Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

mercredi 25 février 2015

20 Quoi 2 - 9 sur le Net ? N°20

20 Quoi 2 - 9 sur le Net ? N°20
           

Gérard et Priscille VESSIERE                                 Bulletin N° 20

Bonjour à tous
Partageons  aujourd’hui cette petite histoire pleine de bon sens et qui mérite réflexion …


Il y a quelques années, un prédicateur accepta d'aller servir Dieu à Houston, Texas. 
Un jour, peu après son arrivée, il prit le bus pour se rendre au centre ville. Une fois installé, il réalisa que le chauffeur lui avait accidentellement rendu 40 centimes de trop. 

Il pensa : 'Tu ferais mieux de rendre ces 40 centimes. Ce serait mal agir que de les garder'. 
Puis il pensa à nouveau : 'Oh, oublis. Ce n'est que 40 centimes après tout. Qui se soucierait pour si peu ? De toute façon, la compagnie de bus se fait chaque année des bénéfices monstres. Ces 40 centimes ne vont pas leur manquer...  Accepte-les comme un don de Dieu et tais-toi !'. 

Arrivé à destination, au moment de sortir du bus, il hésita puis tendit les 40 centimes au chauffeur en disant : 'Vous m'avez rendu trop de monnaie'. 
Le chauffeur lui sourit puis répondit : 'Êtes-vous le nouveau pasteur en ville?' 
 - Oui. 
Et bien, depuis un bon moment j'avais pensé fréquenter une église. Je voulais juste voir comment vous alliez réagir si je vous rendais trop de monnaie... Je vous verrai dimanche prochain dans votre paroisse...' 

En sortant du bus, le prédicateur dut se cramponner au premier réverbère pour ne pas tomber et dit : 'Oh mon Dieu! J'étais à deux doigts de vendre ton fils pour 40 centimes...' 

Nos vies sont la seule Bible qu'un bon nombre d'hommes et de femmes liront durant leur temps sur cette terre. Cette histoire est l'effrayant exemple comment notre entourage nous regarde en tant que chrétiens, et combien ils nous testeront comme tel ! 

Restez toujours sur vos gardes  et souvenez-vous. 

Vous portez le nom de Jésus sur vos épaules lorsque vous affirmez être chrétiens alors :

Surveille tes pensées ;  elles deviennent paroles.
Surveille tes paroles ;    elles deviennent actions.
Surveille tes actions ;         elles deviennent habitudes.
Surveille tes habitudes ;      elles deviennent caractères.
Surveille ton caractère ; il influencera ta destinée.


Le chemin que Dieu a préparé pour toi te conduira toujours.

Lorsque l'Eternel approuve les voies d'un homme, il dispose en sa faveur même ses ennemis. Proverbe 16.7



Que Dieu vous bénisse

Pour tous ceux qui possèdent Internet, quelques sites à visiter :


Rendez-vous sur le site : http://www.jesustheme.com


19 Quoi 2 - 9 sur le Net ? N°19

19 Quoi 2 - 9 sur le Net ? N°19
           
Gérard et Priscille VESSIERE                                 Bulletin N° 19

Bonjour à tous
Partageons  aujourd’hui une petite histoire qui mérite réflexion …

Ecran bleu de la mort

Les ordinateurs sont merveilleux … normalement.
Les ordinateurs sont un bond fantastique vers l’avenir, des appareils pour gagner du temps, les ordinateurs sont …blah, blah, blah … des fois.

Puis il arrive un petit message: « Faute : Dll Base DateStmp - Name Dll
Base DateStmp - Name 80100000 336546bf - ntoskrnl.exe 80010000 33247f88
- hal.dll 80000100 334d3a53 - atapi.sys 80007000 33248043 - SCSIPORT.SYS
802ab000  … WORD VA SE FERMER MAINTENANT ! »


Voilà des expériences qui éprouvent l’âme de l’homme. Soudain vous vous
souvenez que vous n’avez pas sauvegardé votre travail. Les Chrétiens
cherchent à s’exprimer (toujours en se souvenant que le Seigneur les
entend).

Quand j’ai enseigné à l’école biblique, un de mes étudiants est venu me
voir avec une triste histoire. Il fallait que les étudiants tapent leur
travail de recherche à l’ordinateur. Ce gars était … bon, il était,
disons, créatif. Son histoire était plus ou moins celle-ci :

« Pasteur, je peux vous donner mon papier de recherche écrit à la main ?
Vous voyez, j’avais tout tapé à l’ordinateur et puis quand j’ai touché
la commande « imprimer » tout a disparu. Je n’ai pu le retrouver. »


Je sais que c’est une histoire invraisemblable mais si quelqu’un était
capable de faire une telle chose, c’était ce gars-là. Il était doué pour
ça.

Ou bien, que pensez-vous quand une fenêtre sur l’écran vous informe que
vous n’avez pas assez de mémoire pour faire ce que vous essayez de faire
? Ca me tracasse mais je ne devrais pas être surpris. Mon cerveau me
donne souvent le même message…

Il se bloque tout simplement.

Une des occasions au cours de laquelle il se bloque est quand j’essaie
de comprendre Dieu. Par exemple, je dis : « Dieu est incroyablement
grand. » Puis je lis un article de Roy Britt qui écrit que la science
estime que le diamètre de l’univers est de 156 millions d’années 
lumière.

La lumière voyage à environ 300,000 kilomètres par seconde, et une année
lumière équivaut à un voyage d’un an à cette vitesse-là. Puis vous
multipliez cela par 156 milliard (d’autres disent moins ou plus) et
voilà, le diamètre de l’univers.

Dieu créa l’univers et il est omniprésent—partout. Waoh ! 
Dieu est GRAND
Le cerveau n’a pas de place pour tout à fait comprendre.

Mais le Seigneur est aussi petit. Les molécules sont formées d’atomes.
Un espace d’air, la taille d’un morceau de sucre contient environ un
milliard de fois un milliard de molécules. (selon Bill Brice)

Et Dieu y est. Plus grand ou plus petit, vous ne pouvez pas y échapper.

En réalité je soupçonne que Dieu est sans taille tout comme Il est sans
âge. Le temps ne le contient pas—Il a toujours été, Il sera toujours
existant. Il est. Les limitations du temps et de l’espace n’ont pas de
signification pour Lui.

Il est aussi incroyable dans son caractère. 
Il incorpore parfaitement la justice avec la pureté et l’amour parfait—
Il pardonne entièrement ceux qui viennent à Lui par le Fils dans la repentance et la foi. 
Il nous fait entrer dans sa famille. 
Il nous transforme à son image progressivement.

Le vieux cerveau dit :  « Faute : Dll Base DateStmp - Name Dll Base
DateStmp - Name 80100000 336546bf - ntoskrnl.exe 80010000 33247f88 -
hal.dll 80000100 334d3a53 - atapi.sys 80007000 33248043 - SCSIPORT.SYS
802ab000
WORD VA SE FERMER MAINTENANT ! »


Mais Dieu ouvre notre esprit et Il rajoute “de la mémoire.”



Nous luttons pour comprendre ce Dieu incroyable qui nous est accessible
dans tous nos besoins. Il est tellement grand, pourquoi se soucierait-il
de moi ? Mais il le fait !

Ecoutez :
« Exaltez avec moi l'Éternel! Célébrons tous son nom! J'ai cherché
l'Éternel, et il m'a répondu; Il m'a délivré de toutes mes frayeurs.
Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, Et le
visage ne se couvre pas de honte.
« Quand un malheureux crie, l'Éternel entend, Et il le sauve de toutes
ses détresses. L'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le
craignent, Et il les arrache au danger. Sentez et voyez combien
l'Éternel est bon! Heureux l'homme qui cherche en lui son refuge! » (Ps.
34 :4-9, Segond)

Vous ne Le comprenez peut-être pas tout à fait mais appelez-Le dans le
Nom du Seigneur Jésus. 
Exprimez-lui votre besoin. 
Ecoutez sa voix. 
Votre cerveau ne le comprendra pas mais cela n’arrête pas Dieu pour venir à
votre secours.
_________________________

Réfléchir
« A la Croix nous avons tous perdu notre excuse de ne pas pardonner. »
Andy Stanley.

 David PORTER
 Bonne journée ! A bientôt …
Que Dieu vous bénisse

Pour tous ceux qui possèdent Internet, quelques sites à visiter :


Rendez-vous sur le site : http://www.jesustheme.com


18 Quoi 2 - 9 sur le Net ? N°18

18 Quoi 2 - 9 sur le Net ? 
           
Gérard et Priscille VESSIERE                                 Bulletin N° 18

Bonjour à tous
Je voudrais aujourd’hui une petite histoire qui mérite réflexion …

Tout commence un vendredi après-midi typique, tu es en train de conduire pour rentrer chez toi, lorsque tu entends à la radio un fait comme un autre.

Dans un petit village lointain, 3 personnes viennent de mourir, tu ne prêtes pas vraiment attention à cet évènement...

Le lundi matin lorsque tu te réveilles, la radio annonce que ce ne sont plus seulement 3 personnes mais 30.000 qui sont mortes en Inde.
Des chercheurs du contrôle de la santé des Etats-Unis vont faire leur enquête.

Le mardi c'est la grande nouvelle en première page de tous les journaux, parce qu'il ne s'agit plus seulement de l'Inde, mais aussi du Pakistan, de l'Afghanistan, et de l'Iran, et tout le monde en parle en le nommant: « l'influence mystérieuse » et tous se demandent :
«Comment va-t-on la contrôler? »

Alors une nouvelle surprend tout le monde : L'Europe ferme ses frontières, il n'y aura plus de retours depuis l'Inde ni tout autre pays où la maladie aurait été remarquée. Lorsque le journaliste interroge une femme française, on apprend que son mari est en train de mourir de cette «influence mystérieuse »... C'est la panique en Europe.... Les informations disent que lorsque tu attrapes cette maladie, tu ne te rends pas compte que tu l'as et il te reste à peine une semaine à souffrir horriblement pour mourir ensuite.

L'Angleterre ferme aussi les frontières, et le Président américain ferme ses frontières à l'Europe ; et à l'Asie jusqu'à ce que le remède soit trouvé.

Le jour suivant, les gens se réunissent à l'église et prient pour que les chercheurs trouvent le remède. On entend le jour suivant à la radio que 2 femmes ont contracté la maladie à New York.

Il semble que la maladie soit présente dans le monde entier maintenant. Les scientifiques
continuent à chercher un antidote, sans succès.

Tout à coup, la nouvelle inespérée arrive : on a déchiffré le code ADN du virus, on peut enfin faire un antidote !

Maintenant il faut le sang de quelqu'un qui n'ait pas été infecté par le virus et donc dans tous les pays on demande à chacun de se rendre à l'hôpital le plus, près pour faire un examen du sang. Tu vas comme volontaire à l'hôpital avec ta famille, et tes voisins se demandent : « Serait-ce la fin du monde? »

Tout à coup le docteur crie un nom qu'il a lu sur son registre, et là, ton fils cadet te dit : « Papa, il a crié mon nom!», avant que tu ne puisses réagir, ton fils est parti avec des infirmiers et tu cries: « Attendez », et ils te répondent : « Tout va bien, son sang est pur, son
sang est propre, nous croyons qu'il a le type de sang correct. »

Après 5 minutes, les médecins sortent de la salle en riant et pleurant. C'est la première fois depuis une semaine que tu vois quelqu'un rire, et le docteur s'approche de toi, et te dit « Merci mon Dieu, le sang de votre fils est parfait, il peut faire l'antidote contre la maladie...»

La nouvelle se répand et tout le monde pleure de joie. Le docteur s'approche de toi et ton épouse, et dit : « Est-ce que je peux vous parler un moment?

Nous ne savions pas que le donneur serait un enfant, donc nous avons besoin que vous signiez ce contrat pour nous donner la permission d'utiliser son sang. »

Alors que tu lis le contrat, tu remarques qu'il n'est pas précisé la quantité de sang nécessaire...et alors tu demandes : « Quelle quantité de sang allez-vous prendre? ». Le sourire du médecin disparait, et il dit : « nous ne pensions pas qu'il s'agirait d'un enfant, nous avons besoin de tout son sang ».

Tu n'arrives pas y croire, et tu essaies de répondre: « mais, mais...» et le docteur te répond : « vous ne comprenez pas, il s'agit d'une cure pour le monde entier, s'il vous plait, signez,
nous avons besoin de tout le sang...» Et tu demandes : « mais ne peut-il pas avoir une transfusion ? »

Et là on te répond qu'il est le seul à avoir le sang pur et que c'est donc impossible. « Vous allez signer ????? S'il vous plait, signez !!!! »

En silence et en tremblant, tu signes...

La semaine suivante, alors qu'il y a la cérémonie d'enterrement de ton fils, quelques personnes restent dans leur lit à dormir, d'autres préfèrent aller se promener ou faire un match de football...et ceux qui sont à la cérémonie affichent un sourire forcé...

Tu voudrais t'en aller en hurlant : « Mais mon fils est mort pour tous, vous n'en avez rien à faire ??? »

Parfois c'est ce que Dieu voudrait nous dire : «Mon fils est mort pour vous et vous ne savez toujours pas à quel point je vous aime?»

C'est curieux de voir à quel point c'est simple pour les gens de rejeter Dieu et ensuite de se demander pourquoi le monde va de pire en pire...
C'est curieux de voir qu'on croit tout ce que les journaux et la télé nous disent, et qu'on doute de la parole de Dieu...

C'est curieux de voir qu'on passe notre temps à accumuler des biens terrestres, et qu'on ne passe même pas 5 minutes à chercher les trésors célestes...

C'est curieux de voir quelqu'un qui dit « je crois en Dieu » et qui démontre par ses actions qu'il ne Le suit pas...

C'est curieux qu'on envoie tant d'e-mails de blagues mais que quand tu envoies un email qui parle de Dieu tu hésites tant avant de l'envoyer...

C'est curieux qu'on puisse parler de vulgarité, de luxure, et d'obscénité avec tant de liberté alors qu'il est interdit de parler de Jésus dans les écoles et les lieux de travail...

C'est curieux, pas vrai??


 
C'est curieux que nous nous préoccupions tant de ce que les autres pensent, et si peu de ce que Dieu pense de nous...

 Dieu agit en ta faveur. Ne l'oublie jamais, quand IL fait quelque chose

IL le fait bien

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.
Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.
 Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Jean 3.16-18



Bonne journée ! A bientôt …
Que Dieu vous bénisse

Pour tous ceux qui possèdent Internet, quelques sites à visiter :


Rendez-vous sur le site : http://www.jesustheme.com



27 1 Samuel 15.17

27 1 Samuel 15.17


1 Samuel 15.17 - Samuel dit : Lorsque tu étais petit à tes yeux, n’es-tu pas devenu le chef des tribus d’Israël, et l’Eternel ne t’a-t-il pas oint pour que tu sois roi sur Israël ?

   L'histoire de Saül, le premier roi en Israël est tragique. Cet homme choisit par Dieu pour diriger son peuple s'est complètement fourvoyé et sa fin a été "lamentable". Le prophète Samuel aura beau intercéder pour lui toute une nuit (verset 11) et pleurer sur lui par la suite (verset 35), rien n'y fera ! Ces mots "Lorsque tu étais petit à tes yeux" sont lourds de sens !

   Quand l'appel de Dieu et l'onction qui l'accompagne viennent sur nos vies, nous sommes dans les dispositions idéales pour servir le Seigneur. Nous nous sentons incapables et bien petits. Mais au fur et à mesure que le Seigneur nous utilise et que nous voyons sa gloire se manifester, la tentation est grande d'oublier qui nous étions et d'où nous sommes sortis pour nous prendre pour un personnage important. L'orgueil mes bien-aimés est un mal terrible !

   Jésus nous a dit : C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux (Matthieu 18.4).  Paul nous dit aussi : Mes frères, ne soyez pas des enfants dans votre façon de juger des choses. Pour le mal, soyez des petits enfants, mais dans le domaine du jugement, montrez-vous des adultes (1 Corinthiens 14.20).

   Il n'y a pas de contradiction dans ces deux versets. Si nous désirons être grand dans le Royaume, il nous faut garder la candeur d'un cœur d'enfant, cette innocence et cette pureté qui leur sont propres. Quant à notre manière de juger des choses et de raisonner, il nous faut être matures. Un petit enfant n'est pas "pollué" dans son esprit par toutes les perversions que l'on retrouve dans le monde des "grands". Un petit enfant ne manifeste pas d'orgueil même s'il peut être fier quand ses parents sont contents de lui. Ah Seigneur, que nous puissions garder un cœur d'enfant devant ta face !

   Mes bien-aimés, ce qui compte ce n'est pas le début de l'histoire, c'est la fin. Quelle sera notre fin. Garderons-nous jusqu'au bout le bon dépôt de l'innocence ? Ou sombrerons-nous dans les affres du tourment de l'orgueil ? Restons petits à nos yeux jusqu'à la fin et comme Salomon l'a si bien dit : Que ta bouche ne chante pas tes louanges, laisse aux autres le soin de le faire. Oui, que ce ne soit pas toi, mais quelqu'un d'autre, qui fasse ton éloge (Proverbe 27.2).

   Bonne réflexion !

   Ezéchiel 37 Ministères © Juin 2014


-- 
Claudy et Corinne d'Ezéchiel 37 Ministères


http://www.mfpg.be

26 Psaume 110.7

26 Psaume 110.7


Psaume 110.7 - Il boit au torrent pendant la marche : C’est pourquoi il relève la tête.

   Quelques pensées pour vous faire relever la tête.

   Un seul pas et tu es déjà plus loin, une seule pierre et la construction est déjà entamée. Ne restes pas à te morfondre mais comme le fils prodigue dit : J'irai !

   Au plus profond du désespoir, il reste toujours une issue, tourne-toi vers Celui qui peut te sortir de là. Jérémie 15.11 : Certes, tu auras un avenir heureux !

   Josué 1.5 : Jamais je ne t'abandonnerai, jamais je ne te laisserai sans secours. Ta déception des êtres humains est peut-être grande mais Dieu ne t'abandonnera jamais, il est le Dieu de la deuxième chance, même de la dixième, relève-toi aujourd'hui et reprend le chemin la main dans la main avec Lui !

   Quelqu'un pense à toi en ce moment. Puise dans cet amour la force de continuer et d'aboutir. Tu es plus proche du but que tu ne penses !

   Chaque larme qui coule à cause de l'amour est une perle de rosée dans le jardin de Dieu.

   Les plus grands fleuves commencent tous par un petit filet d'eau que l'on appelle "source". Ce sont les petites attentions et les bonnes actions "insignifiantes" de l'amour désintéressé qui constituent le fleuve de l'amour de Dieu. Ne te décourage pas de bien faire !

   Si j'étais facteur, je préfèrerais distribuer des lettres d'amour et des cartes postales amicales plutôt que des factures. J'ai probablement compris un peu le cœur de Dieu ! Lui a payé la facture à la croix, Il n'envoie que des lettres d'amour...

   Bonne réflexion !

   Ezéchiel 37 Ministères © Juin 2014


-- 
Claudy et Corinne d'Ezéchiel 37 Ministères


http://www.mfpg.be

25 Sophonie 3.17

25 Sophonie 3.17


Sophonie 3.17 - Le Seigneur ton Dieu est avec toi : Il est fort et t'assure la victoire, Il rayonne de bonheur à cause de toi, son amour te donne une vie nouvelle, Il pousse des cris joyeux à ton sujet. (BFC)

   J'aime ce verset parce qu'il nous montre un visage de l'Eternel dont on ne parle pas souvent, ou pas assez à mon goût. Pouvons-nous imaginer que le Créateur de l'univers rayonne de joie à cause de nous et qu'Il pousse des cris joyeux à notre sujet ! Bien que le Seigneur Jésus nous a montré que Dieu souhaitait être notre Père aimant, notre Papa du ciel, nos esprits sont trop souvent empreints encore de l'image d'un Dieu lointain et sévère, exigeant et intransigeant. Pourtant le prophète nous dévoile ce Père qui a le cœur plein de joie et de réjouissance à cause de ses enfants !

    Ce verset contient aussi une très belle promesse. L'Eternel est avec nous, Il est fort et Il met cette force en action pour nous assurer la victoire. Son amour passion pour ses enfants se manifeste par le don gratuit et désintéressé d'une vie nouvelle. Pas seulement la promesse d'une vie meilleure dans l'haut-delà, mais une vie nouvelle qui commence dès aujourd'hui ! Dans le verset 18 Il dit : Je supprimerai le malheur, dit le Seigneur, j'enlèverai la honte qui pèse sur vous. C'est toute la beauté de la Bonne Nouvelle que nous annonce l'Evangile.

   Trop d'enfants de Dieu se battent avec une image tronquée d'eux-mêmes. Ils se sentent sales et désespérément pécheurs, se privant finalement eux-mêmes de cette relation intime père/fils ou fille que Dieu désire tellement ardemment. Ces quelques lignes sont pour toi bien aimé(e), ton Papa céleste t'attend ! Il est prêt à te donner cette vie nouvelle et passionnante, Il est prêt à se battre pour t'assurer la victoire sur tout ce qui te tient esclave, Il est prêt à avoir des transports d'allégresse parce qu'Il peut te faire du bien. L'Eternel est un Dieu de fête et Il éprouve une joie immense à te bénir, te restaurer, te pardonner, te guérir, te démontrer son affection paternelle... 

  Puisse le Seigneur vous encourager par ces quelques mots !

   Ezéchiel 37 Ministères © Juin 2014


-- 
Claudy et Corinne d'Ezéchiel 37 Ministères


http://www.mfpg.be

240 JAMAIS SEUL, TOUJOURS ENTRE DE BONNES MAINS

240 JAMAIS SEUL, 
TOUJOURS ENTRE DE BONNES MAINS



1 Pierre 5 :7

7 Déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.


Peu importe à quel point nos familles sont liées ou combien d’amis nous avons. Quand nous 
passons par des temps difficiles, souvent nous nous sentons quand même seuls, et nous avons l’impression que personne ne fait attention à nous, ou nous comprend.

Martha connaissait ce sentiment. Elle avait en une occasion crié à Jésus : « Seigneur, cela ne 
te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? » (Luc 10 :40). Les disciples de Jésus savaient aussi ce que c’était que de se sentir petits, seuls et dans les ennuis. Ils ont crié « Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? » quand ils étaient secoués par une tempête terrifiante. (Marc 4 :38).

Aujourd’hui, peut-être le cri de votre cœur est-il aussi : « Seigneur, est-ce que tu ne t’inquiètes pas que je sois tout seul…que je coule…que je sois en train de périr ? »

Mon ami, le Seigneur prend soin de vous. Il vous aime tant, qu’Il veut que vous vous déchargiez de tous vos soucis sur Lui – pas seulement de quelques-uns, mais de tous vos soucis. Il veut aussi bien vos grands que vos petits soucis. Il n’y a rien de trop petit ou de trop grand pour Lui. Si c’est un souci dans votre cœur, Il veut que vous vous en déchargiez sur Lui.

Quand l’apôtre Pierre a écrit : « déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis », il parlait de l’acte continuel de vous décharger de tous vos soucis sur le Seigneur. Quand un souci survient, Dieu veut que vous vous en déchargiez sur Lui. C’est la façon de vivre qu’Il veut que vous adoptiez. Pourquoi ? Le verset nous en donne la raison – « …car Il prend soin de vous ». Vous vous déchargez de tous vos soucis sur Celui qui vous aime, et qui a quitté le ciel pour venir mourir pour vous. C’est sur cette personne que vous vous déchargez de tous vos soucis. Ce n’est pas n’importe qui, mais c’est Celui qui a donné Sa vie pour vous !

Quand vous passez par des temps difficiles, Dieu veut que vous croyiez que vous n’êtes jamais seul, parce que Lui-même a dit qu’il ne vous délaisserait jamais, ni ne vous abandonnerait jamais (Hébreux 13 :5). Parce que vous comptez pour Lui, Il prendra soin de vous pour le reste de votre vie. Vous ne serez jamais seul, et Il s’occupera toujours bien de vous.




Pasteur Joseph Prince

239 PRATIQUEZ LA PRESENCE DE DIEU

239 PRATIQUEZ LA PRESENCE DE DIEU



Matthieu 1 :23

23 « …et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. »

Dieu vous a promis sa présence constante (Hébreux 13 :5), mais êtes-vous conscient de sa présence tous les jours ? Quand vous serez conscient de sa présence tous les jours, vous ferez l’expérience d’une paix qui vous donnera un repos, une joie inexprimable dans votre esprit, et une puissance que rien au  monde ne peut offrir. En fait, vous commencerez à avoir  la puissance et  la paix de Jésus. Vous parlerez et agirez comme Lui. Parce que vous ne pouvez pas être dans la présence de Dieu sans que Sa beauté, Sa paix, Sa puissance et Sa gloire  déteignent sur vous.

Mais comment pratiquer la conscience de la présence de Dieu ?

Commencez à voir Dieu avec vous, dans tout ce que vous faites et où que vous soyez. Par exemple pendant vos réunions de travail, lorsque vous débattez sur des problèmes, voyez le Seigneur là dans la salle de réunions avec vous, en train de vous diriger dans vos pensées. Et vous pouvez être certain que Sa présence va vous amener la sagesse et une clarté dans vos pensées. Vous allez vous retrouver débordant d’idées grandes et saines.

Si vous avez un entretien, voyez le Seigneur dans la salle  avec vous, en train de mettre les réponses dans votre bouche. Votre nervosité va fondre, quand vous verrez Sa faveur amener des sourires et des hochements de têtes d’approbation, de la part de ceux qui vous questionnent.

Peut être devez-vous subir une intervention chirurgicale. Eh bien voyez le Seigneur dans la salle d’opération avec vous en train de guider les mains du chirurgien. Vos inquiétudes vont se dissiper, parce que rien ne peut aller mal en présence du Seigneur.

Si vous êtes au cœur d’une discussion, voyez le Seigneur se tenant à proximité. Vos mots vont changer et votre langage corporel va devenir plus conciliant, quand vous le verrez là en train de déverser Sa grâce sur vous. Vous aurez une maîtrise qui ne sera pas née de vos efforts de volonté, mais qui viendra de façon surnaturelle, quand vous saurez que Celui qui vous aime et veille sur vous est là avec vous.

Bien aimé, quand vous prendrez conscience de la présence de Dieu dans votre vie, les inquiétudes et les peurs n’auront plus de prise sur vous. Vous Le verrez augmenter votre joie et votre plaisir au maximum, et Il vous fera prospérer dans ce que vous dites et ce que vous faites.




Pasteur Joseph Prince

238 VOUS AVEZ UN PARENT PUISSANT QUI A LE DROIT DE RACHAT !


238 VOUS AVEZ UN  PARENT PUISSANT QUI A LE DROIT DE RACHAT !



Jérémie 50 :34

34 Mais leur vengeur  (Celui qui les rachète) est puissant, Lui dont l’Eternel des armées est le nom. Il défendra leur cause.

Ruth, une jeune veuve pauvre et sans enfants, dans l’Ancien Testament, se couche aux pieds de Boaz, son parent qui a le droit de rachat potentiel. (Ruth 3 :7). En tant que riche et proche parent de sa belle-famille, Boaz avait le pouvoir de la racheter de sa situation désespérée.

Ruth obéissait simplement à Naomi, sa belle-mère, qui lui avait dit d’aller se coucher aux pieds de Boaz. Selon  la coutume juive de cette époque, c’était une position qui disait : « S’il te plait, rachète-moi pour toi puisque tu es un parent proche. ». Remarquez la réponse de Boaz à Ruth : « Maintenant, ma fille, ne crains point, je ferai pour toi tout ce que tu diras… » (Ruth 3 :11).

Bien Aimé, Boaz est une représentation de Jésus qui est notre proche parent étant né dans ce monde comme nous. Et il est notre rédempteur, parce qu’Il nous a rachetés à un grand prix, quand il a versé son sang pour nous, sur la croix.

En tant que votre rédempteur, non seulement Jésus veut, mais Il a aussi le pouvoir de restaurer tout ce que vous avez perdu. C’est la raison pour laquelle vous pouvez venir à Lui et dire, « J’ai tout gâché et maintenant ma famille souffre. Mes finances diminuent vite. Mais je viens à toi, mon proche parent qui a le droit de rachat. » Et vous allez voir qu’Il va vous racheter, parce que votre rédempteur est fort. Le Seigneur des armées est Son nom. Il va parfaitement plaider votre cause, et faire ressortir de votre situation  des bénédictions de sagesse, de délivrance, de restauration, de prospérité et de liberté.

Tout comme Ruth était couchée aux pieds de Boaz, les pieds de Jésus sont l’endroit de la rédemption et des bénédictions. Jaïrus le chef de la synagogue (Marc 5 :22) et la femme
Syro-phénicienne (Marc 7 :25-26) sont tous les deux tombés aux pieds de Jésus. Et là, à ses pieds, ils ont reçu la santé pour leurs filles.

Quand vous prenez votre place aux pieds de Jésus, regardant à Lui pour qu’Il vous aide, attendez-vous à recevoir Ses bénédictions. Il n’y a rien à craindre, sachant que comme Boaz a fait pour Ruth, Jésus, votre Boaz céleste fera pour vous tout ce que vous avez dit !





Pasteur Joseph Prince

66 TABERNACLE ET TEMPLE

RUBRIQUE DE L’EGLISE DES VAINQUEURS : 

66
TABERNACLE ET TEMPLE


Introduction

En général, et c’est juste, le Temple comporte les mêmes grandes étapes que le Tabernacle pour s’approcher de Yahvé notamment par l’intermédiaire du Grand Prêtre d’Israël. 
La première étape est l’autel des sacrifices, puis la cuve d’airain, le Lieu Saint et finalement le Saint des Saints.
Ces étapes correspondent respectivement à l’Agneau Pascal de l’Exode, au passage de la Mer Rouge, à la vie du Peuple Hébreu libéré conduit par Yahvé dans le désert et finalement le don des 10 commandements au sommet du Sinaï avec la Nuée et le Feu.   
Quelle est la différence entre les deux ?
Le Tabernacle est itinérant : la sainteté et la gloire de Yahvé sous forme d’une colonne de Nuée le jour et d’une colonne de Feu la nuit se manifestent aux différents endroits où est monté le Tabernacle et en cas de déplacement du Peuple cette sainteté et cette gloire précèdent le Peuple pour le guider dans le désert dans la préparation à la conquête du Pays promis. Il n’y a pas de Lieu très Saint fixe mais itinérant selon le choix de Dieu pour cette période-là. Quand le Peuple s’arrête pour camper le Lieu très Saint se trouve là où est monté le Tabernacle, mais dès que la colonne de la Nuée de Dieu commande le déplacement, le Lieu très Saint change d’endroit.
Le Temple, par contre, avec son Lieu très Saint est fixe dans la capitale du Pays promis : Jérusalem. La prière de dédicace du Roi Salomon, même s’il reconnaît que « les cieux et les cieux des cieux ne peuvent contenir Yahvé » (1 Rois 8 :27)  constate Sa présence fixe au Lieu où le Temple est construit : « Que tes yeux soient nuit et jour ouverts sur cette maison, sur le lieu dont tu as dit : sera mon nom ! Ecoute la prière que ton serviteur fait en ce lieu » (1 Rois 8 :29).
La sainteté et la gloire de Yahvé s’étaient d’ailleurs manifestées sous la forme de la Nuée en ce lieu à un point tel que les sacrificateurs ne purent y rester pour faire le service (1 Rois 8 :10-11).  
De plus prière de Salomon indique la pérennisation du Temple, du Peuple d’Israël sur sa terre et de la lignée royale de David (1 Rois 8 :22-53). Nous avons décrit cette pérennisation dans notre écrit « Promesses » sachant que cette pérennisation malgré des interruptions très longues pour le Peuple d’Israël est en train de se confirmer sous nos yeux.

Jésus-Christ, Eglise jusqu’à l’Apocalypse et Tabernacle

Si nous faisons le parallèle entre les différentes étapes du Tabernacle et l’Eglise du Nouveau Testament jusqu’à l’Apocalypse nous aboutissons à ce qui suit :

Le Sacrifice de Jésus-Christ sur la croix, la repentance et la conversion du pécheur correspond à l’Autel des Sacrifices.
Le baptême d’eau correspond à la Cuve d’Airain.
La vie chrétienne en général sous ses différents aspects avec la Cène pain et vin, prières, dons et fruits du Saint Esprit correspond au Lieu Saint.
Les manifestations de la gloire de Dieu sous des formes diverses avec notamment le Feu, la Nuée, les apparitions glorieuses de Jésus, d’anges sur terre au sein de l’église et pour des chrétiens à titre individuel correspondent au Saint des Saints ou au Lieu très Saint.

Pourquoi parlons-nous du Tabernacle et non pas du Temple pour l’église jusqu’à l’Apocalypse ? 
Parce que cette église est dans une situation ressemblante au Peuple d’Israël pérégrinant dans le désert autrement dit pérégrinant dans l’espace-matière-temps. Elle se « déplace », évolue sur terre dans la durée et est de ce fait liée donc prisonnière à l’espace-matière et au temps. Elle combat à partir de là dans les zones dominées par ses ennemis ou plutôt son Ennemi, le Prince de ce monde. C’est l’église camping, nomade sans terre qui évolue dans des endroits qui ne sont pas les siens, exposée et en danger d’extermination de façon constante. Elle n’a pas d’endroit où se « poser ». Elle sera d’ailleurs exterminée sur terre durant le règne de l’imitation trinitaire ou de l’Anti-Christ (Apocalypse 13 :7) après avoir de surcroît subi la Grande Tribulation. 
Remarquons qu’en Hébreux 8 :2, il n’est pas question du Temple mais du Tabernacle - sanctuaire céleste. Cette épître se situe encore dans la dispensation de l’Eglise dont il est question ici avant l’Eglise des Vainqueurs de l’Apocalypse. En outre le Temple n’est jamais cité dans l’Epître aux Hébreux. Par contre il n’est question que du Temple dans l’Apocalypse comme nous le verrons plus loin.

Jésus-Christ, Eglise des Vainqueurs et Temple

Si nous faisons le parallèle entre les différentes étapes du Temple et l’Eglise des Vainqueurs, nous aboutissons à ce qui suit :
Après Son Sacrifice sur la croix, Sa Résurrection, Son Ascension et Son retour pour les Siens (Apocalypse 1 :10ss), Jésus-Christ donne réellement à manger et à boire de Son Corps Glorieux sous la substance de Feu et de Lumière aux chrétiens vainqueurs (Apocalypse 3 :20). Ceux-ci par-là offrent aussi leur corps en sacrifice vivant, ainsi enflammé par le Corps de Feu de Jésus. Leur corps brûle alors sur l’autel, ce « qui est un culte logique ou raisonnable » (Romains 12 :1). Ce sacrifice provoque de la sorte la métamorphose de leur corps alors embrasé en Feu et en Lumière avec l’éradication de la chair (sarx) ainsi consumée. Le corps originel (soma) comme celui d’Adam et d’Eve avant la chute réapparaîtra. Ce processus correspond à l’Autel des Sacrifices
Le bain de la régénération (Tite 3 :5) en conformité avec la mort et la résurrection de Jésus-Christ (Romains 6 :3-5 à mettre en rapport avec Apocalypse 1 :17-18) doté de Son Corps de Ressuscité dans la substance glorieuse de Feu et de Lumière du Saint Esprit (Tite 3 :5 ; 2 Corinthien 3 :13-18) correspond à la Cuve d’Airain. Là encore nous sommes dans le processus de la métamorphose du corps qui reste et restera un processus éternel.
La montée à la Salle du Trône (Apocalypse 4 :1c ; 5 :9-10), l’imprégnation de la gloire de Dieu assis sur le Trône (Apocalypse 4 :5), le revêtement de la robe (Apocalypse 3 :18) et de l’armure de gloire (Ephésiens 6 :10-17 ;  Apocalypse 6 :2) faisant de l’Eglise des Vainqueurs pour l’éternité des sacrificateurs et des rois (Apocalypse 5 :10) partis au combat en vainqueurs et pour vaincre (Apocalypse 6 :2) dans les lieux célestes (Ephésiens 6 :12 ; Apocalypse 12 :1ss) avec les résultats époustouflants sur terre (Apocalypse 6 :2 ; et 7 ; 19 :14) et puis le règne notamment durant le Millénium (Apocalypse 20 :4a) correspond au Lieu Saint.
L’Eternité définitive pour l’Eglise des sauvés après le jugement dernier où « Dieu est avec eux » (Apocalypse 21 :3), où ils Lui rendront un culte face à face portant Son Nom sur leur front (Apocalypse 22 :3-4) et où ils règneront aux siècles des siècles (Apocalypse 22 :5c) correspond au Saint des Saints.

Pourquoi parlons-nous du Temple et non pas du Tabernacle pour l’Eglise des Vainqueurs ? 
Parce que cette église est dans une situation ressemblante au Peuple d’Israël installé dans le plus beau des pays où coulent le lait et le miel avec sa capitale Jérusalem et son Temple « fixe », installé, éternel qui est au final Dieu dans l’éternité (Apocalypse 21 :22) hors du désert et de l’espace-matière-temps qui disparaîtront de toute manière au moment du jugement dernier (Apocalypse 20 :11b)

Comme c’était le cas autrefois, comme c’est à nouveau le cas aujourd’hui, la terre d’Israël et sa capitale Jérusalem avec le futur Temple reconstruit sont le refuge pour le Peuple à partir desquels les combats peuvent se mener jusqu’à la victoire finale. 
De même, comme cela aurait pu être le cas au moment où Jésus Glorifié est revenu pour les Siens en apparaissant à l’Apôtre Jean, l’Eglise aurait dû d’emblée intégrer sa « Terre promise » la Jérusalem céleste, le refuge, le ciel, la Salle du Trône, le Temple via la métamorphose du corps à partir desquels les combats efficaces auraient déjà dû se mener jusqu’à la victoire finale. 
Cette victoire finale se concrétisera de concert tant pour Israël que pour l’Eglise de Vainqueurs à la suite du Roi des rois à l’aube du Millénium (Apocalypse 19 :11-21) et à sa fin (Apocalypse 20 :7-10)

Le Temple et son rôle dans l’Apocalypse

Le Temple céleste dans l’Apocalypse n’est pas de nature symbolique mais est réel. Il est à considérer dans la compréhension de la métamorphose constante et vivante : « Dieu tout en tous » (1Corinthiens 15 :28 ; Apocalypse 21 :21-25). Les membres de l’Eglise des Vainqueurs par exemple, sont aussi des colonnes dans le Temple (Apocalypse 3 :12). Le Trône de Dieu est dans ce Temple, il est un lieu de service et d’adoration (Apocalypse 7 :15)

Le Temple céleste est attaqué au niveau de son parvis par les forces adverses (Apocalypse 11 :2) ce qui ne fait que démontrer l’intensité des combats qui seront livrés non seulement sur terre mais aussi jusque dans le troisième ciel !
N’oublions pas qu’à ce moment-là l’Accusateur a encore accès à la Salle du Trône ! (Apocalypse 12 :10c). Mais à un moment donné, le Temple céleste s’ouvrira et l’Arche de l’Alliance céleste, summum de la gloire, apparaîtra (Apocalypse 11 :19). Cet événement annonciateur de gloire supplémentaire totale, absolue et révélée, issu du Saint des Saints introduit le chapitre 12 de l’Apocalypse. L’Eglise des Vainqueurs apparaîtra alors dans une gloire inimaginable (Apocalypse 12 :1). Elle accouchera d’un enfant mâle - nouvelle génération de l’Eglise alors enlevée (1 Corinthiens 15 : 51-56 ; 1 Thessaloniciens 4 :14-18 ; Apocalypse 12 :5c+12)
Avec l’Archange Michel et ses anges, elle vaincra (Apocalypse 12 :11)  le Dragon et ses acolytes qui seront précipités sur terre hors des lieux célestes donc aussi hors du parvis du Temple céleste (Apocalypse 12 :7-12)

L’Eglise des Vainqueurs préalablement fécondée dans le Temple sur le Trône en tant qu’Epouse par son divin Epoux Jésus-Christ (Apocalypse 3 :9c+21 ; 5 :8-10 ; cf. Ecrit « Féconder » pour l’argumentaire) accouchera de cet enfant mâle – Eglise des Vainqueurs nouvelle génération qui ensuite, continuera et finira le travail à la suite de son Seigneur. 
Le Temple céleste ne sera plus attaqué à partir du moment où le Dragon et ses acolytes auront été éjectés des lieux célestes. De ce Temple céleste partiront dorénavant les différents jugements sur la terre dominée par le règne de l’Anti-Christ ou de l’imitation trinitaire (Apocalypse 11 :19b ; 14 :15+17 ; 15 :5-8 ; 16 :17-21)

Lors du Millénium, le Temple céleste « glorifiant ou transfigurant » probablement le Temple terrestre qui avait entretemps été occupé par l’Anti-Christ (2 Thessaloniciens 2 :4), sera probablement le lieu d’où règnera Jésus-Christ. En effet, il est écrit que lorsque Satan aura été à nouveau relâché après le Millénium, il investira le « camp des saints et la cité bien-aimée » où se trouvera normalement le Temple (Apocalypse 20 :9)

Enfin en Apocalypse 21 :22 il n’y aura plus de Temple dans la Jérusalem céleste, « car le Seigneur Dieu tout puissant est son Temple ainsi que l’Agneau ».

Quel est le rôle du Temple céleste ? Il est la réalité mise à part, sacrée, dans les lieux célestes où se joue le cœur de la trame des événements apocalyptiques. 
Il en est de même parallèlement avec le Temple terrestre. Il est d’ailleurs intéressant d’entendre des témoignages de chrétiens sensibles à l’Esprit de Dieu ayant eu l’occasion de visiter les galeries creusées sous l’esplanade du Dôme du Rocher aboutissant près du Saint des Saints qui ont ressenti l’onction de Dieu comme lors de réunions puissantes et réveillées charismatiques.

C’est pourquoi l’Ennemi attaquera le Temple céleste jusque dans ses parvis !!! Mais il n’atteindra ni le cœur du Temple, ni le Lieu Saint où se trouve notamment l’Eglise glorieuse des Vainqueurs initiale avec son Seigneur. 
Au contraire quand l’Arche apparaîtra (Apocalypse 11 :19), l’Eglise des Vainqueurs apparaîtra glorieuse (Apocalypse 12 :1) dans la foulée pour accoucher de l’enfant mâle ou de la nouvelle génération de l’Eglise des Vainqueurs qui, comme dit plus haut, éjectera définitivement l’Ennemi des lieux célestes puis de la terre ! 
De même l’Ennemi a installé le Dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa sur l’emplacement du Temple terrestre pour éviter absolument sa reconstruction. Elle se fera malgré cela à cet endroit précis parce que désigné par le Seigneur Lui-même : « Là est mon nom ! » 

Le parallélisme prophétique entre le Temple terrestre et le Temple céleste est une évidence dans la perspective du Millénium au même titre que la terre d’Israël et le ciel – Salle du Trône ainsi que la Jérusalem terrestre et la Jérusalem céleste. Au moment du Millénium et dans l’éternité le parallélisme s’effacera car les deux réalités aujourd’hui parallèles se rejoindront dans la gloire totale et ne seront plus qu’une réalité transfigurée et métamorphosée : Dieu tout en tous (1 Corinthiens 15 :28)
A ce titre, il est frappant de constater par la négative que l’Ennemi attaque, bloque le processus terrestre concernant la reconstruction du Temple, Israël, sa terre et parallèlement fait tout depuis presque 2000 ans pour empêcher la « montée » des chrétiens pour la constitution de l’Eglise des Vainqueurs et qu’ainsi la gloire du Temple céleste et l’apparition de l’Arche ne se fasse pas. Il sait que ce sera pour lui le début de la fin.  
   
Conclusion

Tabernacle ou Temple ? Itinérance dans le désert ou installation dans le « Pays promis » et la ville mise à part, Jérusalem ? Prison espace-matière-temps ou liberté, amour, efficacité et sécurité dans la Salle du Trône d’éternité ? 
Que toute notre énergie, notre foi, nos forces, nos pensées, notre cœur soient orientés pour passer du premier dans lequel nous nous trouvons malheureusement encore au second où Jésus Glorifié notre Bien-Aimé nous ordonne et nous presse à monter.

En Lui,


Martin BUSCH

mercredi 4 février 2015

17 Quoi 2-9 sur le Net? N°17

Gérard et Priscille VESSIERE                                 Bulletin N° 17

Bonjour à tous
Une petite histoire découverte sur le net à méditer …

IL ÉTAIT UNE FOIS TROIS ARBRES...    

   

Il était une fois, sur une montagne, trois arbres qui partageaient leurs rêves et leurs espoirs. 

Le premier dit : Je voudrais être un coffre au trésor, richement décoré, rempli d'or et de Pierres précieuses.  Ainsi tout le monde verrait ma beauté '.



Le deuxième arbre s’écria : Un jour, je serai un bateau solide et puissant, et je transporterai les reines et les rois à l'autre bout du monde. Tout le monde se sentira en sécurité À mon bord.



Le troisième arbre dit : Je veux devenir le plus grand et le plus fort des arbres de la forêt.  Les gens me verront Au sommet de la colline, ils penseront au ciel et à Dieu, et à ma proximité avec eux ; je serai le plus grand arbre de tous les temps et les gens ne m'oublieront jamais'.


Les trois arbres prièrent pendant plusieurs années pour que leurs rêves se réalisent.  Et un jour, survinrent trois bûcherons. 
L'un d'eux s'approcha du premier arbre et dit : Cet arbre m'a l'air solide, je pourrais le vendre un charpentier '. Et il lui donna un premier coup de hache. L'arbre était content, parce qu'il était sûr que le charpentier le transformerait en coffre au trésor. 

Le second bûcheron dit en voyant le second arbre : Cet arbre m'a l'air solide et fort, je devrais pouvoir le vendre au constructeur de bateaux. Le second arbre se réjouissait de pouvoir bientôt commencer sa carrière sur les océans

Lorsque les bûcherons s'approchèrent du troisième arbre, Celui-ci fut effrayé, car il savait que si on le coupait, ses rêves de grandeur seraient réduits à néant.   L'un des bûcherons s'écria alors : Je n'ai pas besoin d'un arbre spécial, Alors, je vais prendre celui-là'. Et le troisième arbre tomba. 

Lorsque le premier arbre arriva chez le charpentier, il fut transformé en une simple mangeoire pour les animaux. On l'installa dans une étable et on le remplit de foin. Ce n'était pas du tout la réponse à sa prière.  

Le second arbre qui rêvait de transporter des rois sur les océans, fut transformé en barque de pêche. Ses rêves de puissance s'évanouirent.  

Le troisième arbre fut débité en larges pièces de bois, et abandonné dans un coin. 

Les années passèrent et les arbres oublièrent leurs rêves passés.
Puis un jour, un homme et une femme arrivèrent à l'étable. La jeune femme donna naissance à un bébé et le couple l'installa dans la mangeoire qui avait été fabriquée avec le premier arbre.     
L'homme aurait voulu offrir un berceau pour le bébé, mais cette mangeoire ferait l'affaire.  L'arbre comprit alors l'importance de l'événement qu'il était en train de vivre, et su qu'il contenait le trésor le plus précieux de tous les temps. 


Des années plus tard, un groupe d'hommes monta dans la barque fabriquée avec le bois du second arbre; l'un d'eux était fatigué et s'endormit. Une tempête terrible se leva, et l'arbre craignit de ne pas être assez fort pour garder tout son équipage en sécurité.  Les hommes réveillèrent alors celui qui s'était endormi ;Il se leva et dit : ' Paix !'  Et la tempête s'arrêta.   À ce moment, l'arbre su qu'il avait transporté le Roi des rois.                 

Enfin, quelqu'un alla chercher le troisième arbre  oublié dans un coin;  Il fut transporté à travers les rues, et l'homme qui le portait se faisait insulter par la foule.     
Cet homme fut cloué sur les pièces de bois élevées en croix, et mourut au sommet de la colline.           

Lorsque le dimanche arriva, l'arbre réalisa qu'il avait été assez fort pour se tenir au sommet de la colline et être aussi proche de Dieu que possible, car Jésus avait été crucifié à son bois.   
Chacun des trois arbres a eu ce dont il rêvait,  mais d'une manière différente, de ce qu'ils imaginaient.

Nous ne savons pas toujours quels sont les plans de Dieu pour nous.
Nous savons simplement que ses voies ne sont pas les nôtres, mais qu'elles sont toujours meilleures si nous lui faisons confiance.  
source : inconnue 
Bonne journée ! A bientôt …

Que Dieu vous bénisse

16 Quoi 2-9 sur le Net? N°16

Gérard et Priscille VESSIERE                                 Bulletin N° 16

Bonjour à tous

Je profite pour vous souhaiter une bonne année 2008
J’ai découvert sur le net un nouveau programme … Que chaque chrétien devrait avoir dans son ordinateur … 
Qu’en pensez-vous ? …
- un nouveau logiciel gratuit
Voici un programme un peu spécial que nous devrions tous télécharger...

- « Bonjour, Comment puis-je vous aider ?
- Je voudrais installer le programme 'Amour'. Pourriez-vous m'indiquer la procédure, s'il vous plait?
- Bien sûr, prête pour l'installation?
- Oui, mais je n'y connais pas grand chose en programmation. Par quoi commence-t-on?
- Ouvrir votre coeur est la première étape pour l'installation. Avez-vous localisé votre coeur, 

Madame ?
 - Oui, je l'ai trouvé. Mais il y a d'autres programmes qui fonctionnent en même temps.
...Puis-je continuer l'installation tout de même?
- Voyons voir. Quels autres programmes fonctionnent présentement dans votre cœur ?
- Et bien, je vois 'Blessures-du-pas-sé.exe',
'Mauvaise-estime-de-soi.exe',
'Rancune.doc'
et 'Colère.com'.
- Pas de problème, Madame. L'installation de votre programme 'Amour' effacera graduellement les 'Blessures-du-passé' de votre système.
...De plus, durant l'installation, le programme 'Amour' remplacera votre 'Mauvaise-estime-de-soi' par son propre programme intégré: 'Meilleure-estime-de-soi'.

... Par contre, vous devez absolument fermer vos fichiers 'Rancune' et 'Colère', car ceux-ci pourraient empêcher votre programme 'Amour' de fonctionner correctement.
- D'accord, mais pourriez-vous m'indiquer comment les fermer correctement ?
- Allez dans votre menu principal et trouvez le programme 'Pardonner'. Démarrez-le et faites-lui faire le ménage de votre système au complet. Vérifiez qu'il enlève complètement la 'Rancune' et la 'Colère'. Cela est très important.
- D'accord, c'est fait. L'installation du programme 'Amour' a démarré automatiquement, est-ce normal?
- Oui, il est programmé pour s'installer aussitôt que la 'Rancune' et la 'Colère' ont été supprimées de votre système. Vous devriez recevoir un message vous demandant si vous voulez installer 'Amour pour la vie' dans votre système. Est-ce que vous l'avez reçu ?

- Oui, je l'ai reçu. Et j'ai répondu oui. Est-il bien installé, maintenant?
- Oui, mais souvenez-vous que votre programme 'Amour' est une version partagée. Vous devriez vous connecter à d'autres coeurs pour des mises à jour essentielles à son bon fonctionnement.
- Oups ! je viens de recevoir un message d'erreur, déjà !
- Que dit ce message, Madame?
- Le message dit "ERROR 142 - PROGRAM NOT RUNNING ON INTERNAL COMPONENTS". Qu'est-ce que ça veut dire ?
- C'est un problème commun qu'on voit souvent lors de la première installation.
- D'accord. Que dois-je faire, alors ?

- Regardez dans votre menu principal, vous devriez voir les cases 'S'accepter- soi-même'. Je vous conseille, si cela n'est pas déjà fait, de cocher aussi les cases 'Se pardonner soi-même', 'S'auto-féliciter' et 'Connaître ses propres limites'. D'ailleurs, vous devriez supprimer les options 'S'autocritiquer' et 'Se renfermer sur soi-même'.
- C'est fait ! Tiens, il y a de nouveaux fichiers qui viennent d'apparaître dans mon coeur... Il y a le fichier 'Sourire.jpg' qui vient de s'ouvrir, puis le fichier 'Bonheur.mpg' qui se met à jouer et le programme 'Paix-intérieure. exe' qui vient de démarrer.. Ho là là , est-ce normal ces nouvelles couleurs et ces nouveaux sons?
- Oui, Madame, tout à fait normal. Et il y en a beaucoup plus, vous les découvrirez tout au long de vos futures mises à jour. Une dernière chose avant de terminer...
- Oui ?

- N'oubliez pas que ce programme est gratuit. Et en tant que logiciel partagé, il vous serait profitable de le partager avec les autres qui pourraient en avoir de besoin. N'oubliez pas que plus vous partagerez avec d'autres coeurs, plus votre programme se développera.
- Je vous remercie de tout coeur, Monsieur.
Si tu l'as déjà installé et si cela fonctionne bien, recommande ce programme au plus grand nombre. Que Dieu te bénisse.. »

Bonne journée !

Que Dieu vous bénisse

65 RETOUR

RUBRIQUE DE L’EGLISE DES VAINQUEURS : 

65
RETOUR

INTRODUCTION

« Dès le temps de vos ancêtres, vous avez dévié de mes lois et n’en avez tenu compte. Revenez à moi et je reviendrai à vous dit Yahvé Zebaoth » (Malachie 3 :7) «Tu leur diras donc : ainsi parle Yahvé Zebaoth : Revenez à moi ((shouvou elaï)  dit Yahvé Zebaoth et je reviendrai à vous dit Yahvé Zebaoth » (Zacharie 1 :3). Le concept du verbe hébreu « shouv »(revenir)  ou du substantif « shoubah » (retour – cf. Esaïe 30 :15)) en relation avec Yahvé signifie aussi rétablissement et restauration qui s’opèrent justement par le retour réciproque de l’homme à Dieu et de Dieu à l’homme. Il comporte une  démarche préalable d’écoute de la Parole de Dieu, puis de repentance, puis de transformation aboutissant au rétablissement et à la restauration de par le retour de Dieu vers l’homme. C’est très exactement ce qui arriva au fils prodigue revenu à la maison que le Père accueillit courant vers lui. Il fut rétabli et restauré car immédiatement revêtu du plus bel habit ou robe liés à son rang, de l’anneau de l’autorité du fils de la maison et des sandales le différenciant des esclaves habituellement pieds nus, donc racheté et libre.
Ce concept se retrouve dans le grec du très employé verbe ginomai : revenir, retourner, devenir, être, arriver, devenir manifeste, commencer à être, révélé, venir à l’existence.
« Je devins [manifeste] dans l’Esprit…monte ici et je te montrerai ce qui doit arriver ensuite, aussitôt je devins [revins aux origines de l’existence] dans l’Esprit… » (Apocalypse 1 :10 et 4 :1-2). 

Le retour vers où ? 

On général on retourne là d’où l’on vient !
D’où vient l’être humain ? Du Créateur (cf. Psaume 139 :16) et du paradis d’où il a été chassé « en Adam » à cause du péché. Le fils prodigue est retourné là d’où il est venu : la maison du Père, sachant que dans cette parabole Jésus désigne le Père céleste et le ciel vers lesquels le pécheur repentant revient ! Souvent on parle d’un retour à l’église quasi idéale des Actes où tout semblait fonctionner presque parfaitement. Mais en fait, il s’agit de retourner au Père !!! Où se trouve le Père ? Sur le Trône au ciel. Nous sommes appelés à tendre non pas vers un idéal même qui aurait la forme et les qualités de l’église primitive, d’une œuvre chrétienne réveillée ou autre mais vers la réalité : le « Je suis » en-dehors duquel rien n’existe.      
L’église ou toute organisation aussi bonne et réveillée soit-elle ne peut en aucun cas être un vecteur ou un intermédiaire mais seul Yahvé Lui-même Père, Fils et St Esprit peut l’être.
Il s’agit là d’une affirmation fondamentale. Elle implique le retour réel auprès du Père Lui-même et nulle part ailleurs. Pour ce faire, le croyant ne peut réellement retourner auprès de Lui si ce n’est transformé, transfiguré, métamorphosé esprit, âme et notamment corps bénéficiant bien entendu de l’immortalité (1 Corinthiens 15 :50 ; 2 Corinthiens 3 :18 ; Romains 2 :7 et 2 Timothée 1 :10).
Toutefois qui dit « retour » dit aussi chemin de retour. 

Le chemin du retour. 
Le chemin se situe par définition dans les catégories de la distance et de la durée de parcours donc dans l’espace-matière temps. Yahvé – Homme venu dans ces catégories, à savoir Jésus-Christ est le chemin pour en sortir et aller vers le Père. Quand Jésus laisse entendre qu’Il va vers le Père en Jean 14 :4-11, Il dit clairement qu’Il est le seul chemin vers le Père. En même temps Il s’identifie au Père. En Jésus-Christ, le chemin du retour pour aller au Père est clairement ouvert.
Pour préparer cette ouverture, Yahvé a choisi le Peuple d’Israël du sein duquel Jésus est issu. 
Déjà, par la voix des prophètes d’Israël retentit l’appel qui leur est adressé « revenez à moi et je reviendrai à vous ! » Cet appel concerne aussi chaque individu : « Que chacun revienne de son mauvais chemin » (Jérémie 18 :11). 
Ce retour était dans un premier temps un retour à l’Alliance entre Yahvé et Son peuple, expédiant provisoire de substitution pour l’accès au paradis après la mort mais d’ores et déjà accompagné en terre de Canaan de toutes sortes de bénédictions de bien-être et d’abondance.
Cet expédiant, « l’ombre des choses à venir », basé principalement sur les sacrifices des animaux et le respect de la Loi devait d’emblée indiquer la direction de cette restauration, de ce rétablissement paradisiaque relatif au retour réel et tangible du croyant à Dieu puis de Dieu au croyant. 
Les retours au pays d’Israël, le plus beau des pays « où coulent le lait et le miel » donc doté de nombreux éléments pré-paradisiaques, après l’exode hors d’Egypte, après l’exil à Babylone, après la dispersion dans le monde entier et la déportation dans les camps nazis portent en eux et désignent de façon prophétique le retour ultime auprès du Père.
L’institution du baptême avec l’eau et de la cène avec le pain et le vin était tout autant un expédiant provisoire en attendant l’institution du baptême de gloire et de la cène de gloire institués plus tard par Jésus-Christ Glorifié (Apocalypse 1 :17-18 ; 3 :20 ; Jean 6 :50ss).
Etre, (verbe ginomai : revenir, retourner, devenir, être, arriver, devenir manifeste, commencer à être, venir à l’existence, être rétabli, restauré) devenir dans l’Esprit (egenomen en pneumati) par le baptême de Feu et de gloire, réellement manger et boire le corps et le sang glorifiés de Jésus-Christ, permettent le véritable retour ultime au Père dans la salle du Trône. Il s’agit en fait d’une restauration, d’un rétablissement, d’un retour (shouv – shoubah) dans la situation et l’état originels glorieux d’Adam et d’Eve réellement à l’image de Dieu (cf. Genèse 1 :26-28 ; 2 :7+19-20 ; Psaumes 8 :4-9 ; 82 :6)
  
Où en sommes-nous sur le chemin du retour ? 
   
Depuis que Jésus Glorifié est apparu à l’Apôtre Jean dans l’Apocalypse pour lui communiquer le message de l’Eglise des Vainqueurs, l’Eglise devrait être devant le Trône du Père et agir à partir de ce Trône. Elle devrait expérimenter le Baptême de gloire et la Ste Cène de gloire pour le salut du corps suivi de la « montée » et/ou du « retour ultime » à la maison du Père.
Mais l’Eglise n’a pas accepté cette révélation et par conséquent est restée misérablement cantonnée dans l’espace-matière-temps largement à la merci du Prince de ce monde…
Alors que se passe-t-il de nos jours ? De très nombreux chrétiens expérimentent des sorties esprit et âme de leur corps pour monter dans les lieux célestes ou pour être dans un autre endroit sur terre, sachant exactement ce qui s’y passe ou s’y est passé. C’est parfaitement biblique. Déjà Elisée par exemple était présent avec son cœur (Lev) ou son être intérieur à l’endroit où Géhazi son serviteur avait demandé de l’argent et des biens à Naaman alors qu’il était chez lui à la maison avec son corps (2 Rois 5 :26). Ezéchiel exilé à Babylone fut transporté dans des visions divines à Jérusalem au Temple. Il est question d’un « transport », donc d’un déplacement. Mais comme il s’agit de visions c’est uniquement l’être intérieur du prophète qui fut transporté (Ezéchiel 40 :1-2). Par contre Ezéchiel y fut transporté aussi avec son corps par le Seigneur puisqu’une main saisit les tresses de sa tête (Ezéchiel 8 :2-3). Là il vit certes Jérusalem et le Temple mais aussi le Trône de Dieu (Ezéchiel 8 :4). Paul pouvait être présent d’esprit tout en étant absent de corps (1 Corinthiens 5 :3 ; Colossiens 2 :5 ). Il est monté au troisième ciel soit avec son corps soit sans son corps uniquement avec son être intérieur (2 Corinthiens 12 :1-5).
De très nombreux témoignages actuels correspondent à ce type d’expériences. 
Nous pouvons considérer que :
vu que Jésus par Son sacrifice parfait et Sa résurrection est le Chemin du retour ouvert, 
vu qu’à l’époque de Paul et de l’église primitive ces expériences eurent lieu peu avant le retour de Jésus Glorifié pour les Siens où Il a institué l’Eglise des Vainqueurs,
vu la multiplication actuelle de ces expériences,
vu la révélation actuelle de l’Eglise des Vainqueurs sur la base des textes bibliques,
vu la répétition de l’histoire et en même temps les constatations de son avancement (cf. schéma de la spirale pour décrire l’Histoire),
les prémices actuels sont présents pour la constitution prochaine de l’Eglise des Vainqueurs, c’est-à-dire une église, réellement de retour au Père, métamorphosée esprit, âme et aussi corps qui monte, descend, part en vainqueur pour vaincre en vue du réveil d’Apocalypse 7 et d’une vie inimaginable et merveilleuse dans la gloire jusqu’à la victoire finale.
Les événements mondiaux actuels portent en eux les germes entrain d’éclore de la grande tribulation (Apocalypse 3 :10b ; 6 :3-17 ; 8 :5 à 9 :21) suivie du règne de l’Anti-Christ (Apocalypse 12 :13 à 20 :2) après l’éjection du Dragon et de ses acolytes du ciel (Apocalypse 12 :7-12). Les racines de la grande Tribulation remontent clairement à Ismaël (Islam – « argile »)  et à Esaü (Edom puis occident catholique romain, capitaliste et laïque, communisme athée, orient – Dragon –«  fer »), étant respectivement les pieds d’argile et de fer de la statue de Daniel (Daniel  2 :33) et/ou la dernière bête (Daniel 7 :19-21 ; 8 :5-14). C’est pourquoi, le recul de 2000 ans d’histoire s’y rajoutant, la véracité de ces conclusions semble ne plus faire aucun doute (cf. nos écrits précédents pour les argumentaires)
Enfin, comme nous savons que la grande tribulation (Apocalypse 3 :10b ; 6 :3-17 ; 8 :5 à 9 :21) suit immédiatement la constitution de l’Eglise des Vainqueurs (Apocalypse 1 :10 à 6 :2), retournons au meilleur pour éviter le pire ! 

Conclusion

« Revenez à moi et je reviendrai à vous » c’est l’appel pour un vrai retour non pas en arrière ni en avant, même si c’était possible, mais un retour à « l’ailleurs des origines » : la maison du Père, notre Papa qui regarde et nous attend avec impatience pour revenir à nous, pour « courir » à notre rencontre, celle de Son « fils - fille perdu(e) dans l’espace-matière-temps mais bientôt retrouvé(e) dans les lieux célestes » ! 

En Jésus,  Martin BUSCH