Association Vie Comblée

Association Vie Comblée

mardi 29 octobre 2013

Puisez dans la grâce de Dieu (chargement des textes en cours - 139 à 198)

PUISEZ DANS LA GRACE DE DIEU
PASTEUR JOSEPH PRINCE


198 AIDE-MOI A PRIER, SAINT ESPRIT !


Jude 1 :20
20 Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, en priant par le Saint Esprit.

Quand ma fille Jessica était petite, elle s’est réveillée une nuit en pleurant. Elle n’était pas malade, mais elle n’arrêtait pas de pleurer, même si sa mère et moi essayions de la calmer. Je ne savais pas quoi faire. Je suis donc allé dans le salon, je me suis assis sur le sol et j’ai crié : « Saint Esprit, tu sais ce qui ne va pas chez mon enfant. Tu sais mieux que moi ce dont elle a besoin, alors je te la remets maintenant ! » J’ai commencé à prier en langue,  et elle s’est immédiatement arrêtée de pleurer !

Maintenant, je souhaiterais que des résultats aussi rapides se manifestent tout le temps, mais ce n’est pas le cas. Une autre fois, j’ai eu des douleurs très fortes qui allaient du bas de ma nuque jusqu’à mes épaules. J’ai prié pour recevoir la guérison, mais la douleur a persisté pendant un temps assez long, et j’étais vraiment inquiet.

Une nuit, dans ma chambre, je me suis mis à genoux et j’ai prié : « Saint Esprit, tu connais ce problème. Je ne sais pas ce que c’est, mais je te demande de faire une prière parfaite, en ce qui concerne ce problème. » J’ai commencé à prier en langue. Je ne sais pas pendant combien de temps j’ai prié, peut être une heure ou quelque chose comme ça, avant de sentir un poids me quitter. Finalement je me suis endormi, tout en ressentant encore la douleur. Mais, lorsque je me suis réveillé, la douleur était partie !

Quand vous êtes confronté à un problème, vous pouvez dire au Saint Esprit : « Je ne sais pas comment prier concernant ce problème. J’ai fait tout ce que je pouvais, mais il semble que je n’obtienne pas de résultat. Aide-moi à prier Saint Esprit. »

Et, alors que vous priez par l’Esprit, vous allez ressentir comme une prière qui se fait à l’intérieur de vous. Continuez jusqu’à ce que vous sentiez un soulagement. Vous allez ressentir la paix, un poids qui s’en va, et une impression de victoire à l’intérieur de vous. Le Saint Esprit va vous assurer que tout est en ordre, ou Il va vous pousser à faire quelque chose. Alors, vous allez ressentir que ce qui vous a empêché d’avoir la victoire a été ôté, et qu’à sa place se trouve la réponse dont vous avez besoin !


Pasteur Joseph Prince




197 QUAND DIEU A COURU.


Luc 15 :22
22 Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe, et l’en revêtez ; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds.

Si vous êtes croyant, vous connaissez probablement cette histoire touchante du fils prodigue, que Jésus a racontée. Qui croyez-vous que le père, dans cette histoire, représente ? Le Père de Jésus dans le ciel, bien sûr. Jésus nous a donné une image de Son Père, qui est aussi notre Père.

Dans l’histoire, on voit le père en train de courir vers son fils qui revient à la maison. (Luc 15 :20) Est-ce que vous réalisez que Dieu n’est jamais décrit dans la Bible comme étant pressé ? Il est toujours détendu et calme. La seule fois où on le voit pressé, c’est dans cette histoire. Bien que cela ne se fasse pas dans la culture juive, le père a relevé sa robe et a couru. Vers quel endroit  a-t-il couru ? Pourquoi était-il tellement pressé ?

Le père était pressé, parce qu’il avait vu son fils, qui était encore loin de la maison. Il a couru vers son fils, parce qu’il était impatient de prendre à nouveau son enfant dans ses bras et de l’embrasser.

Le père avait hâte de revêtir son fils de sa plus belle robe. Mon ami, notre Père a mis la plus belle robe, la robe de justice, sur nous. En faisant cela, Il nous a rétablis comme fils du Dieu Très Haut, une position que nous avions perdue, quand Adam est tombé.

Le père avait hâte de mettre l’anneau au doigt de son fils. De la même façon que l’autorité est mise dans la chevalière d’un fils de riche, notre Père tient vraiment à remettre entre nos mains l’autorité d’invoquer Son nom, afin que nous puissions vivre en dominant les choses, chaque jour.

Le père avait hâte de mettre les sandales aux pieds de son fils, pour lui assurer qu’il était encore son fils. Seuls les serviteurs marchaient pieds nus. Notre Père ne veut pas que nous nous sentions comme des serviteurs qui ont été engagés, ou comme des parias. Nous sommes toujours Ses fils.

Bien-aimé, si le Père semble tellement pressé, c’est seulement parce qu’Il a hâte de vous assurer que vous êtes pour Lui Son enfant précieux.


Pasteur Joseph Prince



196 C’EST LA JUSTICE ET NON PAS LE PÉCHÉ QUI VOUS EST IMPUTÉE
  

Romains 4 :8
8 Heureux l’homme à qui le Seigneur n’impute pas son péché !

Vous êtes béni aujourd’hui, parce que tous vos péchés sont pardonnés en Christ. Dieu ne retient pas vos péchés contre vous. Au lieu de cela, Il vous considère juste en Christ. C’est pour cela que vous êtes l’homme heureux (béni) à qui le Seigneur n’impute pas son péché !

ue se passe-t-il pour un tel homme ? Pour le découvrir, regardons l’histoire de Jacob.

La Bible raconte comment Jacob a trompé son père, et a dépouillé son frère aîné Esaü de son droit d’aînesse. (Genèse 27 :1-41). Cependant, en dépit de son péché de tromperie, Dieu a choisi de parler à Jacob. Et non, Dieu n’a pas dit en voyant cette tromperie : « Toi, terrible pécheur ! Comment peux-tu tromper ton propre père ? Tu es maudit ! »

Non ! A ce Jacob qui dupait, Dieu a dit : « Je suis l’Eternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité…Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays ; car je ne t’abandonnerai point, que je n’aie exécuté ce que je te dis. » (Genèse 28 :13-15) Voici un homme à qui Dieu n’a pas imputé son péché !

A aucun moment, Dieu n’a rejeté Jacob ; Nous l’entendons dire à Jacob : « Je te donnerai…Je suis avec toi…Je te garderai…Je te ramènerai…Je ne t’abandonnerai point… » Jacob ne méritait certainement pas cette bénédiction. C’est un homme qui marchait dans la vérité de Romains 4 :8 – « Heureux (béni) l’homme à qui le Seigneur n’impute pas son péché ! » Maintenant, je ne vous encourage pas à pécher, mais je veux que vous puissiez voir l’amour et la grâce de Dieu envers nous.

Si Jacob a été tant béni, nous qui aujourd’hui  nous trouvons sous la nouvelle alliance de la grâce établie par le sang de Jésus, sommes d’autant plus aptes à recevoir les bénédictions, parce que Jésus a ôté tous nos péchés à la croix !

Bien-aimé, à cause du Tout Accompli de Jésus, Dieu ne vous impute pas votre péché ! Ce qu’Il vous impute, c’est la justice sans les œuvres. (Romains 4 :6) Et parce que vous êtes juste, soyez prêt à recevoir Ses bénédictions ! (Proverbes 10 :6)
  

                                                                                                          Pasteur Joseph Prince




195 COMBIEN LE CŒUR DE DIEU EST TENDRE ENVERS VOUS


Ephésiens 2 :7
7 …afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ

Vous est-il déjà arrivé de dramatiser et d’être en colère après Dieu, quand vous passiez par des temps d’épreuves ? Ceci est arrivé aux disciples de Jésus, quand ils ont été touchés durement par une tempête. Parce qu’ils avaient peur de sombrer, ils ont crié après Jésus qui était en train de dormir dans le bateau: « Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? » (Marc 4 :38)

Parce qu’ils accusaient Jésus de ne pas s’inquiéter pour eux, vous pourriez penser que Jésus allait les reprendre. Mais c’est le vent qui a été repris, et un grand calme a suivi. (Marc 4 :39) A cause de Sa tendresse envers les Siens, Jésus n’a pas perdu son temps à s’offenser. Au lieu de cela, Il n’a pas tardé à s’occuper du problème qui avait causé tant d’anxiété et de peur à Ses disciples.

Cela s’est aussi passé pour les deux sœurs Marthe et Marie, qui n’ont pas hésité à faire savoir à Jésus ce qu’elles ressentaient, lorsqu’Il est finalement apparu, plusieurs jours après la mort de leur frère Lazare. Les deux sœurs Lui ont fait toutes les deux la même remarque : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. » (Jean 11 :21, 32)

Les deux sœurs avaient vu les miracles de miséricorde et d’amour faits par Jésus. Maintenant, à cause de leur chagrin, elles étaient focalisées sur le fait que Jésus aurait pu empêcher leur frère de mourir, mais qu’Il ne l’avait pas fait. Elles ne connaissaient pas Son cœur – Combien Il était tendre envers elles, et combien Son aide ne faillirait jamais, mais irait jusqu’à ressusciter leur frère mort. (Jean 11 :41-44)

Bien-aimé, votre Père céleste vous voit en train d’essayer de  garder la tête hors de l’eau, quand vous êtes au milieu d’une tempête. Il vous voit en train d’essayer de pourvoir à vos besoins et à ceux de votre famille, en pensant : « Si je ne m’occupe pas de ces choses, personne ne le fera ! » Et Il veut que vous sachiez combien Son cœur est tendre envers vous, combien Il n’est pas offensé par toutes les mauvaises choses que vous avaient dites de Lui, ou que vous Lui avez dites à Lui. Il veut que vous sachiez, combien Il veut et va vous aider et vous bénir. Alors, allez de l’avant, et faites l’expérience des richesses surabondantes de Sa grâce et de Sa gentillesse envers vous !



Pasteur Joseph Prince



194 IL EST AUSSI LE DIEU DE VOS VALLÉES
  

1 Roi 20 :23
 23 Les serviteurs du roi de Syrie lui dirent : Leur Dieu est un dieu de montagnes ; c’est pourquoi ils ont été plus forts que nous.  Mais combattons-les dans la plaine, et l’on verra si nous ne serons pas plus forts qu’eux.

Dans 1 Rois 20, nous voyons que les Syriens ont été vaincus par les Israélites. Alors certains des conseillers du roi syrien ont dit au roi ce qu’ils pensaient être la raison de leur défaite. Ils ont dit qu’ils avaient combattu dans les montagnes et qu’ils avaient perdu, parce que le Dieu d’Israël était le Dieu des montagnes. Alors s’ils combattaient les Israélites dans la plaine ou dans les vallées, ils gagneraient.

Quel conseil stupide ! Ils pensaient que le Dieu d’Israël aidait seulement Son peuple dans les collines ou les montagnes, et non pas en bas dans les vallées.

Maintenant, les montagnes font référence à nos bons moments, et les vallées à nos mauvais moments. Certaines personnes ont cette idée que Dieu est le Dieu de nos bons moments, mais qu’Il n’est pas là quand nous passons par de mauvaises périodes. Ils pensent qu’Il nous laisse sans défense dans les vallées, particulièrement quand nous sommes nous-mêmes la cause de nos ennuis.

Mon ami, je veux que vous sachiez que notre Dieu est le Dieu des montagnes, mais qu’Il est aussi le Dieu des vallées.

Dieu le Fils a mis de côté Sa couronne de gloire, Sa majesté royale, et Il est venu pour nous, prenant forme humaine dans un corps de bébé. Il est descendu, pour venir où nous nous trouvions, dans le seul but de mourir sur la croix pour nos péchés, afin de pouvoir nous élever et nous donner ce que le Père avait pour nous à Sa droite. Jésus est descendu pour nous couronner de Sa gloire, et de Son honneur, pour nous revêtir de sa robe de justice et faire de nous Son épouse, en partageant ce qu’Il avait avec nous. C’est là la grâce de Dieu. Il est descendu dans notre vallée.

Alors quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez en ce moment, sachez que Dieu est là avec vous dans votre vallée. Il vous tient dans Ses bras, et vous porte au travers de la vallée. La victoire vous appartient déjà. Tout comme les Israélites ont été aussi victorieux dans la vallée. (1 Rois 20 :28-29), vous serez aussi victorieux, parce que le Dieu des vallées est là avec vous !

  

                                                                                              Pasteur Joseph Prince       




193 REVÊTU DE LA ROBE DE JUSTICE DE JÉSUS


Lévitique 1 :6
6 Il dépouillera l’holocauste, et le coupera par morceaux

Est-ce que vous savez qui est celui qui le premier a revêtu l’homme de vêtements de peau ? C’est Dieu Tout Puissant Lui-même, quand Il a trouvé Adam et Eve cachés derrière les buissons, parce qu’ils avaient peur de Lui. Ils avaient commencé à avoir peur et étaient conscients qu’ils avaient péché contre Dieu. Dans leur conscience du péché, ils ont réalisé qu’ils étaient nus et que la gloire de Dieu qui les couvrait était partie.

Alors Dieu a tué un animal pour revêtir Adam et Eve de vêtements de peau. (Genèse 3 :21) Un animal a dû mourir et sa peau ensanglantée est devenue leur couverture. Ceci parle du sang de Jésus qui vous a couvert quand Il est devenu votre holocauste. L’agneau de Dieu n’a pas simplement ôté vos péchés, mais Il vous a aussi donné Sa justice.

Bien-aimé, vous êtes couvert par le sang de Jésus. Vous êtes juste par Son sang. Dieu vous a revêtu de la robe de justice qui a été payée par le sang de Jésus. Je ne parle pas d’une robe physique faite de tissu. Je parle de la robe de justice qui était sur Jésus, quand Il a menacé les vents et la mer, et qu’il y a eu un grand calme (Matthieu 8 :23-27), quand la guérison a coulé de Lui pour guérir les malades, et quand Il a ressuscité Lazare d’entre les morts. (Jean 11 :38-44)

Quand vous croyez que vous êtes juste à cause du sang de Jésus, vous voyez ce qui se passe quand vous portez Sa robe de justice. Vous voyez des miracles se passer sous vos yeux. Vous devenez un aimant qui attire la bénédiction, la faveur (ou la grâce). Ce n’est pas votre propre justice, mais c’est la justice de Jésus que vous avez mise sur vous, qui attire toutes ces bénédictions de Dieu dans votre vie.

Mon ami, soyez conscient que vous êtes revêtu de la robe de justice de Jésus. Chaque jour, approchez-vous de Dieu et dites : « Père, merci de ce que Jésus est mon holocauste. Il me couvre de la tête aux pieds de Sa justice. Ce qu’Il est pour toi, je le suis aussi. Tel qu’Il est maintenant, tel je suis. Je suis en Lui. » Et vous allez voir la manifestation des bénédictions de guérison, bien-être, protection et prospérité que la robe attire !



Pasteur Joseph Prince





192 BÉNI DANS PLUS D'UN DOMAINE


Romains 5 :1
1 Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu notre Seigneur Jésus Christ

Nous n’essayons pas d’être en paix avec Dieu. Nous avons déjà la paix avec Dieu, ayant été justifiés par la foi au travers de notre Seigneur Jésus Christ. Cette paix avec Dieu, nous apporte la paix de Dieu qui garde nos cœurs et nos pensées. (Philippiens 4 :7) Alors, la paix de Dieu à l’intérieur de nous, va être traduite en paix de Dieu à l’extérieur de nous, dans toutes nos circonstances extérieures.

Premièrement, nous allons découvrir que ce qui normalement nous cause du souci et de l’anxiété n’a plus d’effet. Deuxièmement, non seulement les choses vont bien tourner, mais nous allons aussi être bénis dans plus d’un domaine. C’est ce qui se passe, quand Jésus le Prince de la Paix est notre paix.

Une personne  de l’église, bien qu’ayant à se battre contre le cancer, a joui de la paix de Dieu, sachant qu’Il était Celui qui la guérissait. Plus tard, elle a reçu la confirmation par deux médecins différents qu’elle était complètement guérie du cancer. En plus d’avoir reçu cette bénédiction de la guérison totale, elle a reçu de la part de sa compagnie d’assurance, une indemnisation de 50.000 $.

Une autre personne de l’église, ayant entendu parler de son licenciement, a remis l’affaire entre les mains de  Dieu, croyant qu’Il allait s’occuper de tout pour elle, spécialement de sa perte de rentrées financières régulières. Peu après, elle a reçu sa prime de licenciement, une somme substantielle d’un montant à cinq chiffres. Et à quelques jours de son licenciement, elle a reçu un appel de ses contacts dans l’industrie, qui lui faisaient plusieurs offres d’emploi, dont deux étaient dans une grande multinationale très connue.

A ce moment-là, elle n’avait pas encore commencé à chercher du travail, alors ces appels étaient inattendus, mais bienvenus. Elle a finalement choisi de travailler dans une de ces multinationales, ce qui pour elle était un rêve devenu réalité, avec un salaire qui était de 30 % supérieur à celui qu’elle avait précédemment. Quand elle a fait cette simple prière : « Abba Père, j’ai confiance que tu prends soin de moi. » et qu’elle s’est reposée sur Son amour et Sa paix, elle a été abondamment bénie.

Bien-aimé, parce que Jésus est votre paix, vous êtes béni dans plus d’un domaine. Votre âme  prospère. Votre santé prospère. Vos finances prospèrent. Vos bien-aimés sont pris en charge. Vos relations sont florissantes. Vous jouissez de la faveur de Dieu. Tout cela parce que vous avez le Prince de la Paix !


Pasteur Joseph Prince




191 LA VIE DE JESUS EST EN VOUS


Jean 10 :10
10 … Moi (Jésus), je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.
   
Bien que Jésus soit complètement Dieu, Il est né complètement humain. Il a traversé les tentations les unes derrière les autres, et les a toutes vaincues. (Hébreux 4 :15) Et on retrouve dans Sa vie toute cette puissance de victoire. Et Il a mis cette vie en vous – la vie de Christ en vous !

Jésus, durant Son ministère terrestre, a vaincu les maladies, les vents et les vagues, les puissances des ténèbres et la mort. C’est cette vie qui donne la victoire sur le diable et toute son œuvre. Et Il a mis cette vie en vous – la vie de Christ en vous !

Finalement, Jésus est allé à la croix. Et cette vie en Lui a mis un point final à tout ce qui était naturel dans la race adamique : la maladie, la pauvreté, les échecs, les douleurs, les malédictions et la mort. Tout ce qui était naturel a cessé d’exister dans cette vie issue de Lui. Mais tout ce qui était surnaturelle est resté en Lui. Et Il a mis cette vie en vous – la vie de Christ en vous !

Puis Jésus est ressuscité des morts. Et dans cette vie issue de Lui, la puissance de résurrection a été rajoutée. Et Il a mis cette vie en vous – la vie de Christ en vous !

Après Sa résurrection, Jésus est retourné au ciel vers Son Père. Aujourd’hui,  Il est assis à la droite de Dieu, et Il se repose dans Son Tout Accompli, occupant la place de la plus haute autorité. Et Il a mis cette vie en vous – la vie de Christ en vous !

Et parce que Jésus est retourné au Père, le Saint Esprit est venu faire Sa demeure en vous (Jean 16 :7), afin que vous viviez cette vie avec Son onction en vous, et que vous marchiez dans cette puissance de victoire.

Tout ce que Jésus est, Dieu veut que vous le soyez. Tout ce qu’Il a, Dieu veut que vous l’ayez. Toutes les choses excitantes que vous lisez sur Jésus dans la Bible, tous les trésors le concernant qui sont cachés dans l’Ancien Testament, et toutes les richesses insondables qui sont en Lui dans le Nouveau Testament, tout ce qui fait Sa vie, ne se trouve pas quelque part à l’extérieur. Dieu a tout mis en vous, afin que vous puissiez vivre la vie abondante que Jésus est venu pour vous donner !


                                                   Pasteur Joseph Prince




190 PARDONNEZ ET LAISSEZ DIEU FAIRE LE RESTE


Ephésiens 4 :32
32 Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.

Les gens aiment dire : « Je peux pardonner, mais je ne peux pas oublier. » Avez-vous déjà entendu cela ? Maintenant, nulle part dans la Bible il est dit que Dieu vous demande de pardonner et puis d’oublier. Ce n’est pas dans la Bible ! Le diable a rajouté quelque chose pour rendre la chose pesante.

Dieu nous demande de pardonner, seulement parce que Dieu en Christ nous a pardonnés une dette que nous ne pouvions pas  payer. Quand nous faisons cela, nous nous faisons une faveur, parce que garder de l’amertume et du non-pardon peut quelquefois endommager notre santé !

Alors, pardonnez tout simplement et laissez Dieu s’occuper du reste. Quand vous pardonnez réellement, parfois, Il vous fait oublier. Mais parfois, vous vous rappelez encore l’incident, parce que c’était une chose majeure dans votre vie. Cependant, quand vous regardez en arrière, la douleur n’est plus là. Le dard a été retiré, et vous n’êtes pas amer.

Joseph avait pardonné à ses frères, avant qu’ils ne viennent se prosterner devant lui. Il se rappelait ce qu’ils lui avaient fait, mais il ne s’en rappelait pas avec un sentiment d’amertume. (Genèse 50 : 15-21) Alors, vous pouvez peut être vous rappeler l’incident, mais l’amertume est partie, parce que vous avez mis la croix  au centre du problème. « Dieu en Christ m’a pardonné, Papa. Je te pardonne ! Maman, je te pardonne. Mon cousin, je te pardonne. »

Quand vous pardonnez, pardonnez par la foi, non pas par vos sentiments. Nous marchons par la foi, non pas par les sentiments. (2 Corinthiens 5 :7) Certaines personnes marchent par les sentiments – « J’attends, Père, que la bonne émotion arrive pour pardonner à cette personne. » Il se peut que cette « bonne émotion » ne vienne jamais !

Non, pardonnez par la foi, et faites-le une bonne fois pour toutes. Passez du temps dans la prière. Prenez votre agenda et inscrivez : « Père, je te présente cette personne. Tu sais ce qu’elle m’a fait. Père, comme tu m’as pardonné au travers de la croix de Jésus, même si je ne le méritais pas, par la foi je pardonne maintenant à cette personne et je laisse partir la colère que j’ai contre elle au nom de Jésus. Amen ! »

Une fois que vous aurez pardonné par la foi, vous allez voir le dard de l’amertume être ôté de votre cœur. Vous allez faire l’expérience de la paix et de la joie de Dieu en train de remplir votre tête, et vous allez constater une plus grande mesure de bien-être dans votre corps !


                                                    Pasteur Joseph Prince




189 VOTRE ESTIMATION EST DETERMINANTE


Lévitique 27 :12
12…Le sacrificateur  en fera l’estimation selon qu’il sera bon ou mauvais, et l’on se rapportera à l’estimation du sacrificateur. ( A votre estimation, en tant que sacrificateur) version anglaise.

Votre collègue dit que cette semaine va être minable, parce que le nouveau patron est méchant. Vous n’êtes pas d’accord, et vous dites que ce sera une semaine bénie. Vous traverserez tous les deux la même semaine, mais les résultats seront très différents. Alors que la semaine de votre ami va s’avérer être une semaine minable, la vôtre sera remplie de la faveur du Seigneur !

Dans l’Ancien Testament, quand quelqu’un amenait au sacrificateur ce qu’il avait pour en avoir une estimation, quelle que soit la valeur que le sacrificateur donnait à la chose, c’était la valeur qu’elle avait. S’il estimait que l’objet avait de la valeur, et bien il avait de la valeur. S’il estimait qu’il n’avait pas de valeur, il n’avait pas de valeur.

Aujourd’hui, vous êtes aussi sacrificateur à cause du sang de Jésus. (Apocalypse 1 :5-6) Et la valeur que vous donnez  à une chose, en tant que sacrificateur, c’est la valeur qu’elle aura. Si vous estimez que votre année va être une année de victoire au niveau des finances, c’est ce qu’elle sera pour vous. Si vous estimez que votre vie va être remplie de la santé divine, c’est ce qu’elle sera pour vous.

Il y avait un patient qui était cloué au lit à la suite d’une attaque cérébrale. Alors qu’il écoutait mes messages enregistrés, il a estimé qu’avec Dieu comme son salut, sa vie serait longue et satisfaisante. (Psaumes 91 :16) Il a cru que Dieu allait l’aider à remarcher. Peu de temps après avoir fait cette estimation, il a pu marcher et n’a plus été cloué au lit ! L’autre estimation qu’il a faite au sujet de sa santé, c’est qu’il allait être complètement rétabli, avec l’aide de Dieu.

En fait, vous avez plus d’autorité que les sacrificateurs de l’Ancien Testament. Ils faisaient partie de l’ancien sacerdoce lévitique des hommes mortels. Mais vous, vous avez part au sacerdoce supérieur et « éternel » de Jésus ! (Hébreux 7 :8,17) En plus de cela, vous êtes aussi roi et sacrificateur. (Apocalypse 1 :6). En d’autres termes, vous êtes aussi roi ! Et en tant que roi, votre estimation est aussi  un engagement, parce que la parole du roi est puissante !  (Ecclésiaste 8 :4)

Mon ami, cela signifie que vous avez une double portion  de puissance d’estimation. Par conséquent, estimez avec assurance les bonnes choses pour votre vie, et il en sera ainsi pour vous !


                                                    Pasteur Joseph Prince




188 DIEU A VU VOTRE FUTUR ET IL EST BON !

  
Esaïe 54 :2
Elargis l’espace de ta tente. Qu’on déploie les couvertures de ta demeure. Ne retiens pas ! Allonge tes cordages, et affermis tes pieux !

A la fin de l’année 2004, à la fin d’un de nos services, le Seigneur a dit ceci à notre église : « Moi, votre Dieu, je vous ai devancés, et je suis déjà allé dans votre futur. Je l’ai vu. Et je déclare qu’il est bon. »

Bien que cette parole ait été donnée par mon intermédiaire, pour notre église, je crois qu’elle n’est pas seulement pour notre église, mais également pour tous les membres du corps de Christ.

Je peux vous dire que, quand Dieu déclare que votre futur est bon, c’est qu’il va être bon ! Il va être rempli de nombreux et merveilleux jours !

Alors qu’est-ce que vous faites quand le Seigneur vous dit que votre futur va être bon, et rempli de Ses bénédictions ? Vous vous préparez pour cela ! En d’autres termes, avant que la bénédiction ne vienne, avant que l’accroissement financier n’apparaisse, Il veut que vous élargissiez l’espace de votre tente, et que vous déployiez les couvertures de votre demeure.

Par exemple, si vous croyez Dieu pour un enfant, commencez à lire des livres sur les bébés, et préparez la chambre d’enfants. En fait, préparez-vous à avoir plus d’un enfant. Commencez à chercher un endroit plus grand pour votre famille, parce que Dieu dit : « Elargis l’espace de ta tente. Qu’on déploie les couvertures de ta demeure. Ne retiens pas ! Allonge tes cordages, et affermis tes pieux ! » Soyez prêt pour une expansion !

Mon ami, Dieu veut que vous soyez prêt, et que vous vous attendiez à une faveur et à une expansion telles, dans les jours à venir, que « Vous vous  répandrez à droite et à gauche ; Votre postérité envahira des nations, et peuplera des villes désertes. » (Esaïe 54 :3)

Parce que Dieu a déclaré que votre futur serait bon, sachez que vous marchez dans Sa faveur aujourd’hui. Attendez-vous à ce que de bonnes choses vous arrivent. Attendez-vous à voir la faveur de Dieu sur vous et votre famille. Attendez-vous aux bénédictions et à l’accroissement du Seigneur. Attendez-vous à voir  beaucoup de beaux jours dans votre vie !


                                             Pasteur Joseph Prince




187 VOYEZ-VOUS EN CHRIST
  

Ephésiens 1 :3
3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ !

Je me rappelle être passé par un temps terrible de dépression, quand j’avais 18 ans. Croyant que j’étais possédé, je suis allé voir  un grand homme de Dieu, afin qu’il chasse le diable qui était  en moi. Mais quand cet homme de Dieu m’a imposé les mains, il a commencé à prophétiser sur moi. Il a dit : « Joe, je te vois en train de prêcher à des milliers de personnes, et être utilisé par Dieu pour impacter des milliers de vies. Joe, tu es appelé par Dieu, et le diable essaye de t’arrêter. »

Alors, j’ai pensé : « Quoi ? Je suis ici parce que j’ai besoin d’une délivrance ! La seule chose qui m’intéresse c’est de sauver ma vie, pas de prêcher ou d’impacter des vies ! »

Vous voyez, ce qui s’est passé, c’est qu’à ce moment-là Dieu a permis à cet homme de sortir de l’espace temps dans lequel il vivait, pour amener mon futur en face de moi. En ce qui concernait Dieu, mon futur avait déjà eu lieu, bien que je n’aie que 18 ans. Aujourd’hui, je suis le pasteur d’une église de plus de 19 000 membres. Aujourd’hui, je peux voir ce qui m’a été dit il y a longtemps.

Dieu ne voit pas de la même façon que nous. Abraham était un homme de 100 ans qui n’avait pas d’enfants. Le ventre de Sa femme Sarah, qui était âgée de 90 ans, était doublement mort. (Genèse 17 :17). Cependant, Dieu l’a vu et lui a parlé comme s’il était déjà le père de nombreuses nations.

Mon ami, Dieu veut que vous voyiez de la même façon que Lui. En ce moment, vous  êtes peut être confronté à des difficultés dans votre mariage, dans votre travail, dans vos finances ou dans votre santé. Mais Dieu voit un mariage béni, le succès dans votre travail, un accroissement surnaturel de richesses et un corps guéri, parce qu’Il vous dit que vous êtes déjà béni de toutes sortes de bénédictions spirituelles en Christ !

Vous voyez, Dieu vous voit en Christ. Alors, quand vous vous voyez en Christ, qui est en dehors de l’espace temps, vous rentrer dans la zone où le temps n’existe pas. Dans cette zone en dehors de l’espace temps en Christ, quels que soient  vos besoins et  vos difficultés, tout a déjà été ôté, réparé, restauré ou ressuscité ! Dans cette zone qui est en Christ en dehors de l’espace temps, vous êtes déjà béni de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes !


                                                    Pasteur Joseph Prince




186 QUE VOTRE CŒUR NE SE TROUBLE POINT


Jean 14 :27
27 Je vous laisse la paix. Je vous donne ma paix…Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point

La nuit avant que Jésus ne meurt, Il a donné Sa paix à Ses disciples - « Je vous laisse la paix. Je vous donne Ma paix… » -  Cette paix n’était pas seulement pour Ses disciples, mais elle est aussi pour nous aujourd’hui. Nous avons Sa paix.

A partir du moment où vous croyez en Jésus Christ, Lui qui est le Prince de la Paix vient vivre à l’intérieur de vous. Et quand le Prince de la Paix réside en vous, toutes les bénédictions dont vous pouvez avoir besoin, et qui se rattachent à votre solidité et votre bien-être, sont déjà à l’intérieur de vous.

« Pasteur Prince, si cela est vrai, pourquoi est-ce que j’ai encore des problèmes avec ma santé, mes finances, ma famille et mes relations ? »

La réponse est un  « cœur inquiet ». C’est la raison pour laquelle Jésus, après avoir dit : « Je vous laisse la paix », dit : « Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. »

Un cœur inquiet et dans la peur, agit comme des doigts qui serrent fort un tuyau d’arrosage. L’eau arrive du robinet, mais presque rien ou rien du tout ne sort à l’autre bout du tuyau. La provision toujours présente des bénédictions de Dieu pour vous, est comme l’eau qui coule librement du robinet. Mais vous ne voyez pas ces bénédictions, quand vous laissez votre cœur être agrippé par l’inquiétude ou la peur.

Alors quand des pensées de crainte, d’anxiété arrivent, rappelez-vous les mots de Jésus : « Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » Même quand les choses semblent empirer, dites : « Seigneur, je refuse de m’inquiéter à ce sujet. Au milieu de tout cela, je vois le Tout Accompli de Christ. Il a dit : « Tout est accompli ! » Alors la guérison de mes enfants a été accomplie. Mon mariage est béni. Mes dettes sont payées. Je ne vais pas laisser mon cœur être troublé par ces choses. »

Bien-aimé, je ne peux pas garder votre coeur à votre place. Votre famille, et vos amis ne  le peuvent pas non plus. Vous êtes le seul qui puisse faire que « votre  cœur ne se trouble pas ». Alors gardez votre cœur de toute inquiétude. Vous n’avez pas besoin de garder votre carrière, votre réputation, vos enfants ou votre santé. Quand vous gardez votre cœur, Dieu garde toutes les autres choses pour vous !


                                             Pasteur Joseph Prince




185 QUE VOTRE CŒUR NE SE TROUBLE POINT
  

Jean 14 :27
27 Je vous laisse la paix. Je vous donne ma paix…Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point

La nuit avant que Jésus ne meurt, Il a donné Sa paix à Ses disciples - « Je vous laisse la paix. Je vous donne Ma paix… » -  Cette paix n’était pas seulement pour Ses disciples, mais elle est aussi pour nous aujourd’hui. Nous avons Sa paix.

A partir du moment où vous croyez en Jésus Christ, Lui qui est le Prince de la Paix vient vivre à l’intérieur de vous. Et quand le Prince de la Paix réside en vous, toutes les bénédictions dont vous pouvez avoir besoin, et qui se rattachent à votre solidité et votre bien-être, sont déjà à l’intérieur de vous.

« Pasteur Prince, si cela est vrai, pourquoi est-ce que j’ai encore des problèmes avec ma santé, mes finances, ma famille et mes relations ? »

La réponse est un  « cœur inquiet ». C’est la raison pour laquelle Jésus, après avoir dit : « Je vous laisse la paix », dit : « Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. »

Un cœur inquiet et dans la peur, agit comme des doigts qui serrent fort un tuyau d’arrosage. L’eau arrive du robinet, mais presque rien ou rien du tout ne sort à l’autre bout du tuyau. La provision toujours présente des bénédictions de Dieu pour vous, est comme l’eau qui coule librement du robinet. Mais vous ne voyez pas ces bénédictions, quand vous laissez votre cœur être agrippé par l’inquiétude ou la peur.

Alors quand des pensées de crainte, d’anxiété arrivent, rappelez-vous les mots de Jésus : « Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » Même quand les choses semblent empirer, dites : « Seigneur, je refuse de m’inquiéter à ce sujet. Au milieu de tout cela, je vois le Tout Accompli de Christ. Il a dit : « Tout est accompli ! » Alors la guérison de mes enfants a été accomplie. Mon mariage est béni. Mes dettes sont payées. Je ne vais pas laisser mon cœur être troublé par ces choses. »

Bien-aimé, je ne peux pas garder votre coeur à votre place. Votre famille, et vos amis ne  le peuvent pas non plus. Vous êtes le seul qui puisse faire que « votre  cœur ne se trouble pas ». Alors gardez votre cœur de toute inquiétude. Vous n’avez pas besoin de garder votre carrière, votre réputation, vos enfants ou votre santé. Quand vous gardez votre cœur, Dieu garde toutes les autres choses pour vous !


                                             Pasteur Joseph Prince




184 LA PROMESSE DU PERE


Actes 1 :8
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins  à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Avant de retourner au ciel, Jésus a dit à Ses disciples « d’attendre ce que le Père avait promis ». (Actes 1 :4). Il y a des milliers de promesses dans la Bible, alors à quelle promesse faisait-Il référence ?

L’église primitive savait à quelle promesse Il faisait référence, parce qu’Il avait dit à Ses disciples : « Ne vous éloignez pas  de Jérusalem, mais attendez ce que le Père a promis, ce que je vous ai annoncé. Car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit. » (Actes 1 :4-5) Jésus faisait référence au baptême dans le Saint Esprit, et au parler en langue. (Actes 2 :1-4)

Jésus veut que vous sachiez la valeur de la Promesse du Père, parce qu’Il a dit : « Vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins… » Il n’a pas dit : «  Vous témoignerez », mais « Vous serez mes témoins ». En d’autres termes, votre personne même sera un témoin pour Lui !

C’est parce que la puissance que vous recevez, quand vous êtes baptisé dans le Saint Esprit, est la même que celle qui avait tellement oint Pierre, que les malades étaient amenés dans les rues pour que son ombre passe sur eux et les guérisse. (Actes 5 :15). Même les mouchoirs et les linges qui avaient touché le corps de Paul étaient tellement oints du Saint Esprit, que quand ils touchaient les malades, les gens témoignaient que les maladies et les mauvais esprits quittaient les malades ! (Actes 19 :12)

Cette même puissance a fait qu’un membre de l’église baptisé dans le Saint Esprit, qui priait en langue, fasse l’expérience de la puissance guérissante de Dieu, quand il a imposé les mains à sa mère qui souffrait d’un cancer  à un stade avancé. Et parce qu’elle a été guérie, elle est devenue un témoin de l’amour et de la puissance de Dieu, pour ses amis et ses parents non croyants.

Bien-aimé, quand vous êtes baptisé dans le Saint Esprit, vous êtes pour les autres un témoin qu’aucun problème, qu’aucune épreuve ou maladie ne peuvent être un adversaire à la hauteur de l’Esprit qui est en vous !


                                                     Pasteur Joseph Prince



183 VOUS ETES LE BIEN-AIME DE DIEU



Ephésiens 1 :6

6 à la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé

Dans le Jourdain, Jésus a entendu Son père lui dire : « Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j’ai mis toute mon affection. » (Luc 3 :22) Plus tard, dans le désert, Jésus a entendu le diable lui dire : « Si tu es le Fils de Dieu… » (Luc 4 :3)

Notez que le diable n’a pas seulement remis en question la filiation de Jésus, mais il a aussi omis de mentionner le mot « bien-aimé », quand il a dit à Jésus : « Si tu es le Fils de Dieu… » Vous voyez, le diable ne peut pas vous rappeler que vous êtes le bien-aimé de Dieu, parce que quand vous connaissez cette vérité, quelle que soit la chose qu’il veut envoyer contre vous, elle ne peut pas réussir !

Beaucoup de filles abandonnent leur virginité, parce qu’elles ont besoin de se sentir voulues et aimées. Et les jeunes gens rejoignent des gangs pour se sentir acceptés, parce qu’ils ont été rejetés par les autres et qu’ils leur ont donné l’impression qu’ils n’avaient pas de valeur.

Mais quand vous savez que vous êtes le bien-aimé de Dieu, aucune tentation ne peut réussir contre vous, pas même les « géants » qui peuvent vous railler. Considérez David qui a fait périr Goliath. « David » signifie « bien-aimé ». Il a fallu un David pour vaincre un géant. En d’autres termes, il faut quelqu’un qui sait qu’il est le bien-aimé de Dieu pour gagner les combats de la vie !

Vous n’êtes pas le bien-aimé de Dieu à cause de ce que vous faites. Christ a tout fait. Il est le Bien-aimé de Dieu. Mais Dieu vous a mis en Christ. C’est la raison pour laquelle vous êtes « accepté dans le Bien-aimé ». Et ce que Dieu a  dit à Jésus, Il vous le dit aujourd’hui : « Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j’ai mis toute mon affection. »

Alors, si le diable vous dit : « Hé, tu te dis être le bien-aimé de Dieu, après ce que tu viens de faire ? » ayez l’assurance que cela n’est pas basé sur ce que vous avez fait, mais sur ce que Christ a fait. Vous continuez à être le bien-aimé de Dieu, parce que vous êtes en Christ !

Quand vous dites cela, je crois que le diable hurle de frustration, parce qu’il n’a pas de pouvoir sur vous quand vous êtes conscient que vous êtes le bien-aimé de Dieu. Vous vous trouvez vraiment dans un endroit où vous êtes en pleine sécurité, quand vous savez que vous êtes Son bien-aimé.

Mon ami, ce n’est pas de l’orgueil, quand nous nous disons bien-aimés de Dieu. Comment pourrions-nous nous vanter, quand nous savons que c’est la grâce de Dieu qui a fait que nous soyons acceptés et bien-aimés de Dieu !


                                      Pasteur Joseph Prince



182 « TOUT CE QUE J’AI EST A TOI »


Luc 15 :31
31…Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j’ai est à toi.

Après avoir fait des courses pour ses parents, un petit garçon va vers son père, et dit : « Je sais pourquoi maman et toi m’avez voulu. » « Pourquoi ? » demande son père. « Afin de pouvoir avoir quelqu’un pour faire les courses à votre place ! » s’exclame le garçon.

Comme ce petit garçon, voyez-vous Dieu comme un Père qui vous demande obéissance et services ? Est-ce que vous avez déjà eu l’impression qu’à moins de Lui obéir et de respecter tous Ses commandements, vous n’avez pas le droit d’être béni par Lui ?

Jésus a raconté l’histoire du fils prodigue, pour montrer comment certains d’entre nous appellent Dieu « Père », sans néanmoins connaître Son cœur. Il y a deux fils dans cette parabole. Nous savons ce qui s’est passé avec le fils prodigue, mais nous pouvons apprendre aussi quelque chose du fils aîné. C’est par rapport à ce qu’il a dit, quand il a découvert que son père avait organisé une fête pour célébrer le retour de son frère dépensier et irresponsable. «Voici, il y a tant d’années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis. » (Luc 15 :29)

Maintenant, ce fils croyait que son père l’avait mis au monde pour qu’il puisse le servir. Il voyait son père comme quelqu’un qui lui donnait tout le temps des ordres. Et il se voyait
lui-même comme quelqu’un qui devait obéir à ces ordres pour pouvoir jouir de son héritage. Mais la vérité, c’est que le père lui avait déjà donné son héritage. (Luc 15 :12). Son père lui a même rappelé avec amour : « Mon enfant…tout ce que j’ai est à toi. » Et je suis sûr que cet héritage comportait plus qu’un simple chevreau !

Est-ce que comme ce fils aîné, vous n’avez pas réussi à comprendre le cœur de votre Père ? Votre Père céleste vous a déjà donné un riche héritage en Christ, quand vous êtes devenu Son fils. Il veut que vous sachiez que vous avez reçu l’Esprit de filiation. (Romains 8 :15) Alors, dites : « Abba, Père ! » et comprenez combien Il vous aime. Parce que vous êtes Son héritier, tout ce qu’Il a est à vous, afin que vous puissiez en jouir aujourd’hui !


                                                         Pasteur Joseph Prince




181 HÉRITIER DU MONDE AUJOURD’HUI



Romains 4 :13
13 En effet, ce n’est pas par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c’est par la justice de la foi.

Dieu a promis à Abraham qu’il serait l’héritier du monde. Maintenant, ne vous empressez pas de dire : « Eh bien, cette promesse a été faite seulement à Abraham, pas à moi. » Le verset dit : « Ce n’est pas par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c’est par la justice de la foi. » Donc, la promesse n’a pas été faite seulement à Abraham, mais également à « sa postérité », c’est-à-dire vous et moi qui appartenons à Christ. «Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse. » (Galates 3 :29)

Notez que Dieu n’a pas dit que vous seriez l’héritier du pays dans lequel vous vivez, mais héritier du monde. Le mot grec pour « monde » ici est kosmos, ce qui signifie l’univers aussi bien que tout l’ensemble des biens terrestres, les dons, les richesses, les avantages et les plaisirs. Tout cela est là pour que vous en héritiez par la justice de la foi en Jésus, et Son tout accompli à la croix. Cette justice vous est donnée comme un don de la part de Dieu, alors vous n’avez pas à la gagner en faisant de bonnes œuvres.

Pour que Dieu puisse accomplir cette promesse, Il doit vous faire prospérer. Vous ne pouvez pas être l’héritier du monde et être pauvre et dans les dettes. Non seulement cela, mais  Il doit aussi vous garder en bonne santé, parce que vous ne pouvez pas hériter du monde, quand vous êtes malade et toujours couché.

N’écoutez pas les gens qui vous disent que vous ne jouirez de ces bénédictions que le jour où vous irez au ciel. Pourquoi auriez-vous besoin de richesses dans le  ciel ? Là, même les rues sont pavées d’or pur. (Apocalypse 21 :21). Et pourquoi auriez-vous besoin de guérison dans le  ciel ? Il n’y a là-bas aucune maladie. Donc, c’est ici et maintenant que vous avez besoin de la santé et des richesses !

Bien-aimé, Dieu veut que vous soyez l’héritier du monde aujourd’hui. Alors, prenez possession de votre héritage aujourd’hui. Jésus a payé pour cela avec Son sang. Ne remettez pas cet héritage  à  « un beau jour dans le futur ! » 


                                                Pasteur Joseph Prince




180 CONTEMPLEZ LA GLOIRE DE JESUS EN VOUS


2 Corinthiens 3 :18
18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

Quand vous regardez dans un miroir, qu’est-ce que vous voyez ? Bien sûr, vous vous voyez vous. Mais Dieu ne veut pas que vous vous voyiez dans le naturel. Il se peut que vous soyez malade, faible, fauché et déprimé. Cependant Dieu veut que vous vous voyiez de la même façon qu’Il vous voit. Il vous voit guéri, fort, riche et en pleine forme, parce que Christ est en vous. (Colossiens 1 :27)

Dieu veut que vous contempliez comme dans un miroir la gloire de Son Fils qui est en vous par Son Esprit. Lorsque vous faites cela, Sa Parole dit que vous êtes transformé de gloire en gloire, de pauvre vous devenez riche, de malade vous êtes guéri, de perdant vous devenez un gagnant !

Le monde peut vous dire : « Cela ne peut pas être aussi facile. Vous ne pouvez pas être transformé juste en regardant la gloire de Jésus. Non, vous devez faire quelque chose par vous-même. Si vous ne faites pas d’effort, rien ne peut se passer, si vous ne commencez pas à faire des changements, rien ne changera. »

Mais le monde ne comprendra jamais que quand vous contemplez la gloire du Seigneur, qui est Celui qui a du succès en vous, vous êtes transformé, et vous passez de l’échec au succès. Et avancer dans la vie n’est pas accompli par un effort quelconque de votre part, mais cela se fait par l’Esprit du Seigneur. (Zacharie 4 :6)

Quand vous contemplez la gloire du Seigneur qui est Celui qui est en pleine santé dans votre corps malade, vous êtes transformé, et vous passez de la maladie à la santé. Et ce  n’est pas le résultat de vos efforts, comme faire du sport et manger correctement, mais cela se fait par  l’Esprit du Seigneur !

Mon ami, que peut-il y avoir de plus facile que de contempler la beauté du Fils ? Alors, arrêtez de vous focaliser sur vous et sur vos efforts. Détournez-vous de ces choses et commencez à contempler la gloire de Jésus qui est en vous en ce moment même, et vous allez commencer à voir les miracles dont vous avez besoin !



Pasteur Joseph Prince





179 JESUS VOTRE SOUVERAIN SACRIFICATEUR INTERCEDE POUR VOUS


Hébreux 7 :25
25…Il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

Le verset dit que Jésus est toujours vivant pour intercéder pour nous. A une époque, je pensais que cela signifiait que Jésus était assis à la droite du Père aujourd’hui, priant tout le temps pour nous, attendant et espérant que le Père fasse quelque chose pour nous.

Mais ce n’est pas vrai. Regardez ce que Jésus a prié, quand il se tenait devant la tombe de Lazare. Il a déclaré : « Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. » (Jean 11 :41) Il a dit ces paroles, avant même que Lazare ne sorte vivant du tombeau. Jésus savait que ce qu’il disait se passerait, parce que le Père l’exauçait toujours. (Jean 11 :42)

Alors, que signifie « Jésus étant toujours vivant pour intercéder en notre faveur. » ?

Parce que Jésus est notre Souverain Sacrificateur (Hébreux 4 :14), nous avons l’image de ce qui se passe quand nous prions, lorsque nous comprenons ce que le souverain sacrificateur faisait dans l’Ancien Testament, quand il présentait un oiseau comme holocauste. (Lévitique 1 :14-17)

Les oiseaux amenés au souverain sacrificateur sont une image de nos prières qui « volent » vers le Seigneur Jésus, parce que nous prions le Père au nom de Jésus. Maintenant, tout comme le souverain sacrificateur retire les plumes de l’oiseau après l’avoir tué, Jésus retire tout ce qui est superflu et impur de nos prières, tels que l’incrédulité et l’égocentrisme.

Puis, tout comme le souverain sacrificateur offre l’oiseau en  holocauste comme un parfum de bonne odeur au Seigneur, Jésus notre Souverain Sacrificateur, ajoute à nos prières Sa perfection, Sa beauté, Son excellence et Son parfum, dans lesquels le Père se délecte. C’est de cette façon qu’Il présente au Père nos prières. C’est de cette façon qu’Il est vivant pour intercéder en notre faveur.

Mon ami, vous n’avez pas à courir vers un responsable de l’église pour qu’il prie pour vous avec « plus de puissance ». Vous pouvez prier vous-même. Puis, profitez de l’intercession de Jésus en votre faveur, et dites : « Seigneur Jésus, je ne sais pas quoi dire d’autre…S’il te plait, intercède pour moi. » Et quand Jésus ajoute Sa touche personnelle à votre prière, vous pouvez être sûr qu’elle sera exaucée !


Pasteur Joseph Prince




178 DIEU VA FAIRE EN SORTE QUE VOTRE DON VOUS FASSE PROSPERER


Proverbes 17 :8
8 Un don est une pierre précieuse aux yeux de celui qui le possède. De quelque côté qu’il se tourne, il  a du succès. (traduction de l’anglais)

Quand nous voyons quelque chose de moisi, nous le jetons. Mais quand Alexander Fleming a vu ce qu’il avait mis en culture contaminé par le moisi, il a découvert la pénicilline. Vous voyez, il avait un don qui l’a fait prospérer.

Joseph, un esclave hébreu en Egypte, n’avait rien à part le don d’interpréter les rêves. Mais regardez ce que ce don a fait pour lui. Il l’a fait prospérer. Il a interprété le rêve de Pharaon, et est devenu l’homme le plus puissant d’Egypte derrière Pharaon. (Genèse 41)

« Mais Pasteur Prince, qu’est-ce qui se passe si je n’ai pas de don ? »

Mon ami, ne laissez pas quiconque vous dire que vous n’avez pas de don. Dieu a donné à chaque personne un don qui peut ouvrir des portes d’opportunités, et apporter de grandes bénédictions.

Peut être que vous n’êtes tout simplement pas conscient du don qui est à l’intérieur de vous, ou peut être qu’il ne vous a servi à rien jusqu’à maintenant, parce que vous n’avez pas trouvé comment l’utiliser. Il faut que vous preniez ce don, et que vous demandiez à Dieu la sagesse pour le cultiver, jusqu’à ce qu’il devienne un outil puissant ou une « pierre précieuse » qui fait que, de quelque  côté que vous vous tourniez, vous avez du succès.

 Cela a été le cas pour un frère de l’église qui était terriblement doué pour les arts créatifs. Pendant longtemps, il n’a pas eu le courage de quitter la sécurité de son travail dans la police, pour faire quelque chose par lui-même. Mais quand il a commencé à chercher la sagesse de Dieu pour sa situation, Dieu lui a donné le courage de laisser son travail et de retourner à l’école pour étudier les arts créatifs. A l’école il a prospéré. Il est devenu l’un des meilleurs étudiants et il a impressionné le principal par son don créatif, à un point tel qu’on lui a offert un poste d’enseignant à l’école, avant même qu’il ne soit diplômé.

Maintenant, s’il vous plait, ne quittez pas votre travail après avoir lu cela. Ce que vous devez faire, c’est demander à Dieu la sagesse en ce qui concerne votre don. Parce que lorsque la sagesse de Dieu est ajoutée à votre don, ce don devient « une pierre précieuse aux yeux de celui qui le possède, de quelque côté qu’il se tourne, il a du succès. »


Pasteur Joseph Prince




177 ATTENDEZ-VOUS A LA BONTE DE DIEU ET A SON ABONDANCE


Psaumes 65 :
11 Tu couronnes l’année de ta bonté, et tes sentiers ruissellent d’abondance. (traduit de l’anglais)

Les experts en économie ont peut être donné une image sinistre de cette année, mais en ce qui concerne Dieu, Il l’a couronnée de Sa bonté et de Son abondance ! Les réserves et les provisions de Dieu ne sont jamais touchées par les évènements du monde, alors dans les bons comme dans les mauvais temps, attendez-vous chaque mois, chaque semaine et chaque jour, à ce que cette année soit couronnée par Sa bonté. Attendez-vous à ce que Son abondance pourvoit à tous vos besoins !

« Mais Pasteur Prince, je n’ai pas fait beaucoup de bonnes choses au cours de l’année passée, alors comment est-ce que je peux avoir confiance que Dieu va pourvoir au cours de cette année ? »

Mon ami, Dieu ne vous bénit pas à cause de ce que vous avez fait. Il vous bénit à cause de ce que Jésus a fait. Sur la croix, Jésus a porté tous vos péchés, et a été puni entièrement pour chacun d’eux, afin que vous puissiez recevoir Sa justice comme un don et être bénis de toutes les bénédictions de Dieu. (Ephésiens 1 :3).

Maintenant, regardez le mot « abondance » dans le Psaume 65 :11. C’est le mot hébreu deshen, qui signifie « gras ». Cela donne une idée de provision et de bénédictions abondantes, et même une idée de fertilité. (Alors si vous avez cru Dieu pour avoir un enfant depuis plusieurs années, croyez que cette année vous allez concevoir !). Maintenant, le mot deshen a aussi une autre signification qui est « cendres ». La cendre est le stade final de quelque chose qui a été brûlé. Par exemple, les sacrifices d’animaux faits à Dieu dans l’Ancien Testament étaient brûlés sur l’autel jusqu’à ce qu’ils soient des cendres. (Lévitique 4 :12). Alors, les cendres ici parlent du tout accompli de Jésus à la croix, qui a ôté nos péchés.

Mon ami, à cause du tout accompli de Jésus, vous pouvez croire avec confiance et déclarer que cette année est couronnée de biens et que les sentiers de Dieu ruissellent de Sa provision, de Ses bénédictions et de Son succès tout au long du chemin. Si le diable vous dit que Dieu ne vous bénit pas à cause de vos péchés, dites-lui simplement :  « cendres ! » et montrez-lui la croix de Jésus !

Bien-aimé, vous n’êtes pas béni à cause de vos bonnes œuvres, de votre belle apparence, de vos qualifications ou de votre expérience au travail, mais à cause du tout accompli de Jésus. Lui seul vous a qualifié pour recevoir les bénédictions de Dieu et Son abondance, chaque jour de votre vie !


Pasteur Joseph Prince




176 CHRIST EST NOTRE PROPITIATOIRE


Psaumes 91 :1
1 Celui qui demeure sous l’abri du Très Haut, repose à l’ombre du Tout Puissant

Dans l’Ancien Testament, il y avait un endroit où Dieu rencontrait les gens. Dans Exode 25 :22, Dieu a dit :
« C’est là que je me rencontrerai avec toi, du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du témoignage… » Cet endroit se trouvait au-dessus du propitiatoire de l’Arche de l’alliance, sous les ailes des chérubins. Le psalmiste appelle cet endroit « L’abri du Très Haut …à l’ombre du Tout Puissant ».

Le propitiatoire recouvrait l’arche qui contenait les trois emblèmes de la rébellion de l’homme : Le pot qui contenait la manne (symbole de la rébellion de l’homme contre la provision de Dieu), les deux tablettes de la loi sur lesquelles Dieu avait écrit les dix commandements (symbole de la rébellion de l’homme contre les standards de Dieu, et le bâton d’Aaron (symbole de la rébellion de l’homme contre l’autorité de Dieu). Une fois par an, le jour des expiations, le souverain sacrificateur aspergeait le sang de l’animal sacrifié sur le propitiatoire, et faisait ainsi propitiation pour les péchés d’Israël.

Aujourd’hui, ce n’est pas le sang des animaux qui fait propitiation pour nos péchés, mais le saint sang du Fils de Dieu. (Romains 3 :24-25). Le mot pour « propitiation » dans le texte original en grec est hilasterion, qui en fait signifie « Propitiatoire ». Donc Christ est notre propitiatoire. Son sang parle pour nous et met Dieu de notre côté. Dieu ne voit pas notre rébellion. Il voit le sang de Son Fils et nous accepte !

C’est la raison pour laquelle nous pouvons venir avec assurance dans l’abri du Très Haut, en Christ, et être sûrs que nous avons pleinement le droit de nous tenir dans la présence de Dieu. Nous pouvons nous approcher de Lui avec assurance, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. (Hébreux 4 :16)

Et parce que Christ, notre propitiatoire nous couvre de Son sang, nous sommes sous la protection de Dieu. Nous sommes dans l’abri du Très Haut, et nous nous reposons à l’ombre du Tout Puissant. Là, aucun malheur ne peut nous  arriver, aucun fléau ne peut approcher de l’endroit où nous sommes (Psaumes 91 :9-10). Dans le lieu secret du Très Haut, nous avons Sa faveur et nous sommes gardés de tout mal !


Pasteur Joseph Prince




175 COHERITIERS AVEC  CHRIST JESUS


Romains 8 :16-17
16 L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes héritiers, héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ…

Dès que vous êtes né de nouveau, vous n’êtes plus « esclave », mais un fils du Dieu Très Haut. Et Dieu ne vous appelle pas seulement Son fils, Il vous appelle aussi « héritier » au travers de Christ. (Galates 4 :7). En fait, Romains 8 :17 dit que vous êtes « cohéritiers » de Christ.

En tant que cohéritier de Christ Jésus, vous héritez de tout ce qu’Il est. Vous êtes aussi précieux que Jésus aux yeux du Père. La façon dont le Père aime Jésus, c’est la façon dont Dieu vous aime !

De quelle façon êtes-vous accepté par Dieu aujourd’hui ? Regardez Jésus. C’est de cette même façon que vous êtes accepté ! Christ est la mesure de votre acceptation. De quelle façon Dieu vous favorise-t-il ? Regardez Jésus qui est assis à la droite du Père. Vous jouissez de la même faveur aujourd’hui, parce que vous jouissez de tout ce dont Christ jouit !

En tant que cohéritier de Christ Jésus, vous héritez aussi de tout ce qu’Il a obtenu du Père. Tout ce que Jésus a, c’est tout ce que vous avez. Quel est le niveau de prospérité de Celui qui a fait toutes choses, et qui a mis l’or, l’argent et les diamants dans la terre ? Vous avez cette même prospérité dans ce monde ! (1 Jean 4 :17)

J’avais l’habitude de lire la Bible pour trouver comment faire pour être un chrétien riche, qui réussi et qui marche dans la victoire. Mais maintenant, je la lis pour en découvrir plus sur Jésus, parce que je sais que quand je Le trouve, je trouve toutes mes bénédictions en Lui. (Ephésiens 1 :3 ; 2 Pierre 1 :3.

Mon ami, tout ce que Jésus est dans le ciel aujourd’hui, vous l’êtes dans ce monde. Tout ce qui Lui appartient, vous appartient. C’est la raison pour laquelle il est dans votre intérêt de le connaître plus, de Le voir plus dans toute Sa gloire et dans toute Sa beauté. Et parce que Jésus est si riche et si glorieux, il va vous falloir toute une vie pour découvrir tout ce qu’Il a fait pour vous, et tout ce qu’Il a pour vous.

Bien-aimé, vous êtes héritier du Dieu Très Haut. Vous êtes héritier de Christ Jésus. Alors, recherchez toutes les bénédictions qui sont comprises dans votre héritage, et commencez à en profiter aujourd’hui !


Pasteur Joseph Prince




174 JESUS EST VOTRE QUALIFICATION POUR LES BENEDICTIONS DE DIEU


Deutéronome 28 :2

2 Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage…

Dieu aime vous bénir. Il a même déclaré que « les bénédictions se répandront sur vous et seront votre partage ». Cela signifie que vous ne pouvez pas courir assez vite pour leur échapper ! Quand vous tournez le coin de la rue, une bénédiction est là qui vous attend. Quand vous allez de l’autre côté, vous vous cognez sur une autre bénédiction !

Maintenant, vous pouvez penser que vous n’êtes pas qualifié pour recevoir les bénédictions de Dieu, parce que dans les versets précédents, il est dit que vous obtiendrez ces bénédictions seulement si vous obéissez avec diligence à la voix de Dieu et si vous obéissez à tous Ses commandements. Vous savez, peu importe avec quelle force vous essayez, vous ne pouvez tout simplement pas obéir à tous les commandements de Dieu. En fait, la Bible dit que si vous péchez contre un seul de ces commandements, vous devenez coupable de tous.
 (Jacques 2 :10)

Mon ami, j’ai une bonne nouvelle pour vous. Jésus est Celui qui nous qualifie pour que nous puissions recevoir toutes les bénédictions, parce qu’Il a obéi à tous les commandements de Dieu. Quand Il est mort pour nous sur la croix, Il n’a pas seulement accompli tous les commandements de Dieu, Il nous a aussi rachetés de la malédiction de la loi. (Galates 3 :13). Notez qu’Il ne nous a pas rachetés des bénédictions de la loi. Les bénédictions nous appartiennent donc encore aujourd’hui !

Quand vous lisez la liste des bénédictions dans Deutéronome 28 qui commence par « Tu seras béni dans la ville, tu seras béni dans les champs…le fruit de tes entrailles sera béni…ta corbeille sera bénie…tu seras béni à ton arrivée…à ton départ … » (Deutéronome 28 :3-13) je crois que Jésus vous dit : « Tu aimes les bénédictions ? Alors prends-les par la foi ! »

Vous pouvez dire : « Mais je ne les mérite pas. » C’est vrai, vous ne les méritez pas, mais elles sont  quand même à vous, grâce à  Jésus. C’est là la grâce de Dieu ! La loi dit : « Tu dois mériter les bénédictions. » Mais nous ne sommes plus sous la loi. Nous sommes sous la grâce. Alors,  prenez les bénédictions par la grâce au travers de la foi. Croyez Dieu en ce qui concerne ces bénédictions.

Aujourd’hui, il ne s’agit plus de savoir de quelle façon et à combien de commandements vous avez obéi. Il s’agit de savoir dans quelle mesure vous pouvez croire Dieu en ce qui concerne Ses bénédictions. Toutes les promesses de Dieu en Christ sont « oui », et parce que vous êtes en Christ, vous pouvez dire « Amen ! » à Ses bénédictions ! (2 Corinthiens 1 :20)


Pasteur Joseph Prince




173 DECLAREZ-VOUS PUR


Matthieu 8 :3

3 Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre

La plupart d’entre nous connaissent bien l’histoire de la guérison du lépreux dans Matthieu 8. C’est un magnifique récit qui montre la volonté de Dieu à toucher et à guérir les malades quelle que soit leur impureté. Quand nous doutons de la volonté que Dieu a de nous guérir, nous devons écouter une fois encore les paroles de Jésus : « Je le veux, sois pur. » Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement !

Puisque la Bible est claire en ce qui concerne la volonté de Dieu au sujet de la guérison, pourquoi avons-nous encore des problèmes avec notre santé ? Pour quelle raison faisons-nous encore l’expérience de symptômes dans nos corps ?

Je crois que la réponse se trouve, dans ce que Jésus a dit au lépreux de faire ensuite. Il lui a dit d’aller se montrer au sacrificateur. (Matthieu 8 :4) C’était la loi à cette époque pour les lépreux, quand ils étaient guéris. (Lévitique 14 :2-3) Et il allait entendre le prêtre prononcer le mot « pur » sur lui. (Lévitique 14 :7)

Vous voyez, en tant que croyants, quand nous avons reçu Jésus, Son sang nous a purifiés du péché, ainsi que de la maladie. (Esaïe 53 :4-5) Mais nous continuons à écouter les gens prononcer le péché, la maladie, la pauvreté et la mort sur nous. Nous continuons à écouter les gens nous dire que nous sommes impurs, peu méritants, pauvres, faibles, et qu’il est naturel que nous vieillissions, tombions malades et mourrions.

Dieu attend que des sacrificateurs se lèvent et déclarent Son peuple pur !

« Mais Pasteur Prince, où peut-on trouver de tels sacrificateurs ? »

Qui sont les sacrificateurs aujourd’hui ? Vous et moi ! En fait, nous avons plus d’autorité pour prononcer les bonnes choses que les sacrificateurs selon l’ordre lévitique de l’Ancien Testament. Ils n’étaient que sacrificateurs. Mais nous sommes rois et sacrificateurs par le sang de Jésus ! (Apocalypse 1 :5-6). La parole du roi est puissante. (Ecclésiaste 8 :4). Et par la Parole du sacrificateur, toute controverse et toute atteinte seront réglées. (Deutéronome 21 :5  - traduction anglaise)

Bien-aimé, Dieu vous a purifié, alors déclarez-vous pur ! Maintenant, mettez votre main sur votre cœur et déclarez de bonnes choses sur vous. Dites : « Je me déclare pur, juste, guéri, en forme et prospère, par le sang de Jésus ! » Par les paroles que vous prononcez en tant que roi et sacrificateur, toute atteinte contre vous sera réglée !


Pasteur Joseph Prince




172 SEULE L’EXPIATION DE JESUS SATISFAIT DIEU


1 Jean 2 :1-2

1…Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste.
2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés…

Aujourd’hui, les juifs observent encore Yom Kippur ou le jour des expiations. Comme le nom le suggère, c’est un jour mis à part pour que chacun expie ses péchés. Mais pour les chrétiens, cette belle fête montre Jésus et ce qu’Il a fait pour nous sur la croix. A cause de Son sacrifice, tous nos péchés ont déjà été parfaitement expiés. C’est pourquoi s’il nous arrive de pécher, nous savons que  «  nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste ». Et lui-même est une victime expiatoire pour nos péchés.

Maintenant, il n’est pas dit que « si quelqu’un se repend, nous avons un avocat auprès du Père ». Il est dit que « si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père ». Au moment où un enfant de Dieu pèche, son Avocat Jésus Christ entre en action immédiatement,  pour prier pour lui et le protéger.

Alors, qu’est-ce que la repentance ?

Le mot « repentance » c’est metanoia en grec, ce qui signifie « changer d’idée ». Par exemple, vous aviez l’habitude de croire que Jésus n’était qu’un homme bon. Puis un jour vous vous êtes repenti, et vous avez cru qu’Il était le Fils du Dieu vivant qui est mort pour vos péchés et est ressuscité le troisième jour, et avec joie vous avez fait de Lui votre Sauveur.

La repentance de la Bible n’est pas cette idée de vous frapper ou de vous punir pour expier vos péchés. Ne transformez pas cela en œuvre humaine, comme l’homme qui alla voir un prêtre pour confesser ses péchés. Après avoir fait cela, le prêtre  demanda à l’homme : « Au fait, qu’est-ce que vous faites dans la vie ? » L’homme répondit : « Je suis contorsionniste », et il poursuivit en faisant une démonstration de cela. A ce moment-là arriva un homme qui voulait lui aussi confesser ses péchés. Quand il vit le contorsionniste tordu dans tous les sens sur le sol, il  dit : « Si c’est cela la repentance, ce n’est même pas la peine d’y penser ! » et il partit en courant.

Mon ami, il n’est pas nécessaire d’escalader l’Himalaya, ou de vous fouetter le dos jusqu’au sang pour expier vos péchés. Aucune auto punition, aucune lamentation ne peuvent les expier. Vos péchés ont déjà été complètement punis dans le corps de Jésus. Seul Son Tout Accompli peut satisfaire Dieu. Alors changez votre façon de penser, et croyez tout simplement que Jésus seul est la victime expiatoire pour vos péchés !


Pasteur Joseph Prince




171 PROCLAMEZ LA MORT DU SEIGNEUR


1 Corinthiens 11 :26

26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’Il vienne.

Dans l’Ancien Testament, quand les enfants d’Israël sacrifiaient un agneau pour l’holocauste, parce qu’ils étaient confrontés à un ennemi puissant, la victoire leur appartenait. Par exemple, dans 1 Samuel 7 :7-11, quand les Philistins se sont levés contre eux, le prophète Samuel a offert un agneau en holocauste. Alors qu’on était en train de l’offrir, le Seigneur est arrivé comme un coup de tonnerre sur l’armée des Philistins, et les a mis en déroute. Cela a conduit les Israélites à la victoire.

A chaque fois que quelque chose de mal arrivait aux enfants d’Israël, en offrant un agneau en sacrifice, ils proclamaient la mort du Seigneur, et la bataille tournait en leur faveur.

Aujourd’hui, quand nous faisons face à un ennemi, de quelle façon offrons-nous notre « holocauste » ? De quelle façon proclamons-nous la mort du Seigneur et arrivons-nous à la victoire ? Est-ce que nous demandons à Jésus de redescendre vers nous et de mourir sur la croix encore une fois ?

Bien sûr que non, Jésus est mort une fois pour toute, pour nos péchés, passés, présents et futurs. (Hébreux 10 :12). Son œuvre est parfaitement parfaite, et complètement complète. Alors, Il n’a pas besoin de mourir pour nous de nouveau. Aujourd’hui, nous proclamons Sa mort en prenant la Sainte Cène.

Chaque fois que vous prenez le pain et le vin, vous déclarez devant les principautés et les puissances des ténèbres, que la mort du Seigneur est valable pour vous. Chaque fois que vous prenez la Sainte Cène, vous déclarez que parce que Jésus a été jugé et puni à votre place, vous ne pouvez pas être jugé et puni. Parce que Jésus est mort jeune à votre place, vous allez vivre longtemps. Et parce qu’Il a vaincu la mort et dépouillé le diable de ses pouvoirs, vous ne serez pas vaincu. La victoire vous appartient déjà !

C’est pourquoi David, le psalmiste a dit : « Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires… » (Psaumes 23 :5) La table du Seigneur est dressée pour vous en face de vos adversaires, parce que quand vous prenez le pain et le vin, vous voyez vos ennemis trembler et se disperser ! Pourquoi ? Parce que quand vous proclamez la mort du Seigneur au travers de la Sainte Cène, vous rappelez au diable et à ses cohortes, leur humiliante défaite à la croix du Calvaire ! (Colossiens 2 :15)


Pasteur Joseph Prince




170 DIEU EST DERRIERE VOTRE ACCROISSEMENT FINANCIER


1 Corinthiens 3 :7

7 …en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître.

Quelquefois, nous pensons que cet accroissement financier ou ce succès dont nous jouissons, sont le résultat de nos propres efforts ou de notre dur labeur. Maintenant, je ne suis pas partisan de la paresse, mais la vérité c’est que c’est Dieu qui est derrière ce plus.

Nous voyons cette vérité quand nous lisons l’histoire de Ruth, une jeune veuve de Moab, qui travaillait comme glaneuse dans un champ d’orge, du matin au soir. Maintenant, nous pourrions attribuer cet épha ( une réserve substantielle de 10 jours)  qu’elle avait ramassé à la fin de la journée, à son dur labeur. Après tout, elle avait travaillé toute la journée dans ce champ !

Mais quand nous lisons de quelle façon Boaz, le propriétaire du champ, avait dit en secret à ses moissonneurs  « …et même vous ôterez pour elle des gerbes quelques épis, que vous la laisserez glaner » (Ruth 2 :16), nous savons que c’est grâce à l’intervention de Boaz qu’elle a fini avec tant.

Je crois que Jésus, notre Boaz céleste, fait la même chose pour nous aujourd’hui. Il fait en sorte que les gens nous favorisent et « laissent tomber » des bénédictions sur nous, parce qu’Il nous aime. Puis, Il fait en sorte que nous « ramassions » ces bénédictions. Souvent cela se passe d’une façon qui semble si naturelle, que nous oublions que c’est le Seigneur qui nous a bénis avec ce plus.

Une personne de notre église, qui a un magasin de fleurs, nous a dit qu’une fois, Dieu a fait en sorte que quelqu’un qui avait besoin de beaucoup de fleurs « laisse tomber » une énorme commande dans sa boutique. Elle nous a aussi raconté qu’elle ne gagnait presque rien, même si elle travaillait dur depuis de nombreuses années. Mais quand elle est devenue chrétienne, après être venue dans notre église, elle a commencé à confesser chaque jour que la faveur de Dieu était sur elle. En l’espace de quelques semaines, cette grosse commande d’un montant de 14.000 $ est arrivée. Dieu seul était capable de lui donner tout cela de façon surnaturelle.

Mon ami, votre dur labeur n’est pas derrière votre accroissement financier. La Bible nous dit que c’est Dieu qui fait croître ». Il est Celui qui est derrière ce plus, et Il prend plaisir à vous bénir parce qu’Il vous aime !


Pasteur Joseph Prince




169 DIEU EST VOTRE ABBA, PERE


Galates 4 :6

6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père !

Aviez-vous déjà réalisé que Dieu n’avait jamais été appelé « Père », avant que Jésus ne vienne sur la terre, et ne se révèle comme tel ? Dans Sa prière à Son Père, Jésus a dit : « Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux » (Jean 17 :26) A quel nom jésus faisait-il référence. C’était au nom « Père ». S’il y avait quelque chose que Jésus avait à cœur,  c’était bien de nous présenter Dieu comme « Père ».

Dans la Bible Jésus a dit : « Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. » (Matthieu 6 :31-32) Une fois, Il a dit : « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! » (Matthieu 7 :11)

Jésus veut que vous ayez toujours cette image de Dieu à l’esprit – qu’Il est votre Abba, Père. Pourquoi ? Parce qu’Il veut que vous sachiez qu’il n’y a rien de plus important,  et rien qui ne soit  insignifiant pour le Père, quand il s’agit de Ses enfants.

Imaginez un père en train de jouer avec son fils de cinq ans. Tout à coup, il remarque une écharde dans le pouce de son petit garçon. Le Père inquiet demande : « Quand est-ce que tu t’es fait cela ? »
« Il y a quelques jours. » répond le garçon.
« Pourquoi est-ce que tu ne l’as pas dit à papa ? »
« Je pensais que tu étais trop occupé et que je ne devais pas te déranger. »

Si vous étiez ce père, est-ce que cela ne vous briserait pas le cœur d’entendre votre enfant dire cela ?

Une écharde dans un pouce est peut être une petite chose, mais il n’y a rien de trop petit quand cela concerne votre enfant, parce que si cela l’affecte, cela vous affecte aussi. Maintenant, peu importe l’âge que vous avez aujourd’hui, vous êtes encore l’enfant de Dieu. Alors, ne pensez pas que votre problème soit trop petit pour Dieu. S’il est important pour vous, il est important aussi pour votre Père.

 Bien-aimé, rappelez-vous toujours qu’Il est votre Abba, Père ! 


Pasteur Joseph Prince




168 LA VIE SOUS LA NOUVELLE ALLIANCE


Hébreux 8 :10

10…Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur.

A quelles lois Jésus faisait-il référence, quand Il a dit : « Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur » ? Il ne faisait certainement pas référence aux dix commandements, connus comme étant les lois de l’Ancien Testament, puisqu’Il a dit qu’il y avait des défauts dans l’Ancienne alliance et qu’Il l’a déclarée obsolète. (Hébreux 8 :7-9 ; 13)

Les lois que Dieu met dans nos esprits et écrit  dans nos cœurs sont : la loi royale de l’amour (Matthieu 22 :37-40), la loi parfaite de la liberté (Jacques 1 :25), et la loi de la foi (Romains 3 :27). Ce sont les lois de la nouvelle alliance.

Vous vivez selon les lois de la nouvelle alliance, quand vous êtes conscient de combien Dieu vous aime. Et plus vous êtes conscient de Son amour pour vous, plus votre cœur est rempli d’amour. Quand cela arrive, vous aimez Dieu et les gens autour de vous de façon surnaturelle et sans effort. C’est Dieu qui est en train d’écrire dans votre cœur, la loi royale de l’amour – que nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier. (1 Jean 4 :19)

Deuxièmement, quand vous savez que vous êtes parfaitement accepté par Dieu à cause du sacrifice de Jésus, vous pouvez avoir le courage et la liberté, en tant qu’enfant de Dieu de venir avec assurance dans la présence de votre Père céleste. Et dans Sa présence, Il peut écrire dans votre cœur de nouveaux désirs. Vous allez vous retrouver à vouloir faire les bonnes choses au bon moment. Vous allez vivre votre vie victorieusement, et cela va provenir de l’intérieur. C’est la loi parfaite de la liberté qui agit dans votre vie.

Troisièmement, quand vous réalisez ce que Dieu a écrit dans votre cœur et ce qu’Il a mis  dans votre esprit, et que votre foi est activée, vous lui faites confiance et croyez en Son amour pour vous, Il appelle cela  « obéir à la loi de la foi ». Quand cela arrive, tout ce que vous croyez, vous le recevez !

Mon ami, Dieu a rendu les choses faciles, et vous allez trouver que c’est enthousiasmant, de vivre une vie sous la nouvelle alliance !


Pasteur Joseph Prince




167 PRENEZ, PRENEZ ET PRENEZ ENCORE !


1 Corinthiens 2 :12

12 Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par Sa grâce.

En tant qu’enfant du Dieu Très Haut, Dieu veut que vous connaissiez les choses qui vous ont été données gratuitement. Il veut que vous les receviez gratuitement, bien que cela lui ait coûté Son Fils. Il a payé le prix, mais Il veut que vous receviez les bénédictions gratuitement. C’est Son amour pour vous.

Peut-être demandez-vous à Dieu : « Comment se fait-il que je ne reçoive pas ces bénédictions ? Et pourquoi est-ce que j’ai si peu de tout cela ? »

Je crois qu’Il vous dit ceci : « Qu’est-ce qui te manques mon enfant ? La santé ? Prends-là ! Elle a été payée avec la vie de Mon Fils. »

« Est-ce que tu as besoin d’avoir la paix de l’esprit ? » Mon Fils a porté la couronne d’épines sur Sa tête, pour te la donner. Prends-là ! »

« Tu manques de sagesse ? Prends Ma sagesse ! »

« Tu as besoin de victoire ? La victoire, ce n’est pas quelque chose que tu acquiers. C’est un don qui doit être reçu. Prends-là ! »

« Prends Ma prospérité ! Prends Ma faveur ! Chaque fois que tu viens dans Ma présence, prends, prends plus ! »

Dieu, votre Père céleste veut que vous receviez comme le fils prodigue qui ne méritait rien, mais qui a tout reçu. (Luc 15 :11-24) Dieu prend plaisir à donner gratuitement. Et Il  se réjouit quand vous recevez gratuitement, parce que cela montre que vous appréciez et reconnaissez la valeur du sacrifice de Son Fils.

Vous manquez le but, quand vous passez du temps à essayer de gagner ce qui vous a été donné gratuitement, quand vous pensez que vous devez faire plus pour que Dieu vous bénisse, ou que vous devez payer le prix pour avoir quelque chose. Dieu ne peut rien vous donner en se basant sur vos œuvres, parce que si c’est par les œuvres que vous recevez, ce n’est plus par grâce. Quand vous essayez par vos œuvres d’obtenir quelque chose, vous frustrez la grâce de Dieu, et traitez à la légère l’œuvre de Jésus sur le Calvaire.

Mon ami, l’époque où il fallait essayer, se battre et gagner est révolue. Le moment de prendre, prendre et prendre encore est arrivé. Prenez et vous procurerez du plaisir au cœur de Dieu !


Pasteur Joseph Prince




166 LA VIE SOUS LA NOUVELLE ALLIANCE


Hébreux 8 :10

10…Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur.

A quelles lois Jésus faisait-il référence, quand Il a dit : « Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur » ? Il ne faisait certainement pas référence aux dix commandements, connus comme étant les lois de l’Ancien Testament, puisqu’Il a dit qu’il y avait des défauts dans l’Ancienne alliance et qu’Il l’a déclarée obsolète. (Hébreux 8 :7-9 ; 13)

Les lois que Dieu met dans nos esprits et écrit  dans nos cœurs sont : la loi royale de l’amour (Matthieu 22 :37-40), la loi parfaite de la liberté (Jacques 1 :25), et la loi de la foi (Romains 3 :27). Ce sont les lois de la nouvelle alliance.

Vous vivez selon les lois de la nouvelle alliance, quand vous êtes conscient de combien Dieu vous aime. Et plus vous êtes conscient de Son amour pour vous, plus votre cœur est rempli d’amour. Quand cela arrive, vous aimez Dieu et les gens autour de vous de façon surnaturelle et sans effort. C’est Dieu qui est en train d’écrire dans votre cœur, la loi royale de l’amour – que nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier. (1 Jean 4 :19)

Deuxièmement, quand vous savez que vous êtes parfaitement accepté par Dieu à cause du sacrifice de Jésus, vous pouvez avoir le courage et la liberté, en tant qu’enfant de Dieu de venir avec assurance dans la présence de votre Père céleste. Et dans Sa présence, Il peut écrire dans votre cœur de nouveaux désirs. Vous allez vous retrouver à vouloir faire les bonnes choses au bon moment. Vous allez vivre votre vie victorieusement, et cela va provenir de l’intérieur. C’est la loi parfaite de la liberté qui agit dans votre vie.

Troisièmement, quand vous réalisez ce que Dieu a écrit dans votre cœur et ce qu’Il a mis  dans votre esprit, et que votre foi est activée, vous lui faites confiance et croyez en Son amour pour vous, Il appelle cela  « obéir à la loi de la foi ». Quand cela arrive, tout ce que vous croyez, vous le recevez !

Mon ami, Dieu a rendu les choses faciles, et vous allez trouver que c’est enthousiasmant, de vivre une vie sous la nouvelle alliance !


Pasteur Joseph Prince




165 LA LUMIERE DU MONDE DEVOILE VOTRE PERFECTION


Jean 8 :12

12 Jésus leur parla de nouveau, et dit : « Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas  dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »

Quand j’étais adolescent, j’ai entendu des serviteurs de Dieu qui disaient cela : « Jésus est la lumière du monde. Donc ne pensez pas un seul instant que vous pouvez faire des choses derrière Son dos. Sa lumière mettra en lumière toutes les mauvaises choses que vous avez faites ! » Alors j’avais peur de m’approcher de Dieu, craignant que Sa glorieuse lumière dévoile mes fautes, mes faiblesses et ma honte.

Mais est-ce que « la lumière du monde » fait cela ?

La vérité se trouve dans le contexte de ce verset. Jésus a déclaré qu’Il était la lumière du monde, après avoir dit à la femme prise en flagrant délit d’adultère : « Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ? »

Quand elle a répondu : « Non, Seigneur », Il lui a dit : « Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus. » Puis, la Bible nous dit que « Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde… » (Jean 8 :10-12)

Que c’est merveilleux de savoir que quand Jésus a dit : « Je suis la lumière du monde. », Sa lumière n’était pas là pour révéler le péché de la femme, parce qu’Il venait juste de lui dire qu’Il ne la condamnait pas.

Cela nous montre que nous n’avons pas à avoir peur, quand nous entrons dans la présence de Dieu. Il n’est pas là en train d’attendre pour nous punir pour nos erreurs et nos échecs. Sa lumière n’est pas là pour dévoiler nos péchés et notre honte, ou pour nous condamner. Non, Sa glorieuse lumière est là pour nous montrer de quelle façon parfaite le sang de Son Fils nous a purifiés de nos péchés ! C’est la raison pour laquelle Jésus pouvait dire à la femme qu’Il ne la condamnait pas,  parce qu’Il allait être condamné pour son péché et pour les nôtres sur la croix.

Bien-aimé, la lumière de Jésus dévoile cette vérité qui est que nos péchés ont complètement été effacés. Elle révèle combien nous sommes parfaits et sans tache, à cause du Tout Accompli de Christ à la croix. Quand vous savez cela, vous pouvez entrer avec assurance dans la présence de Dieu, sachant que vous avez la lumière de la vie qui vous donne grâce et espoir !


Pasteur Joseph Prince




164 JESUS VOUS A DONNE SA PAIX


Jean 14 :27

27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne.

En Israël, les juifs se saluent en disant les mots : « Shalom, shalom ». Contrairement au mot « paix » que nous utilisons dans notre langue, « shalom » ne signifie pas simplement la paix de l’esprit, mais aussi la santé pour tout votre être : esprit, âme et corps. Cela signifie avoir un sentiment de complétude et de sûreté. En d’autres termes, « shalom » comprend votre prospérité, votre santé et votre total bien-être.

Quand Jésus a parlé à Ses disciples dans Jean 14 :27, Il n’a pas utilisé le mot « paix ». Il a  utilisé le mot Hébreux « shalom », en disant : « Je vous laisse la shalom, je vous donne ma shalom… » Il est intéressant de noter que le mot « laisser » ici signifie « léguer », de la façon dont un homme riche lègue ses biens à un bénéficiaire.

Les disciples ont dû être enthousiasmés, quand ils ont entendu que Jésus leur léguait Sa « shalom ». Ils ont dû comprendre que recevoir Sa « shalom » signifiait avoir Sa santé, parce qu’ils ne L’avaient jamais vu malade. Avoir Sa « shalom » signifiait aussi ne jamais manquer de rien, parce qu’Il n’était jamais fauché. Quand Il avait besoin d’argent, l’argent était là. Une fois, l’argent nécessaire pour payer les impôts du temple est venu par la bouche d’un poisson ! (Matthieu 17 :24-27)

Les disciples comprenaient aussi qu’avoir la « shalom » de Jésus signifiait avoir Son abondance, parce qu’ils l’avaient vu pourvoir aux besoins de milliers de personnes, et qu’il y avait encore beaucoup de surplus. Ils l’avait vu nourrir 5000 hommes (sans compter les femmes et les enfants), et  il y avait encore 12 paniers remplis de ce qui restait. (Marc 6 :34-44)

Jésus voulait que Ses disciples sachent que Sa paix était différente de celle que le monde offre. Sa paix allait changer toutes les circonstances difficiles auxquelles ils seraient confrontés. Même s’il s’agissait d’une super tempête, elle devrait s’incliner devant Sa paix. Le Prince de la Paix a juste dit : « Silence ! Tais-toi ! », et  les vents et la mer lui ont obéi. (Marc 4 :39) Sa paix a transformé la super tempête en un calme parfait.

Bien-aimé, c’est le genre de paix que Jésus vous a léguée. Alors, croyez que Sa « shalom » qu’Il vous a laissée, va changer toutes vos situations difficiles, et transformer la maladie, le manque et  les angoisses, en santé, prospérité et bien-être total !


Pasteur Joseph Prince




163 PAS SATISFAIT D’ETRE JUSTE SAUVE


Genèse 12 :7

7 L’Eternel apparut à Abram, et dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel à l’Eternel, qui lui était apparu.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais moi, je ne suis pas satisfait de simplement savoir que je suis juste par la foi. Je veux aussi connaître Celui qui m’a rendu juste. Je veux avoir une relation intime avec mon Sauveur !

Abraham était l’un de ces hommes. Il était juste par la foi, mais il était aussi proche de Dieu et il était béni par Dieu en toutes choses. (Genèse 24 :1) Son neveu Lot, par contre, bien que juste lui aussi (2 pierre 2 :7-8) n’avait pas de cœur pour Dieu. Il a fini en perdant beaucoup, quand Sodome la ville dans laquelle il habitait, a été détruite en même temps que Gomorrhe. Il a été sauvé de justesse !

Mon ami, voulez-vous être un chrétien comme Lot, juste, mais ayant toujours des ennuis, ou voulez-vous être un chrétien juste-et-béni comme Abraham ? Alors, comme Abraham ayez un cœur pour Dieu.

De lieux en lieux, Abraham construisait des autels pour le Seigneur. Et entre les autels, il est devenu très, très riche ! (Genèse 13 :2) Cependant, il n’est nulle part dit dans la Bible que Lot ait à un moment donné fait un autel pour le Seigneur.

Qu’est-ce qu’un « autel » dans le contexte d’aujourd’hui ? C’est un endroit où vous savez que vous êtes proche de Dieu. Par exemple, quand mon père était à l’hôpital, j’étais inquiet et je ne savais pas quoi faire. Je me rappelle que j’étais en train de conduire et que je pleurais. Après un moment, je me suis déchargé de mes soucis sur le Seigneur. Quand je suis arrivé à l’hôpital, j’ai juste posé mes mains sur mon père en disant : « Sois guéri, au nom de Jésus ! » Et il a été guéri !

Encore aujourd’hui, je me rappelle l’endroit où je me suis déchargé de mes soucis sur le Seigneur et où je me suis reposé sur Son amour pour moi. C’est mon « autel ». Et ce n’est pas le seul.

Nous devons avoir ce genre de relations avec Dieu. Une relation pleine « d’autels » qui nous rappellent Son amour, Sa bonté et Sa fidélité. Ne vivons pas notre vie chrétienne comme Lot, en étant sauvés de justesse. Avançons en étant proche de Dieu, comme l’a fait Abraham, et soyons richement bénis dans nous les domaines de notre vie !


Pasteur Joseph Prince




162 UN CORPS TOUT NEUF AU SON DE LA TROMPETTE


1 Thessaloniciens 4 :16

16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

Partout dans le monde, les juifs célèbrent Rosh Hashanah, le nouvel an juif. Ayant lieu habituellement au mois de septembre, cette fête est célébrée au son des trompettes – le shofar ou la corne de bélier. C’est pour cela qu’on l’appelle également la Fête des Trompettes.

Les juifs célèbrent sept fêtes. La Pâque, la fête des pains sans levain, la fête des premiers fruits, la Pentecôte, la fête des Trompettes, la fête des expiations, et la fête des Tabernacles. Les quatre premières ont été littéralement accomplies par Jésus. Il a été l’agneau Pascal (1 Corinthiens 5 :7), le pain de vie (Jean : 6-35) et la fête des premiers fruits (les prémices) de ceux qui sont morts (1 Corinthiens 15 :20) Et quand le jour de Pentecôte est arrivé, après Son ascension, Il nous a envoyé le Saint Esprit. (Actes 2 :1-4)

Donc la prochaine fête que nous attendons que Jésus accomplisse littéralement, c’est la fête des Trompettes. Pourquoi cette fête est-elle significative pour nous ? Parce que quand Jésus va l’accomplir, cela signifie que nous allons aller à Sa rencontre dans les airs !

Je parle de l’enlèvement de l’église. Quand la trompette sonnera « en un clin d’œil », nous qui sommes encore en vie, nous serons changés. Nous aurons un nouveau corps qui sera comme Jésus ! Ceux qui sont morts en Christ vont ressusciter et recevoir aussi un nouveau corps. Ils seront enlevés les premiers, et nous qui sommes vivants le serons ensuite, et nous irons tous à la rencontre du Seigneur dans les airs. (1 Corinthiens 15 :51-55)

Cela signifie qu’il est possible que vous ne passiez pas par la mort ! La Bible dit : « Ensuite, nous les vivants, qui seront restés (en vie), nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, » (1 Thessaloniciens 4 :17). C’est une chose d’être en vie, mais c’est une autre chose que de rester en vie.

Je crois qu’il y a une génération de chrétiens qui  connaissent la puissance de résurrection du Seigneur. Ils savent comment marcher dans leur héritage, et éloigner la maladie et la mort jusqu’au retour du Seigneur. Mon ami, faites partie de ceux-là, en prenant le Seigneur Jésus et Son Tout Accompli, comme votre victoire sur la maladie et la mort !


Pasteur Joseph Prince




161 LE SEIGNEUR LE PEUT ET LE VEUT AU PLUS HAUT POINT


Matthieu 8 :3

3 Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre.

Quand vous voyez quelqu’un recevoir une guérison miraculeuse ou un miracle financier, est-ce que vous vous demandez : « Et moi, Seigneur ? » Je crois que le lépreux qui est venu vers Jésus a pu poser la même question.

Il avait dû entendre parler ou voir de loin, puisqu’il ne lui était pas permis par la loi d’aller dans les lieux publics, comment Jésus avait guéri les malades. Alors, il ne doutait pas que Jésus pouvait le guérir, mais il n’était pas sûr que Jésus  veuille le guérir. Il a dit à Jésus : « Seigneur, si tu le veux tu peux me rendre pur. » (Matthieu 8 :2). Il avait confiance en la puissance de Dieu, mais pas en Son amour pour lui.

Comme le lépreux, vous n’avez peut être aucun problème à croire que Dieu peut faire un miracle pour vous, puisqu’Il est le Dieu Tout Puissant. Mais vous vous demandez s’Il veut le faire pour vous. Mon ami, laissons les actes de Jésus et Sa réponse au lépreux régler cette question une bonne fois pour toutes. Il a étendu la main, l’a touché, et a dit : « Je le veux, sois pur. » Et immédiatement, le lépreux a été guéri.

Je veux que vous notiez que Jésus a touché le lépreux. Il aurait pu le guérir à distance  juste en disant un mot. Il avait guéri d’autres personnes de cette façon, comme dans le cas du serviteur du centurion et de la fille de la femme Syro-phénicienne. Alors, pourquoi est-ce qu’Il a  touché le lépreux ?

Jésus savait que depuis de nombreuses années le lépreux avait été coupé de sa famille et de la société, et que donc il devait se sentir déshumanisé. Je crois que Jésus l’a touché pour qu’il se sente de nouveau humain, pour qu’il se sente de nouveau aimé et accepté. Son toucher était son langage d’amour vis-à-vis du lépreux.

Est-ce que vous pouvez voir ici le cœur d’amour de Dieu ? Est-ce que vous pouvez voir combien Il aimait le lépreux ? C’est de cette façon qu’Il vous aime ! Le jour où vous arrivez à connaitre le cœur d’amour de Dieu, et où vous croyez qu’Il veut vous bénir plus que vous ne le voulez vous-même, c’est  le jour où vous recevrez votre miracle !

Bien-aimé, prenez conscience du cœur d’amour de Dieu, et vous allez croire que non seulement Il peut, mais qu’également Il veut vous guérir !


Pasteur Joseph Prince


160 NOTRE AIDE AU TEMPS DU BESOIN


Hébreux 4 :16

16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

Si vous faites face à un défi en ce moment, je veux que vous sachiez que vous avez une invitation permanente de la part de votre Père céleste, à vous approcher avec assurance du trône de la grâce afin « d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans vos besoins ».

La phrase « pour être secourus dans vos besoins » signifie que vous obtenez la guérison quand vous êtes malade, la provision quand vous êtes dans le manque, la restauration quand vos relations avec l’un de vos bien-aimés se dégradent, et la faveur quand vous entendez parler de licenciement ou de perspectives sombres.

« Pasteur Prince, comment est-ce que je peux m’approcher avec assurance, quand j’ai été un chrétien minable ? »

Vous pouvez vous approcher avec assurance, parce que vous vous approchez de Dieu au travers du sang de Jésus Christ, et non pas au travers de la façon dont vous avez vécu votre vie. Alors quand vous venez dans la présence de Dieu, vous n’avez pas à avoir peur que vos péchés soient exposés, parce que le sang de Jésus a effacé chacun d’entre eux. Dieu ne voit même pas l’ombre d’un péché en vous, parce qu’Il ne voit que le sang de Son Fils qui a été versé pour que vous soyez totalement pardonné et accepté.

Mon ami, quand vous avez failli et que vous avez besoin de miséricorde, la Parole de Dieu vous assure que vous trouverez miséricorde, quand vous vous approcherez de Dieu avec assurance. La miséricorde signifie que vous ne recevez pas les mauvaises choses que vous méritez, telles que la condamnation, la pauvreté, les échecs, les pertes et même la mort.

Et la miséricorde n’est pas la seule chose que vous obtenez, quand vous vous approchez de Dieu avec assurance ; Vous trouvez aussi grâce. La grâce signifie que vous recevez les bonnes choses que vous ne méritez pas telles que la santé, la protection, l’onction, la faveur, le succès et la vie en abondance.

Alors approchez-vous avec assurance de Celui qui vous aime passionnément, inconditionnellement, et d’un amour éternel. Approchez-vous de Celui qui connaît tout de votre situation et qui a la solution. Sa sagesse est bien au-delà de celle du médecin que vous respectez hautement, de celle de cet avocat que vous honorez grandement, et de celle de tous les meilleurs experts que vous pouvez consulter. Bien-aimé, approchez-vous avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans vos besoins !


Pasteur Joseph Prince




159 QUEL JUSTE VOULEZ-VOUS ETRE ?


Genèse 24 :1

1 Abraham était vieux, avancé en âge, et l’Eternel avait béni Abraham en toute chose.

La Bible dit qu’Abraham était juste. Mais savez-vous que son neveu Lot était juste lui aussi ? (2 Pierre 2 :7-8) Cependant ces deux hommes ont eu des vies bien différentes. Bien que vivant tous les deux sous la grâce de Dieu, quelques 400 ans avant que la loi ne soit donnée, Abraham était vraiment béni, alors que Lot a perdu beaucoup de choses !

Les deux hommes avaient beaucoup de bétail et de troupeaux. Quand leurs bergers ont commencé à se quereller au sujet du manque de place, Abraham a pris l’initiative de faire régner la paix. Il a même laissé Lot prendre la terre qu’il voulait. Les deux hommes étaient justes, mais un était plus affable que l’autre.

Lot a choisi les terres bien irriguées de la plaine du Jourdain, dans laquelle se trouvaient les villes de Sodome et Gomorrhe. Il a vécu là, et a planté sa tente près de Sodome. Finalement il a vécu à Sodome. Maintenant, Sodome et Gomorrhe dans la Bible représentent une façon de vivre immorale. Certains chrétiens pensent : « Puisque je suis juste par la foi et sous la grâce de Dieu, je peux vivre de façon immorale. »

Et bien tirons une leçon de la vie de Lot. D’abord il a vu Sodome, puis il s’est rapproché de Sodome, et finalement il est entré dans Sodome. J’aime ce qu’un grand homme de Dieu a dit : « Le péché vous emmènera plus loin que vous voulez aller, il vous fera rester dans un endroit plus longtemps que vous voulez rester, et il vous coûtera plus que ce que vous voulez payer. » Qu’est-ce que tout cela a coûté à Lot ?

Il a été capturé, quand quatre rois ont pillé Sodome et Gomorrhe. Et même après qu’Abraham l’ait secouru avec l’aide de Dieu, il n’en a tiré aucune leçon. Il est retourné à Sodome. Certains chrétiens vivent en étant secourus sans arrêt. Dieu les libère, disons de dettes, et ils recommencent à aller emprunter de l’argent ou à dépenser de l’argent au jeu ! Sodome et Gomorrhe ont fini par être détruites. Lot a dû s’enfuir, avec seulement sa chemise sur le dos, et en chemin il a même perdu sa femme.

Bien-aimé, vous êtes la justice de Dieu en Christ. Quand vous comprendrez vraiment ce que Jésus a fait pour que vous soyez  la justice de Dieu, vous arrêterez d’aimer le péché, et vous tomberez amoureux de Dieu. Alors ce ne sera pas difficile pour vous d’avoir le cœur tourné vers Dieu, comme Abraham l’avait, et comme Abraham vous serez béni en toutes choses.


Pasteur Joseph Prince




180 CONTEMPLEZ LA GLOIRE DE JESUS EN VOUS


2 Corinthiens 3 :18

18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

Quand vous regardez dans un miroir, qu’est-ce que vous voyez ? Bien sûr, vous vous voyez vous. Mais Dieu ne veut pas que vous vous voyiez dans le naturel. Il se peut que vous soyez malade, faible, fauché et déprimé. Cependant Dieu veut que vous vous voyiez de la même façon qu’Il vous voit. Il vous voit guéri, fort, riche et en pleine forme, parce que Christ est en vous. (Colossiens 1 :27)

Dieu veut que vous contempliez comme dans un miroir la gloire de Son Fils qui est en vous par Son Esprit. Lorsque vous faites cela, Sa Parole dit que vous êtes transformé de gloire en gloire, de pauvre vous devenez riche, de malade vous êtes guéri, de perdant vous devenez un gagnant !

Le monde peut vous dire : « Cela ne peut pas être aussi facile. Vous ne pouvez pas être transformé juste en regardant la gloire de Jésus. Non, vous devez faire quelque chose par vous-même. Si vous ne faites pas d’effort, rien ne peut se passer, si vous ne commencez pas à faire des changements, rien ne changera. »

Mais le monde ne comprendra jamais que quand vous contemplez la gloire du Seigneur, qui est Celui qui a du succès en vous, vous êtes transformé, et vous passez de l’échec au succès. Et avancer dans la vie n’est pas accompli par un effort quelconque de votre part, mais cela se fait par l’Esprit du Seigneur. (Zacharie 4 :6)

Quand vous contemplez la gloire du Seigneur qui est Celui qui est en pleine santé dans votre corps malade, vous êtes transformé, et vous passez de la maladie à la santé. Et ce  n’est pas le résultat de vos efforts, comme faire du sport et manger correctement, mais cela se fait par  l’Esprit du Seigneur !

Mon ami, que peut-il y avoir de plus facile que de contempler la beauté du Fils ? Alors, arrêtez de vous focaliser sur vous et sur vos efforts. Détournez-vous de ces choses et commencez à contempler la gloire de Jésus qui est en vous en ce moment même, et vous allez commencer à voir les miracles dont vous avez besoin !


Pasteur Joseph Prince




179 JESUS VOTRE SOUVERAIN SACRIFICATEUR INTERCEDE POUR VOUS


Hébreux 7 :25

25…Il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

Le verset dit que Jésus est toujours vivant pour intercéder pour nous. A une époque, je pensais que cela signifiait que Jésus était assis à la droite du Père aujourd’hui, priant tout le temps pour nous, attendant et espérant que le Père fasse quelque chose pour nous.

Mais ce n’est pas vrai. Regardez ce que Jésus a prié, quand il se tenait devant la tombe de Lazare. Il a déclaré : « Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. » (Jean 11 :41) Il a dit ces paroles, avant même que Lazare ne sorte vivant du tombeau. Jésus savait que ce qu’il disait se passerait, parce que le Père l’exauçait toujours. (Jean 11 :42)

Alors, que signifie « Jésus étant toujours vivant pour intercéder en notre faveur. » ?

Parce que Jésus est notre Souverain Sacrificateur (Hébreux 4 :14), nous avons l’image de ce qui se passe quand nous prions, lorsque nous comprenons ce que le souverain sacrificateur faisait dans l’Ancien Testament, quand il présentait un oiseau comme holocauste. (Lévitique 1 :14-17)

Les oiseaux amenés au souverain sacrificateur sont une image de nos prières qui « volent » vers le Seigneur Jésus, parce que nous prions le Père au nom de Jésus. Maintenant, tout comme le souverain sacrificateur retire les plumes de l’oiseau après l’avoir tué, Jésus retire tout ce qui est superflu et impur de nos prières, tels que l’incrédulité et l’égocentrisme.

Puis, tout comme le souverain sacrificateur offre l’oiseau en  holocauste comme un parfum de bonne odeur au Seigneur, Jésus notre Souverain Sacrificateur, ajoute à nos prières Sa perfection, Sa beauté, Son excellence et Son parfum, dans lesquels le Père se délecte. C’est de cette façon qu’Il présente au Père nos prières. C’est de cette façon qu’Il est vivant pour intercéder en notre faveur.

Mon ami, vous n’avez pas à courir vers un responsable de l’église pour qu’il prie pour vous avec « plus de puissance ». Vous pouvez prier vous-même. Puis, profitez de l’intercession de Jésus en votre faveur, et dites : « Seigneur Jésus, je ne sais pas quoi dire d’autre…S’il te plait, intercède pour moi. » Et quand Jésus ajoute Sa touche personnelle à votre prière, vous pouvez être sûr qu’elle sera exaucée !


Pasteur Joseph Prince




178 DIEU VA FAIRE EN SORTE QUE VOTRE DON VOUS FASSE PROSPERER


Proverbes 17 :8

8 Un don est une pierre précieuse aux yeux de celui qui le possède. De quelque côté qu’il se tourne, il  a du succès. (traduction de l’anglais)

Quand nous voyons quelque chose de moisi, nous le jetons. Mais quand Alexander Fleming a vu ce qu’il avait mis en culture contaminé par le moisi, il a découvert la pénicilline. Vous voyez, il avait un don qui l’a fait prospérer.

Joseph, un esclave hébreu en Egypte, n’avait rien à part le don d’interpréter les rêves. Mais regardez ce que ce don a fait pour lui. Il l’a fait prospérer. Il a interprété le rêve de Pharaon, et est devenu l’homme le plus puissant d’Egypte derrière Pharaon. (Genèse 41)

« Mais Pasteur Prince, qu’est-ce qui se passe si je n’ai pas de don ? »

Mon ami, ne laissez pas quiconque vous dire que vous n’avez pas de don. Dieu a donné à chaque personne un don qui peut ouvrir des portes d’opportunités, et apporter de grandes bénédictions.

Peut être que vous n’êtes tout simplement pas conscient du don qui est à l’intérieur de vous, ou peut être qu’il ne vous a servi à rien jusqu’à maintenant, parce que vous n’avez pas trouvé comment l’utiliser. Il faut que vous preniez ce don, et que vous demandiez à Dieu la sagesse pour le cultiver, jusqu’à ce qu’il devienne un outil puissant ou une « pierre précieuse » qui fait que, de quelque  côté que vous vous tourniez, vous avez du succès.

 Cela a été le cas pour un frère de l’église qui était terriblement doué pour les arts créatifs. Pendant longtemps, il n’a pas eu le courage de quitter la sécurité de son travail dans la police, pour faire quelque chose par lui-même. Mais quand il a commencé à chercher la sagesse de Dieu pour sa situation, Dieu lui a donné le courage de laisser son travail et de retourner à l’école pour étudier les arts créatifs. A l’école il a prospéré. Il est devenu l’un des meilleurs étudiants et il a impressionné le principal par son don créatif, à un point tel qu’on lui a offert un poste d’enseignant à l’école, avant même qu’il ne soit diplômé.

Maintenant, s’il vous plait, ne quittez pas votre travail après avoir lu cela. Ce que vous devez faire, c’est demander à Dieu la sagesse en ce qui concerne votre don. Parce que lorsque la sagesse de Dieu est ajoutée à votre don, ce don devient « une pierre précieuse aux yeux de celui qui le possède, de quelque côté qu’il se tourne, il a du succès. »


Pasteur Joseph Prince




177 ATTENDEZ-VOUS A LA BONTE DE DIEU ET A SON ABONDANCE


Psaumes 65 :11

11 Tu couronnes l’année de ta bonté, et tes sentiers ruissellent d’abondance. (traduit de l’anglais)

Les experts en économie ont peut être donné une image sinistre de cette année, mais en ce qui concerne Dieu, Il l’a couronnée de Sa bonté et de Son abondance ! Les réserves et les provisions de Dieu ne sont jamais touchées par les évènements du monde, alors dans les bons comme dans les mauvais temps, attendez-vous chaque mois, chaque semaine et chaque jour, à ce que cette année soit couronnée par Sa bonté. Attendez-vous à ce que Son abondance pourvoit à tous vos besoins !

« Mais Pasteur Prince, je n’ai pas fait beaucoup de bonnes choses au cours de l’année passée, alors comment est-ce que je peux avoir confiance que Dieu va pourvoir au cours de cette année ? »

Mon ami, Dieu ne vous bénit pas à cause de ce que vous avez fait. Il vous bénit à cause de ce que Jésus a fait. Sur la croix, Jésus a porté tous vos péchés, et a été puni entièrement pour chacun d’eux, afin que vous puissiez recevoir Sa justice comme un don et être bénis de toutes les bénédictions de Dieu. (Ephésiens 1 :3).

Maintenant, regardez le mot « abondance » dans le Psaume 65 :11. C’est le mot hébreu deshen, qui signifie « gras ». Cela donne une idée de provision et de bénédictions abondantes, et même une idée de fertilité. (Alors si vous avez cru Dieu pour avoir un enfant depuis plusieurs années, croyez que cette année vous allez concevoir !). Maintenant, le mot deshen a aussi une autre signification qui est « cendres ». La cendre est le stade final de quelque chose qui a été brûlé. Par exemple, les sacrifices d’animaux faits à Dieu dans l’Ancien Testament étaient brûlés sur l’autel jusqu’à ce qu’ils soient des cendres. (Lévitique 4 :12). Alors, les cendres ici parlent du tout accompli de Jésus à la croix, qui a ôté nos péchés.

Mon ami, à cause du tout accompli de Jésus, vous pouvez croire avec confiance et déclarer que cette année est couronnée de biens et que les sentiers de Dieu ruissellent de Sa provision, de Ses bénédictions et de Son succès tout au long du chemin. Si le diable vous dit que Dieu ne vous bénit pas à cause de vos péchés, dites-lui simplement :  « cendres ! » et montrez-lui la croix de Jésus !

Bien-aimé, vous n’êtes pas béni à cause de vos bonnes œuvres, de votre belle apparence, de vos qualifications ou de votre expérience au travail, mais à cause du tout accompli de Jésus. Lui seul vous a qualifié pour recevoir les bénédictions de Dieu et Son abondance, chaque jour de votre vie !


Pasteur Joseph Prince




176 CHRIST EST NOTRE PROPITIATOIRE


Psaumes 91 :1

1 Celui qui demeure sous l’abri du Très Haut, repose à l’ombre du Tout Puissant

Dans l’Ancien Testament, il y avait un endroit où Dieu rencontrait les gens. Dans Exode 25 :22, Dieu a dit :
« C’est là que je me rencontrerai avec toi, du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du témoignage… » Cet endroit se trouvait au-dessus du propitiatoire de l’Arche de l’alliance, sous les ailes des chérubins. Le psalmiste appelle cet endroit « L’abri du Très Haut …à l’ombre du Tout Puissant ».

Le propitiatoire recouvrait l’arche qui contenait les trois emblèmes de la rébellion de l’homme : Le pot qui contenait la manne (symbole de la rébellion de l’homme contre la provision de Dieu), les deux tablettes de la loi sur lesquelles Dieu avait écrit les dix commandements (symbole de la rébellion de l’homme contre les standards de Dieu, et le bâton d’Aaron (symbole de la rébellion de l’homme contre l’autorité de Dieu). Une fois par an, le jour des expiations, le souverain sacrificateur aspergeait le sang de l’animal sacrifié sur le propitiatoire, et faisait ainsi propitiation pour les péchés d’Israël.

Aujourd’hui, ce n’est pas le sang des animaux qui fait propitiation pour nos péchés, mais le saint sang du Fils de Dieu. (Romains 3 :24-25). Le mot pour « propitiation » dans le texte original en grec est hilasterion, qui en fait signifie « Propitiatoire ». Donc Christ est notre propitiatoire. Son sang parle pour nous et met Dieu de notre côté. Dieu ne voit pas notre rébellion. Il voit le sang de Son Fils et nous accepte !

C’est la raison pour laquelle nous pouvons venir avec assurance dans l’abri du Très Haut, en Christ, et être sûrs que nous avons pleinement le droit de nous tenir dans la présence de Dieu. Nous pouvons nous approcher de Lui avec assurance, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. (Hébreux 4 :16)

Et parce que Christ, notre propitiatoire nous couvre de Son sang, nous sommes sous la protection de Dieu. Nous sommes dans l’abri du Très Haut, et nous nous reposons à l’ombre du Tout Puissant. Là, aucun malheur ne peut nous  arriver, aucun fléau ne peut approcher de l’endroit où nous sommes (Psaumes 91 :9-10). Dans le lieu secret du Très Haut, nous avons Sa faveur et nous sommes gardés de tout mal !


Pasteur Joseph Prince




175 COHERITIERS AVEC  CHRIST JESUS


Romains 8 :16-17

16 L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes héritiers, héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ…

Dès que vous êtes né de nouveau, vous n’êtes plus « esclave », mais un fils du Dieu Très Haut. Et Dieu ne vous appelle pas seulement Son fils, Il vous appelle aussi « héritier » au travers de Christ. (Galates 4 :7). En fait, Romains 8 :17 dit que vous êtes « cohéritiers » de Christ.

En tant que cohéritier de Christ Jésus, vous héritez de tout ce qu’Il est. Vous êtes aussi précieux que Jésus aux yeux du Père. La façon dont le Père aime Jésus, c’est la façon dont Dieu vous aime !

De quelle façon êtes-vous accepté par Dieu aujourd’hui ? Regardez Jésus. C’est de cette même façon que vous êtes accepté ! Christ est la mesure de votre acceptation. De quelle façon Dieu vous favorise-t-il ? Regardez Jésus qui est assis à la droite du Père. Vous jouissez de la même faveur aujourd’hui, parce que vous jouissez de tout ce dont Christ jouit !

En tant que cohéritier de Christ Jésus, vous héritez aussi de tout ce qu’Il a obtenu du Père. Tout ce que Jésus a, c’est tout ce que vous avez. Quel est le niveau de prospérité de Celui qui a fait toutes choses, et qui a mis l’or, l’argent et les diamants dans la terre ? Vous avez cette même prospérité dans ce monde ! (1 Jean 4 :17)

J’avais l’habitude de lire la Bible pour trouver comment faire pour être un chrétien riche, qui réussi et qui marche dans la victoire. Mais maintenant, je la lis pour en découvrir plus sur Jésus, parce que je sais que quand je Le trouve, je trouve toutes mes bénédictions en Lui. (Ephésiens 1 :3 ; 2 Pierre 1 :3.

Mon ami, tout ce que Jésus est dans le ciel aujourd’hui, vous l’êtes dans ce monde. Tout ce qui Lui appartient, vous appartient. C’est la raison pour laquelle il est dans votre intérêt de le connaître plus, de Le voir plus dans toute Sa gloire et dans toute Sa beauté. Et parce que Jésus est si riche et si glorieux, il va vous falloir toute une vie pour découvrir tout ce qu’Il a fait pour vous, et tout ce qu’Il a pour vous.

Bien-aimé, vous êtes héritier du Dieu Très Haut. Vous êtes héritier de Christ Jésus. Alors, recherchez toutes les bénédictions qui sont comprises dans votre héritage, et commencez à en profiter aujourd’hui !


Pasteur Joseph Prince




174 JESUS EST VOTRE QUALIFICATION POUR LES BENEDICTIONS DE DIEU


Deutéronome 28 :2

2 Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage…

Dieu aime vous bénir. Il a même déclaré que « les bénédictions se répandront sur vous et seront votre partage ». Cela signifie que vous ne pouvez pas courir assez vite pour leur échapper ! Quand vous tournez le coin de la rue, une bénédiction est là qui vous attend. Quand vous allez de l’autre côté, vous vous cognez sur une autre bénédiction !

Maintenant, vous pouvez penser que vous n’êtes pas qualifié pour recevoir les bénédictions de Dieu, parce que dans les versets précédents, il est dit que vous obtiendrez ces bénédictions seulement si vous obéissez avec diligence à la voix de Dieu et si vous obéissez à tous Ses commandements. Vous savez, peu importe avec quelle force vous essayez, vous ne pouvez tout simplement pas obéir à tous les commandements de Dieu. En fait, la Bible dit que si vous péchez contre un seul de ces commandements, vous devenez coupable de tous.
 (Jacques 2 :10)

Mon ami, j’ai une bonne nouvelle pour vous. Jésus est Celui qui nous qualifie pour que nous puissions recevoir toutes les bénédictions, parce qu’Il a obéi à tous les commandements de Dieu. Quand Il est mort pour nous sur la croix, Il n’a pas seulement accompli tous les commandements de Dieu, Il nous a aussi rachetés de la malédiction de la loi. (Galates 3 :13). Notez qu’Il ne nous a pas rachetés des bénédictions de la loi. Les bénédictions nous appartiennent donc encore aujourd’hui !

Quand vous lisez la liste des bénédictions dans Deutéronome 28 qui commence par « Tu seras béni dans la ville, tu seras béni dans les champs…le fruit de tes entrailles sera béni…ta corbeille sera bénie…tu seras béni à ton arrivée…à ton départ … » (Deutéronome 28 :3-13) je crois que Jésus vous dit : « Tu aimes les bénédictions ? Alors prends-les par la foi ! »

Vous pouvez dire : « Mais je ne les mérite pas. » C’est vrai, vous ne les méritez pas, mais elles sont  quand même à vous, grâce à  Jésus. C’est là la grâce de Dieu ! La loi dit : « Tu dois mériter les bénédictions. » Mais nous ne sommes plus sous la loi. Nous sommes sous la grâce. Alors,  prenez les bénédictions par la grâce au travers de la foi. Croyez Dieu en ce qui concerne ces bénédictions.

Aujourd’hui, il ne s’agit plus de savoir de quelle façon et à combien de commandements vous avez obéi. Il s’agit de savoir dans quelle mesure vous pouvez croire Dieu en ce qui concerne Ses bénédictions. Toutes les promesses de Dieu en Christ sont « oui », et parce que vous êtes en Christ, vous pouvez dire « Amen ! » à Ses bénédictions ! (2 Corinthiens 1 :20)


Pasteur Joseph Prince




173 DECLAREZ-VOUS PUR


Matthieu 8 :3

3 Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre

La plupart d’entre nous connaissent bien l’histoire de la guérison du lépreux dans Matthieu 8. C’est un magnifique récit qui montre la volonté de Dieu à toucher et à guérir les malades quelle que soit leur impureté. Quand nous doutons de la volonté que Dieu a de nous guérir, nous devons écouter une fois encore les paroles de Jésus : « Je le veux, sois pur. » Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement !

Puisque la Bible est claire en ce qui concerne la volonté de Dieu au sujet de la guérison, pourquoi avons-nous encore des problèmes avec notre santé ? Pour quelle raison faisons-nous encore l’expérience de symptômes dans nos corps ?

Je crois que la réponse se trouve, dans ce que Jésus a dit au lépreux de faire ensuite. Il lui a dit d’aller se montrer au sacrificateur. (Matthieu 8 :4) C’était la loi à cette époque pour les lépreux, quand ils étaient guéris. (Lévitique 14 :2-3) Et il allait entendre le prêtre prononcer le mot « pur » sur lui. (Lévitique 14 :7)

Vous voyez, en tant que croyants, quand nous avons reçu Jésus, Son sang nous a purifiés du péché, ainsi que de la maladie. (Esaïe 53 :4-5) Mais nous continuons à écouter les gens prononcer le péché, la maladie, la pauvreté et la mort sur nous. Nous continuons à écouter les gens nous dire que nous sommes impurs, peu méritants, pauvres, faibles, et qu’il est naturel que nous vieillissions, tombions malades et mourrions.

Dieu attend que des sacrificateurs se lèvent et déclarent Son peuple pur !

« Mais Pasteur Prince, où peut-on trouver de tels sacrificateurs ? »

Qui sont les sacrificateurs aujourd’hui ? Vous et moi ! En fait, nous avons plus d’autorité pour prononcer les bonnes choses que les sacrificateurs selon l’ordre lévitique de l’Ancien Testament. Ils n’étaient que sacrificateurs. Mais nous sommes rois et sacrificateurs par le sang de Jésus ! (Apocalypse 1 :5-6). La parole du roi est puissante. (Ecclésiaste 8 :4). Et par la Parole du sacrificateur, toute controverse et toute atteinte seront réglées. (Deutéronome 21 :5  - traduction anglaise)

Bien-aimé, Dieu vous a purifié, alors déclarez-vous pur ! Maintenant, mettez votre main sur votre cœur et déclarez de bonnes choses sur vous. Dites : « Je me déclare pur, juste, guéri, en forme et prospère, par le sang de Jésus ! » Par les paroles que vous prononcez en tant que roi et sacrificateur, toute atteinte contre vous sera réglée !


Pasteur Joseph Prince




172 SEULE L’EXPIATION DE JESUS SATISFAIT DIEU


1 Jean 2 :1-2

1…Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste.
2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés…

Aujourd’hui, les juifs observent encore Yom Kippur ou le jour des expiations. Comme le nom le suggère, c’est un jour mis à part pour que chacun expie ses péchés. Mais pour les chrétiens, cette belle fête montre Jésus et ce qu’Il a fait pour nous sur la croix. A cause de Son sacrifice, tous nos péchés ont déjà été parfaitement expiés. C’est pourquoi s’il nous arrive de pécher, nous savons que  «  nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste ». Et lui-même est une victime expiatoire pour nos péchés.

Maintenant, il n’est pas dit que « si quelqu’un se repend, nous avons un avocat auprès du Père ». Il est dit que « si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père ». Au moment où un enfant de Dieu pèche, son Avocat Jésus Christ entre en action immédiatement,  pour prier pour lui et le protéger.

Alors, qu’est-ce que la repentance ?

Le mot « repentance » c’est metanoia en grec, ce qui signifie « changer d’idée ». Par exemple, vous aviez l’habitude de croire que Jésus n’était qu’un homme bon. Puis un jour vous vous êtes repenti, et vous avez cru qu’Il était le Fils du Dieu vivant qui est mort pour vos péchés et est ressuscité le troisième jour, et avec joie vous avez fait de Lui votre Sauveur.

La repentance de la Bible n’est pas cette idée de vous frapper ou de vous punir pour expier vos péchés. Ne transformez pas cela en œuvre humaine, comme l’homme qui alla voir un prêtre pour confesser ses péchés. Après avoir fait cela, le prêtre  demanda à l’homme : « Au fait, qu’est-ce que vous faites dans la vie ? » L’homme répondit : « Je suis contorsionniste », et il poursuivit en faisant une démonstration de cela. A ce moment-là arriva un homme qui voulait lui aussi confesser ses péchés. Quand il vit le contorsionniste tordu dans tous les sens sur le sol, il  dit : « Si c’est cela la repentance, ce n’est même pas la peine d’y penser ! » et il partit en courant.

Mon ami, il n’est pas nécessaire d’escalader l’Himalaya, ou de vous fouetter le dos jusqu’au sang pour expier vos péchés. Aucune auto punition, aucune lamentation ne peuvent les expier. Vos péchés ont déjà été complètement punis dans le corps de Jésus. Seul Son Tout Accompli peut satisfaire Dieu. Alors changez votre façon de penser, et croyez tout simplement que Jésus seul est la victime expiatoire pour vos péchés !


Pasteur Joseph Prince




171 PROCLAMEZ LA MORT DU SEIGNEUR


1 Corinthiens 11 :26

26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’Il vienne.

Dans l’Ancien Testament, quand les enfants d’Israël sacrifiaient un agneau pour l’holocauste, parce qu’ils étaient confrontés à un ennemi puissant, la victoire leur appartenait. Par exemple, dans 1 Samuel 7 :7-11, quand les Philistins se sont levés contre eux, le prophète Samuel a offert un agneau en holocauste. Alors qu’on était en train de l’offrir, le Seigneur est arrivé comme un coup de tonnerre sur l’armée des Philistins, et les a mis en déroute. Cela a conduit les Israélites à la victoire.

A chaque fois que quelque chose de mal arrivait aux enfants d’Israël, en offrant un agneau en sacrifice, ils proclamaient la mort du Seigneur, et la bataille tournait en leur faveur.

Aujourd’hui, quand nous faisons face à un ennemi, de quelle façon offrons-nous notre « holocauste » ? De quelle façon proclamons-nous la mort du Seigneur et arrivons-nous à la victoire ? Est-ce que nous demandons à Jésus de redescendre vers nous et de mourir sur la croix encore une fois ?

Bien sûr que non, Jésus est mort une fois pour toute, pour nos péchés, passés, présents et futurs. (Hébreux 10 :12). Son œuvre est parfaitement parfaite, et complètement complète. Alors, Il n’a pas besoin de mourir pour nous de nouveau. Aujourd’hui, nous proclamons Sa mort en prenant la Sainte Cène.

Chaque fois que vous prenez le pain et le vin, vous déclarez devant les principautés et les puissances des ténèbres, que la mort du Seigneur est valable pour vous. Chaque fois que vous prenez la Sainte Cène, vous déclarez que parce que Jésus a été jugé et puni à votre place, vous ne pouvez pas être jugé et puni. Parce que Jésus est mort jeune à votre place, vous allez vivre longtemps. Et parce qu’Il a vaincu la mort et dépouillé le diable de ses pouvoirs, vous ne serez pas vaincu. La victoire vous appartient déjà !

C’est pourquoi David, le psalmiste a dit : « Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires… » (Psaumes 23 :5) La table du Seigneur est dressée pour vous en face de vos adversaires, parce que quand vous prenez le pain et le vin, vous voyez vos ennemis trembler et se disperser ! Pourquoi ? Parce que quand vous proclamez la mort du Seigneur au travers de la Sainte Cène, vous rappelez au diable et à ses cohortes, leur humiliante défaite à la croix du Calvaire ! (Colossiens 2 :15)


Pasteur Joseph Prince




170 DIEU EST DERRIERE VOTRE ACCROISSEMENT FINANCIER


1 Corinthiens 3 :7

7 …en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître.

Quelquefois, nous pensons que cet accroissement financier ou ce succès dont nous jouissons, sont le résultat de nos propres efforts ou de notre dur labeur. Maintenant, je ne suis pas partisan de la paresse, mais la vérité c’est que c’est Dieu qui est derrière ce plus.

Nous voyons cette vérité quand nous lisons l’histoire de Ruth, une jeune veuve de Moab, qui travaillait comme glaneuse dans un champ d’orge, du matin au soir. Maintenant, nous pourrions attribuer cet épha ( une réserve substantielle de 10 jours)  qu’elle avait ramassé à la fin de la journée, à son dur labeur. Après tout, elle avait travaillé toute la journée dans ce champ !

Mais quand nous lisons de quelle façon Boaz, le propriétaire du champ, avait dit en secret à ses moissonneurs  « …et même vous ôterez pour elle des gerbes quelques épis, que vous la laisserez glaner » (Ruth 2 :16), nous savons que c’est grâce à l’intervention de Boaz qu’elle a fini avec tant.

Je crois que Jésus, notre Boaz céleste, fait la même chose pour nous aujourd’hui. Il fait en sorte que les gens nous favorisent et « laissent tomber » des bénédictions sur nous, parce qu’Il nous aime. Puis, Il fait en sorte que nous « ramassions » ces bénédictions. Souvent cela se passe d’une façon qui semble si naturelle, que nous oublions que c’est le Seigneur qui nous a bénis avec ce plus.

Une personne de notre église, qui a un magasin de fleurs, nous a dit qu’une fois, Dieu a fait en sorte que quelqu’un qui avait besoin de beaucoup de fleurs « laisse tomber » une énorme commande dans sa boutique. Elle nous a aussi raconté qu’elle ne gagnait presque rien, même si elle travaillait dur depuis de nombreuses années. Mais quand elle est devenue chrétienne, après être venue dans notre église, elle a commencé à confesser chaque jour que la faveur de Dieu était sur elle. En l’espace de quelques semaines, cette grosse commande d’un montant de 14.000 $ est arrivée. Dieu seul était capable de lui donner tout cela de façon surnaturelle.

Mon ami, votre dur labeur n’est pas derrière votre accroissement financier. La Bible nous dit que c’est Dieu qui fait croître ». Il est Celui qui est derrière ce plus, et Il prend plaisir à vous bénir parce qu’Il vous aime !


Pasteur Joseph Prince




169 DIEU EST VOTRE ABBA, PERE


Galates 4 :6

6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père !

Aviez-vous déjà réalisé que Dieu n’avait jamais été appelé « Père », avant que Jésus ne vienne sur la terre, et ne se révèle comme tel ? Dans Sa prière à Son Père, Jésus a dit : « Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux » (Jean 17 :26) A quel nom jésus faisait-il référence. C’était au nom « Père ». S’il y avait quelque chose que Jésus avait à cœur,  c’était bien de nous présenter Dieu comme « Père ».

Dans la Bible Jésus a dit : « Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? Que boirons-nous ? De quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. » (Matthieu 6 :31-32) Une fois, Il a dit : « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ! » (Matthieu 7 :11)

Jésus veut que vous ayez toujours cette image de Dieu à l’esprit – qu’Il est votre Abba, Père. Pourquoi ? Parce qu’Il veut que vous sachiez qu’il n’y a rien de plus important,  et rien qui ne soit  insignifiant pour le Père, quand il s’agit de Ses enfants.

Imaginez un père en train de jouer avec son fils de cinq ans. Tout à coup, il remarque une écharde dans le pouce de son petit garçon. Le Père inquiet demande : « Quand est-ce que tu t’es fait cela ? »
« Il y a quelques jours. » répond le garçon.
« Pourquoi est-ce que tu ne l’as pas dit à papa ? »
« Je pensais que tu étais trop occupé et que je ne devais pas te déranger. »

Si vous étiez ce père, est-ce que cela ne vous briserait pas le cœur d’entendre votre enfant dire cela ?

Une écharde dans un pouce est peut être une petite chose, mais il n’y a rien de trop petit quand cela concerne votre enfant, parce que si cela l’affecte, cela vous affecte aussi. Maintenant, peu importe l’âge que vous avez aujourd’hui, vous êtes encore l’enfant de Dieu. Alors, ne pensez pas que votre problème soit trop petit pour Dieu. S’il est important pour vous, il est important aussi pour votre Père.

 Bien-aimé, rappelez-vous toujours qu’Il est votre Abba, Père !


Pasteur Joseph Prince




168 LA VIE SOUS LA NOUVELLE ALLIANCE


Hébreux 8 :10

10…Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur.

A quelles lois Jésus faisait-il référence, quand Il a dit : « Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur » ? Il ne faisait certainement pas référence aux dix commandements, connus comme étant les lois de l’Ancien Testament, puisqu’Il a dit qu’il y avait des défauts dans l’Ancienne alliance et qu’Il l’a déclarée obsolète. (Hébreux 8 :7-9 ; 13)

Les lois que Dieu met dans nos esprits et écrit  dans nos cœurs sont : la loi royale de l’amour (Matthieu 22 :37-40), la loi parfaite de la liberté (Jacques 1 :25), et la loi de la foi (Romains 3 :27). Ce sont les lois de la nouvelle alliance.

Vous vivez selon les lois de la nouvelle alliance, quand vous êtes conscient de combien Dieu vous aime. Et plus vous êtes conscient de Son amour pour vous, plus votre cœur est rempli d’amour. Quand cela arrive, vous aimez Dieu et les gens autour de vous de façon surnaturelle et sans effort. C’est Dieu qui est en train d’écrire dans votre cœur, la loi royale de l’amour – que nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier. (1 Jean 4 :19)

Deuxièmement, quand vous savez que vous êtes parfaitement accepté par Dieu à cause du sacrifice de Jésus, vous pouvez avoir le courage et la liberté, en tant qu’enfant de Dieu de venir avec assurance dans la présence de votre Père céleste. Et dans Sa présence, Il peut écrire dans votre cœur de nouveaux désirs. Vous allez vous retrouver à vouloir faire les bonnes choses au bon moment. Vous allez vivre votre vie victorieusement, et cela va provenir de l’intérieur. C’est la loi parfaite de la liberté qui agit dans votre vie.

Troisièmement, quand vous réalisez ce que Dieu a écrit dans votre cœur et ce qu’Il a mis  dans votre esprit, et que votre foi est activée, vous lui faites confiance et croyez en Son amour pour vous, Il appelle cela  « obéir à la loi de la foi ». Quand cela arrive, tout ce que vous croyez, vous le recevez !

Mon ami, Dieu a rendu les choses faciles, et vous allez trouver que c’est enthousiasmant, de vivre une vie sous la nouvelle alliance !


Pasteur Joseph Prince




167 PRENEZ, PRENEZ ET PRENEZ ENCORE !


1 Corinthiens 2 :12

12 Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par Sa grâce.

En tant qu’enfant du Dieu Très Haut, Dieu veut que vous connaissiez les choses qui vous ont été données gratuitement. Il veut que vous les receviez gratuitement, bien que cela lui ait coûté Son Fils. Il a payé le prix, mais Il veut que vous receviez les bénédictions gratuitement. C’est Son amour pour vous.

Peut-être demandez-vous à Dieu : « Comment se fait-il que je ne reçoive pas ces bénédictions ? Et pourquoi est-ce que j’ai si peu de tout cela ? »

Je crois qu’Il vous dit ceci : « Qu’est-ce qui te manques mon enfant ? La santé ? Prends-là ! Elle a été payée avec la vie de Mon Fils. »

« Est-ce que tu as besoin d’avoir la paix de l’esprit ? » Mon Fils a porté la couronne d’épines sur Sa tête, pour te la donner. Prends-là ! »

« Tu manques de sagesse ? Prends Ma sagesse ! »

« Tu as besoin de victoire ? La victoire, ce n’est pas quelque chose que tu acquiers. C’est un don qui doit être reçu. Prends-là ! »

« Prends Ma prospérité ! Prends Ma faveur ! Chaque fois que tu viens dans Ma présence, prends, prends plus ! »

Dieu, votre Père céleste veut que vous receviez comme le fils prodigue qui ne méritait rien, mais qui a tout reçu. (Luc 15 :11-24) Dieu prend plaisir à donner gratuitement. Et Il  se réjouit quand vous recevez gratuitement, parce que cela montre que vous appréciez et reconnaissez la valeur du sacrifice de Son Fils.

Vous manquez le but, quand vous passez du temps à essayer de gagner ce qui vous a été donné gratuitement, quand vous pensez que vous devez faire plus pour que Dieu vous bénisse, ou que vous devez payer le prix pour avoir quelque chose. Dieu ne peut rien vous donner en se basant sur vos œuvres, parce que si c’est par les œuvres que vous recevez, ce n’est plus par grâce. Quand vous essayez par vos œuvres d’obtenir quelque chose, vous frustrez la grâce de Dieu, et traitez à la légère l’œuvre de Jésus sur le Calvaire.

Mon ami, l’époque où il fallait essayer, se battre et gagner est révolue. Le moment de prendre, prendre et prendre encore est arrivé. Prenez et vous procurerez du plaisir au cœur de Dieu !


Pasteur Joseph Prince




166 LA VIE SOUS LA NOUVELLE ALLIANCE


Hébreux 8 :10

10…Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur.

A quelles lois Jésus faisait-il référence, quand Il a dit : « Je mettrai mes lois dans leur esprit. Je les écrirai dans leur cœur » ? Il ne faisait certainement pas référence aux dix commandements, connus comme étant les lois de l’Ancien Testament, puisqu’Il a dit qu’il y avait des défauts dans l’Ancienne alliance et qu’Il l’a déclarée obsolète. (Hébreux 8 :7-9 ; 13)

Les lois que Dieu met dans nos esprits et écrit  dans nos cœurs sont : la loi royale de l’amour (Matthieu 22 :37-40), la loi parfaite de la liberté (Jacques 1 :25), et la loi de la foi (Romains 3 :27). Ce sont les lois de la nouvelle alliance.

Vous vivez selon les lois de la nouvelle alliance, quand vous êtes conscient de combien Dieu vous aime. Et plus vous êtes conscient de Son amour pour vous, plus votre cœur est rempli d’amour. Quand cela arrive, vous aimez Dieu et les gens autour de vous de façon surnaturelle et sans effort. C’est Dieu qui est en train d’écrire dans votre cœur, la loi royale de l’amour – que nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier. (1 Jean 4 :19)

Deuxièmement, quand vous savez que vous êtes parfaitement accepté par Dieu à cause du sacrifice de Jésus, vous pouvez avoir le courage et la liberté, en tant qu’enfant de Dieu de venir avec assurance dans la présence de votre Père céleste. Et dans Sa présence, Il peut écrire dans votre cœur de nouveaux désirs. Vous allez vous retrouver à vouloir faire les bonnes choses au bon moment. Vous allez vivre votre vie victorieusement, et cela va provenir de l’intérieur. C’est la loi parfaite de la liberté qui agit dans votre vie.

Troisièmement, quand vous réalisez ce que Dieu a écrit dans votre cœur et ce qu’Il a mis  dans votre esprit, et que votre foi est activée, vous lui faites confiance et croyez en Son amour pour vous, Il appelle cela  « obéir à la loi de la foi ». Quand cela arrive, tout ce que vous croyez, vous le recevez !

Mon ami, Dieu a rendu les choses faciles, et vous allez trouver que c’est enthousiasmant, de vivre une vie sous la nouvelle alliance !


Pasteur Joseph Prince




165 LA LUMIERE DU MONDE DEVOILE VOTRE PERFECTION


Jean 8 :12

12 Jésus leur parla de nouveau, et dit : « Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas  dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »

Quand j’étais adolescent, j’ai entendu des serviteurs de Dieu qui disaient cela : « Jésus est la lumière du monde. Donc ne pensez pas un seul instant que vous pouvez faire des choses derrière Son dos. Sa lumière mettra en lumière toutes les mauvaises choses que vous avez faites ! » Alors j’avais peur de m’approcher de Dieu, craignant que Sa glorieuse lumière dévoile mes fautes, mes faiblesses et ma honte.

Mais est-ce que « la lumière du monde » fait cela ?

La vérité se trouve dans le contexte de ce verset. Jésus a déclaré qu’Il était la lumière du monde, après avoir dit à la femme prise en flagrant délit d’adultère : « Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ? »

Quand elle a répondu : « Non, Seigneur », Il lui a dit : « Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus. » Puis, la Bible nous dit que « Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde… » (Jean 8 :10-12)

Que c’est merveilleux de savoir que quand Jésus a dit : « Je suis la lumière du monde. », Sa lumière n’était pas là pour révéler le péché de la femme, parce qu’Il venait juste de lui dire qu’Il ne la condamnait pas.

Cela nous montre que nous n’avons pas à avoir peur, quand nous entrons dans la présence de Dieu. Il n’est pas là en train d’attendre pour nous punir pour nos erreurs et nos échecs. Sa lumière n’est pas là pour dévoiler nos péchés et notre honte, ou pour nous condamner. Non, Sa glorieuse lumière est là pour nous montrer de quelle façon parfaite le sang de Son Fils nous a purifiés de nos péchés ! C’est la raison pour laquelle Jésus pouvait dire à la femme qu’Il ne la condamnait pas,  parce qu’Il allait être condamné pour son péché et pour les nôtres sur la croix.

Bien-aimé, la lumière de Jésus dévoile cette vérité qui est que nos péchés ont complètement été effacés. Elle révèle combien nous sommes parfaits et sans tache, à cause du Tout Accompli de Christ à la croix. Quand vous savez cela, vous pouvez entrer avec assurance dans la présence de Dieu, sachant que vous avez la lumière de la vie qui vous donne grâce et espoir !


Pasteur Joseph Prince




164 JESUS VOUS A DONNE SA PAIX


Jean 14 :27

27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne.

En Israël, les juifs se saluent en disant les mots : « Shalom, shalom ». Contrairement au mot « paix » que nous utilisons dans notre langue, « shalom » ne signifie pas simplement la paix de l’esprit, mais aussi la santé pour tout votre être : esprit, âme et corps. Cela signifie avoir un sentiment de complétude et de sûreté. En d’autres termes, « shalom » comprend votre prospérité, votre santé et votre total bien-être.

Quand Jésus a parlé à Ses disciples dans Jean 14 :27, Il n’a pas utilisé le mot « paix ». Il a  utilisé le mot Hébreux « shalom », en disant : « Je vous laisse la shalom, je vous donne ma shalom… » Il est intéressant de noter que le mot « laisser » ici signifie « léguer », de la façon dont un homme riche lègue ses biens à un bénéficiaire.

Les disciples ont dû être enthousiasmés, quand ils ont entendu que Jésus leur léguait Sa « shalom ». Ils ont dû comprendre que recevoir Sa « shalom » signifiait avoir Sa santé, parce qu’ils ne L’avaient jamais vu malade. Avoir Sa « shalom » signifiait aussi ne jamais manquer de rien, parce qu’Il n’était jamais fauché. Quand Il avait besoin d’argent, l’argent était là. Une fois, l’argent nécessaire pour payer les impôts du temple est venu par la bouche d’un poisson ! (Matthieu 17 :24-27)

Les disciples comprenaient aussi qu’avoir la « shalom » de Jésus signifiait avoir Son abondance, parce qu’ils l’avaient vu pourvoir aux besoins de milliers de personnes, et qu’il y avait encore beaucoup de surplus. Ils l’avait vu nourrir 5000 hommes (sans compter les femmes et les enfants), et  il y avait encore 12 paniers remplis de ce qui restait. (Marc 6 :34-44)

Jésus voulait que Ses disciples sachent que Sa paix était différente de celle que le monde offre. Sa paix allait changer toutes les circonstances difficiles auxquelles ils seraient confrontés. Même s’il s’agissait d’une super tempête, elle devrait s’incliner devant Sa paix. Le Prince de la Paix a juste dit : « Silence ! Tais-toi ! », et  les vents et la mer lui ont obéi. (Marc 4 :39) Sa paix a transformé la super tempête en un calme parfait.

Bien-aimé, c’est le genre de paix que Jésus vous a léguée. Alors, croyez que Sa « shalom » qu’Il vous a laissée, va changer toutes vos situations difficiles, et transformer la maladie, le manque et  les angoisses, en santé, prospérité et bien-être total !


Pasteur Joseph Prince




163 PAS SATISFAIT D’ETRE JUSTE SAUVE


Genèse 12 :7

7 L’Eternel apparut à Abram, et dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel à l’Eternel, qui lui était apparu.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais moi, je ne suis pas satisfait de simplement savoir que je suis juste par la foi. Je veux aussi connaître Celui qui m’a rendu juste. Je veux avoir une relation intime avec mon Sauveur !

Abraham était l’un de ces hommes. Il était juste par la foi, mais il était aussi proche de Dieu et il était béni par Dieu en toutes choses. (Genèse 24 :1) Son neveu Lot, par contre, bien que juste lui aussi (2 pierre 2 :7-8) n’avait pas de cœur pour Dieu. Il a fini en perdant beaucoup, quand Sodome la ville dans laquelle il habitait, a été détruite en même temps que Gomorrhe. Il a été sauvé de justesse !

Mon ami, voulez-vous être un chrétien comme Lot, juste, mais ayant toujours des ennuis, ou voulez-vous être un chrétien juste-et-béni comme Abraham ? Alors, comme Abraham ayez un cœur pour Dieu.

De lieux en lieux, Abraham construisait des autels pour le Seigneur. Et entre les autels, il est devenu très, très riche ! (Genèse 13 :2) Cependant, il n’est nulle part dit dans la Bible que Lot ait à un moment donné fait un autel pour le Seigneur.

Qu’est-ce qu’un « autel » dans le contexte d’aujourd’hui ? C’est un endroit où vous savez que vous êtes proche de Dieu. Par exemple, quand mon père était à l’hôpital, j’étais inquiet et je ne savais pas quoi faire. Je me rappelle que j’étais en train de conduire et que je pleurais. Après un moment, je me suis déchargé de mes soucis sur le Seigneur. Quand je suis arrivé à l’hôpital, j’ai juste posé mes mains sur mon père en disant : « Sois guéri, au nom de Jésus ! » Et il a été guéri !

Encore aujourd’hui, je me rappelle l’endroit où je me suis déchargé de mes soucis sur le Seigneur et où je me suis reposé sur Son amour pour moi. C’est mon « autel ». Et ce n’est pas le seul.

Nous devons avoir ce genre de relations avec Dieu. Une relation pleine « d’autels » qui nous rappellent Son amour, Sa bonté et Sa fidélité. Ne vivons pas notre vie chrétienne comme Lot, en étant sauvés de justesse. Avançons en étant proche de Dieu, comme l’a fait Abraham, et soyons richement bénis dans nous les domaines de notre vie !


Pasteur Joseph Prince




162 UN CORPS TOUT NEUF AU SON DE LA TROMPETTE


1 Thessaloniciens 4 :16

16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

Partout dans le monde, les juifs célèbrent Rosh Hashanah, le nouvel an juif. Ayant lieu habituellement au mois de septembre, cette fête est célébrée au son des trompettes – le shofar ou la corne de bélier. C’est pour cela qu’on l’appelle également la Fête des Trompettes.

Les juifs célèbrent sept fêtes. La Pâque, la fête des pains sans levain, la fête des premiers fruits, la Pentecôte, la fête des Trompettes, la fête des expiations, et la fête des Tabernacles. Les quatre premières ont été littéralement accomplies par Jésus. Il a été l’agneau Pascal (1 Corinthiens 5 :7), le pain de vie (Jean : 6-35) et la fête des premiers fruits (les prémices) de ceux qui sont morts (1 Corinthiens 15 :20) Et quand le jour de Pentecôte est arrivé, après Son ascension, Il nous a envoyé le Saint Esprit. (Actes 2 :1-4)

Donc la prochaine fête que nous attendons que Jésus accomplisse littéralement, c’est la fête des Trompettes. Pourquoi cette fête est-elle significative pour nous ? Parce que quand Jésus va l’accomplir, cela signifie que nous allons aller à Sa rencontre dans les airs !

Je parle de l’enlèvement de l’église. Quand la trompette sonnera « en un clin d’œil », nous qui sommes encore en vie, nous serons changés. Nous aurons un nouveau corps qui sera comme Jésus ! Ceux qui sont morts en Christ vont ressusciter et recevoir aussi un nouveau corps. Ils seront enlevés les premiers, et nous qui sommes vivants le serons ensuite, et nous irons tous à la rencontre du Seigneur dans les airs. (1 Corinthiens 15 :51-55)

Cela signifie qu’il est possible que vous ne passiez pas par la mort ! La Bible dit : « Ensuite, nous les vivants, qui seront restés (en vie), nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, » (1 Thessaloniciens 4 :17). C’est une chose d’être en vie, mais c’est une autre chose que de rester en vie.

Je crois qu’il y a une génération de chrétiens qui  connaissent la puissance de résurrection du Seigneur. Ils savent comment marcher dans leur héritage, et éloigner la maladie et la mort jusqu’au retour du Seigneur. Mon ami, faites partie de ceux-là, en prenant le Seigneur Jésus et Son Tout Accompli, comme votre victoire sur la maladie et la mort !


Pasteur Joseph Prince




161 LE SEIGNEUR LE PEUT ET LE VEUT AU PLUS HAUT POINT


Matthieu 8 :3

3 Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre.

Quand vous voyez quelqu’un recevoir une guérison miraculeuse ou un miracle financier, est-ce que vous vous demandez : « Et moi, Seigneur ? » Je crois que le lépreux qui est venu vers Jésus a pu poser la même question.

Il avait dû entendre parler ou voir de loin, puisqu’il ne lui était pas permis par la loi d’aller dans les lieux publics, comment Jésus avait guéri les malades. Alors, il ne doutait pas que Jésus pouvait le guérir, mais il n’était pas sûr que Jésus  veuille le guérir. Il a dit à Jésus : « Seigneur, si tu le veux tu peux me rendre pur. » (Matthieu 8 :2). Il avait confiance en la puissance de Dieu, mais pas en Son amour pour lui.

Comme le lépreux, vous n’avez peut être aucun problème à croire que Dieu peut faire un miracle pour vous, puisqu’Il est le Dieu Tout Puissant. Mais vous vous demandez s’Il veut le faire pour vous. Mon ami, laissons les actes de Jésus et Sa réponse au lépreux régler cette question une bonne fois pour toutes. Il a étendu la main, l’a touché, et a dit : « Je le veux, sois pur. » Et immédiatement, le lépreux a été guéri.

Je veux que vous notiez que Jésus a touché le lépreux. Il aurait pu le guérir à distance  juste en disant un mot. Il avait guéri d’autres personnes de cette façon, comme dans le cas du serviteur du centurion et de la fille de la femme Syro-phénicienne. Alors, pourquoi est-ce qu’Il a  touché le lépreux ?

Jésus savait que depuis de nombreuses années le lépreux avait été coupé de sa famille et de la société, et que donc il devait se sentir déshumanisé. Je crois que Jésus l’a touché pour qu’il se sente de nouveau humain, pour qu’il se sente de nouveau aimé et accepté. Son toucher était son langage d’amour vis-à-vis du lépreux.

Est-ce que vous pouvez voir ici le cœur d’amour de Dieu ? Est-ce que vous pouvez voir combien Il aimait le lépreux ? C’est de cette façon qu’Il vous aime ! Le jour où vous arrivez à connaitre le cœur d’amour de Dieu, et où vous croyez qu’Il veut vous bénir plus que vous ne le voulez vous-même, c’est  le jour où vous recevrez votre miracle !

Bien-aimé, prenez conscience du cœur d’amour de Dieu, et vous allez croire que non seulement Il peut, mais qu’également Il veut vous guérir !


Pasteur Joseph Prince




160 NOTRE AIDE AU TEMPS DU BESOIN


Hébreux 4 :16

16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

Si vous faites face à un défi en ce moment, je veux que vous sachiez que vous avez une invitation permanente de la part de votre Père céleste, à vous approcher avec assurance du trône de la grâce afin « d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans vos besoins ».

La phrase « pour être secourus dans vos besoins » signifie que vous obtenez la guérison quand vous êtes malade, la provision quand vous êtes dans le manque, la restauration quand vos relations avec l’un de vos bien-aimés se dégradent, et la faveur quand vous entendez parler de licenciement ou de perspectives sombres.

« Pasteur Prince, comment est-ce que je peux m’approcher avec assurance, quand j’ai été un chrétien minable ? »

Vous pouvez vous approcher avec assurance, parce que vous vous approchez de Dieu au travers du sang de Jésus Christ, et non pas au travers de la façon dont vous avez vécu votre vie. Alors quand vous venez dans la présence de Dieu, vous n’avez pas à avoir peur que vos péchés soient exposés, parce que le sang de Jésus a effacé chacun d’entre eux. Dieu ne voit même pas l’ombre d’un péché en vous, parce qu’Il ne voit que le sang de Son Fils qui a été versé pour que vous soyez totalement pardonné et accepté.

Mon ami, quand vous avez failli et que vous avez besoin de miséricorde, la Parole de Dieu vous assure que vous trouverez miséricorde, quand vous vous approcherez de Dieu avec assurance. La miséricorde signifie que vous ne recevez pas les mauvaises choses que vous méritez, telles que la condamnation, la pauvreté, les échecs, les pertes et même la mort.

Et la miséricorde n’est pas la seule chose que vous obtenez, quand vous vous approchez de Dieu avec assurance ; Vous trouvez aussi grâce. La grâce signifie que vous recevez les bonnes choses que vous ne méritez pas telles que la santé, la protection, l’onction, la faveur, le succès et la vie en abondance.

Alors approchez-vous avec assurance de Celui qui vous aime passionnément, inconditionnellement, et d’un amour éternel. Approchez-vous de Celui qui connaît tout de votre situation et qui a la solution. Sa sagesse est bien au-delà de celle du médecin que vous respectez hautement, de celle de cet avocat que vous honorez grandement, et de celle de tous les meilleurs experts que vous pouvez consulter. Bien-aimé, approchez-vous avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans vos besoins !


Pasteur Joseph Prince




159 QUEL JUSTE VOULEZ-VOUS ETRE ?


Genèse 24 :1

1 Abraham était vieux, avancé en âge, et l’Eternel avait béni Abraham en toute chose.

La Bible dit qu’Abraham était juste. Mais savez-vous que son neveu Lot était juste lui aussi ? (2 Pierre 2 :7-8) Cependant ces deux hommes ont eu des vies bien différentes. Bien que vivant tous les deux sous la grâce de Dieu, quelques 400 ans avant que la loi ne soit donnée, Abraham était vraiment béni, alors que Lot a perdu beaucoup de choses !

Les deux hommes avaient beaucoup de bétail et de troupeaux. Quand leurs bergers ont commencé à se quereller au sujet du manque de place, Abraham a pris l’initiative de faire régner la paix. Il a même laissé Lot prendre la terre qu’il voulait. Les deux hommes étaient justes, mais un était plus affable que l’autre.

Lot a choisi les terres bien irriguées de la plaine du Jourdain, dans laquelle se trouvaient les villes de Sodome et Gomorrhe. Il a vécu là, et a planté sa tente près de Sodome. Finalement il a vécu à Sodome. Maintenant, Sodome et Gomorrhe dans la Bible représentent une façon de vivre immorale. Certains chrétiens pensent : « Puisque je suis juste par la foi et sous la grâce de Dieu, je peux vivre de façon immorale. »

Et bien tirons une leçon de la vie de Lot. D’abord il a vu Sodome, puis il s’est rapproché de Sodome, et finalement il est entré dans Sodome. J’aime ce qu’un grand homme de Dieu a dit : « Le péché vous emmènera plus loin que vous voulez aller, il vous fera rester dans un endroit plus longtemps que vous voulez rester, et il vous coûtera plus que ce que vous voulez payer. » Qu’est-ce que tout cela a coûté à Lot ?

Il a été capturé, quand quatre rois ont pillé Sodome et Gomorrhe. Et même après qu’Abraham l’ait secouru avec l’aide de Dieu, il n’en a tiré aucune leçon. Il est retourné à Sodome. Certains chrétiens vivent en étant secourus sans arrêt. Dieu les libère, disons de dettes, et ils recommencent à aller emprunter de l’argent ou à dépenser de l’argent au jeu ! Sodome et Gomorrhe ont fini par être détruites. Lot a dû s’enfuir, avec seulement sa chemise sur le dos, et en chemin il a même perdu sa femme.

Bien-aimé, vous êtes la justice de Dieu en Christ. Quand vous comprendrez vraiment ce que Jésus a fait pour que vous soyez  la justice de Dieu, vous arrêterez d’aimer le péché, et vous tomberez amoureux de Dieu. Alors ce ne sera pas difficile pour vous d’avoir le cœur tourné vers Dieu, comme Abraham l’avait, et comme Abraham vous serez béni en toutes choses.


Pasteur Joseph Prince




158 FAITES MONTER VERS LE SEIGNEUR DES CHANTS DE LOUANGE


Ephésiens 5 :17
17 C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur

Dieu veut que nous avancions en étant des hommes et des femmes remplis de sagesse, et non pas comme des gens stupides. (Ephésiens 5 :15) Maintenant, Il ne va pas nous demander de marcher dans la sagesse sans nous montrer comment faire. C’est la raison pour laquelle le verset continue en disant : « C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. »

Alors qu’elle est la volonté de Dieu ? Les deux versets suivants nous montrent comment le savoir : « Ne vous enivrez pas de vin ; c’est une débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit ; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur ». (Ephésiens 5 :18-19)

Quand vous vous autorisez à être  rempli du Saint Esprit en faisant monter des chants de louange vers le Seigneur, en parlant ou en chantant (Dieu sait que certains d’entre-nous ne peuvent pas chanter !)  des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, et en célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur, Dieu promet que vous connaitrez quelle est Sa volonté pour votre situation. Vous aurez ensuite la sagesse nécessaire pour décider ce que vous devez faire.

Ceci s’est avéré vrai dans ma propre vie. Lorsque je suis confronté à une situation difficile, plus j’y pense, plus je suis embrouillé. Plus j’essaye de faire de mon mieux pour trouver une solution intelligente, plus la réponse semble s’éloigner de moi. Mais lorsque je détourne mon attention du problème et que je me tourne vers Dieu, en chantant par l’Esprit et en Le louant, je vois les choses plus clairement, quand je reviens plus tard sur le  problème. Je reçois aussi une direction intérieure lorsque je dois prendre certaines décisions, et finalement  en avançant, je me rends compte que je n’aurais pas pu prendre une meilleure décision tout seul.

Alors mon ami, faites monter des chants de louanges vers le Seigneur,  dans les bons comme dans les mauvais moments. Parce que lorsque vous remplissez votre bouche avec des louanges qui s’adressent à Dieu, Il  vous dirige et vous guide dans toutes les choses de votre vie.  Même si vous êtes enlisé dans un problème, Il  vous montre le chemin que vous devez prendre ou  la sortie. Dans tous les cas, vous recevez toute la sagesse et toute l’aide dont vous avez besoin !



Pasteur Joseph Prince




157 LAISSEZ LE SEIGNEUR ETRE VOTRE DÉFENSE


Psaumes 94 :22
22 Mais l’Eternel est ma retraite, mon Dieu est le rocher de mon refuge.

Imaginez que vous soyez une pauvre veuve, étrangère dans le pays, et que vous fassiez un travail qui se trouve au bas de l’échelle sociale. C’était la situation de Ruth, et donc il aurait été facile pour elle de se sentir vulnérable et sans défense. Mais parce qu’elle a fait confiance au Seigneur (Ruth 1 :16), Il l’a mise sous la protection de Boaz.

Boaz, le propriétaire du champ dans lequel elle travaillait, a donné un ordre à ses serviteurs en leur disant : « Qu’elle glane aussi entre les gerbes, et ne l’inquiétez pas. » (Ruth 2 :15) Voilà ce qu’il était en train de dire à ses hommes : « C’est peut être une glaneuse, mais parce que je prends soin d’elle, traitez-la avec respect, et assurez-vous qu’elle n’ait pas honte. »

Boaz est l’image de notre Seigneur Jésus. Si vous vous sentez vulnérable et sans défense en ce moment, imaginez Jésus en train d’ordonner à Ses anges : « Prenez soin de cette personne qui m’appartient. Assurez-vous qu’elle soit traitée avec respect, et qu’elle n’ait pas honte, parce que c’est quelqu’un que j’aime et pour qui je suis mort. »

La Parole de Dieu nous dit que si Dieu est pour nous, qui peut être contre nous ? (Romains 8 :31) Aucune personne qui voudrait se lever contre nous ne pourrait gagner, parce que quand Dieu est pour nous, Sa protection est sur nous. C’est la raison pour laquelle je n’ai jamais répondu  à aucun des emails empoisonnés que j’ai reçus au cours de mon ministère.

Mon attitude est celle-ci : Jésus est ma défense. S’Il ne me défend pas, cela signifie qu’il y a des choses dans ma vie qui n’ont pas à être défendues, et si c’est le cas, je serai content de savoir lesquelles, le plus tôt possible. D’un autre côté, parce que j’ai pris le Seigneur comme défenseur et qu’Il me défend, que peuvent me faire ceux qui sont contre moi ?

Quand vous vous défendez vous-même, vous n’avez que vos deux mains et vos propres ressources humaines. Mais quand vous laissez Jésus se charger de votre défense, Il vous défend avec Ses mains percées et Ses légions d’anges ! Et le résultat est étonnant.

Bien-aimé, le Seigneur est votre défense et votre refuge. Faites-Lui confiance, en ce qui concerne votre défense et votre protection !


Pasteur Joseph Prince




156 VOUS AVEZ UNE DOUBLE PORTION D’HERITAGE


Esaïe 61 : 6-7
6 Mais vous, on vous appellera sacrificateurs de l'Eternel  On vous nommera serviteurs de notre Dieu ; Vous mangerez les richesses des nations, et vous vous glorifierez de leur gloire. 7 Au lieu de votre opprobre, vous aurez une double portion…Ils posséderont ainsi le double dans leur pays…

Vous êtes appelés « sacrificateurs de l’Eternel » parce que Jésus vous a purifiés par Son sang, et qu’Il a fait de vous des rois et des sacrificateurs pour Dieu. (Apocalypse 1 :5-6) Et en tant que sacrificateurs du Seigneur, Dieu vous dit : « Vous mangerez les richesses des nations, et vous vous glorifierez de leur gloire. » et vous « posséderez le double dans leur pays ».

Cette promesse est devenue une réalité pour un membre de notre église qui a reçu une double portion, alors qu’il travaillait dans une des plus grandes compagnies américaines à Singapour. En peu de temps, il a reçu deux augmentations de salaire. Et en l’espace de deux ans, il s’est vu offrir une promotion inattendue à un poste de responsabilité dans l’entreprise. C’était inattendu, parce que pour avoir une promotion comme celle-ci dans la compagnie, il fallait normalement attendre quatre ans.

Il est devenu aussi le bénéficiaire d’attribution d’actions privilégiées d’un montant à cinq chiffres, dont la valeur nette était susceptible de doubler, à en juger par le marché boursier en vigueur. Il a reconnu que c’était certainement la faveur de Dieu, parce que ceux qui avaient été récompensés dans le passé n’étaient qu’un petit nombre de managers de haut niveau qui avaient contribué de façon significative au développement de  la compagnie. Et seulement un petit pourcentage de leurs employés dans le monde avait reçu cette récompense prestigieuse. Il n’était que le deuxième bénéficiaire, après le patron du bureau de Singapour, à la recevoir.

Ce membre de l’église a reçu une double portion – deux augmentations de salaire, une promotion en l’espace de deux ans, et une récompense qui était susceptible de doubler de valeur. Il mangeait vraiment les richesses des nations, et  se glorifiait de leur gloire !

Bien-aimé, croyez Dieu quand Il dit que Son peuple va recevoir une double portion. La double portion comprend les bénédictions de la faveur, de la fécondité, du succès, des richesses et de la santé. En fait, les gens autour de vous vont vous regarder ainsi que vos descendants, et vont reconnaître que vous êtes des gens que le Seigneur a bénis !


Pasteur Joseph Prince




155 NE LAISSEZ PAS VOTRE PASSE VOUS VOLER


Philippiens 3 :13-14
13 Frères, je ne pense pas l’avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, 14 je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ.

Est-ce que vous vivez une vie de regrets, en pensant : « Si seulement… » ? « Si seulement j’étais allé à l’école…Si seulement j’avais épousé la bonne personne…Si seulement j’avais accepté l’autre travail…Si seulement je n’avais pas fait cette erreur stupide… »

Est-ce que votre passé vous vole votre joie d’aujourd’hui ? Alors, oubliez votre passé !

Il se peut que vous disiez : « Mais Pasteur Prince, vous ne savez pas ce que j’ai fait dans le passé ! »

Considérez Paul. Si le diable avait eu quelque chose à dire contre Paul, il aurait pu lui rappeler la façon dont il a persécuté l’église primitive en causant la mort de beaucoup, y-compris celle d’Etienne, le premier martyre chrétien.

Paul avait fait des choses horribles qu’il était difficile pour lui d’oublier. Mais il a eu une telle révélation du merveilleux pardon de Dieu, qu’il a pu dire : « Oubliant ce qui est en arrière…je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ ».

Bien-aimé, Dieu vous a pardonné tous vos péchés. Il vous a totalement pardonné et Il a déclaré : « Et je ne me souviendrai plus de tes péchés ni de tes iniquités. » (Hébreux 10 :17)

Comme Paul vous pouvez oublier votre passé, ce que vous avez fait de mal, et les blessures que vous avez causées aux autres, ou celles par lesquelles vous êtes passé. Dieu peut prendre les larmes d’hier et les transformer en miracles de demain. Il peut vous redonner avec abondance tout ce que vous avez perdu. Il peut faire que toutes choses, même les événements douloureux de votre vie, concourent à votre bien. (Romains 8 :28)

La Parole de Dieu dit : « Et la gloire de l'Eternel t’accompagnera. » (Esaïe 58 :8). Sa gloire va couvrir votre passé. Quel que soit l’endroit ou vous allez, Sa gloire couvre votre passé. Votre passé n’est plus le même passé que vous connaissez à cause de Sa gloire qui l’a recouvert. Votre passé est passé. Il a été anéanti. Il est parti ! Alors ne laissez plus votre passé vous dérober votre joie d'aujourd’hui !

Pasteur Joseph Prince




154 CROYEZ QUE DIEU EST CELUI QUI VOUS RECOMPENSE


Hébreux 11 :6
6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

La plupart des gens ne citent que la première partie d’Hébreux 11 :6 – « sans la foi il est impossible de lui être agréable ». Cependant le verset continue en disant : « Car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe,  et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent ». En d’autres termes, la foi qui plaît à Dieu, c’est le genre de foi qui croit que Dieu existe et qu’Il est Celui qui récompense.

La Bible dit aussi que « la foi est une ferme assurance (la substance) des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas ». (Hébreux 11 :1). Alors même pendant les temps difficiles, quand nous ne voyons pas de bonnes choses se passer dans nos différentes situations, nous devons croire que Dieu va retourner ces situations et nous récompenser.

Dieu a retourné la situation pour Ruth, la veuve Moabite, quand elle a cru le Seigneur et qu’elle a fait de Lui son Dieu. (Ruth 1 :16)La Bible nous dit qu’une « récompense entière » lui a été donnée par le Seigneur, quand elle s’est réfugiée sous Ses ailes. (Ruth 2 :12). Non seulement Il lui a donné Sa protection, mais également une abondance de biens, une faveur exceptionnelle et une rédemption glorieuse. (Ruth 2 :9-17 ; 3 :11 ; 4 :10-13)

Quand Rahab, la prostituée de Jéricho, a entendu comment le Seigneur avait ouvert la mer Rouge pour les enfants d’Israël, elle a cru qu’Il  était « Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre ». (Josué 2 :9-11) Bien que Rahab n’ait pas été personnellement témoin de ces miracles, elle a cru Dieu, et a caché les espions juifs pour que ceux qui les poursuivaient ne les trouvent pas. (Josué 2 :4-6). A cause de sa foi, non seulement elle n’a pas péri avec ceux qui ne croyaient pas (Josué 6 :25) ; Hébreux 11 :31), mais elle a été citée  dans « le tableau des gens de foi » dans Hébreux 11.

Dieu était tellement content de la foi de ces deux femmes païennes, que non seulement Il les a bénies pendant leur vie, mais qu’Il les a mises aussi dans la généalogie de Son Fils Jésus Christ, qui est le grand Rédempteur et le grand Rémunérateur.

Bien-aimé, quand vous venez au Seigneur avec vos besoins, croyez qu’Il est Dieu, et qu’Il est Celui qui récompense. Dieu prend plaisir à ce genre de foi. Il veut être Celui qui récompense votre foi en Lui !


Pasteur Joseph Prince




153 ÉTEIGNEZ LES TRAITS ENFLAMMES DE L’ENNEMI


Ephésiens 6 :16
16 Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin.

Je crois que quand vous priez par l’Esprit, c'est-à-dire en langue, un bouclier se monte tout autour de vous –un bouclier d’eau. Mais pourquoi est-ce que je dis que c’est un bouclier d’eau ? Laissez-moi vous expliquer ce que le Seigneur m’a montré.

Un jour, j’étais en train de méditer sur Ephésiens 6 :16 – « Prenez par-dessus-tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ». D’abord j’ai pensé au bouclier en bois d’un soldat romain. Mais trois mots revenaient constamment à mon esprit : « éteindre » et  les « traits enflammés ». Puis le Seigneur a dit : « Mon fils, si c’est un bouclier en bois, les traits enflammés vont le brûler complètement. » A la place, Il m’a montré un bouclier d’eau, un bouclier capable d’éteindre les traits enflammés.

Vous pouvez vous demander : « D’où vient cette eau ? »

Rappelez-vous que Jésus a dit : « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. » (Jean 7 :38) Le verset suivant dit : « Il dit cela de l’Esprit… » (Jean 7 :39)

Jésus parlait du Saint Esprit qui est comparé à des fleuves d’eau vive qui coulent de l’intérieur de nous. Alors quand nous prions par l’Esprit, des fleuves d’eau vive coulent, et ils éteignent les traits enflammés que le diable nous jette !

Cela est arrivé un jour que je dînais avec un membre de l’église. Il est vrai que  je ne prie pas souvent en langue quand je bénis la nourriture, mais ce soir-là, je me suis senti poussé par l’Esprit à le faire. Donc j’ai prié en langues en posant mes mains sur le paquet de nasi lemak (riz à la noix de coco).

Alors que nous engloutissions la nourriture et que nous parlions, j’ai mordu soudain sur quelque chose de dur. Je l’ai vite recraché, et j’ai vu qu’il s’agissait d’un clou. Alors j’ai réalisé que c’était la raison pour laquelle le Seigneur voulait que je prie en langue. Bien que le diable ait essayé de me « clouer », il a échoué !

Mon ami, prenez le bouclier d’eau que Dieu vous a donné. Priez par l’Esprit, et éteignez les traits enflammés de l’ennemi !

Pasteur Joseph Prince





152 TEL PERE, TEL FILS


Romains 8 :16
16  L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Tout produit selon son espèce. Les chiens donnent naissance à des chiots, les chats donnent naissance à des chatons, et les tigres à des bébés tigres. De la même manière, quand vous êtes né de nouveau, vous êtes né de Dieu. Vous êtes un enfant du Dieu Très Haut. C’est votre père, et Il ne vous voit pas dans la chair. Il vous voit dans l’Esprit. Et Son Esprit rend témoignage à votre esprit que vous êtes Son enfant.

Alors, quand le diable vient à vous en disant : « Et bien, ton père est mort à cause du cancer, son père est mort à cause du cancer, et toi aussi tu vas mourir à cause du cancer, tout comme ton père. » Sachez juste dans votre cœur que vous êtes comme votre Père – votre Père qui est aux cieux ! Déclarez : « Je suis un enfant du Dieu Très Haut. Il n’a pas de cancer, alors moi non plus ! »

Mon ami, quand vous êtes né de Dieu, vous êtes né pour gagner. Parce que votre Papa Dieu est un gagnant, vous en êtes un aussi. Quand vous vous réveillez le matin, dites : « Je suis un gagnant parce que Dieu est un gagnant ! »

Quand vous dites que vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter quelque chose dont vous avez besoin, vous avez oublié à quelle famille vous appartenez maintenant. Vous êtes né de nouveau dans une famille très riche – votre père possède tous les animaux des forêts et les bêtes des montagnes par milliers ! (Psaumes 50 :10). Vous avez un Papa Dieu dans le ciel qui peut subvenir à tous vos besoins. (Philippiens 4 :19). Même si vous n’avez pas beaucoup d’argent en ce moment, ne vous inquiétez pas. Demandez simplement à Dieu ce dont vous avez besoin, parce que votre Père céleste est riche.

Quand quelqu’un vous parle d’un problème et demande : « Qu’est-ce que nous allons faire à ce sujet ? » vous devez répondre : « Ne vous inquiétez pas. Parlons-en à Papa Dieu. Ce n’est pas un problème pour Lui, alors ce ne sera pas un problème pour nous. »

Bien-aimé, même quand tout s’écroule autour de vous, votre Papa Dieu est toujours le même Père céleste qui a gardé le monde de Noé à flot, ses bien-aimés sains et saufs, et ce qu’il possédait intact. Votre monde ne s’écroulera jamais, parce que vous êtes l’enfant bien-aimé de Dieu.


Pasteur Joseph Prince




151 VOUS ETES PARFAIT AUX YEUX DE DIEU


Hébreux 10 :12 ; 14
12  …Lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu. 14 Car, par une seule offrande, Il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.

Dieu vous voit sans défaut, sans tâche, et sans imperfection. Alors honorez Sa Parole et le tout accompli de Son Fils, en disant : « Amen ! » Ne doutez pas de votre perfection en Christ
Vous voir vous-même comme étant loin d’être parfait, n’est pas de la modestie, mais c’est un manque de compréhension, en ce qui concerne le sacrifice parfait que Jésus a fait pour vous.

La Bible nous dit : « Car, par une seule offrande, Il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés ». Est-ce que vous avez saisi cela ? Non seulement vous avez été sanctifié, c'est-à-dire rendu saint, mais par la même offrande de Son corps, vous avez été amené à la perfection. Vous êtes à la fois saint et parfait aux yeux de Dieu !

Vos péchés ont été expiés parfaitement. Aujourd’hui, Jésus est assis à la droite du Père, non pas parce qu’Il est le Fils de Dieu (bien que cela soit vrai), mais parce que l’œuvre qu’Il a faite concernant l’expiation de vos péchés, est complètement achevée et parfaite !

Alors, au lieu d’être conscient de vos péchés, ce qui veut dire avoir une mauvaise conscience (Hébreux 10 :22), vous pouvez avoir une conscience parfaite, une conscience qui est libre de la culpabilité, et de la condamnation du péché.

Quand vous êtes conscient de vos péchés, dites simplement : « Merci Seigneur Jésus, pour Ton œuvre merveilleuse à la croix. C’est une œuvre parfaite qui a complètement ôté tous mes péchés ! »

« Saint Esprit, merci de me convaincre de justice, non pas de ma propre justice, mais de la justice de Dieu qui m’a été donnée comme un don. Continue de me convaincre dans les jours qui viennent, et rappelle-moi, spécialement quand je tombe, que je suis toujours la justice de Dieu en Christ. »

Mon ami, Dieu vous voit parfait, sans l’ombre d’un péché. Il vous voit revêtu de la belle robe blanche de Sa propre justice. Il vous traite comme quelqu’un de juste, parce que c’est ce qu’Il a fait de vous. Alors attendez-vous à ce que de bonnes choses vous arrivent, parce qu’il y a des bénédictions sur la tête du juste ! (Proverbes 10 :6)


Pasteur Joseph Prince





150 JESUS PEUT S’IDENTIFIER A VOTRE DOULEUR


Lévitique 2 :4
4 Si tu fais une offrande de ce qui est cuit au four (une offrande de grains), qu’on se serve de fleur de farine, et que ce soient des  gâteaux sans levain pétris à l’huile et des galettes sans levain arrosées d’huile.

Les douleurs intérieures, les blessures profondes et les addictions honteuses : Vous pouvez penser que personne ne comprend ce par quoi vous passez, mais Dieu le peut. Il peut s’identifier à toutes vos douleurs, et Il est prêt à vous aider. (Hébreux 2 :18, 4 :15)

Dans l’Ancien Testament, l’offrande de grains qui était apportée à Dieu parlait de la vie de Jésus sur la terre. La fleur de farine, avec laquelle l’offrande de grains était faite, était une farine qui avait été mise en poudre, réduite en poussière, battue et passée au tamis, afin d’être constamment pure. Par conséquent, elle symbolise l’humanité et les souffrances de Jésus.

Une des façons dont les femmes juives préparaient l’offrande de grain, c’était en la cuisant. La cuisson faite dans le fond du four parle des souffrances « cachées » par lesquelles Jésus est passé. Je crois que Jésus a été confronté à des souffrances que nous ne pouvons pas comprendre complètement. Même quand il était enfant, il a dû passer par des souffrances qui le préparaient à mourir sur la croix, pour toute l’humanité. Et pendant les années de Son ministère, Il a dû avoir du chagrin quand, encore et encore, Il voyait l’incrédulité, non seulement chez les gens autour de Lui, mais aussi chez Ses disciples.

Jésus a aussi souffert au travers de la main des hommes – des calomniateurs qui le comprenaient de travers. Une fois, les Pharisiens ont insinué qu’Il était un enfant né hors mariage, parce que Sa mère attendait un enfant avant de se marier avec Joseph. (Jean 8 :39, 41). Cette remarque scandaleuse, qui n’était probablement pas la première, a dû le blesser.

Considérons aussi les tentations auxquelles Il a été confronté. Il n’y en n’a pas eu que trois. La Parole de Dieu dit qu’Il a été tenté pendant 40 jours ! (Luc 4 :2). Toutes les tentations n’ont pas été citées. Ces 40 jours ont dû le mettre cruellement à l’épreuve. Qu’est-ce que tout cela signifie ?

Mon ami, Jésus est passé par toutes ces tentations et ces souffrances pour vous. Cependant, Il n’a pas péché. (Hébreux 4 :15).Il n’y a pas de tentations ou de souffrances que vous vivez, auxquelles Il ne puisse pas s’identifier. Alors approchez-vous du trône de la grâce aujourd’hui, et recevez la surabondance de Sa grâce pour faire face et surmonter ces épreuves dans votre vie !

Pasteur Joseph Prince




149 CE DONT VOUS ETES CONSCIENT VA SE MANIFESTER


1 Jean 4 :4
4 Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

Si vous avez déjà assisté à une représentation dans un cirque, ou si vous en avez vu une à la télévision, vous devez savoir ce que font le dompteur et le lion. Mais vous êtes-vous déjà demandé la raison pour laquelle, en plus de tenir un fouet, le dompteur tient un tabouret et dirige les pieds de ce tabouret vers la bête ?

La raison pour laquelle il fait cela, c’est pour attirer l’attention du lion. Vous voyez, aussi puissante que la bête puisse être, elle peut être immobilisée si son attention est détournée. Si  l’attention de ce mangeur d’homme n’est pas détournée de temps en temps, il peut tout simplement décider de tuer le dompteur en le déchiquetant !

Le diable est comme le dompteur. Il sait que vous avez la puissance de Dieu à l’intérieur de vous, parce que le lion de Juda est en vous, et que « Celui qui est en vous est plus fort que celui qui est dans le monde ». Alors ce que le diable essaye de faire, c’est de vous immobiliser en détournant votre attention.

Par exemple, il peut attirer votre attention sur une douleur dans votre corps, pour vous distraire. Et vous vous retrouvez en train de lire quelques journaux, ou en train d’aller sur internet pour en savoir plus sur  vos symptômes. Vous pouvez aussi décider de consulter plusieurs médecins. Et parce que vous connaissez quelqu’un qui a le même problème, vous lui en parlez.

A la fin, votre attention est détournée par la douleur, les symptômes, ce que vous avez trouvé, le rapport des médecins, et par l’expérience de vos amis. Et vous trouvez qu’il est difficile de croire, et de vous focaliser sur la Parole en ce qui concerne votre guérison. Vous êtes maintenant immobilisé, sans puissance, et dans la peur.

Donc le truc du diable, c’est d’arriver à vous faire  centrer sur votre problème. Quand vous êtes conscient des symptômes dans votre corps, et du résultat de vos recherches, vous voyez la maladie se manifester. Mais Dieu veut que vous vous focalisiez sur qui vous êtes, et sur ce que vous avez en Christ. Quand vous êtes conscient d’être celui qui est guéri en Christ, vous voyez la guérison se manifester.

Mon ami, ce dont vous êtes conscient va se manifester. Alors, soyez conscient de Christ, qui est toute la puissance de Dieu en vous, et vous allez voir cette puissance se manifester !


Pasteur Joseph Prince




148 CHRIST VOTRE SAGESSE VA VOUS FAIRE PROSPÉRER


1 Corinthiens 1 :30
30 Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse…

On dit qu’il n’y a jamais eu un roi plus riche que le roi Salomon. Dieu lui a donné une sagesse qui ne l’a pas rendu simplement sage dans les affaires concernant la justice, mais qui lui a aussi amené de l’or et de l’argent. (1 Rois 3 :12-13).

Selon un rapport de la Société Illinoise des Architectes en 1925, le prix du temple de Salomon en valeur actuelle, aurait été de 87 milliards de dollars ! Les sacrificateurs portaient des vêtements qui coûtaient plus de 10 millions de dollars US ! Ces sommes ne couvrent que ce que Salomon dépensait pour le temple, sans ses biens personnels.

Nous pouvons continuer à parler des richesses du roi Salomon, mais la Bible nous dit qu’il y a quelqu’un qui est plus grand que Salomon. (Matthieu 12 :42) Son nom est Jésus, et c’est l’homme le plus prospère qui n’ait jamais vécu ou qui vivra. Quand il fallait nourrir ceux qui avaient faim, Il multipliait tout simplement la nourriture placée entre Ses mains. Une fois, Il a multiplié 5 pains et 2 poissons pour nourrir 5000 hommes, sans compter les femmes et les enfants. Et de façon incroyable, il y a eu 12 paniers remplis de ce qui restait.
 (Matthieu 14 :15 :21)

Si un des siens manquait de quelque chose, il ne fallait pas longtemps avant que la provision abondante arrive. Une fois, alors que Ses disciples n’avaient rien attrapé, après une nuit de pêche, Il a simplement donné un ordre, et des bancs de poissons ont obéi, et ont nagé vers la barque de Ses disciples, et il y  en avait une telle quantité que le filet était sur le point de rompre et la barque de couler. (Luc 5 :1-7). Une autre fois, il leur a donné l’argent pour l’impôt du temple, même s’il a fallu que ce soit un poisson qui leur amène.
 (Matthieu 17 :24-27)

Mon ami, le même Jésus est devenu sagesse de Dieu pour vous. Si vous êtes homme d’affaires, et que vous avez Christ en vous, vous avez une sagesse qui est plus grande que tous les gourous du monde des affaires réunis. Et si vous êtes étudiant, Christ en vous,  va manifester une sagesse qui est plus grande que toute la sagesse des esprits brillants du monde universitaire.

Bien-aimé, croyez qu’à cause de Jésus, la sagesse de Dieu est en vous. Il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas prospérer aujourd’hui, ou étonner le monde de la même façon que Salomon !


Pasteur Joseph Prince



147 SEMEZ OU VOUS VOULEZ AVOIR UNE MOISSON


Alors Isaac sema dans ce pays, et il recueillit cette année le centuple; car l'Eternel le bénit. Genèse 26:12 


Lorsque vous semez des graines de pommes, vous obtenez des pommes. Lorsque vous semez des graines d’amitié, vous recevez des amis. Si dans le domaine naturel vous recevez dans le domaine dans lequel vous semez, à combien plus forte raison allez-vous recevoir dans le domaine surnaturel, lorsque Dieu va vous bénir !
La Bible nous dit que lorsqu'Isaac a semé dans le pays, il a récolté le centuple, même s'il y avait une famine dans ce pays. (Genèse 26:1) La raison c’était : «car l'Eternel le bénit ».
Donc si vous croyez Dieu pour  une percée dans un domaine particulier, semez dans ce domaine. Un frère m’a écrit un mot, au cours d’une conférence que je faisais à Londres. Il m’a raconté qu’il était un des deux employés choisis pour une promotion dans son service, et qu’il avait reçu une augmentation conséquente de salaire, malgré la crise économique en Angleterre et les licenciements à l’endroit où il travaillait. Son augmentation de salaire correspondait à plus de 10 fois la somme qu’il avait semée dans le Royaume de Dieu au cours de cette même conférence, l’année précédente. Ce ne pouvait être que le Seigneur qui le bénissait. Et Il « peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de toute ce que nous demandons ou pensons. (Ephésiens 3 :20)
Quel que soit l’argent ou le temps que vous donnez au Seigneur, Il vous le rendra multiplié. Par exemple, vous avez des journées de 24 heures comme tout le monde, mais le Seigneur peut rendre votre journée fructueuse. Et même après que vous ayez fait tout ce qui doit être fait, vous allez découvrir que vous avez encore du temps pour vous détendre.
 Même si vous n'avez rien à donner à part des prières, vos prières ne reviendront pas à vous sans effet. Dieu peut répondre bien au-delà de ce que vous avez demandé. Quand Job a perdu tout ce qu'il possédait, il a prié pour ses amis, et le Seigneur non seulement lui a redonné ce qu’il avait perdu, mais  "l'Eternel  lui accorda le double de tout ce qu'il avait possédé". (Job 42:10)
Alors, commencez à semer dans les domaines pour lesquels vous croyez Dieu, et sachez qu’il ne faudra pas longtemps, avant que vous ne récoltiez votre moisson.


Pasteur Joseph Prince




146 TU NE SERAS PAS ATTEINT !


Psaumes 91 :7
7 Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite. Tu ne seras pas atteint.

Votre docteur, ou votre assureur peuvent vous demander : « Est-ce que vous avez des cancers dans la famille ? » Si vous dites : « Oui » ils vont probablement vous dire que vous risquez d’avoir aussi un cancer.

Maintenant, si vous n’avez pas Dieu dans votre vie, vous allez probablement être d’accord avec eux, et commencer à vous inquiéter au sujet de votre santé. Mais vous n’êtes pas sans Dieu. En fait, Sa Parole vous dit : « Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint. » Par Conséquent, même si vous avez des cancers dans votre famille, et que les membres de votre famille sont morts du cancer, vous pouvez déclarer avec confiance que vous ne serez pas atteint !

Ma mère a eu cette attitude. Après avoir subi des examens médicaux minutieux, le médecin a été surpris et lui a dit qu’elle n’avait ni tension artérielle, ni maladie cardiaque, bien que ces deux maladies aient atteint son père et ses frères et sœurs. Vous voyez, ma mère avait déjà déclaré avec assurance, qu’elle ne serait atteinte d’aucune maladie mortelle héréditaire.

Dieu soit loué pour la confiance que ma mère a eue dans la Parole de Dieu, parce que je suis la génération qui vient après elle ! En fait, après que ma mère m’ait parlé des résultats de ses examens, j’ai  ouvert ma Bible au hasard, et je suis tombé sur l’histoire de Rahab la prostituée, qui par la foi  « ne périt pas avec les rebelles. »
(Hébreux 11 :31)

Bien-aimé, Dieu veut que vous sachiez que, bien que vous soyez dans le monde, vous ne faites pas partie du monde. Vous Lui appartenez. Vous n’avez pas à vous trouver dans des situations de détresse, comme les gens du monde. Parce que Dieu est de votre côté : « C’est lui qui vous délivre du filet de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages. » (Psaumes 91 :3)

Même quand il s’agit de maladies héréditaires, vous pouvez déclarer avec assurance : « Cette maladie s’arrête ici ! » parce que vous avez Dieu et Sa Parole. Et quand vous croyez Dieu et Sa Parole, vous voyez Ses promesses se réaliser pour vous – « Que mille tombent à votre côté, et dix mille à votre droite, vous ne serez pas atteint » !

Pasteur Joseph Prince




145 GARDES DANS TOUTES VOS VOIES PAR LES ANGES DE DIEU


Psaumes 91 :11-12
11 Car Il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies. 12 Ils te porteront sur les mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre

Vous êtes sur le point de mettre un pied sur la route, quand quelque chose vous tire en arrière  juste à temps pour que vous ne soyez pas heurté par une voiture qui roule à toute vitesse. Vous êtes choqué. Quand vous reprenez vos esprits, vous vous demandez : « Est-ce que ce ne serait pas un ange qui m’a protégé d’un accident mortel ? »

Je crois que les anges nous accompagnent. Le verset nous dit que Dieu a ordonné à Ses anges de nous garder dans toutes nos voies. Et qu’ils nous portent sur leurs mains de peur que notre pied ne heurte contre une pierre.

Mais il se peut que nous n’ayons pas toujours conscience que nous rencontrons un ange. (Hébreux 13 :2) Cela a probablement été le cas pour un couple de notre église. Ils passaient leurs vacances dans une station balnéaire sur l’île de Penang, quand un tsunami l’a frappée à environ 12 :30, le 26 décembre 2004.

C’était peu après 11 heures. La femme a eu une soudaine envie dévorante de manger quelque chose qui se trouvait sur le continent. Le couple a donc décidé de quitter l’hôtel plus tôt, afin de pouvoir être sur le continent à l’heure du déjeuner. Pendant qu’ils mettaient leurs bagages dans la voiture qui se trouvait devant l’hôtel, un homme impatient leur a signalé de se dépêcher et de bouger.

Agacés par son impatience, ils ont chargé rapidement leurs affaires, et sont partis. Au moment où ils ont atteint le continent, ils ont appris qu’un tsunami avait touché l’île de Penang, sur la plage même où ils étaient un peu plus tôt. Alors qu’ils remerciaient Dieu d’avoir échappé à cela, il leur est soudain venu à l’idée que l’homme impatient devait être un ange chargé par Dieu de les faire se dépêcher !

Dieu nous dit qu’il y a des myriades d’anges. (Hébreux 12 :22) Et Il leur a ordonné de nous protéger des accidents, des catastrophes naturelles, des attaques terroristes et de tous les autres dangers. Alors, n’ayez pas peur de toutes ces choses, et ne restez pas enfermé dans votre maison. Allez en vacances ! Allez faire ce repas ! Croyez que Dieu vous aime, et remerciez-Le pour Ses anges qui vous accompagnent et qui veillent sur vous !

Pasteur Joseph Prince




144 QU’EST-CE QUE VOUS DITES ?


Psaumes 91 :2
2 Je dis à l'Eternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie !

Quand une grosse tempête s’est levée, alors que Jésus et Ses disciples étaient dans une barque sur la mer de Galilée, Il n’a pas dit à ses disciples : « La tempête est là pour vous apprendre le courage ! » Au lieu de cela, Il a pris autorité sur la tempête et a dit : « Silence ! Tais-toi ! » Et il y a eu un grand calme. (Marc 4 :39)

Quand Il a rencontré la veuve de Nain dont le fils unique était mort, et en une autre occasion les deux sœurs dont le frère Lazare venait de mourir, Il ne leur a pas dit : « Dieu voulait qu’il rentre à la maison. » Non. Il a parlé au fils qui était mort : « Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! » (Luc 7 :14) Et devant la tombe de Lazare, Il a dit : « Lazare, sors ! » (Jean 11 :43) Et les deux hommes sont revenus à la vie.

Qu’est-ce que vous dites de votre situation ?

Quand vous sentez la douleur dans votre corps, ne dites pas en parlant du Seigneur : « Dieu veut que je sois malade, pour que j’apprenne à lui faire plus confiance. » Au lieu de cela, dites : « Seigneur Jésus, je te remercie, parce que dans tes meurtrissures j’ai été guéri. 
 (1 Pierre 2 :24)

Quand vous essayez de joindre les deux bouts, ne dites pas, en parlant du Seigneur : « Le Seigneur me maintient dans la pauvreté pour que je reste humble. » Au lieu de cela, dites : « Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien. » (Psaumes 23 :1)

Et si au travail votre patron vous intimide, ne dites pas : « Le Seigneur est ma patience, je vais supporter. » Au lieu de cela, dites : « Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ; Que peut me faire un homme ? » (Hébreux 13 :6)

Nous vivons dans ces derniers temps où il y a des attaques terroristes, et des virus mortels qui rôdent, et le monde a peur. Mais nous n’allons pas dire de paroles négatives, et nous  n’avons pas à avoir peur comme les gens du monde. Au lieu de cela, nous allons parler la Parole de Dieu et régner sur ces choses. Comme le psalmiste, nous disons en parlant du Seigneur : « Il est mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie ! »

Alors, trouvez ce que la Parole de Dieu dit sur votre situation, croyez-le et déclarez-le. Et parce que la Parole de Dieu ne retourne pas à Lui sans effet (Esaïe 55 :11), vous verrez ce que vous croyez et confessez se réaliser !

Pasteur Joseph Prince





143 DONNEZ LA PRIORITÉ A LA PAROLE DE DIEU ET RÉUSSISSEZ


Josué 1 :8
8 Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.

Dans la vie, il y a de bonnes réussites, et de mauvaises réussites. Les mauvaises réussites sont le genre de réussites qui vous volent le temps que vous passez avec votre famille, vos amis, et à l’église, et qui détruisent votre santé et vos relations. En ce qui concerne les bonnes réussites, d’un autre côté, vous voyez la prospérité dans tous les domaines de votre vie.

Dieu veut que vous jouissiez d’une bonne réussite, et la clef pour cela tient dans ce que Dieu a dit a Josué, quand il a pris les rennes, après la mort de Moïse son leader – « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’es alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. » Passer tous les jours du temps dans la Parole de Dieu, va vous donner une sagesse divine, qui vous donnera le succès dans vos entreprises et la réussite.

Regardez comment était la vie de Josué à la fin. Quand Josué est mort : « On l’ensevelit dans le territoire qu’il avait eu en partage, à Thimnath Sérach, dans la montagne d’Ephraïm, au nord de la montagne de Gaasch. » (Josué 24 :30). Josué avait toute une montagne comme héritage. Cela signifie qu’il était prospère et qu’il avait réussi !

Il est dit aussi qu’Israël a servi le Seigneur, non pas les idoles, ni les autres dieux, pendant toute la vie de Josué. (Josué 24 :31). Cela signifie que quand Josué était là, les gens étaient touchés par la gloire de Dieu.

Et à la fin de sa vie, un Josué accompli a pu dire : « Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel. » (Josué 24 :15). Que votre famille aime Dieu, et qu’elle le serve avec vous, est le plus grand succès et la plus grande prospérité que vous pouvez avoir.

Bien-aimé, quand la Parole de Dieu a la priorité dans votre vie, non seulement vos finances sont bénies, mais votre ministère et votre famille le sont aussi !

Pasteur Joseph Prince




142 LES 12 SOURCES ET LES 70 PALMIERS


Exode 15 :27
27 Ils arrivèrent à Elim, où il y avait douze sources d’eau et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l’eau.

Est-ce que vous voudriez connaitre une clef biblique importante de la santé divine ? Elle se trouve dans le verset d’aujourd’hui, qui vient juste après que Dieu ait dit : « Car je suis l’Eternel, qui te guérit. » Il a dit cela à Son peuple, après les avoir faits sortir d’Egypte. (Exode 15 :26)

Les sources d’eau et les palmiers parlent de rafraîchissement. Ils décrivent une oasis dans le désert. Les Israélites se sont reposés et ont été revigorés à cet endroit. Mais pourquoi les nombres 12 et 70 ?

Il n’y a pas de détails sans importance dans la Bible. Les 12 sources d’eau et les 70 palmiers représentent les ministères oints qui vous revigorent avec la Parole de Dieu. Alors, si vous voulez connaître Jésus comme l’Eternel qui vous guérit, écoutez des messages de la Parole de Dieu qui sont oints, parce que lorsque Sa Parole est donnée, elle vous guérit. Sa Parole est la santé pour tous vos corps ! (Proverbes 4 :22)

Comment est-ce que j’ai fait la relation entre ces choses ? Laissons la Bible interpréter la Bible. Matthieu 10 :1 dit que quand Jésus a appelé Ses douze disciples, Il leur a donné le pouvoir sur les démons, afin de les chasser, et le pouvoir de guérir toutes sortes de maladies et d’infirmités. » Il a envoyé les 12 disciples, et leur a dit : « Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons… »  (Matthieu 10 :7-8)

Puis, dans Luc 10 :1, le Seigneur « désigna encore soixante-dix autres disciples, et Il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. » Il a aussi dit aux 70 : « Guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur : Le royaume de Dieu s’est approché de vous. » (Luc 10 :9)

En d’autres termes, Jésus a oint les 12, et puis les 70 disciples pour prêcher la Parole de Dieu, et pour guérir les malades. Aujourd’hui, si vous voulez être revigoré, si vous voulez la santé et la guérison, ne suivez pas des ministères qui vous disent que Dieu ne veut pas toujours guérir, et que parfois Il vous donne des maladies pour vous apprendre quelque chose. Au lieu de cela, suivez des ministères oints qui prêchent la Bonne Nouvelle et qui pratiquent la guérison des malades. Mon ami, c’est de cette façon que vous pouvez commencer à marcher dans la santé divine !


Pasteur Joseph Prince




141 DIEU VOUS FAVORISE PARCE QU’IL VOUS AIME


1 Jean 4 :19
19 Pour nous, nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier.

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de recevoir une telle abondance de faveur, que vous vous demandiez pourquoi cela vous arrive ? Mon ami, c’est parce que Dieu répand Sa grâce – Sa faveur imméritée – sur vous. Et Il le fait parce qu’Il vous aime.

J’adore lire dans l’Ancien Testament l’histoire de Ruth, une jeune veuve Moabite, parce qu’elle parle de la grâce étonnante de Dieu. A partir du moment où Ruth a été dépendante de la grâce, ou de la faveur de Dieu, elle a eu un accès complet à Ses bénédictions. De tous les champs qui se trouvaient à Bethléhem, Sa grâce l’a conduite dans le champ qui appartenait à Boaz, qui n’était pas seulement un riche célibataire, mais aussi un parent de son beau-père. (Ruth 2 :3) Par conséquent, Boaz était pour elle un parent ayant le droit de rachat – quelqu’un qui pouvait la racheter de la  détresse de vivre dans la pauvreté et d’être une veuve sans enfants.

Boaz a favorisé Ruth dès le moment où il a posé ses yeux sur elle. Ruth n’était même pas juive, et cependant Il a pris soin de sa sécurité, en lui disant de ne pas glaner dans un autre champ et de rester près de ses servantes. Il a même ordonné aux serviteurs qui travaillaient pour lui de ne pas la toucher, et de lui permettre de boire l’eau qu’ils avaient puisée.

A l’heure du déjeuner, il l’a faite asseoir près des moissonneurs, bien qu’elle n’ait été qu’une simple glaneuse qui ramassait ce qu’ils avaient laissé tomber. En plus de cela, il lui a donné du grain rôti, s’assurant ainsi qu’elle mangeait à satiété, et elle a pu ramener ce qui restait à sa belle-mère. (Ruth 2 :1-18)

Ruth a juste cru qu’elle trouverait la faveur dans le champ, et Dieu l’a mise au bon endroit, au bon moment, afin de pouvoir ouvrir une grande porte de bénédictions pour elle.

Est-ce que vous savez que Boaz est une belle image de notre Seigneur Jésus ? La Bible dit
qu’« Il nous a aimés le premier ». Jésus vous a vu et vous a aimé le premier, bien avant que vous ne le connaissiez ou l’aimiez. Et Il favorise ceux qu’Il aime.

Bien-aimé, il n’est pas nécessaire de se battre ou de lutter, pour être qualifié pour recevoir la faveur et les bénédictions de Dieu. Sa faveur est sur vous, parce qu’Il vous a aimé le premier. Faites simplement confiance à Son amour pour vous, et vous verrez Sa faveur apporter une abondance de bénédictions dans votre vie.

                                                                                                            Pasteur Joseph Prince




140 NE METTEZ PAS VOTRE FOI DANS LES RÉGIMES ET L’EXERCICE


Psaumes 118 :8
8 Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel que de se confier en l’homme.

Beaucoup de gens pensent que pour avoir une bonne santé, il faut faire attention à ce qu’on mange. Par exemple, beaucoup de gens disent que le régime méditerranéen est un régime très sain. Je suis d’accord, en général. Mais est-ce que vous savez que les gens, que Jésus a guéris, avaient aussi un régime méditerranéen ? Ils ne mangeaient ni porc, ni crevettes par exemple, parce qu’ils étaient juifs, et que ces choses n’étaient pas Kasher pour eux.

Je sais que vous voulez vivre dans une santé divine. Mais Dieu ne veut pas que nous soyons focalisés sur la  nourriture, sur ce que nous devons manger, ou ce que nous devons boire, ou même sur l’exercice – comment faire de l’exercice, quand faire de l’exercice ? Toutes ces choses sont des moyens naturels dans lesquels les gens du monde mettent leur confiance. C’est mieux de faire confiance au Seigneur et en Son Tout Accompli, que de mettre notre confiance dans le dernier régime diététique et sportif fait par les hommes.

A la croix, Jésus a pris nos maladies et nos infirmités, et par Ses meurtrissures nous avons été guéris. (Esaïe 53 :4-5) La Bible nous montre même, comment échapper aux maladies et à une mort prématurée – en discernant le corps de Christ, quand nous prenons la Sainte Cène. 
(1 Corinthiens 11 :29-30). Mais au lieu de nous focaliser sur ces vérités, beaucoup d’entre nous préfèrent se focaliser sur le régime alimentaire et l’exercice.

Maintenant, je ne suis pas contre le fait de manger correctement, ou de faire de l’exercice. Je fais de l’exercice moi-même, et je fais attention à ce que je mange. Par exemple, je n’aime pas manger des choses grasses, parce que je me sens inconfortable. Et quand je dois prêcher, je fais de mon mieux pour manger de la nourriture qui ne provoque pas de renvois !

Mais en général, je mange des choses saines, non pas parce que je fais confiance à ce régime pour être en bonne santé. Je ne fais pas de l’exercice, parce que je fais confiance à l’exercice pour être en bonne santé. Non, je mets ma confiance dans le Tout Accompli de Christ pour être en bonne santé. Je mange bien parce que j’aime me sentir bien, et je fais de l’exercice parce que j’ai du plaisir à courir et à transpirer !

Dieu veut que vous soyez libre, quand il s’agit de la nourriture et de l’exercice. Ne faites pas de lois en ce qui concerne la nourriture et l’exercice, pour ensuite mettre votre confiance dans ces lois afin qu’elles vous donnent la santé « divine ». Faites confiance au Tout Accompli de Christ. Discernez Son corps quand vous prenez la Sainte Cène, et  jouissez de  votre nourriture et de  votre entraînement physique.


Pasteur Joseph Prince




139 LA GRACE DE DIEU EST IMMERITEE


Galates 5 :4
4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce.

Qu’est-ce que la grâce de Dieu ? Tout simplement la grâce de Dieu, c’est Dieu qui vous bénit, vous guérit, vous délivre et vous fait prospérer, à cause de Jésus. La grâce de Dieu, c’est Sa faveur imméritée envers vous, simplement à cause du Tout Accompli de Jésus à la croix.

Parce que la grâce de Dieu est basée sur l’œuvre de Jésus, et non pas sur vos œuvres, la seule façon que vous ayez pour être déchu de la grâce, c’est de croire que vous pouvez la gagner, et la mériter par votre obéissance et vos bonnes œuvres.

Par exemple, vous êtes déchu de la grâce, quand vous dites : « Dieu doit répondre à ma prière, parce que j’ai prié assez longtemps. » Vous êtes aussi déchu de la grâce, quand vous pensez que parce que vous servez à l’église, ou que vous vous êtes débarrassé d’une mauvaise habitude, Dieu est content de vous, et qu’Il doit vous bénir.

Quand vous pensez que c’est par vos efforts et votre obéissance, que vous recevez les bénédictions de Dieu, vous devenez comme les Pharisiens. Ils croyaient que le fait de respecter la loi les justifiait, et leur assurait la bénédiction de Dieu. Mais la vérité, c’est que quand vous croyez comme eux, « Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi, vous êtes déchus de la grâce. » Cela signifie que vous êtes coupé de Christ qui est votre salut, votre Rédempteur, Celui qui vous guérit et qui pourvoit. Christ est devenu sans effet pour vous !

Mon ami, certainement que vous voulez que Christ  ait de l’effet dans votre vie. Les gens pour qui Christ est efficace reçoivent de Lui le miracle dont ils ont besoin. Quand Il a de l’effet  pour eux,  Il est Celui qui guérit, et ils sont guéris. Il est leur sagesse, et ils sont sages devant les hommes. Il est leur bon succès, et ils expérimentent le succès dans tout ce qu’ils font.

Bien-aimé, pour que Christ soit toujours agissant pour vous, et pour que l’efficacité de  la grâce de Dieu ne soit pas  annulée dans votre vie, rappelez-vous, et croyez que c’est à cause de Christ et de Son Tout Accompli – Son sang, Ses meurtrissures, Sa mort, Son obéissance – que vous êtes justifié, guéri, prospère et béni !

Pasteur Joseph Prince