Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

29 Notre Corps, Le Temple du Saint-Esprit

NOTRE CORPS, LE TEMPLE DU SAINT ESPRIT


INTRODUCTION

« Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu et que vous n’êtes point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps » (1Corinthiens 6 :19-20).

Salomon a construit le premier temple et la gloire de Dieu sy est manifestée (1 Rois 5 à 8 10ème siècle avant J-C).
Ce temple fut brûlé par les babyloniens ( 2 Rois 25 : 9 - Nebuzaradan serviteur du roi babylonien Nebucadnetsar II en 586 avant J-C).
Avec Esdras (Livre dEsdras en 536 avant J-C) au retour de lexil de Babylone, le second temple fut reconstruit et celui-ci fut largement agrandi par Hérode 1er le Grand (vers 19 avant J-C).
Le second temple fut détruit par Titus en 70 après J-C dont il ne reste que les murs de soutènement de lesplanade et les restes des arches daccès à lesplanade.
Le troisième temple alors que le second était encore debout fut « reconstruit » selon Dieu au moment de la résurrection de Jésus (env. en 33) car Il a dit aux Juifs : « Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. Les Juifs lui dirent : il a fallu 46 ans  pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! Mais il parlait du temple de son corps. Cest pourquoi, lorsquil fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent quil avait dit cela et ils crurent à lEcriture et à la parole que Jésus avait dite. » (Jean 2 : 19-22). 
Comme lEglise est Son corps (1 Corinthiens 12 :27 ; Ephésiens 5 :23 ; Colossiens 1 :24) , elle est donc par voie de conséquence le troisième temple.
Nous allons ici nous intéresser plus particulièrement au troisième temple.


1.    Comment lEglise est-elle le corps de Christ, donc le troisième temple ?

LEglise doit être EN Christ pour être Son corps. Elle ne peut être dans (en) Son corps terrestre, ce qui serait une aberration, mais bien dans Son corps céleste glorieux cest à dire transformé, transfiguré au moment de Sa résurrection. Il fallait que le corps de Jésus soit céleste pour quIl puisse contenir lEglise. Cest ici le troisième temple ! Mais comment peut-elle être contenue dans le corps de Christ ?
LApôtre Paul nous livre à ce titre une description saisissante : « Et cest EN lui que vous avez été circoncis dune circoncision que la main dhomme na pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair » (Colossiens 2 :11).
Le chrétien pour être EN Christ doit passer par une « opération » faite par le scalpel de Christ où lon ne coupe pas le prépuce comme lors de la circoncision juive mais où la chair est coupée du corps !
La chair (sarx ; cf. sarcophage) est la caractéristique issue de la chute, limitée, mortelle du corps (soma) mais elle nest pas le corps.
La chair est « les habits de peau » faits par lEternel dont Il revêtit Adam et Eve après la chute (Genèse 3 :21). Le corps (soma) est à présent revêtu dune peau de mort (sarx), dun ou plusieurs animaux, aussi déchus et mortels à cause du péché de lhomme, morts, sacrifiés par lEternel. Guerres (Genèse 3 :15), souffrances pour transmettre et maintenir la vie, dominations, oppressions du mari sur la femme et par extension sociales (Genèse 3 : 16), malédiction du sol ou passage de la création en situation intermédiaire (prison espace-matière-temps cf. écrit « La Création intermédiaire ») et souffrances au travail pour la survie et finalement mort (Genèse 3 :17-19) : voici le résultat du péché ou de la chute.
Lors de la mort de l’être humain qui est la séparation davec Dieu, cest la chair et le corps qui meurent à cause de la chute ! En effet, la peau de mort (sarx) finit par tuer le véritable corps de lhomme (soma) en linfectant, en provoquant le vieillissement, la maladie, les souffrances et la mort !
Le véritable corps de lhomme initial est au contraire à limage de Dieu (Genèse 1 :27) cest à dire glorieux fait de puissance, de feu et de lumière ! Cest ainsi qu’étaient Adam et Eve avant la chute ! Le péché a entraîné la mort, le sacrifice dun ou plusieurs animaux pour « couvrir » lapparition des ténèbres infernales sataniques dans le corps de gloire dAdam et dEve. Sil ny avait pas eu cette couverture sacrificielle opérée par Dieu, Adam et Eve disparaissaient immédiatement dans lHadès ou lenfer et tout était définitivement détruit et terminé ! C’était le plan de lEnnemi.
Cette « couverture » rendue possible par le sacrifice opéré par lEternel a permis lenclenchement de lHistoire et plus particulièrement celui de lHistoire du Salut (Genèse 3 :15). Le temps lié à lespace-matière devint le cadre de survie, de luttes, de souffrances et de mort de l’être humain. Ce cadre fut séparé du céleste, de l‘éternité (Genèse 3 :23). Sil est une prison, un lieu de souffrance et de mort, il offre aussi à lhomme un délai, du temps pour revenir, retourner à Dieu. Ce délai a aussi été utilisé par Dieu en Jésus-Christ pour nous récupérer ce quAdam a perdu : « Vous qui étiez morts par vos offenses et par lincirconcision de votre chair, il vous a rendu à la vie… » (Colossiens 2 :13).
Le dépouillement du corps de la chair nest par notre mort !!! Au contraire, Jésus coupe ( grec : apekdosis cf. apectomie), enlève, « circoncit » le mortel, le terrestre (sarx) du corps (soma). Il ne reste alors plus que le corps à nouveau glorieux avec la chair, la peau de mort en moins !!! Voilà la circoncision de Christ qui est, nous lavons compris, la métamorphose du corps.
Paul, au verset 12, parle du baptême qui ne peut être que la mort et lensevelissement de la chair uniquement, puisque nous avons été ensevelis AVEC son corps de chair mort sur la croix pour ensuite « ressusciter » EN Lui et avec Lui, avec le corps qui ne peut qu’être glorieux comme le Sien aujourdhui. Il sagit là clairement du baptême de gloire (Apocalypse 1 : 17). Il est important de comprendre que ce baptême de gloire ou métamorphose du corps est le fait de circoncire, de couper, de séparer la chair du corps qui, lui, retrouve son état de gloire originel !!! Ici il nest pas question de notre mort où, comme nous lavons écrit plus haut, la chair et le corps meurent tous les deux, cest à dire sont séparés de Dieu ! En plus, dans le même passage Paul écrit que Jésus a triomphé par la croix des dominations et des autorités dont fait évidemment partie la mort !
Pour ce faire, il faut la foi en la puissance de Dieu. « Lincirconcision de la chair » ou la chair non coupée, non enlevée liées à la chute, au péché accompagnée par la réalité inexorable : la mort, est supprimée par la grâce ! (Colossiens 2 : 12-13).
Il ne sagit plus de rester prisonnier des lois religieuses du passé, car elles étaient « lombre des choses à venir ! ».
Remarquons que les légalistes traditionalistes dénoncés par Paul dans ce passage méprisent, ne tiennent pas compte du corps (soma) et par leurs interdictions satisfont, rassasient la chair (sarx). (Colossiens 2 : 18-23). Cela ne fait que confirmer et démontrer la distinction décrite plus haut entre le corps dune part et la chair dautre part, ce qui est extrêmement important dans la compréhension de ce quest l’être humain actuellement !

Quelles sont les choses à venir ? Elles se résument en une seule expression : le corps (soma) est EN Christ ! La circoncision de Christ permet à présent que notre corps glorifié, métamorphosé soit EN Christ. Notre corps ne peut exister que dans le corps glorifié de Christ. Cest pourquoi, EN Christ, nous sommes le troisième temple, le temple du Saint Esprit !

2.    Notre corps, le temple du Saint Esprit

Le Saint Esprit vit dans ce temple qui est notre corps. Il est tout de même étonnant que Dieu le Saint Esprit se contente dhabiter dans notre carcasse actuelle !
En fait Il ne Sen contente absolument pas ! Cest pourquoi, au même titre que le premier et le deuxième temple de Jérusalem devaient être magnifiques, de bois précieux couverts dargent et dor, le Saint Esprit veut nous métamorphoser de gloire en gloire (2 Corinthiens 3 :18). Cest exactement la même opération que la circoncision du Christ ou ladoption, la rédemption du corps (Romains 8 :23).
Le Saint Esprit ne veut pas du péché, les versets qui précèdent le précisent. (1 Corinthiens 6 :6ss). La sanctification est indispensable. Même si le corps meurt (1 Corinthiens 6 :14) avec et par la chair, la promesse de la résurrection dans la gloire y est liée. La chair sera alors détruite par la mort notre ennemie. Ceux qui se seront convertis seront certes au ciel mais ils ne pourront revenir glorieux sur terre contrairement à lEglise des Vainqueurs. En effet ceux qui sont nés dEn Haut, métamorphosés, ont leur corps sauvé avant la mort, font partie de lEglise des Vainqueurs, nont alors plus besoin de cette opération parce quils bénéficient dores et déjà de la victoire de limmortalité. Leur chair est enlevée du corps par la circoncision du Christ dès ici-bas. Comme ils nont pas été touchés par la mort, la barrière ciel - terre ne sera plus infranchissable pour eux uniquement. Ils pourront circuler entre les deux et apparaître visiblement glorieux sur terre, exactement comme Jésus après la résurrection. Ils seront la révélation des fils et des filles de Dieu (Romains 8 :19) pour la création qui les attend dans les gémissements. Cela se verra de tous parce que cela sera dévoilé, visible, révélé, parce que leur corps glorifié aura été sauvé (Romains 8 :23) de la chair et naura pas été touché par la mort.  
Ceci est confirmé quand il est dit que nous sommes appelés à glorifier Dieu dans notre corps et non pas dans notre chair, précisons-le ! (1 Corinthiens 6 :20). (Certaines traductions dans ce passage disent quil faut aussi glorifier Dieu dans notre esprit, mais ce nest pas ici dans le texte grec à notre connaissance).
Comment peut-on glorifier Dieu dans notre carcasse même si elle est « jeune » sujette à toutes les tentations et attaques de lEnnemi ? Il y a là un problème très sérieux. Le temple de Jérusalem devait être magnifique pour glorifier Dieu alors quen est-il de notre corps ? Notre corps vaut-il moins que le temple de Jérusalem ?
Une fois de plus, il faut donc impérativement le « ravalement » céleste de notre Seigneur Jésus-Christ et du Saint Esprit pour que nous puissions réellement glorifier Dieu avec notre corps ainsi débarrassé de la chair. Le Feu de Dieu doit impérativement brûler la peau de mort adamique, la chair qui nous habille et par là mettre au jour un corps « normal » selon Dieu cest à dire habillé de lumière et de gloire pour pouvoir Le glorifier sur terre ! Cest le vrai baptême, la vraie immersion de Feu et de Gloire ! « Offrons notre corps en sacrifice » (Romains 12 :1ss) pour que la chair brûle sur lautel et quil en soit débarrassé ! Cette réalité nous fait aussi penser à la Nuée de Dieu à mettre en relation avec le Feu qui envahit le temple lors de sa dédicace (1Rois 8 : 10). En effet le seul moyen réel d’être parfait comme Il est parfait, cest d’être débarrassé de la chair et davoir notre corps EN Christ, le troisième temple habité par le Saint Esprit qui sy sentira à laise !
Glorifier Dieu passe par quelque chose de visible, de révélé et de manifesté aux yeux de tous comme c’était le cas du temple de Jérusalem.
Glorifier Dieu dans et avec notre corps débarrassé de notre chair, cest manifester, révéler la gloire visible sur terre de notre corps de feu et de lumière libéré des limitations de lespace-matière-temps et de toutes les malédictions énumérées et vécues depuis, dans Genèse 3 : 15 et suivants. La Gloire est toujours visible, tangible, manifestée.


3.    Le temple dans lApocalypse et le Vainqueur

Au moment de la métamorphose du corps le Vainqueur peut passer dans les lieux célestes cest à dire quil est EN Christ le temple céleste. Il peut aussi retourner sur terre pour accomplir ses missions comme nous lavons démontré plus haut.

LAgneau, le Dieu tout puissant EST le temple (Apocalypse 21 :22).



Le vainqueur métamorphosé est une colonne dans le temple de Dieu. Il fait partie de larchitecture pour soutenir une partie du bâtiment. Il reçoit une nouvelle identité, celle de Dieu, de Jésus et celle de la nouvelle Jérusalem dont il porte le nom ! (Apocalypse 3 :12). Il y reçoit en effet des missions et des responsabilités pour « soutenir » le projet glorieux de Dieu. Ainsi il accomplira ces missions royales par ses combats (Apocalypse 6 :2) dans le 2ème ciel et sur terre toujours à partir du 3ème ciel (cf. 3ème temple), son point dattache ou sa domiciliation. Pour avoir cette domiciliation, il lui faut une nouvelle identité à savoir celle de Dieu le Père et de Jésus le Fils et lEpoux dune part et celle de la nouvelle Jérusalem dautre part. Par là il, bénéficie respectivement de son statut dEpouse (Apocalypse 21 :2 - en famille et du même « sang » que le Père et Jésus, Fils et Epoux) et de sa citoyenneté céleste (citoyen de la ville de la nouvelle Jérusalem céleste).
Le Vainqueur servira Dieu devant le trône et dans Son temple (Apocalypse 7 :15). Il y adorera Dieu dans le Saint des Saints comme sacrificateur (Apocalypse 5 :10 ; 11 :1). Il y sera protégé du règne du Dragon précipité sur terre, car il ne sera pas dans le parvis extérieur du temple qui sera foulé aux pieds par les nations durant 42 mois (Apocalypse 11 :2). Le cœur de Dieu qui est lArche de lAlliance du Temple Céleste lui sera révélé (Apocalypse 11 :19 ; 15 :5).
Il sera au Temple avec les anges (Apocalypse 14 :15,17 ; 15 :6 ; 16 :1,17). Il verra la gloire et la puissance de Dieu dans des degrés dune élévation dépassant toute imagination (Apocalypse 15 :8).

CONCLUSION

La grandeur, la perfection, la magnificence de Dieu sont à notre portée à cause de Son amour. Cela fait presque 2000 ans quIl a prévu notre salut total y compris le salut du corps pour que nous puissions venir Le rejoindre dans la gloire sans mourir ! Il veut débarrasser notre corps de notre chair ou de notre peau de mort ou de notre corps de mort (Romains 7 :24) pour que nous ayons réellement accès auprès de Lui dans la gloire !
Quel amour !!!

Cet amour devrait être notre moteur avec la foi en la puissance de Dieu et lacceptation de la grâce pour entrer dans le processus du salut total esprit, âme et corps de notre être offert EN Jésus-Christ par Son sang versé !
Le peuple dIsraël était dans la joie quand il montait à Jérusalem au temple pour célébrer les différentes fêtes (cantiques des degrés, des montées   Psaumes 120 à 134 par ex. psaumes, chants prévus pour être chantés et priés lors de la montée à Jérusalem).
L Eglise est appelée à devenir lEglise des Vainqueurs en montant là où le Saint Esprit veut la mener !
Quand nous considérons ce qui nous attend dès maintenant sans mourir dans la réalité du troisième temple nous ne pouvons que monter vers et dans ce troisième temple à la voix de Celui qui nous appelle et nous dit voire crie : « MONTE ICI ET JE TE MONTRERAI » ! (Apocalypse 4 :1).

En Lui,

         Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire