Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

lundi 21 octobre 2013

12 Afin que le monde croie

AFIN QUE LE MONDE CROIE



INTRODUCTION

Le désir pour ne pas dire la volonté la plus chère du Seigneur est le salut d’un maximum d’êtres humains, Ses créatures, qu’Il aime d’un amour que nous n’arrivons pas à imaginer, ni à mesurer.
Jésus lors de sa prière appelée « sacerdotale » en Jean 17 :21 a demandé au Père : « …que tous soient un comme toi, Père tu es en moi et que je suis en toi, qu’ils soient en nous eux aussi, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. »

Soit Jésus a mal prié car l’unité de l’Eglise de Jésus-Christ n’existe pas à ce jour et le monde ne croit pas que le Père a envoyé Jésus, soit le problème est ailleurs. Le problème est évidemment ailleurs car Jésus a bien prié et Sa prière sera exaucée. Mais dans une relation d’amour voulue par Dieu, il faut que tous les concernés s’aiment librement et volontairement. Du côté de Dieu, pas de problème car Il « a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique… » (Jean 3 :16). Par contre du côté des êtres humains et particulièrement du côté de l’Eglise, il y a le problème. L’unité a un modèle : le Père et le Fils à savoir le Père est dans le Fils et le Fils est dans le Père. L’Eglise doit être dans le Père et le Fils : « qu’ils soient EN nous eux aussi ».
Les explications relatives à ce verset (cf. aussi Jean 17 : 23) sont multiples : à juste titre, on parle d’amour à cause du contexte qui dit d’ailleurs la vérité (Jean 17 : 23, 26c).  Mais on oublie le verset 24 : « Père je veux que là où je suis, ceux que tu m’as donnés soient eux aussi avec moi et qu’ils contemplent la gloire que tu m’as donnée, car tu m’as aimé dès avant la fondation du monde. » Où est Jésus ? Où peut-on être avec Jésus ? Où peut-on contempler Sa gloire donnée par le Père ? Où peut-on recevoir, goûter l’amour donné dès avant la fondation du monde du Père au Fils ? Où ???

1 . LE RÔLE DU SAINT-ESPRIT
Si Jésus a dit qu’il est avantageux qu’Il s’en aille pour laisser la place au Saint Esprit (Jean 16 : 7) où est-Il allé ?
Le Saint Esprit ne serait-Il pas suffisant ? Si, le Saint Esprit est parfaitement suffisant mais alors quel est Son rôle ?
-                          nous baptiser ou  immerger en Lui et dans le Feu (Actes 1 : 5 ; 2 :1-4) et par là et suite à cela
-                          nous sanctifier : « …sanctifie–les  - consacre-les  -  par la vérité » (Jean 17 :17) Ce verset s’éclaire par ceux écrits par Paul : « Or c’est par lui que vous êtes EN Jésus-Christ, lequel de PAR Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption» (1 Corinthiens 1 :30). Il y a aussi notre part de volonté pour la sanctification (2 Corinthiens 7 :1 ; 1 Thessaloniciens 4 :3,7).  Pour être en Jésus-Christ, il nous faut la sanctification de l’Esprit (2 Thessaloniciens 2 :13 ; 1 Pierre 1 :2). Etre en Jésus-Christ, c’est être sanctifié, mis à part dans les lieux célestes par le Saint Esprit pour y voir le Seigneur (Hébreux 12 :14 ; « Recherchez la paix (cf. unité) avec tous et la  sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur »). Etre sanctifié, consacré, c’est être mis à part et où peut-on être mieux mis à part que dans la Salle du Trône ? Où ne vit-on mieux la vérité si ce n’est dans l’évidence et la réalité de la Salle du Trône ? Pour ce faire le St Esprit veut
-                          nous métamorphoser de gloire en gloire (2 Corinthiens 3 :18 ; grec : métamorphoumeta ; la métamorphose ou transfiguration est un changement de morphologie, donc concerne uniquement le corps) c’est à dire que nous « devenions en esprit » ( = métamorphose Apocalypse 1 :10 ; 4 :2 trad. litt. Du grec Egenomen en pneumati) pour finalement
-                          nous faire rencontrer Jésus Glorifié, recevoir le baptême et la Cène de gloire, monter dans la Salle du Trône où trône Jésus avec le Père (Apocalypse 1 : 10-20 ; 3 : 20 ; 4 :2ss).

Le Saint Esprit est Celui qui exauce la prière de Jésus pour que nous puissions être là où Il est à savoir au ciel, contempler Sa gloire et recevoir l’amour de Dieu qui avaient précédé la fondation du monde !!! Tout cela se passe PAR le Saint Esprit ! (Zacharie 4 :6) Il avait certes merveilleusement commencé le travail dans les Actes mais l’Eglise n’a suivi les étapes suivantes si on se réfère aux Epîtres puis aux lettres aux sept églises de l’Apocalypse.

C’est évidemment à ces conditions et uniquement à ces conditions que nous pouvons réellement être dans le Père et dans le Fils et par là être un !


2 . HORS DU MONDE OU DANS LE MONDE ?

Comment comprendre les versets : « Je ne te demande pas de les ôter du monde…je les envoie dans le monde ? » (Jean 17 : 15+18)
Si en effet, nous sommes au Ciel dans la Salle du Trône métamorphosés nous ne sommes plus dans le monde. Une fois que nous sommes à la Salle du Trône nous devenons à la fois « Sacrificateurs ou Prêtres » revêtus en tant que tels ou métamorphosés parce que nous sommes dans le Saint des Saints (Apocalypse 1 : 6 ; 3 : 18 ; 5 :10). Mais c’est là et là seulement, que nous pouvons être un avec le Père et le Fils et par là être un entre nous. C’est là et uniquement là que nous contemplons la gloire du Père donnée au Fils.
Pour autant nous ne sommes pas « ôtés » du monde puisque notre corps métamorphosé ou transfiguré, non touché par la mort, peut au même titre que Jésus après la transfiguration (ou métamorphose), revenir à une condition humaine normale et être à nouveau dans le monde pour faire en sorte « que le monde croie » en passant dans la phase de victoires évangélisatrices puis de règne sur terre.
Nous sommes en effet appelés à « régner sur terre », « à partir en vainqueurs pour vaincre, couronnés (rois) sur le cheval blanc » (Apocalypse 6 : 2) après le passage dans la Salle du Trône, ou plutôt les passages ou allez retours constants et illimités dans la Salle du Trône.
Encore une fois tout cela se passera par le Saint Esprit qui « convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement » (Jean 16 : 8ss). Mais Il veut nous associer à ce travail dans la position de Vainqueurs voulue par Dieu. Le monde ne sera touché qu’en Apocalypse 7 avec la grande foule qu’on ne peut compter, issue de la Grande Tribulation et qui a lavé ses vêtements dans Sang de l’Agneau comme fruit de la victoire. Ce n’est qu’à ce moment-là et dans ces conditions que sera exaucée la prière « afin que le monde croie ».
Le texte biblique avant tout, notamment l’Apocalypse, mais aussi le recul sur 2000 ans d’Histoire de l’Eglise avec ses divisions et ses échecs redondants, nous confirment dans nos affirmations.
  
Le prince de ce monde ne sera condamné dans les faits qu’en Apocalypse 12 (jeté hors des lieux célestes) et 20 (enchaîné pour 1000 ans puis jeté définitivement dans l’étang de feu). Ainsi et uniquement ainsi nous comprenons mieux la prière de Jésus : « …garde les du Mauvais…Ils ne sont pas du monde comme je ne suis pas du monde » (Jean 17 :15). En effet combien de coups n’avons-nous pas pris du Mauvais, combien nous sommes du monde et faisons comme le monde à l’heure actuelle ! Il manque donc quelque chose, il y a un problème ! Ce manque et ce problème ne pourront être effacés que dans la Salle du Trône !

3. L’UNITE DANS LES LIEUX CELESTES POUR QUE LE MONDE CROIE

Il est important de comprendre qu’autant le Père, le Fils et le Saint Esprit sont un, un seul Dieu unique, autant les trois personnes et leur rôle respectif ne sont pas à confondre et à mélanger particulièrement dans le déroulement de l’Histoire du Salut. Dieu le Père S’est plus spécialement révélé dans l’Ancien Testament, Dieu le Fils dans les Evangiles et certains textes des Epîtres et Dieu le Saint Esprit dans les Actes et les Epîtres jusqu’à l’Epître de Jude. Toutefois les trois Personnes sont évidemment présentes dans l’ensemble des textes bibliques. 
L’Apocalypse ou Révélation nous révèle le Dieu unique, Père, Fils et Saint Esprit sur le Trône dans Sa Plénitude (cf. Ecrit « Dieu dans l’Apocalypse »).

Pour qu’Il y ait unité il faut que  :

-                          Dieu Se révèle dans Sa plénitude et Son unicité à l’être humain. L’espace-matière-temps est trop limité pour cela. En effet, dans le cadre limité, fragmenté, divisé et partiel de l’espace, de la matière et du temps, le Dieu « caché et invisible » de ce fait, ne S’est révélé que successivement (temps) dans des espaces délimités et des formes spécifiques (espace-matière) à travers Son Peuple élu, Israël, sa Personne devenue homme, Jésus-Christ et l’Eglise telle qu’elle nous apparaît avant l’Apocalypse et jusqu’à nos jours. L’Apocalypse nous révèle justement Dieu dans Sa plénitude et Sa totalité mais dans les lieux célestes.
-                           L’être humain à l’IMAGE de Dieu (âme – Père ; corps – Jésus-Christ ; esprit – St Esprit) puisse être unifié, un, selon son MODELE : Dieu Père Fils et Saint Esprit, révélé dans Sa plénitude. Cette unification ne peut se faire que dans la Révélation du modèle à son image dans la Salle du Trône ! Comme ce n’est possible qu’en dehors de l’espace-matière-temps qui est trop limité et par là fractionné, divisé, partiel, il faut donc un moyen à l’être humain pour sortir de là !
-                          Le corps, la chair, seule partie de l’être humain en l’état actuel, faisant partie intégrante et existentielle de l’espace-matière-temps doit être transformé, métamorphosé, sauvé pour sortir de là et aller là où Dieu se révèle dans Sa plénitude et Son unité c’est à dire dans les lieux célestes. La mort du corps terrestre humain n’est pas solution préconisée par Dieu. Jésus-Christ a vaincu la mort. Il a vaincu le déchirement de l’être humain provoqué par la mort.
-                          Evoluer dans cette Révélation ou Apocalypse pour FAIRE UN AVEC DIEU et être EN Lui comme le Père est dans le Fils et le Fils est dans le Père par le Saint Esprit.
-                          Devenir l’Eglise des Vainqueurs unie, les puissants combattants contre le 2ème ciel et les puissants témoins sur terre de ce que nous avons vécu et vu au ciel AFIN QUE LE MONDE CROIE.

Par le Saint-Esprit, rentrons dès maintenant dans l’exaucement de la merveilleuse prière de Jésus !

                                                           En Lui,


                                                                    Martin BUSCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire