Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

28 Notre Citoyenneté Céleste

NOTRE CITOYENNETE CELESTE



INTRODUCTION

«Car notre citoyenneté est dans les cieux doù nous attendons aussi notre Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ qui transformera notre misérable corps en le rendant conforme à son corps de gloire selon l’énergie de son pouvoir quil a de sassujettir toutes choses.» (Philippiens  3: 20-21 trad. litt.).

Depuis notre conversion nous avons « la carte didentité », la citoyenneté du ciel !
Paul attendait le Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ dont la première action sera la mise en conformité de notre corps misérable à Son corps de gloire. Nous traiterons de la citoyenneté, de lattente dont écrit Paul et de la mise en conformité de notre corps de misère.

1.    LA CITOYENNETE DANS LES CIEUX
Lexpression grecque (èmon to politeuma en ouranois uparkei) pourrait être traduite par « notre entité commune dans le ciel où lon a des devoirs et droit de cité ou les droits et les devoirs du citoyen ou où on possède la citoyenneté ». (politeuma a donné « politique » ; polis = cité ; métropole  etc.)

Pour pouvoir bénéficier pleinement de cette citoyenneté tant au niveau des droits et des devoirs il faut y être, y habiter réellement. Certes on peut avoir la nationalité française tout en vivant à l’étranger par exemple, mais alors vit-on pleinement la citoyenneté française à ce moment-là ?
Etre citoyen du ciel, cest accomplir des devoirs ou missions et bénéficier des droits ou bénédictions inhérentes au ciel. Il faut donc y être réellement et effectivement pour que ce soit possible. Nous avons vu dans nos écrits précédents les missions ou devoirs de lEglise des Vainqueurs (cf. Ecrit « La mission de lEglise des Vainqueurs ») et aussi ses droits ou bénédictions (cf. Ecrit « La métamorphose du corps).
Paul attendait le Seigneur pour une mise en conformité de notre corps de misère. Cette attente prouve quil est impossible à terme de rester réellement citoyen du ciel en restant sur terre dans notre corps misérable, emprisonnés par lespace-matière-temps. Certes on peut le rester mais uniquement « sur le papier », en théorie avec à terme le passage par la mort à la clé. Nous avons à bénéficier des droits (immortalité) et à accomplir nos devoirs (combats pour le réveil et l’éjection du Dragon du ciel et de la terre) dans le ciel !   
Paul et tous les convertis possèdent la carte didentité ou le passeport du « pays ciel » par le sang de Jésus mais Paul était en attente pour passer dans le pays en question.


2.    QUATTENDAIT PAUL ?

La majorité des commentateurs parleront de lenlèvement où effectivement le corps sera métamorphosé. Dautres parleront plus simplement du retour glorieux final de Jésus avant le Millénium. Mais cette interprétation nous semble très grave car ils font de Jésus tout simplement un menteur, disons-le franchement. Mais Jésus na rien à voir avec le Père du mensonge !!!
En effet Jésus a dit : « Je vous le dis en vérité, quelques uns de ceux qui sont ici ne mourront point quils naient vu le Fils de lhomme venir dans son règne ». (Matthieu 16 : 28 ; cf aussi : Marc 9 :1 ; Luc 9 : 27). Il ne sagit pas dans ce cas de lAscension, ni de Son retour en vue de lenlèvement (1 Thessaloniciens 4 : 16-17), ni du retour « avec les nuées »  visible de « toutes les tribus de la terre » (Apocalypse 1 : 7 et Apocalypse 19 :11ss pour le millénium). 2000 longues années environ ont passé sans enlèvement et sans retour glorieux final !
En fait il sagit du retour glorieux de Jésus pour Jean et pour les Siens qui veulent devenir lEglise des Vainqueurs relaté au début de lApocalypse !!! (Apocalypse 1 à 3).
Ne disait-Il pas de Jean : « Si je veux quil demeure jusqu’à ce que  je vienne ? » (Jean 21 :21-23). Jean est effectivement resté en vie pour vivre le retour en gloire de Jésus prévu pour Son église et les Siens dès le premier siècle.
Donc la Parole de Jésus de Matthieu 16 :28 est vraie !!! Il sagit en fait du retour de Jésus en gloire en vue de la constitution de lEglise des Vainqueurs !
Paul parle clairement de son attente dans certains passages de ses Epîtres avec à la clé évidemment la métamorphose du corps et limmortalité. (Romains 7 :2 ;  8 : 20-23 ; 1 Corinthiens 15 : 51; 2 Corinthiens 3 :18). La Révélation des fils et des filles de Dieu de Romains 8 par exemple avec la rédemption du corps à la clé se situe clairement avant lenlèvement et donc évidemment avant le retour final en gloire de Jésus. LApocalypse est très claire quand à lordre des choses : le premier retour de Jésus qui a eu lieu au premier siècle pour les Siens pour la constitution de lEglise initiale des Vainqueurs avec la montée à la Salle du Trône liée à la métamorphose du corps pour celles et ceux qui se repentent et qui recherchent limmortalité (Apocalypse 1 à 4), le retour en gloire de Jésus pour lenlèvement (1 Thessaloniciens 4 : 16-17 ; Apocalypse 12 : 5c) et le retour en gloire final de Jésus (Apocalypse 1 : 7 et Apocalypse 19 :11ss pour le millénium). Ici Paul attendait ce premier retour en gloire de Jésus pour les Siens.

3.    LA MISE EN CONFORMITE DE NOTRE CORPS

Le verbe grec employé ici  métaskèmatidzo se décompose ainsi : méta signifie autre et skèma signifie schéma, structure, forme, schème, apparence. Les traducteurs proposent transfigurer, transformer. Nous sommes donc tout à fait dans notre sujet de la métamorphose. Jésus donne à notre corps de misère une autre forme, apparence, structure.
Si Paul parle dun corps de misère, ailleurs dun corps de mort, cest quil est parfaitement conscient que notre corps actuel nest pas conforme.
Il faut donc « l’énergie, la puissance » (cf. St Esprit) du Seigneur Jésus Christ pour rendre conforme (grec : summorphon) notre corps de misère.
Quel est la référence du corps dun citoyen du ciel ? Réponse : le corps de gloire de Jésus. Notre corps de misère ne peut hériter du Royaume de Dieu ou du ciel. Il faut donc tout dabord que notre corps non conforme devienne conforme au Sien : glorieux !
 Ce premier retour en vue de la citoyenneté céleste se situe dans le processus et le projet du Seigneur dappliquer dans les faits le « tout est accompli » de la Croix à savoir éjecter le Dragon des lieux célestes (Apocalypse 12 : 7ss) puis de la terre (Apocalypse 19 ; 20 :1-3+9). Pour cela entrons pleinement et clairement dans la première étape des vrais citoyens du ciel ou de la constitution de lEglise des Vainqueurs.

                                   En Lui,           Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire