Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

21 Le Livre

LE LIVRE


INTRODUCTION

« Et je vis dans la main droite de celui qui siège sur le trône un livre écrit au-dedans et au-dehors, scellé de sept sceaux » (Apocalypse 5 :1)
Ce livre est scellé de sept sceaux. Chaque sceau rompu déclenche des événements spécifiques décrits en Apocalypse 6 à 10 sachant que le septième sceau se réalise aux sonneries successives des sept trompettes ou « contient » ces sept trompettes (Apocalypse 8 : 1-2) déclenchant chacune à leur tour une série de sept événements. La septième trompette introduit la révélation et laccomplissement du mystère de Dieu dabord tenu secret ou du message des sept tonnerres contenu dans ce livre. Quand la septième trompette sonnera, le mystère de Dieu saccomplira (Apocalypse 10 :4-7)
De quel livre sagit-il ? Cest le livre qui contient la description des événements se situant à partir dApocalypse 12 sachant quApocalypse 11 vu les mentions des 42 mois et des 1260 jours correspondant au règne de limitation trinitaire du Dragon, est justement à situer dans la période décrite en Apocalypse 13 et suivants. (Apocalypse 11 : 2-3 ; 12 :6,12,14 ; 13 :5). A chaque ouverture de sceau de ce livre puis au son des trompettes du septième sceau, opération préliminaire à sa lecture, saccomplissent des événements importants chamboulant, cest le moins que lon puisse dire, l’état des lieux sur terre. Ces chamboulements prépareront laccomplissement du mystère de Dieu dont il est question dans ce livre.  

1.    Le Livre dans la Salle du Trône

Ce livre (rouleau) se trouve dans la main droite du Père (Apocalypse 5 :1,7). Le fait quil soit dans la main droite montre limportance capitale de ce livre. La main droite implique laction voire le combat. En général l’épée de la Parole et de lEsprit est maniée avec la main droite. La main droite est la main de la bénédiction (Genèse 48 :17-18). Il est question de la « droite » de Dieu (Exode 15 :6). Ce livre, dès louverture des sceaux puis de la révélation de son contenu, engendre des événements, des actions. Il nest pas « lettre morte » mais bien Parole vivante « exécutive ».
Ce livre est couvert d’écrits au-dedans et au-dehors, autrement dit, il ny a plus de place pour rajouter quoi que ce soit. Il sagit de laccomplissement définitif et complet du dessein de Dieu 
Toutefois, le Père, parce que le livre est complet et achevé, à cause de la globalité indissociable lieux célestes et univers physique dont fait partie la terre (Apocalypse 5 :3) fait chercher quelquun qui représente cette globalité et qui soit digne douvrir le livre et de le lire (Apocalypse 5 :4). Le St Esprit parcourut toute la terre et désigna Jésus-Christ, lAgneau immolé en Se manifestant sur Lui lors de Sa montée sur le Trône (Apocalypse 5 : 6c) . Jésus-Christ englobe le tout dans Sa personne vrai Homme (univers physique), vrai Dieu (lieux célestes). Il était totalement parfait et digne (grec : axios = « dans laxe ») pour recevoir le livre, louvrir et le lire. Ce rouleau est en quelque sorte le « sceptre » de Jésus lors de son accession sur le Trône qui Lui fut remis de la droite du Père. Cest la base et le fondement de ce qui va suivre !
La remise du rouleau sceptre à Jésus authentifie Son sacrifice et Son sang versé pour des hommes de toute tribu, langue, peuple et nation (Apocalypse 5 : 9) par les paroles dun chant nouveau. Ce chant nouveau introduit une nouvelle ère, une nouvelle dispensation à savoir le nouveau statut de lEglise des Vainqueurs, rois, prêtres appelés à régner sur la terre (Apocalypse 5 :10). Cette Eglise des Vainqueurs au corps transfiguré et métamorphosé évoluera dans les lieux célestes et dans lunivers physique pour aboutir au règne sur terre. Pour ce faire il lui faudra vaincre lEnnemi et ses acolytes dans les lieux célestes dabord puis sur terre.
 Ce sceptre a un contenu et rien que son ouverture pour commencer a des conséquences concrètes immédiates. Le premier sceau déclenche immédiatement le départ au combat de lEglise des Vainqueurs cest à dire le cavalier sur le cheval blanc parti en vainqueur pour vaincre ! (Apocalypse 6 :2).
Les jugements de la Grande Tribulation sont rudes (Apocalypse 6 :3-8 ; sceaux 2 à 6), les persécutions des chrétiens restés sur terre sont sans pitié. Les uns mourront martyrs (Apocalypse 6 :9 ) et les autres « issus de la Grande Tribulation » souffriront terriblement puisque Jésus devra les consoler ultérieurement même au ciel (Apocalypse 7 : 17c). Ils seront marqués du sceau de Dieu sur leur front et expérimenteront limmortalité puisquils passeront de la terre au ciel sans mourir et par là rejoindront lEglise des Vainqueurs (Apocalypse 7 : 1-17). Ces derniers seront le fruits de lEglise des Vainqueurs initiale partie en vainqueur pour vaincre ! Ce réveil engendrant des milliards de milliards de sauvés («  que nul ne pouvait compter » Apocalypse 7 :9a) issus de la Grande Tribulation (Apocalypse 7 : 14b+c) est la première étape liée à louverture des six premiers sceaux du livre ! On ne peut pas dire que cest anodin ! Dieu attend avec impatience cette récolte ou cette victoire de la part du cavalier parti en vainqueur pour vaincre ! Cest urgent ! Cest le premier coup de boutoir «énorme » contre le Prince de ce monde !

2.    Le contenu du livre, dabord un mystère

Jean en reçu la révélation du contenu par les « voix des sept tonnerres » (Apocalypse 10 : 3b-4). Comme il allait l’écrire, une voix le lui interdit (Apocalypse 10 : 4). Le mystère saccomplira uniquement au son de la septième trompette. Ce livre ne devait pas être dabord « écrit ou réécrit » mais « mangé » assimilé, devant faire partie intégrante de la personne de Jean. Il fallait que ces paroles aillent jusquau fond des tripes de Jean ! Il allait jouir de la dégustation certes, mais la digestion assimilée à lannonce prophétique sannonce être très difficile (Apocalypse 10 : 8-11) puisquelle engendrera le processus de victoire effective sur lEnnemi, lequel ne veut pas se laisser faire. Il faut bien comprendre que le contenu du livre ne pouvait en effet être révélé avant louverture du septième sceau marqué par la sonnerie de la septième trompette, ce qui semble évidemment logique. On ne peut dérouler le rouleau si un des sceaux est encore fermé.
Pourquoi ce mystère ? Chaque chose en son temps. Que déclenche la sonnerie de la septième trompette et donc louverture totale et finale du septième sceau ? (Apocalypse 11 : 15). 
Louverture du Temple de Dieu dans le ciel et lapparition de larche ! (Apocalypse 11 :19). Autrement dit si le Temple de Dieu est fermé avant et si larche de lAlliance napparaît pas, cest que les lieux célestes sont coupés en deux et quune partie de ces lieux célestes est encore occupée par lEnnemi. Il faut encore actuellement une « protection », une fermeture, une séparation du 3ème ciel davec le 2ème ciel ou lHadès. Par ailleurs lEnnemi apparaît malheureusement encore devant le Trône de Dieu pour accuser les frères (Job 1 : 6ss ; Apocalypse 12 : 10c).  
La sonnerie de la septième trompette annonce clairement une étape capitale à savoir l’éjection du Diable du ciel pour commencer (Apocalypse 12 : 8-9). Cette éjection préfigure que le royaume du monde est entrain de passer sous le règne effectif de Dieu (Apocalypse 11 :15-18).
Pour ce faire, il faut commencer par vaincre dans les lieux célestes. Car cest à partir des lieux célestes que lon tient les rênes du monde ! Le Dragon, quand il se fera éjecter du ciel est en fureur car il perd par là beaucoup de puissance (Apocalypse 12 :12c). Il perd son « territoire » hors de lespace-matière-temps dans les lieux célestes.
Pour vaincre dans les lieux célestes, il faut obligatoirement que lEglise des Vainqueurs soit participante à cette victoire (Apocalypse 12 :11) car on ne peut régner sans avoir préalablement vaincu soi-même. Pour être capable de vaincre, il est indispensable que lEglise des Vainqueurs soit dabord comme cette femme glorieuse (Apocalypse 12 :1), vêtue du soleil (=feu et lumière de son corps métamorphosé), la lune sous ses pieds (=victorieuse de la lune symbolisant le mal notamment celui qui était en elle ; cf. perfection), couronnée de 12 étoiles (unité Israël nations de ceux qui ont lavé leur robe dans le sang de lAgneau). Mais cela ne semble pas suffire. Elle accouche dun enfant mâle que le Dragon voulait demblée avaler et pour cause : cette nouvelle génération dEglise des Vainqueurs le vaincra (Apocalypse 12 : 11). Elle sera en mesure de régner sur la terre puisquelle sera enlevée (cf. Enlèvement) auprès du Trône avant que le Dragon narrive à la dévorer (Apocalypse 12 : 4-5). Elle demeurera définitivement dans les cieux (Apocalypse 12 : 12a) seul endroit doù elle sera alors en mesure de régner sur terre à ce moment-là hors de portée de lEnnemi (Apocalypse 2 : 26-27 ; 5 :10 ; 12 : 5b ; 20 : 4a).
Après le règne de limitation trinitaire de 3 ans et demi de lEnnemi sur terre (Apocalypse 13-19) intervient la défaite et l’éjection de celui-ci de la terre. Ainsi peut commencer le Millénium. Enfin ce sera la fin du monde et la fête au ciel et sur la nouvelle terre (Apocalypse 21 :1-2).
Voici laccomplissement du mystère contenu dans le livre à la sonnerie de la septième trompette !

3.    Le livre révélé

« Ne scelle pas les paroles de la prophétie de ce livre. » (Apocalypse 22 :10)
Jean est exhorté à révéler les paroles prophétiques de ce livre. Cette révélation, cette diffusion prophétique a été « amère à ses entrailles » Apocalypse 10 : 10c-11). Lhistoire nous la prouvé. Le ministère de Jean a été rejeté par nombre de ses contemporains chrétiens (3 Jean 9-10) et le livre de lApocalypse na été admis dans le canon du Nouveau Testament que relativement tardivement (fin du 2ème siècle). Jean na donc pas vu cet écrit accepté comme autorité écrite, Parole de Dieu, dans lEglise dalors. C’était amer pour lui ! Pourtant Jésus lui avait dit : « Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre. » (Apocalypse 22 :7).
Sommes-nous tous heureux ? Combien de chrétiens sont malheureux ! Combien de problèmes et de difficultés dans lEglise !
Une des raisons : on ne garde pas les paroles de la prophétie de ce livre. Aussi longtemps que nous ne serons pas « montés » à la salle du Trône après avoir reçu la métamorphose du corps ou le salut du corps tout restera en l’état. Il ny a plus de secret, il ny a plus de mystère. On sait où aller. Comment ? En recherchant, en lisant, en méditant, en travaillant, en gardant dans nos pensées et notre coeur les paroles de ce livre pour susciter la foi, « car la foi vient de ce quon entend » suivi de laccomplissement miraculeux avec comme « moteur » lamour pour notre époux, le Seigneur Jésus-Christ que nous voudrons absolument rejoindre sans mourir !
En Lui,

         Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire