Occident – Islam ou pieds de fer et d’argile de la statue de Daniel après 1948

L’Occident avec les Etats-Unis en tête protégea et soutint Israël jusqu’à aujourd’hui avec évidemment des nuances à apporter.
Les Palestiniens avec tous les pays arabes musulmans descendants d’Ismaël revendiquent la Terre d’Israël en tant que fils d’Abraham. En plus cela fait des siècles qu’ils habitent cette Terre, depuis que les Romains ont expulsé les Juifs en 132 et même déjà avant. De plus l’Islam a installé le Dôme du Rocher et la Mosquée Al Aqsa sur le lieu du Temple juif ! Voilà l’argile des pieds de la statue de Daniel. Cela entraîna le conflit insoluble israélo-palestinien que nous connaissons.
Nous avons démontré dans notre écrit intitulé « Circoncision » que cette revendication ne correspond ni à la volonté, ni à l’Alliance de Yahvé Elohim conclue avec Abraham.
Ce conflit s’est étendu contre l’Occident soutenant encore Israël mais aussi entre musulmans dans des conflits atroces. La Syrie par exemple, depuis toujours positionnée radicalement contre Israël mais aussi contre les chrétiens au Liban par exemple, paye le prix fort actuellement. Celui qui s’attaque à la prunelle des yeux de Yahvé Elohim, à savoir Israël, essuie le coup réflexe garanti… L’Allemagne en fit l’expérience avec la défaite de 1945.
 Revenons à l’Occident depuis 1948 qui ouvrit très largement sa main en faveur d’Israël mais confronté au problème palestinien et musulman est actuellement entrain de refermer sa main pour la transformer en poing. En effet l’Occident veut rester tranquille et intégrer l’Islam à ses propres dépens politiques, culturels, sociaux et religieux.
L’Occident, le fer des pieds de la statue de Daniel s’alliera avec l’argile musulmane.
Pensons aux cantines scolaires sans porc, au port du voile en France, des exemples parmi d’autres.
Le rapprochement des Etats-Unis et de l’Europe avec l’Iran est catastrophique pour Israël.
A terme la proximité de la Russie avec la Syrie dictatoriale et antisémite sera tout aussi catastrophique pour Israël surtout quand la guerre y aura cessé.
L’Etat islamique catastrophique pour tous pourra s’implanter partout dans le monde et dès qu’il y a une opportunité s’attaquera en priorité à Israël. Les Palestiniens continueront le combat contre Israël avec probablement une radicalisation très accentuée.
 Pourquoi l’Occident, avec les Etats-Unis première puissance mondiale actuelle, après avoir tendu la main au Peuple Hébreu, transformera-t-elle cette main en poing ?
La réponse est très claire : faire faire l’Aliyah aux Enfants d’Israël. La volonté inflexible de Yahvé Elohim est de les faire habiter en Canaan à la fois pour les préserver et leur permettre de remplir leurs missions !!!

En effet la présence islamique dans le monde occidental pousse les Juifs occidentaux à l’Aliyah. C’est passablement net en France mais cela s’accentuera partout dans le monde et notamment pour ceux encore restés en Russie où l’Islam progresse fortement.
Il reste énormément de Juifs aux Etats-Unis et aussi en Europe. Pourtant le plan de Yahvé Elohim est indiscutablement l’Aliyah liée à la récupération de l’ensemble de la Terre Promise et de la construction du Temple à Jérusalem.

Que se passe-t-il ? Pour préserver la survie du Peuple d’Israël, à chaque fois la première puissance mondiale et d’autres états l’accueillent et le protègent tout en lui faisant par moments payer lourdement sa judaïté. Mais comme les Enfants d’Israël sont débrouillards et ont un instinct de survie extraordinaire, ils finissent malgré tout par se sentir bien dans ce ou ces pays, ils s’y installent et perdent par la même occasion la vision de la MONTEE ou de l’Aliyah.
Evidemment, c’est contraire au projet de Yahvé Elohim. Il suffit de lire les prophètes Néhémie, Esdras, Aggée et Zacharie et d’autres quand il leur fallait exhorter le Peuple à la montée après l’exil à Babylone !
Mais en même temps l’Ennemi qui veut détruire ce Peuple profite de l’atout lié à cette désobéissance pour tenter et retenter encore son extermination hors de la Terre Promise pour commencer, là où ils sont moins protégés et ne peuvent en tous cas se défendre efficacement. Après ou en même temps, ce seront constamment des tentatives d’attaques diverses pour les déstabiliser, les chasser ou encore les exterminer dans leur propre Pays.
Il est clair que c’est à partir de cette Terre et particulièrement de Jérusalem qu’ils rempliront leurs missions liées à l’élection. C’est de nulle part ailleurs.

Ils ne doivent pas être mélangés à l’argile ou au fer des pieds de la statue de Daniel respectivement l’islam et l’occident parce qu’ils doivent faire partie de la pierre qui roulera sans le secours d’aucune main pour les pulvériser.


Aliyah et Eglise

Qu’en est-il de l’Eglise authentique ?
Sa destinée prévue par Yahvé Elohim est parallèle à celle d’Israël. Jésus-Christ Glorifié a rappelé l’Aliyah ou la montée à la Salle du Trône par la métamorphose du corps. S’il s’était agi de l’enlèvement qui n’aura lieu qu’en Apocalypse 12, Il aurait tenu un discours différent. Nous avons démontré dans nos écrits précédents la différence entre la montée et l’enlèvement.
Ici nous avons vu que c’est le plan inaliénable du Seigneur pour le Peuple Juif de le voir « monter » vers la Terre promise. Le Seigneur a très à cœur l’Aliyah juive parce qu’Il a décidé de faire accomplir Son plan eschatologique par Israël à partir de sa Terre, du Temple, du Saint des Saints entre autres pour l’accomplissement du réveil décrit en Apocalypse 7 où viennent en tête les 144 000 juifs issus des différentes tribus d’Israël. Ces tribus ne sont pas identifiables hors du Pays promis. Il faudra qu’elles y soient reconstituées et pour ce faire leur territoire respectif de l’époque de la conquête devra leur être attribué pour l’identification. Il se trouve que ces 144 000 (chiffre non limitatif) se retrouvent « comme par hasard » sur le mont Sion (Apocalypse 14 :1) en Apocalypse 14 et en même temps devant le Trône (Apocalypse 14 :3). Leur présence est importante car elle est un chaînon reliant la suite des événements durant le règne de l’Anti-Christ dont la chute de Babylone (Apocalypse 14 :6ss). Le Millénium aura Jérusalem comme capitale (Apocalypse 20 :9). Enfin ces 12 tribus seront encore identifiées sur les 12 portes de la Jérusalem céleste éternelle (Apocalypse 21 :12) et dans la foulée nous lisons que les 12 assises de la ville portaient les noms des 12 apôtres (Apocalypse 21 :14).
Nous remarquons un parallélisme frappant entre Israël et l’Eglise, entre l’Aliyah juive et l’Aliyah de l’Eglise des Vainqueurs car il faut que les deux puissent se rejoindre mais pour qu’elles puissent se rejoindre, il faut impérativement qu’elles existent préalablement et dans un premier temps parallèlement à savoir l’une sur terre et l’autre au ciel. Précisons que tous se seront lavé leur vêtement dans le Sang de l’Agneau au moment du grand réveil (Apocalypse 7 : 14).
Le parallélisme de gloire aura été précédé d’un parallélisme de souffrances. Comme Israël aura été toléré et aussi persécuté dans les différents pays d’accueil comme nous l’avons décrit plus haut, l’Eglise authentique aura été tolérée et aussi persécutée dans les pays du monde entier. L’histoire de l’Eglise nous l’a amplement prouvé pendant 2000 ans et nous le prouve encore.
Nous avons déjà écrit que nous sommes à la porte de la Grande Tribulation. Pourquoi cette Grande Tribulation ? Pour le réveil d’Apocalypse 7.
Pourquoi les chrétiens authentiques ont-ils été et seront-ils persécutés ?
La réponse est très claire : faire faire l’Aliyah aux chrétiens authentiques des différentes églises. La volonté inflexible de Yahvé Elohim est de les faire habiter dans la Salle du Trône à la fois pour les préserver et leur permettre de remplir leurs missions !!!
La façon dont Jésus Glorifié s’est adressé à Jean et à travers lui aux 7 églises n’aura pas été doucereuse, bien au contraire ! (Apocalypse 1 :10).
Il sait très bien que celles et ceux qui ne feront pas leur Aliyah ou montée seront livrés à des souffrances indescriptibles à commencer par la Grande Tribulation suivie du règne de l’imitation trinitaire de 3 ans et demi. Il ne veut forcer quiconque mais exhorte pour préserver et sauver de l’horreur Ses bien aimés !
Comme les Juifs encore disséminés à travers le monde, les chrétiens à l’époque de Jean, depuis et aujourd’hui ont cherché et cherchent à s’installer hors du Pays promis céleste le plus confortablement possible. Les modes de fonctionnement divers de l’Eglise visaient et visent à durer dans l’espace-matière-temps alors que Yahvé Elohim a la volonté inflexible de nous faire monter et habiter dans la Salle du Trône. Il laisse l’étau se resserrer pour une prise de conscience indispensable et salutaire tant pour nous que pour le monde et le salut du plus grand nombre.
Comme pour Israël, il est prévu que l’Eglise des Vainqueurs soit la pierre qui pulvérisera les pieds de fer et d’argile de la statue de Daniel. Cela se traduira par l’accomplissement de ses missions à savoir l’éjection du Dragon des lieux célestes puis de la terre.

Entendons-nous ce que l’Esprit dit aux Eglises ?

Conclusion

Le parallélisme Eglise – Israël à la lumière de cette clé d’interprétation historique liée à l’Aliyah, la montée est troublante parce que tellement réelle et actuelle.
On va s’en prendre encore pour combien d’années hors du Pays Promis céleste si nous refusons d’entendre ce qui paraît de plus en plus évident ? Arrêtons notre petite cuisine aux sauces évangéliques et charismatiques habituelles.
Que l’Amour et la reconnaissance incompressibles pour notre Seigneur Jésus-Christ, notre Epoux, puissent nous rendre tels que nous :
Prenions clairement la décision de tout faire pour y aller et avoir l’Aliyah comme objectif majeur
Ayons toute notre concentration et attention sur cet objectif
Puissions contempler à l’aide des textes de l’Apocalypse, de la Révélation l’objectif et arrivés l’objectif atteint
Lâchions prise dans la gloire pour devenir opérationnels vraiment selon notre Epoux sur les théâtres d’opération tant dans les lieux célestes que terrestres !


En Jésus,
         Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire