Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

dimanche 9 novembre 2014

16 Michée 6.8


Michée 6.8 - On vous a enseigné la conduite juste que le Seigneur exige des hommes :
Il vous demande seulement de respecter les droits des autres, d'aimer agir avec bonté
et de suivre avec soin (humblement) le chemin que lui, votre Dieu, vous indique. (BFC)  

   Si nous sommes un chrétien quelque peu engagé, nous allons chercher ce qui est "bien" pour Dieu. Or le prophète Michée nous le dit clairement : Ce que Dieu attend de nous c'est d'être juste, bon, et humble. Nous l'avons déjà souligné dans nos lignes, être une bouche pour le muet et exercer la miséricorde envers les démunis à beaucoup d'importance pour Dieu. Esaïe nous le dit aussi : Efforcez-vous de pratiquer le bien, d'agir avec droiture, assistez l'opprimé, et défendez le droit de l'orphelin, plaidez la cause de la veuve ! (Esaïe 1.17). Jacques va jusqu'à dire que c'est cela la "religion" pure et sans tâche (Jacques 1.27), une vie marquée non pas par des signes ostentatoires de spiritualité mais par des gestes simples et concrets de miséricorde.

   Ma réflexion c'est : Et si ce qui déplait le plus à Dieu n'était pas ce que nous croyons ? Une chose est sûre, si nous lisons Matthieu 25.31 à 46, l'indifférence et le manque d'intérêt envers les plus "petits", entendez dans ce terme les "laissés pour compte", seront sources de damnation éternelle. Vous ne trouvez pas que cela nous donne matière à réflexion ?

   Je pense que nous devrions "réformer" notre manière de penser, ne plus voir la paille mais la poutre ! La poutre de l'individualisme nous aveugle sur les besoins qui nous entourent. Nous haussons les épaules devant l'affamé, le brimé en pensant : C'est dommage pour toi. Nos entrailles devraient frémir de compassion et du désir d'aider ! Si les enfants de Dieu ne se lèvent pas pour crier à l'injustice, qui le fera ? Ne sommes-nous pas honteux quand le Seigneur doit susciter un homme qui ne Le connait pas pour lutter contre les discriminations ?

   Ne croyez pas que Dieu ne "souffre" pas pour les malheureux, même ceux qui ne le connaissent pas. Dieu est loin d'être indifférent à la misère humaine et Il se cherche un homme, des hommes plein de son cœur pour apporter la justice sur la planète terre ! Notre Seigneur Jésus en est l'exemple parfait. De la Genèse à l'Apocalypse, vous retrouverez ce "souci" pour Dieu. Pour être concrets, aujourd'hui, si nous en avons l'opportunité, exerçons la justice et le droit, donnons de notre amour et de nos biens pour soulager un peu la misère de ce monde.    

   Bonne réflexion !

   Ezéchiel 37 Ministères © Juin 2014



Claudy et Corinne d'Ezéchiel 37 Ministères

http://www.mfpg.be


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire