Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

31 L'Eglise selon Dieu

LEGLISE SELON DIEU


INTRODUCTION
« Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin que le pouvoir deux soit sur le bois de la vie et quils entrent par les portes dans la cité » (Apocalypse 22 :14 Trad. litt.).

Après que lange ait montré le ciel et la cité céleste et dit ses dernières paroles à Jean en Apocalypse 22 : 10 11, Jésus prend le relais en disant « Voici, je viens bientôt je suis lAlpha et lOméga, le Premier et le Dernier, le commencement et la fin » (Apocalypse 22 :12-13).
Jésus conclut le livre de lApocalypse en revenant en quelque sorte en arrière au début du livre. Il sadresse comme au début de lApocalypse par Ses recommandations à lEglise sur terre des Actes et des Epîtres de l’époque de Jean, aux sept églises et aussi par voie de conséquence à nous qui ne sommes pas encore devenus lEglise des Vainqueurs. La preuve est quIl revient sur le destin de ceux qui restent dans le péché (Apocalypse 21 :8) alors que le récit du jugement dernier avait déjà été relaté précédemment (Apocalypse 20 :11ss)
Le Seigneur dans le livre de lApocalypse a révélé ce qui doit arriver dans lordre chronologique jusqu’à la fin (Apocalypse 20 :7-15) et maintenant, en guise de conclusion, Il fait encore un appel, des proclamations et des recommandations finales (Apocalypse 22 :14-21).
 Il sagissait en effet pour les chrétiens contemporains de Jean de suivre ces recommandations et comme ce ne fut pas le cas, ces recommandations sont et resteront valables jusqu’à ce quelles soient réellement et effectivement suivies et vécues.
De quoi sagit-il ? Il sagit pour le Seigneur davoir une église selon Lui et non pas une église qui veut faire du Seigneur un seigneur selon elle sur terre ! Actuellement lEglise veut ramener le Seigneur à ses dimensions humaines limitées, ce qui est une forme didolâtrie, alors que le Seigneur veut ramener lEglise à Ses dimensions illimitées et célestes !

1.    Heureux
Le Seigneur dans Son amour veut que nous soyons heureux ! Son but initial fut et reste le bonheur de Ses créatures ! Mais au bonheur, il faut impérativement  associer la liberté, car un bonheur imposé nest plus le bonheur. Il faut donc que ceux qui aspirent au bonheur démontrent quils le désirent vraiment en faisant un acte volontaire et libre proposé par le Seigneur ! Nous sommes donc loin du « dolorisme » dune église incrédule faisant de Dieu un « père fouettard » ! Autrement dit une église heureuse est une église selon Dieu. Une église qui veut faire du Seigneur un seigneur selon elle sur terre, est une église fondée sur son apologie de la souffrance et de lauto-flagellation et surtout sur son état de souffrance perpétuel soi-disant auto-salvateur.   

2.    La « lessive » selon Dieu
Lacte volontaire pour le bonheur est la lessive selon Dieu. Pour pouvoir faire une lessive, il faut dabord avoir quelque chose à laver ! Il se trouve que les chrétiens de Laodicée étaient « nus » et étaient invités à « acheter » auprès de Dieu des vêtements blancs (Apocalypse 3 : 18). Le vêtement ou le revêtement est le Seigneur Jésus Lui-même (Romains 13 :14). On est invité à être EN Christ. On peut seulement être EN Christ glorifié car cest ainsi quIl est à présent (Apocalypse 1 :13-16). Il est fait de feu et de lumière. Son sang glorifié est le Feu céleste. Cest pourquoi seul un vêtement blanchi par le sang glorifié de Jésus peut entrer en ligne de compte (Apocalypse 7 :14). Tout autre vêtement ne peut être blanc ou de noce, il faut en effet quil soit de même facture ou nature que celui de Jésus glorifié, lEpoux (Matthieu 22 :11-13). Quel est notre « nudité » ou «vêtement sale » ? Cest notre peau de mort, notre chair, [re]vêtement sale que nous avons hérité dAdam et dEve après la chute. Il faut donc laver ou transformer ou métamorphoser ou transfigurer notre corps afin quil soit débarrassé de la chair. Il faut que le corps de mort corruptible revête lincorruptibilité, que ce corps mortel revête limmortalité (1 Corinthiens 15 :53).
Par conséquent une église qui a lavé ses vêtements est une église selon Dieu. Elle est revêtue de Christ, elle a un corps métamorphosé, glorifié, elle est sauvée esprit, âme et corps. Une église qui veut faire du Seigneur un seigneur selon elle sur terre, est une église qui est nest pas comme son Epoux, elle est minée par la maladie, le vieillissement et la mort, conséquence du péché, et elle tient davantage un discours pollué par les réalités de lespace-matière-temps dailleurs largement admises par le « monde » parce que facilement visibles et constatables avec nos cinq sens.


3.    Le pouvoir et la liberté de lArbre de Vie antidote de lesprit religieux
Le bois de vie ou larbre de vie est cité dans la Genèse et permet dobtenir limmortalité : « LEternel Dieu dit : voici lhomme est devenu comme lun de nous pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le davancer sa main, de prendre de larbre de vie, den manger et de vivre éternellement. (Genèse 3 :22 ; cf. aussi 2 :9 ; Apocalypse 2 :7 ; 22 :2).
Lautorité, le pouvoir, la puissance et la liberté (cf. ici grec : exousia) de lhomme qui a lavé son vêtement reposent sur le bois de la vie. Parce que Jésus fut pendu cloué au bois et est par conséquent le Chemin, la Porte, lhomme nest plus soumis à lespace-matière-temps puisquil peut passer, « monter » dans les lieux célestes. Son corps glorifié, incorruptible, immortel avec comme conséquence toute la puissance, lautorité, le pouvoir et la liberté, vient de l’œuvre expiatoire de Jésus-Christ ! Pouvoir passer dans les lieux célestes est la preuve de lautorité, du pouvoir, de la liberté et de la puissance du chrétien conférés par le Saint Esprit (cf. 2 Corinthiens 3 :16-18). Le pouvoir de choisir la liberté, le droit de passage (cf. grec : exousia) dans les lieux célestes est fondé sur le « bois de la vie » ou « larbre de vie ». Cest un miracle !
  Cest pourquoi une église qui bénéficie de limmortalité donc de lautorité, du pouvoir, de la liberté et de la puissance dus au droit de passage, est une église selon Dieu. LArbre de Vie, Jésus-Christ, est son fondement et sa base. Une église qui veut faire du Seigneur un seigneur selon elle sur terre est une église mortelle dans tous les sens du terme, impuissante, sans autorité, sans pouvoir, emprisonnée dans lespace-matière-temps qui est axée sur toutes ses pratiques religieuses. Ses représentations du Christ encore cloué sur la croix alors quIl est ressuscité, libre et glorieux sont très significatives !

4.    Entrer par les portes de la cité
La cité brille de la gloire même de Dieu et elle a douze portes avec douze anges (Apocalypse 21 :11ss). Par conséquent : nentre pas qui veut dans la cité. Chaque porte est une perle (Apocalypse 21 :21ss). Si nous faisons le rapprochement avec la parabole des perles (Matthieu 13 :45-46)  relative au Royaume de Dieu, entre par ces portes celui ou celle qui « vend tout ce quil a pour acheter la perle trouvée ». Le chrétien aussi, «vendra tout pour acheter » le vêtement blanc auprès de Dieu pour ne pas être « nu » et dans la « honte de la nudité ». Bref, entrer dans la gloire divine de la cité avec sa place dor pur comme un cristal limpide (Apocalypse 21 :11ss) cest tout investir pour passer ces portes. Cela signifie quil faut tout faire pour laver ses vêtements avec le sang glorieux de feu de Jésus, pour être immortel, avoir de lautorité, de la puissance et du pouvoir, bref être l’église selon Dieu 
Cest la raison pour laquelle Jésus introduit ici son avant-dernier discours par la soif  (Apocalypse 21 :6ss Seigneur; 21 :9ss ange ; 22 :12ss à nouveau Seigneur)  ! Si on na pas soif, cest de toute façon peine perdue !
« A celui qui a soif je donnerai de la source deau de la vie gratuitement. Le vainqueur héritera de cela et je serai son Dieu et lui sera mon fils » (Apocalypse 21 :6b)
Quand on a vraiment soif dans le désert par exemple, on est prêt à tout donner et vendre pour boire et vivre !
Avec Jésus, pas de problème : cest gratuit, il y en a en abondance pour tous ceux qui ont soif ! Cest une eau de qualité parfaite : leau de source non polluée. En plus cest leau de la vie (tou oudatos tès dzoè) : mieux que la fontaine de jouvence qui permet seulement de rajeunir dans un corps limité, cest la source de vie sans fin, de métamorphose donc dimmortalité et donc de pouvoir monter, entrer et vivre dans la merveilleuse cité !
Voilà lhéritage du Vainqueur ou de lEglise des Vainqueurs ou de lEglise selon Dieu !
  Nhérite pas qui veut ! Il faut être fils et fille ! Pour ce genre dhéritage il faut être fils et fille de Dieu. En général un fils ou une fille ressemble, est semblable, est de même nature que ses parents. Un fils ou une fille vit en famille avec ses parents et a la clé de la maison pour pouvoir entrer, sortir librement. Avec Dieu cela doit être pareil et ainsi Il est vraiment notre Dieu. Nous entrons dans la cité glorieuse pour y vivre dans la maison préparée à lavance par Jésus (Jean 14 :3). En effet Il est revenu (Apocalypse 1 :12 16 ; 3 :20-21 ;4 :1c), Il veut encore revenir et nous prendre avec Lui afin que là où Il est, nous y soyons aussi ! La gloire de Dieu illumine la cité : pas besoin de lune ni de soleil (Apocalypse 21 :23 ; 22 :5). Cette gloire sera révélée à la création par les fils et filles de Dieu ayant bénéficié de la rédemption de leur corps (Romains 8 : 19-23).
Une église dont les membres font tout pour entrer maintenant dans la cité céleste glorieuse parce quassoiffés pour boire leau de la vie, réellement fils et fille de Dieu, est une église selon Dieu. Une église qui veut faire du Seigneur un seigneur selon elle sur terre, est une église qui reste en l’état dans sa prison espace-matière-temps et qui na absolument pas envie ni soif de rien ou de pas grand chose. 

CONCLUSION
Parce que nous avons soif le mot à dire à linstigation de Jésus Lui-même doit être : « Viens ! »
« Que celui qui entend dise : Viens ! Que celui qui a soif, dise : Viens ! Que celui qui le veut reçoive de leau de la vie gratuitement ! » (Apocalypse 22 :17ss).
En Lui,

         Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire