Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

vendredi 11 juillet 2014

54 AVOIR UN COUP D’AVANCE

RUBRIQUE DE L’EGLISE DES VAINQUEURS :
54
AVOIR UN COUP D’AVANCE


INTRODUCTION

« Révélation de Jésus-Christ que Dieu lui (à Jean) a donnée pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. » (Apocalypse 1 : 1).
Dieu a donné à Jean et à Ses Serviteurs la révélation de ce qui doit arriver bientôt. Pourquoi ? Pour qu’ils aient « un coup d’avance ».
Il existe un jeu très intéressant dont les origines remontent au 6ème siècle : le jeu d’échecs. Quand on a les « blancs », on a le droit de jouer le premier coup. Mathématiquement, si aucune erreur n’est commise, les blancs gagnent toujours de ce fait. Cela apparaît encore plus clairement de façon beaucoup plus simplifiée dans le jeu du moulin. Pour gagner il faut toujours avoir au moins un coup d’avance. Il n’y a pas de hasard dans ces jeux, sachant que la seule inconnue ou le seul « hasard » peut être l’erreur propre ou celle de l’Adversaire laquelle peut évidemment tout faire basculer.
Dieu, par Sa Révélation, nous donne par conséquent toujours « les blancs » et donc le « coup d’avance » en vue de la victoire. Malheureusement l’erreur ou bibliquement parlant, le péché et le refus d’écouter et d’obéir, nous a fait et nous fait souvent perdre la partie.
Toutefois il est possible de continuer la partie grâce au sacrifice expiatoire de Jésus-Christ et au pardon accordé s’il y a repentance véritable.
Ce qui est certain : Dieu a décidé que nous jouions la partie parce qu’Il veut nous faire participer à la victoire. Une grâce mal comprise pourrait nous conduire soit à une passivité résignée et à un attentisme extrêmement dangereux soit au contraire à un activisme impatient et effréné menant dans l’impasse. C’est pourquoi l’Eglise et l’humanité a subi et subit encore de nombreux coups durs malgré la révélation donnée par le Seigneur. Comment avoir « le coup d’avance » ?

1. SURVOL HISTORIQUE ET DE L’ACTUALITE

L’Adversaire a mis en place une stratégie que nous avons décrite en partie dans notre écrit « Le Regard et la Face de Dieu ». Nous revenons à la dernière corne de la bête terrible correspondant aux pieds de fer et d’argile de la statue de Daniel qui représente l’Occident au sens très large et l’Islam.
Nous y avons démontré que l’ancêtre des Arabes et de leur religion principale actuelle l’Islam est Ismaël et que l’ancêtre de l’Occident est Esaü ou Edom.
Ismaël et Esaü ont subi chacun des injustices. Agar et Ismaël furent chassés injustement dans le désert et Esaü a subi la tromperie de Rebecca et de Jacob et il a été privé de la bénédiction de l’aîné de la part du patriarche Isaac. Certes, il y eut mépris des personnes, de la révélation, des bénédictions et des promesses de Dieu de la part de ces « rejetés et trompés ». Mais à cause de ces erreurs et mauvais coups dans la partie de la part d’Abraham et de Jacob, l’Adversaire a eu la possibilité de mettre en place une stratégie symbolisée par les pieds de fer (Esaü - Edom - Occident) et d’argile(Ismaël-Islam) et parla dernière corne de l’animal terrible avec des yeux  d’homme et une bouche qui parlait avec arrogance qui fait la guerre aux saints et l’emportera sur eux (Daniel 7 :8+20-21 ; Apocalypse 11 :7 ; 13 :7).
La stratégie édomite de l’Adversaire a abouti jusqu’à présent à un summum avec la Shoah et la persécution dans les pays marxistes. Toutefois la réponse de Dieu à la Shoah fut le retour des Juifs dans une partie de leur terre d’Israël en 1948 et les très puissants réveils charismatiques de la deuxième moitié du 20ème siècle.
Edom représente donc l’Occident au sens très large dont le catholicisme romain avec ses pogroms et les croisades, le papisme avec le Saint Empire romain germanique, l’Espagne de l’Inquisition et la France « fille aînée de l’Eglise » aussi persécutrice des huguenots, l’occident qui a généré le marxisme - communisme athée en Russie et en Orient et le nazisme qui ont largement persécuté les chrétiens authentiques et les Juifs.
Esaü – Edom par l’esclavage en Egypte, l’exil à Babylone, les Grecs – Macédoniens avec Alexandre le Grand, les Romains dont Hérode l’Edomite adoubé par l’empereur romain, l’Empire romain, l’Eglise catholique romaine persécutrice des Juifs et des chrétiens authentiques, Hitler, Staline, Mao et leurs successeurs dont la Chine et surtout la terrible Corée du Nord avec les aspects que nous venons de décrire de l’Occident et peut-être d’autres à venir font qu’Esaü s’est déjà largement vengé dans le cadre de la stratégie édomite de l’Adversaire. Edom continuera toutefois dans cette voie quand les circonstances stratégiques le permettront à nouveau.
Quels peuvent être les coups stratégiques de l’Adversaire construits sur l’erreur faite à Esaü - Edom que nous discernons à ce jour ?
- Remarquons la forme du bâtiment du Parlement européen à Strasbourg qui ressemble étrangement à la tour de Babel inachevée.
- Remarquons la porte d’Ishtar de l’ancienne Babylone, porte de l’enfer, reconstituée au Pergammonermuseum à Berlin. Babel, Babylone est le repaire et l’origine mondiale de la sorcellerie, des fausses religions démoniaques et de la révolte contre Dieu (cf. représentations affreuses dans les religions orientales, bouddhisme, hindouisme et autres religions dont celles de l’Amérique du Sud avec les sorcelleries africaines et autres).
Ce Musée abrite « comme par hasard une section pour l’art islamique... !
- Remarquons la reconstitution à Berlin du grand autel de Pergame dédié à Zeus puis à Jupiter et au culte de l’empereur romain, qualifié de trône de Satan par Jésus-Christ Glorifié (Apocalypse 2 :13). Les dimensions et les proportions de cet autel correspondent au nombre d’or que nous retrouvons dans la franc-maçonnerie et les cathédrales.
- Remarquons la vénération de Nabuchodonosor dans un temple au pinacle surélevé en forme de tour de Babel au dieu babylonien Mardouk ou Bel-Mardouk qui deviendra Baal, dieu serpent – dragon (cf. Extrême Orient), associé à la planète Jupiter = Zeus, devenu père des dieux, qui se transforme en taureau aux cornes en forme de croissant de lune symbole islamique.
Nous retrouvons en partie la succession du livre de Daniel : Tête d’or – lion = Babylone (625-538 av. J-C) Poitrine et bras d’argent – ours = Mèdes et Perses (539-330 av. J-C) Ventre et cuisses d’airain - léopard = Macédoine et Grèce (avec Alexandre le Grand 334-323 av. J-C et ses successeurs).
Jambes de fer – animal terrible dix cornes = Rome à l’ouest et à l’est (70 av. J-C jusqu’en 313 après J-C - Edit de Milan – Constantin qui institua le christianisme romain). Pieds de fer et d’argile – dernière corne de l’animal terrible avec des yeux d’homme et une bouche qui parlait avec arrogance qui fit la guerre aux saints et l’emporta sur eux (Daniel 7 :8+20-21 ; Apocalypse 11 :7 ; 13 :7) = christianisme romain - occident romain (313 - ???), Islam.
- Remarquons la statue de la princesse Europe représentée à Bruxelles et d’autres villes dont Berlin, sur des monnaies et autres effigies violée par Zeus le « Père des dieux » qui s’était d’abord métamorphosé en taureau blanc aux cornes – croissant de lune pour séduire la « reine noire de l’échiquier »... Pensons au traité de Rome qui mit en place l’Europe, Rome, ville aux 7 collines avec le Vatican (Apocalypse 17 :9) où réside la grande prostituée assise sur la bête.... (Apocalypse 17 :7).
- Remarquons la prééminence de l’Allemagne actuelle en Europe avec justement Berlin comme capitale, prééminence déjà recherchée à l’époque du 3ème Reich et même par l’Empereur Guillaume II lors de la première guerre mondiale qui, avant, fit venir ces monuments « babyloniens et gréco-romains » à la fin du 19ème siècle, début du 20ème. Ces monuments portent bibliquement parlant une très lourde charge spirituelle négative capitale et centrale. Babylone et Berlin auraient-elles un lien spirituel « caché » ? L’Italie avec le Vatican et Mussolini n’est d’ailleurs pas en reste. Les autres pays européens dont la France meurtrière des huguenots et ayant pratiqué la terreur, sans parler de la Russie qui a des montagnes de sang sur les mains subissent aussi des « ancrages » forts pour l’Adversaire et sa stratégie.
- Remarquons le dollar américain, devise qui domine le monde, comportant des symboles maçonniques. En effet les francs maçons et illuminatis créèrent l’Amérique capitaliste prédatrice. Ils sont à l’origine du capitalisme prédateur corrompu et de la mondialisation capable de mettre économiquement à genoux des pays entiers. Ce capitalisme prédateur a aussi largement envahi la Russie et l’Extrême-Orient qui ont toutefois gardé des régimes politiques dictatoriaux excepté le Japon. Bien entendu l’Europe et tous les autres continents, particulièrement l’Afrique sont les victimes de ce capitalisme.
- Remarquons la corruption liée au capitalisme prédateur mondialiste et l’immoralité légalisée (ex. : avortement, euthanasie, homosexualité etc.) qui seront autant d’armes pour persécuter celles et ceux qui ne se soumettrons pas aux lois iniques dont obligatoirement les Juifs et les chrétiens authentiques. L’espace de liberté y sera de plus en plus restreint notamment aussi pour dans un premier temps lutter contre le totalitarisme islamique radical qui s’infiltre fortement en Occident.
- Remarquons l’Occident prônant la laïcité et qui, en voulant trop l’imposer pour lutter contre l’islam totalitaire deviendra par là persécuteur des chrétiens et des Juifs (cf. .signe ostentatoires etc.). La laïcité au nom de la tolérance interdit déjà le prosélytisme dans les services et certains lieux publics. Pour faire barrage à l’islam totalitaire, il enferme ainsi Dieu dans les synagogues et les églises et finit par L’éjecter d’une société matérialiste et soi-disant humaniste. La laïcité est le fruit de la réflexion entre autres maçonnique.
Nous voyons clairement que l’Adversaire avance ses pions et ses figures sur l’échiquier dans des pays jusqu’à présent considérés comme relativement
« protégés et vivables » qui font encore semblant de soutenir les chrétiens authentiques et Israël mais qui commencent déjà et finiront par se retourner contre ces derniers à cause d’une pression montante musulmane de plus en plus radicalisée surtout au niveau des jeunes générations. D’autres éléments peuvent et pourront être découverts pour étayer ces constatations qui vont toutes dans le même sens.
La stratégie ismaélite de l’Adversaire fut principalement la création de la religion musulmane à caractère très totalitaire englobant non seulement l’âme (intelligence, pensée, culture, identité, corpus législatif, charia), le corps (habillement, nourriture, sexualité, statut de la femme, traditions diverses) mais encore l’esprit de l’homme (cf. fondements et pratiques de l’Islam). On parle ainsi de « société musulmane » ou de « pays islamiques » qui englobe aussi la politique qui ne peut qu’être à terme répressive et guerrière car elle ne tolère aucune autre forme de pensée voire de style de vie.
Comme nous l’avons vu : Mardouk, Baal, Zeus – Jupiter, taureau - bête avec des cornes en forme de croissant de lune dont les pointes se dressent contre le ciel et qui se trouve aux sommets des mosquées, symbole de reconnaissance utilisé par les satanistes est aussi le dieu lune et en réalité Satan retenu par Mahomet à la Mecque au détriment des autres idoles et dieux qui étaient adorés dans ce lieu.
Cette stratégie consiste surtout à contrer à la fois Israël et les chrétiens authentiques par la violence meurtrière aveugle alimentée par une haine viscérale transmise et inculquée de génération en génération. Les chrétiens et les Juifs sont quasiment inexistants en nombre dans les pays musulmans et là où il y en a encore un peu, ils diminuent à cause des persécutions et des massacres quasiment sans retenue surtout là où sévissent les plus radicaux. De tout temps l’Islam et l’Occident se sont violemment combattus et risquent encore de se combattre terriblement.
Mais dès à présent, le pétrole et l’immigration massive avec la multiplication démographique des musulmans en Occident consistent à tenter de séparer complètement l’Occident des Juifs et des chrétiens authentiques pour former un tant soit peu un socle formé de fer et d’argile, à savoir les pieds sensés soutenir la lourde statue décrite dans le livre du prophète Daniel.
Le fer et l’argile ne se mélangeront certes pas, mais formeront malgré tout un ensemble de compromis et d’arrangements sur le dos des chrétiens authentiques et des Juifs et/ou d’Israël qui seront de plus en plus persécutés et combattus de concert.
Esaü a, comme écrit plus haut, largement assouvi sa vengeance et par là s’est montré depuis la Shoah et la fin de la deuxième guerre mondiale beaucoup plus tolérant vis à vis des Juifs et aussi des chrétiens authentiques, mais cela ne durera pas. Le coup de la partie contre l’Adversaire fut le retour au Pays promis des Juifs et le mouvement charismatique chrétien, le réveil le plus puissant de l’Histoire de l’Eglise à ce jour. Mais Israël n’a pas récupéré l’ensemble des territoires du Pays Promis et les chrétiens authentiques n’ont pas encore obtenu le réveil qui aura bouleversé le monde entier.
Cela vient du fait qu’Ismaël n’a pas encore assouvi sa vengeance. L’erreur sur l’échiquier d’Abraham avec Agar n’est pas encore résorbée. La possibilité stratégique ismaélite de l’Adversaire est encore ouverte et donc inéluctable comme elle le fut dans le cas d’Edom.
La stratégie actuelle de l’Adversaire apparaît de plus en plus clairement depuis la création de l’Etat d’Israël. Aujourd’hui, la radicalisation, l’immigration et la forte croissance démographique islamique en Occident sont devenues un très gros problème pour Israël et les pays occidentaux, particulièrement pour les Juifs se faisant régulièrement agresser et/ou assassiner. Le nouveau Califat situé sur une partie de la Syrie et de l’Irak, l’évolution afghane et pakistanaise ainsi que celle d’une partie de l’Afrique démontrent de plus en plus cette stratégie ismaélite de l’Adversaire.
Par le pétrole, le gaz et ses capitaux, les investissements en Occident, les rachats d’entreprises occidentales, les prises d’intérêts de plus en plus prononcées en Occident par les islamiques, provoqueront l’interdépendance et le rapprochement des deux partis. L’argile et le fer seront de plus en plus liés de façon structurelle et irréversible. Pour sauver la paix, qui s’avèrera fausse tôt ou tard, pour essayer de s’assurer une certaine tranquillité autant financière qu’économique, Esaü - Edom fera de très grandes concessions à l’agressif Ismaël. Rappelons que l’arrière-plan spirituel d’Edom et d’Ismaël est identique si on pense au dieu babylonien Mardouk. Celui-ci était vénéré dans un temple au pinacle surélevé en forme de tour de Babel, puis, selon les civilisations suivantes se nomma Baal, puis Zeus, Jupiter un taureau - bête avec des cornes en forme de croissant de lune dont les pointes se dressent contre le ciel qui viole l’Europe. Ce croissant de deux cornes se trouve aux sommets des mosquées et est un symbole de reconnaissance utilisé par les satanistes. Il est aussi le dieu lune ou Allah et en réalité Satan se manifestant sous la forme de la troisième bête à deux cornes (Apocalypse 13 :11) qui dirige aussi les francs maçons, les illuminatis, les satanistes, les divers mouvements New Age et tous les autres mouvements semblables.
Cette réalité spirituelle négative couvre finalement le monde entier telle un filet qui se resserre de plus en plus. On ne pourra plus se réfugier dans tel ou tel pays comme autrefois et encore aujourd’hui pour échapper aux horreurs de l’Adversaire.
Ainsi le prochain coup de l’Adversaire sur l’échiquier sera échec au roi blanc mais pas échec et mat.
Il n’y a qu’une seule échappatoire pour s’en sortir, qu’un seul coup à jouer : profiter du « coup d’avance » montré par la Révélation de la part de Jésus-Christ Glorifié. Quel est-il ?

2. LECOUP D’AVANCE

Comme le monde entier sera pris dans le filet et que les mailles se resserreront de plus en plus, il n’y aura plus d’échappatoire ici-bas (Apocalypse 3 :10b ; 6 : 14-17 ; 13 :8+16-18). Quand Edom et Ismaël auront aboutit à une fausse paix sur le dos d’Israël et des chrétiens authentiques viendra la Grande Epreuve. La Grande Tribulation générera mondialement une guerre atroce (Apocalypse 6 :3-4), une crise économique terrible (Apocalypse 6 :5-6), un taux de mortalité énorme par la guerre, la famine, les épidémies et les fauves (Apocalypse 6 :7-8), la persécution des chrétiens (Apocalypse 6 :9-11), et après le répit du grand réveil (Apocalypse 7) encore des catastrophes naturelles et calamités inimaginables dues entre autres à l’apparition de forces destructrices carrément démoniaques sur terre (Apocalypse 6 :12-17 ; 8 :7 à 9 :21). Après l’expulsion du Dragon et de ses acolytes du ciel commencera le règne terrible de l’imitation trinitaire sur terre ou de l’Anti-Christ (Apocalypse 13ss) avec toutes ses catastrophes.
Deux possibilités resteront ouvertes :
- soit rester résigné sur terre pour subir les catastrophes atroces et
souffrir la persécution et le martyre ainsi qu’assister à la victoire sur terre de l’Adversaire malgré un combat héroïque acharné des deux témoins (Apocalypse 11 :3-13) ; toutefois, il faudra tenir et si on tient le coup c’est finalement pour mourir avec souvent la torture préalable en prime ... ! (Apocalypse 6 :9-11 ; 11 :7 ; 12 :17-18 ; 13 :7a +10 ; 14 :12-13 ;16 :6 ;17 :6).
- soit « jouer » avec le bénéfice du « coup d’avance » en expérimentant la métamorphose du corps pour monter sans mourir à la Salle du Trône du Père et en tant qu’Eglise des Vainqueurs « jouer les coups qui resteront à jouer jusqu’à l’échec et mat du roi noir ». (Romains 8 :19-23 ; 2 Corinthiens 3 :18 ;. Apocalypse 2 :7 +17+26-28 ; 3 :5+10+12+21 ; 4 :1c ; 5 :10 ; 6 :2 ; 12 :1+5+11-12a ; 14 :1-5 ; 17 :14 ; 19 :7-8+14 ; 20 :1-3+4a+9-10 ). Ce coup d’avance sera la pierre qui mettra en pièces les pieds de fer et d’argile dont il est question dans le livre de Daniel (Daniel 2 :34-35+45). Cette pierre sera l’Eglise des Vainqueurs et l’Armée des Anges (cf. Daniel 7 :13+22 ; Apocalypse 6 :2 ; 7 ; 12 : 5+11 ; 19 :14).
Comme Jésus nous aime et ne veut pas nous laisser dans la panade, Il nous a donné la révélation en nous montrant quel coup jouer pour continuer la partie et finalement aboutir à l’échec et mat au roi noir.
Les missions décrites dans l’Apocalypse seront les coups suivants à jouer. Nous insisterons sur les suivants :

Le réveil de gloire (Apocalypse 7) sans pareille opéré à partir de la Salle du Trône (Apocalypse 5 :10 ; 6 :2) après la Grande Tribulation, avec Israël qui aura lavé ses vêtements dans le Sang de l’Agneau (Apocalypse 7 :14), sera ce que le réveil charismatique n’aura pas pu apporter et correspondra à l’exaucement de la prière de Jésus en Jean 17 :21-26 : «...qu’ils soient en nous ...que tous soient un ...afin que le monde croie...qu’ils contemplent la gloire que tu m’as donnée... » (cf. aussi Ephésiens 2 :14-21) et surtout au Millénium (Apocalypse 20 :4-6).
La victoire de la femme glorieuse sur Edom et Ismaël car elle aura la lune sous ses pieds qui apparaîtra dans le ciel en Apocalypse12 :1 : C’est l’Eglise des Vainqueurs composée d’Israël et des nations ! (Couronne de 12 étoiles).
Ejection du ciel du Dragon et de ses acolytes dans un premier temps (Apocalypse 12 :7-11) et après trois ans et demi de règne d’imitation trinitaire sur terre : la défaite (Apocalypse 19 :20 à 20 :3+9b-10). Echec et mat au roi noir !!!

CONCLUSION

Les événements à venir seront bien plus sérieux et graves qu’une petite partie d’échecs.
Mais la question qui se pose est de savoir si c’est nous avec et par le Seigneur qui fixons le programme, qui donnons le tempo, qui remplissons notre agenda ou si c’est l’Adversaire qui le fait parce que nous devons subir ses attaques et ses stratégies.
Le Seigneur Jésus-Christ Glorifié par Son retour auprès de Jean et des Siens nous a donné le « coup d’avance » à jouer. C’est la métamorphose de notre corps pour pouvoir monter dans la Salle du Trône et travailler à partir de là. C’est la révélation des fils et des filles de Dieu que la création attend impatiemment ! (Romains 8 :19). C’est le passage d’un état d’enfance à un état de fils et de filles adultes (Romains 8 :17ss ; 1 Corinthiens 13 :9-12). Subir comme un enfant ou combattre efficacement pour gagner comme un adulte : voilà le choix qui nous est proposé aujourd’hui dans l’urgence car les événements peuvent s’enchaîner très vite !
La voie par excellence est l’amour qui est Dieu, la perfection : « Mais quand viendra la perfection ce qui est partiel sera aboli. Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Devenu homme, j’ai mis fin à ce qui était propre à l’enfant. A présent, nous voyons à travers un miroir de façon diffuse mais alors ce sera face à face. A présent, je connais en partie, alors je connaîtrai vraiment comme j’ai été effectivement
connu. » (1 Corinthiens 13 :10-12). La métamorphose du corps pour la montée à la Salle du Trône, face à face avec Dieu comme l’Apôtre Jean voilà la venue de la perfection dont parle l’Apôtre Paul, voilà le passage de l’enfance à l’état adulte, voilà la connaissance totale qui nous permet de connaître comme nous avons été connus !
Que le moteur de l’amour irrépressible pour Dieu, pour notre prochain et pour nous soit notre motivation !
En Jésus,
Martin BUSCH

Avoir un coup d’avance - Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire