Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

30 Retour ou RetourS de Jésus-Christ

RETOUR OU RETOURS DE JESUS-CHRIST ?


INTRODUCTION


Nombreuses furent et sont les polémiques relatives à lavènement et/ou au retour du Messie.
Déjà Esaïe 11 nous parle de la venue du Messie mais ne fait pas la distinction entre Sa première venue (Esaïe 11 :1) et Sa venue avant le Millénium (Apocalypse 19 et 20 ; Esaïe 11 : 4ss). Le loup ne couche pas encore avec lagneau (Esaïe 11 :6). Doù la polémique juive anti-chrétienne disant que Jésus de Nazareth nest pas le Messie puisquIl na pas instauré son règne sur terre dans la foulée comme cela est décrit en Esaïe 11.
De même en ce qui concerne le retour/avènement de Jésus-Christ pour certains chrétiens, il ny en a quun et au fur et à mesure que les années ont passé, certains se sont rendus compte daprès la Bible quil y en avaient plusieurs.
La doctrine de lenlèvement est progressivement apparue à la fin du 19ème siècle avec Scofield (1843-1921) et dautres. Elle est liée à la doctrine dispensationaliste qui prône notamment les dispensations successives de la révélation de Dieu au cours de lHistoire.
A ce stade nous en serions daprès 1 Thessaloniciens 4 :16-17 à un premier avènement (parousia = parousie) dans les airs de Jésus lors de lenlèvement (verbe arpadzo : arracher, enlever), sachant quautomatiquement le retour final de Jésus aux yeux des nations lors de la bataille dHarmaguédon deviendrait le second retour/avènement (Actes 1 :11 ; Apocalypse 1 : 7 et Apocalypse 19 :11ss avant le Millénium).
Il sagirait déjà à ce moment-là du passage du mot retour au singulier au mot retours au pluriel puisquil y en aurait déjà deux !
Mais selon certains textes que nous aborderons, il reste toutefois un problème et non des moindres.



1.    La prophétie de Jésus relative à Sa venue dans Son règne

En effet Jésus a dit : « Je vous le dis en vérité, quelques uns de ceux qui sont ici ne mourront point quils naient vu le Fils de lhomme venir dans son règne ». (Matthieu 16 : 28 ; cf aussi : Marc 9 :1 ; Luc 9 : 27).
Pour un auditeur contemporain de Jésus, Le voir venir dans Son règne avant sa mort implique une chose très claire : cette venue doit avoir eu lieu au premier siècle, très éventuellement au plus tard au début du deuxième siècle … !
De quoi sagit-il 
Il ne peut sagir de lAscension car Il est monté en vue daller dans Son règne, sasseoir à la droite du Père. En effet Ses disciples qui lont vu monter au ciel ont entendu les paroles des deux anges parlant de sa venue future ou de Son retour futur (Actes 1 :11). LAscension ne peut donc être Sa venue dans Son règne, ni Son retour. Il fallait daprès le passage de Matthieu que certains auditeurs contemporains auditeurs de Jésus Le voient avant leur mort venir ou revenir régnant et glorieux.
Il ne peut sagir de Son retour ou parousie lors de lenlèvement (1 Thessaloniciens 4 : 16-17), car cela fait 2000 ans environ qui ont passé et lenlèvement na toujours pas eu lieu, cela se saurait. Les auditeurs contemporains de Jésus sont apparemment morts entre-temps à moins quils naient fait lexpérience de limmortalité ! Cela se saurait aussi !
Il ne peut sagir davantage du retour en gloire final avant le Millénium (Apocalypse 1 : 7 et Apocalypse 19 :11ss), car cela fait 2000 ans environ qui ont passé et le retour glorieux et la bataille dHarmaguédon précédant le Millénium nont toujours pas eu lieu. Si cela s’était passé, cela se saurait aussi !
Ajoutons à tout cela les versets où Jésus dit que le Royaume des cieux est proche, que le Fils de lhomme est proche, à la porte, que Son avènement est proche (Matthieu 3 :2 ; 4 :17 ; 10 :7 ; 24 :33 ; Marc 1 :15 ; 13 :29 ; Luc 21 :31 ; Philippiens 4 :5 ; Jacques 5 :8 ; Apocalypse 1 :3 ; 22 :10).
Nombre de versets parlent des derniers jours, du temps avancé (Romains 13 :11-12), de lattente imminente du retour Seigneur écrits entre autres par Paul, Pierre et Jean qui vivaient au 1er siècle (Philippiens 3 :20-21 ; 1 Corinthiens 15 :51 ; 1 Pierre 4 :7 ; 1 Jean 2 :18).
  Notons que dans 1 Pierre 4 :7 les traductions proposent : « La fin de toutes choses est proche » mais on pourrait plutôt traduire le but (tèlos) de toutes choses est proche, ce qui permet de donner une autre perspective dinterprétation correspondant à une compréhension plus vraie du texte puisque presque 2000 ans ont passé et la fin de toutes choses na pas eu lieu ! Si on traduit par but de toutes choses, on peut à juste titre se poser la question de quel but sagit-il ?
Enthousiastes, les premiers chrétiens attendaient ces événements pour leur époque. Paul pensait quil vivrait cet événement avec sa génération (cf. emploi de « nous » dans ses écrits sur lenlèvement par exemple ) : mais il est mort martyr avant.
 En fait ni Jésus, ni les auteurs du Nouveau Testament ne se sont trompés ! Jésus est revenu, est paru à lApôtre Jean pour les Siens en Apocalypse 1 :10-20 en vue de former lEglise des Vainqueurs (Apocalypse 2 à 3). Cela situe le retour proche dont nous parlons aux environs de 95 vu que lon considère communément la rédaction de lApocalypse de cette année-là ! Nous sommes par conséquent dans les clous par rapport au retour ou avènement PROCHE de Jésus qui a eu lieu pour Jean, auditeur contemporain de Jésus ayant entendu de visu Ses paroles relatées en Matthieu 16 :28 ! Vu que Jésus avait parlé de plusieurs de ses auditeurs contemporains, Jean ne devait pas être le seul à avoir vécu cela, mais nous navons pas de sources à ce jour. Ce retour ou cette venue navait pas encore eu lieu à l’époque de la rédaction des Evangiles et des Epîtres mais il était vivement attendu ainsi que les suivants.
Jésus ne disait-Il pas à propos de Jean cette parole ainsi confirmée : « Si je veux quil demeure jusqu’à ce que je vienne ? » (Jean 21 :21-23). Jean est effectivement resté en vie pour pleinement vivre le retour en gloire de Jésus prévu pour Son église ou les Siens dès le premier siècle. Il leur a adressé les sept lettres pour que celui ou celle qui écoute ce que lEsprit dit aux églises et qui se repent fasse partie de lEglise des Vainqueurs dont une des bénédictions nouvelles est la métamorphose du corps condition de possibilité de la montée au ciel (1 Corinthiens 15 :50). Jean a en effet vécu le salut de son corps ou la transfiguration pour pouvoir monter à la Salle du Trône.
Paul écrit de la révélation des « Fils de Dieu » bénéficiant du salut du corps attendue par la création souffrant de la vanité et de la corruption (Romains 8 : 22-23). Cest en fait exactement ce qua expérimenté Jean.
Jean décrit clairement cet événement : « Mes bien-aimés, dès à présent nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons na pas encore été manifesté. Nous savons que lorsquil paraîtra, nous lui serons semblables, puisque nous le verrons tel quil estQuiconque demeure EN lui ne pèche plus. Quiconque pèche ne le voit ni ne le connaît. » (1 Jean 3 : 1-4+6).
Il décrit la situation davant ce premier retour de Jésus-Christ pour les Siens et après à savoir :
-       nous sommes enfants de Dieu dès à présent : avant
-       ce que nous serons na pas encore été manifesté : avant
-       quiconque pèche ne le voit, ni le connaît : avant
-       lorsquIl paraîtra, nous serons semblables à Lui : après
-       puisque nous le verrons tel quIl est : après
-       quand on est EN Lui on ne pèche plus : après
Le retour de Jésus pour les Siens apparemment a eu peu deffet durant les 2000 ans dhistoire de lEglise. Nous ne connaissons que le témoignage de Jean qui a vu Jésus venant, entrant dans Son règne et étant monté à la Salle du Trône semblable à Lui cest à dire le corps métamorphosé ou transfiguré ! Par son vécu dintimité avec Jésus, probablement son jeûne [forcé] sur l’île de Patmos, sa foi, son obéissance et son amour, il participe à laccomplissement des prophéties relatives à ce premier retour de Jésus pour les Siens ! Pourquoi pour les Siens ? Parce que le message relatif au Vainqueur est délivré lors du premier retour de Jésus glorifié à Jean pour lEglise et peut donc dès ce moment, en 95, être pleinement expérimenté et vécu.

2.    Laccomplissement du plan de Dieu lié à la participation des croyants

Laccomplissement du plan de Dieu à cause de Sa toute puissance peut très certainement se passer de la participation des croyants. Toutefois nous constatons que le choix totalement souverain de Dieu est dinclure, de faire participer l’être humain croyant à laccomplissement de Son plan. Marie par exemple est entrée dans cette participation. Ainsi, Dieu Sest fait Lui-même homme en Jésus-Christ pour rendre toute participation parfaite, car il fallait quelle soit parfaite pour quelle soit valide face à Sa justice parfaite et aussi face à laccusateur Satan (Hébreux 2 :14-18). Le fait que Jésus-Christ ait pris notre place sur la croix, quil y ait substitution, a entraîné le « tout est accompli ». Mais cela ne La pas empêché de continuer à solliciter la participation des croyants dans laccomplissement de Son plan après la croix et la résurrection !
Son choix souverain relatif à cette participation commençant déjà avec Adam et Eve (Genèse 3 :15) et certains de leurs descendants dont Noé, Abraham puis le peuple dIsraël, avec ses hommes et femmes de foi, est parfaitement illustré par rapport à notre propos pour lAncien Testament.
A présent, on pourrait se dire avec le « tout est accompli » de Jésus que cette participation serait achevée puisque justement tout est accompli. Mais il semblerait que cela ne soit pas Son choix puisquIl a chargé Ses disciples de missions (Matthieu 28 :18-20 par ex.). Elles représentent clairement la participation des disciples à laccomplissement du plan de Dieu à ce moment-là.
Il est un passage de lapôtre Paul qui pourrait choquer : « Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous ; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je lachève en ma chair, pour son corps, qui est lEglise… » (Colossiens 1 :24). La participation de Paul consistait à asseoir lEglise dans ses fondements en attendant le premier retour de Jésus glorieux et lacceptation de Son message et cela représentait énormément de souffrances dans le contexte de l’époque (2 Corinthiens 11 :18-33 ; cf. Actes 9 :16). Toutefois le fait de « compléter » les souffrances du Christ ou littéralement daccomplir les conséquences des détresses du Christ ou encore les « souffrances pour vous » vont apparemment à lencontre du « tout est accompli ».
En fait il ne sagit absolument pas ici de la justification ou de la rédemption totale et complète que Jésus a accomplie sur la croix mais bien de cette participation du croyant souverainement voulue de Dieu dans son contexte tant historique que culturel et politique à laccomplissement de Son plan à un moment donné ! Pour Paul, daprès Actes 9 :16 c’était sa participation particulière à lui.
Tout en sachant que Dieu en et par Jésus a absolument tout accompli pour notre salut et notre justification, Dieu dans Sa souveraineté a choisi dinclure la participation du croyant dans laccomplissement du plan divin et du processus du salut.
La participation particulière principale de Jean aura été de vivre et de transmettre le message de lApocalypse à commencer par être dans laccomplissement de paroles de Jésus (Matthieu 16 :28) et dautres par rapport à Son premier retour proche qui est intervenu en Apocalypse 1 :10-20.    
La question qui se pose : pourquoi dautres chrétiens contemporains nont-ils pas suivi ?
Jésus avait pourtant chargé Jean de transmettre le message aux différentes églises de Son retour en vue de la mise en place de lEglise des Vainqueurs. Mais lEglise na pas écouté ce que lEsprit et Jésus glorifié ont dit, elle ne sest pas repentie et na pas cru comme Jésus et lEsprit le lui avaient demandé ! Les sept églises nommées dans lApocalypse puis lEglise ne sont pas entrées dans cette participation à laccomplissement du plan de Dieu. Participer à ce plan représente entrer dans le processus du devenir de lEglise comme épouse glorifiée devant sasseoir sur le trône avec son Epoux glorifié !
Excepté Jean personne na suivi doù la grande dépression de lEglise aux niveaux spirituel, moral et physique ! LHistoire de lEglise est très parlante à ce sujet : il ny a pas photo… ! Cette dépression ayant commencé à prendre fin à l’époque de la Réforme, a impliqué au jour daujourdhui lattente de 2000 ans, car l’écoute, la repentance et la foi, bref la participation des croyants par rapport aux lettres de Jésus aux 7 églises ne sont pas intervenues. Nous pouvons comparer cette situation au Peuple dIsraël qui a refusé d’écouter, de se repentir et de croire au bord du Jourdain à lentrée de Canaan. La conséquence fut la mort de la génération du moment des Israélites, exceptés Josué et Caleb. Cela entraîna 40 ans de pérégrinations supplémentaires dans le désert suite à lirritation de Dieu (Hébreux 3 :17)! Seuls Josué et Caleb qui avaient cru, sont entrés dans la Terre Promise de leur vivant ! Même Moïse qui espérait longtemps pouvoir y entrer, ne put y aller !
Jésus est revenu glorieux vers Jean pour les Siens une première fois en vue de constituer lEglise des Vainqueurs. Il a institué une nouvelle ère ou dispensation avec le baptême de gloire et la Ste Cène de gloire entraînant la constitution de lEglise des Vainqueurs et sa participation particulière décrite dans lApocalypse. Le but dont il est question dans 1 Pierre 4 :7 pouvait être atteint il y a 2000 ans cest pour cela quil était proche ! Il a été atteint par Jean mais pas par lEglise en général. Ce retour, cet avènement, cette parousie avec la constitution de lEglise des Vainqueurs devait déclencher la suite des événements dans lApocalypse, ceci dans une période pouvant être relativement brève. Mais aussi longtemps que lEglise ne participera pas en devenant lEglise des Vainqueurs tout est bloqué ! Ceci expliquant cela !
Aujourdhui, le Saint Esprit nous accorde davoir à nouveau la révélation de ce premier retour glorieux de Jésus lié à la constitution de lEglise des Vainqueurs au corps métamorphosé. Jésus voudrait que la distance temporelle, aujourdhui 2000 ans, entre dune part Son premier retour pour les Siens et dautre part lacceptation de Son message arrête de samplifier.
En effet de nombreux chrétiens passent avec leur âme et leur esprit dans le ciel. Jésus glorifié apparaît de plus en plus à des chrétiens de nos jours. La révélation de la métamorphose du corps est donnée. Bref le Seigneur accélère la cadence ! Jésus commence à revenir de plus en plus souvent glorieux pour les Siens actuellement pour quils puissent recevoir le Baptême de Feu et de Gloire et prendre la Ste Cène de Feu et de Gloire en vue de la métamorphose du corps et de limmortalité pour la constitution de lEglise des Vainqueurs (Apocalypse 1 :17ss ; 3 :20). Le premier retour proche de Jésus a eu lieu en 94 environ et se répètera jusqu’à la constitution de lEglise des Vainqueurs notamment chaque fois quIl frappe à la porte pour prendre le souper glorieux avec chacun dentre nous (Apocalypse 3 :20) après nous avoir baptisés dans le feu et la gloire comme Il la fait pour Jean (Apocalypse 1 :17-18). Donc on peut parler clairement de retours, davènements, de parousies de Jésus au pluriel !
Ils ont eu lieu, ils ont lieu et vont avoir lieu avec de plus en plus dintensité et de fréquence. La parole de Jésus si souvent répétée : « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieux deux » (Matthieu 18 :20) prend évidemment toute sa signification glorieuse, réelle et vraie ! Jésus veut apparaître glorieux comme pour Jean au milieu des Siens pour baptiser de feu et de gloire et célébrer le « souper » de feu en vue de la métamorphose et de la montée dans les lieux célestes !


3.    La participation prévue par Dieu pour lEglise des Vainqueurs en rapport avec les retours et avènements ultérieurs de Jésus-Christ

Quand lEglise des Vainqueurs sera constituée, quelle sera sa participation, quelles seront ses missions ?
LEglise des Vainqueurs est destinée à être sacrificateurs pour Dieu, cest à dire quelle va servir et adorer Dieu devant Son Trône dans les lieux célestes et en même temps elle est destinée à former un royaume et à régner sur terre (Apocalypse 5 :10).
Dans les lieux célestes, outre le fait dadorer Dieu pour se fortifier et simprégner de Lui, elle doit combattre, partir en vainqueur et pour vaincre sur le cheval blanc, couronnée, armée dun arc (Apocalypse 6 :2). Le résultat sera la foule que personne ne pouvait compter, fruit dune évangélisation menée à la fois dans les lieux célestes et sur terre (Apocalypse 7). Ce sera le réveil le plus important de lHistoire. Le fait d’évoluer à la fois sur terre et surtout dans les lieux célestes donne une connaissance et une puissance beaucoup importantes, doù une efficacité merveilleuse sans précédent.
Outre la gloire immense dont elle sera environnée suite à cette période (Apocalypse 12 :1), elle devra donner naissance à un fils qui sera ENLEVE (Apocalypse 12 :5) et doté dune puissance encore plus grande. Il sagira dune nouvelle génération de lEglise des Vainqueurs qui paîtra les nations avec autorité. Cest ici que se situe lenlèvement décrit dans 1 Thessaloniciens 4 :16-17 (verbe grec arpadzo : enlever, arracher ; 1 Thessaloniciens 4 :17 et Apocalypse 12 :5) et dans 1 Corinthiens 15 :52-54 (dernière trompette 1 Corinthiens 15 :52 ; 1 Thessaloniciens 4 :16 et septième donc dernière trompette Apocalypse 11 :15). 1 Thessaloniciens 4 :16-17 relate du Seigneur qui descend du ciel : cest ici lavènement ou parousie du Seigneur Jésus-Christ qui suit les retours glorieux en vue de la mise place de lEglise des Vainqueurs que nous avons décrit dans le paragraphe précédent. Le texte d1 Corinthiens insiste davantage sur la métamorphose du corps, lApocalypse davantage sur le combat dans les lieux célestes et 1 Thessaloniciens sur la parousie du Seigneur. Mais il sagit exactement du même événement.
Cette nouvelle génération de lEglise des Vainqueurs enlevée, avec lAgneau, les anges, combattra et vaincra Satan et ses acolytes dans les lieux célestes (Apocalypse 12 :7-11 ; 15 :2). Ce combat est la participation du moment de la nouvelle génération de lEglise des Vainqueurs enlevée. Cette victoire sonnera le glas de la présence accusatrice de Satan dans la Salle du Trône et dans les lieux célestes (Apocalypse 12 :10-13). En même temps celles et ceux qui auront été enlevés demeureront, auront leur tente ou corps transfiguré dans les cieux (2 Corinthiens 5 : 1-4 ; Apocalypse 12 :12) et ils auront tout lieu de sen réjouir car le Dragon, même précipité sur terre, y mènera une guerre victorieuse sans merci durant 42 mois contre les saints restés sur terre (2 Thessaloniciens 2 :1- 12 ; Apocalypse 11 :1-13 ; 12 :12b ; 13 : 7+10 ; 13 à 18).   
 Outre la louange et le service devant le Trône en tant que Sacrificateurs (Apocalypse 14 :1ss ; 15 :2ss ; 19 :1-9), lEglise des Vainqueurs, formée de combattants sur des chevaux blancs (Apocalypse 19 :14), participera à la bataille dHarmaguédon à la suite du Seigneur Jésus-Christ qui vaincra lEnnemi et ses acolytes sur terre.
Cet avènement du Seigneur Jésus-Christ sur un cheval blanc, couronné de plusieurs diadèmes, revêtu dun vêtement teint de sang est Son retour final glorieux en général admis par la majorité des commentateurs.
Il est celui qui précède le Millénium et implique lexpulsion de lEnnemi et de ses acolytes de la terre (Apocalypse 1 : 7 et Apocalypse 19 :11ss).
Enfin, après la participation ou limplication de lEglise des Vainqueurs dans cette victoire, il sagira de passer au règne sur terre à partir du ciel et à Jérusalem avec Christ et avec les martyrs durant 1000 ans (Apocalypse 2 :27 ; 3 : 21 ; 5 :10 ; 20 :4a). Cest la participation de lEglise des Vainqueurs à cette période merveilleuse déjà annoncée dans lAncien Testament par les prophètes. Elle aboutira à la participation ultime en tant quEpouse assise sur le trône avec son bien-aimé Epoux après que lEnnemi et ses acolytes une nouvelle fois vaincus (Apocalypse 20 :7-10), les damnés aient été définitivement jetés dans l’étang de feu et que le premier ciel (univers) et la première terre aient disparu ! (2 Pierre 3 : 10-13 ; Apocalypse 20 :11-15).


CONCLUSION

La distance temporelle entre le moment où il est possible pour les chrétiens de faire partie de Eglise des Vainqueurs à savoir les années 90 et aujourdhui est non seulement une difficulté réelle mais encore un drame dont nous ne mesurons pas encore la portée :
40 ans de désert c’était long pour le Peuple dIsraël, 2000 ans cest encore bien plus long et combien de temps encore ? Jésus est revenu une première fois vers les Siens et les Siens ne lont pas reconnu excepté Jean à notre connaissance.
Le livre de lApocalypse nous révèle lordre chronologique dans lequel les choses se passeront. Il ny aura pas denlèvement ni de retour final avant la formation de lEglise des Vainqueurs. Dieu a prévu des événements qui consistent à dabord accorder un réveil sans précédent, puis chasser définitivement le Dragon et ses acolytes des lieux célestes puis de la terre avec lEglise des Vainqueurs. On ne peut se permettre de sauter les étapes. Les auteurs des écrits précédant lApocalypse parlent à juste titre tantôt de lune, tantôt de lautre étape car ils ne connaissaient pas encore les précisions qui allaient être apportées plus tard dans lApocalypse. Ils avaient raison de parler de proximité dans le temps car une première réalisation potentielle eut lieu en 94 environ! Même pour certains commentateurs lApocalypse aurait été écrite avant! Ce donnerait une proximité encore plus évidente.
Mais pour que ces choses proches parce que POSSIBLES depuis lan 94 environ où Jésus a institué une nouvelle dispensation lors dun premier avènement, puissent senclencher, il faut que lEglise simplique dans la participation souverainement voulue par Dieu à la dispensation présente à savoir la formation de lEglise des Vainqueurs. Dieu ne veut pas faire les choses sans nous. Il faut donc que nous entrions dans la nouvelle dispensation de laujourdhui de Dieu qui dure depuis 2000 ans ! Les dispensations davant 94 étaient très bonnes mais elles ne sont plus dans lactualité de Dieu ! Comme lEglise nest pas entrée dans lactualité de Dieu dans les années 90 ni depuis, Dieu attend depuis presque 2000 ans, car on ne peut brûler les étapes. Le rôle du Saint Esprit est de nous guider dans lactualité décidée par le Père et le Fils !
A la question posée au début de notre propos « Retour ou retours de Jésus-Christ » la réponse est clairement « retours de Jésus-Christ ».
« Hâtons lavènement du jour du Seigneur », le dernier retour !!! (2 Pierre 3 :12 ; Apocalypse 20 :11 ; 21)

En Lui,
         Martin BUSC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire